Aller au contenu
Invité

Aoûtienne

Messages recommandés

Invité

La rencontre :

Je viens de terminer trois longs mois de scolarité en région parisienne afin d'assurer mes nouvelles fonctions. Je rentre chez moi la tête en vrac. Les cours, les rencontres libertines, les soirées, les ami(e)s que je viens de quitter et surtout le sacrifice de ne pas avoir pu voir mes enfants. Bien entendu l'avenir s'annonce compliqué avec ce nouveau job, loin de chez moi. Cela étant j'ai un mois de vacances et je compte bien en profiter.

Mes enfants m'ont peu vu donc j'ai prévu de leurs dédier mes congés. On ne fera que du farnienté en camping puis en famille.

J'arrive donc près de la Rochelle dans ce superbe camping. Je viens de conduire toute la journée et, sourire, le bungalow que j'ai loué s'avère être un modèle de luxe : une suite parentale, un lave vaisselle, deux chambres pour les monstres, leur sdb et wc, un jardin sans vis à vis, une terrasse couverte et un barbecue....Hey hey il est vrai que j'aime la modernité.

Les enfants sont si heureux de l'endroit qu'ils vident la voiture en un tour de bras, "repose toi Maman, on gère !". Ils sont adorables.

On prend nos marques. La semaine se déroule à merveille.

Pendant ces 3 mois j'ai énormément couru si bien que mon corps est vraiment bien dessiné. Ça me permet de me sentir très bien dans ma peau et totalement à l'aise avec mon corps.

large.IMG_20170821_125523.jpg.cebc369c9d

La veille de notre départ, vers 17h mon téléphone vibre. Oh .... mon application d'un site de rencontre s'est ouverte, un site classique d'adoption.

Un homme me demande une discussion. C'est une bonne chose de se sentir prêt à construire une relation cela étant je suis la haut et lui plutôt vers Lyon donc pourquoi vouloir me charmer ?

Il me répond..."nous recherchons la même chose et je ne souhaite pas entamer une relation avec toi. Mais là je suis en vacances dans le même camping que toi d'après la géolocalisation. Je ne te cache pas que je me sens un peu seul et je te trouve très belle".

Euhhh, ce truc à une géolocalisation ????

Je clique sur ses photos, il est pas mal et plutôt sportif si j'en crois les plaquettes que j’aperçois. Et son texte est bien tourné. Pour ceux qui me connaissent, j'aime lorsqu'une chose est ludique et la situation m'amuse ! Je réponds.

"C'est assez original, merci la géolocalisation. N'est ce pas l'heure de l'apéritif qui approche ? Penses tu qu'il soit possible de se retrouver au bar, voici mon 06, je pense que nos voix vont déterminer la rencontre."

Et zou, je reprends ma partie de ping pong.

Il y a un couple de personnes âgées à côté de moi, on plaisante et on discute un peu. Sans le savoir je fais connaissance avec ses parents quand mon téléphone vibre.

Je réponds; c'est lui Julien. Sa voix est de celle dont on devine le sourire de son propriétaire, chaleureuse, bienveillante et chaude. Il me propose de le rejoindre dans 15 minutes, il a deux garçons et il attend que ses parents rentrent pour me rejoindre.

Je file au bar.

Je me demande si on va se reconnaître, je sais c'est bête mais je garde une pointe de ma timidité là au fond de moi !

Et il apparaît....waouh ! Ben merde alors, il a un charme fou, beaucoup plus attirant en vrai qu'en photo et un grand sourire illumine son visage. " Enchanté, tu es ravissante, on commande et on s'installe à la terrasse ?"

On commande une bière, je n'ose pas prendre la levrette hein ! même si elle me fait de l'oeil, je prends une blonde comme à mon habitude, j'ai pris une triple...

On trinque et on commence à se raconter nos vies, nos métiers sont presque similaires sauf qu'il est le boss ! Intelligent et simple à la fois, il est plus qu’intéressant, totalement mon style.

Les enfants viennent me voir, ils souhaitent aller à une activité, cela me permet d'avoir une bonne heure devant moi. Il saisit l'occasion et me glisse, tes lèvres m'hypnotisent depuis tout à l'heure, je suis agréablement surpris, que penses tu de s'isoler que je puisse t'embrasser.

Il se reprend "c'est la bière, je ne suis pas aussi direct d'habitude, je te prie de m'excuser..."

Je le coupe, "Julien, j'ai terriblement envie de recevoir ton baiser et mon bungalow est parfaitement situé ! "

Nous n'avons eu aucun contact à part les regards qui parlent d'eux même.

On se dépêche de monter, forcément la tranquillité à un prix, celle d'être à l'autre bout du camping. On discute tout sourire, nous sommes détendus !

J'ouvre la porte et entre, je n'ai pas le temps de me retourner qu'il a pris ma main et me fait tournoyer dans ses bras. Son sourire n'a pas quitté ses lèvres, sa main est chaude, l'autre caresse ma joue avec tendresse. Son visage s'approche du mien et ses lèvres s'offrent à moi. Mmmm c'est un baiser agréable, à son image, doux et tendre. Je ne peux m'empêcher de passer ma mais sur son torse et son ventre. C'est.....dur ....comme ce que je ressens là plus bas, je lui fais autant d'effet qu'il m'en fait. On se retrouve nus en quelques minutes, et nos corps se rapprochent. Notre temps est compté si bien que nous voilà au lit à nous découvrir . Ses mains sont partout sur mon corps et sa bouche ne quitte pas la mienne, sa langue est exquise je l'imagine plus bas mais nous sommes impatients. Tel un magicien il fait apparaître un morceau de caoutchouc dont son sexe se pare afin de se placer là contre le mien. Outch.

"Je ne t'ai pas demandé, puis je te prendre ?"

Sourire, il m'amuse, c'est qu'il est sérieux et attend mon feu vert !

"Oui Julien je le veux" je lui murmure ça en riant et il me pénètre sans attendre son reste.

Je pense que c'est un gentleman et nous voilà naturellement en missionnaire. Je n'ai pas fait l'amour depuis une semaine et je n'avais pas eu de jouissance, mon excitation est à son paroxysme, je mouille abondamment d'autant qu'il me plaît.

Je me mordille la lèvre, c'est quelque chose que je fais naturellement lorsque je suis excitée mais là je mords plus fort parce que je sens son sexe se frotter, je le sens si bien que je devine qu'il est TBM (très bien monté). C'est vulgaire de penser cela, mais voilà c'est cette pensée qui me vient à l'esprit avec un Résiste, moui la version chantée ! Ça me calme un peu, mes mains le caressent, il est mmmmm musclé et sa peau est si douce, envie de le manger. Je me cambre et ondule histoire d'accompagner ses mouvements. Je croque un peu son épaule et mon corps se consume Oh ouiiiii, et merde punaise voilà que je suis jouisseuse précoce maintenant. Mais oh surprise il vient aussi Mmmm, une jouissance simultanée. Que c'est bon, simple et efficace.

On se rhabille sans se quitter des yeux, on se touche on s'embrasse, difficile de revenir à la réalité. Ce que je pensais n'avoir durer 5 minutes a en fait frôler les 3/4 d'heure et si mes enfants ne me voient pas ils vont remonter jusqu'ici. On redescend et se quitte au bar, d'un regard brillant du désir encore présent.

Me voilà toute joyeuse à faire à manger, le barman m'a rappelé la soirée à thème, un loto dansant, pas tout compris !

Pas de nouvelles et merde je lui envoie un sms :

" c'est bien la première fois que je drague en vacances, sourire, j'ai encore les effluves de ton parfum sur mon corps, merci pour ce moment emplit de tendresse "

Il répond, je ne cesse de penser à toi.Nous échangeons pas mal de messages, sa douceur et sa gentillesse est si rafraichissante, il me dit adorer mon humour et ma célérité intellectuelle. C'est clair qu'on vit "un amour de vacances".

Je lui propose une autre bière et le RDV est pris pour ce soir !

La soirée est simple le DJ lance un style de danse et on doit deviner le nombre de danseur qu'elle va attirer sur la piste. Il est là avec ses enfants et moi avec les miens, ils ne restent pas avec nous et se sauvent, nous voilà en train de nous manger du regard, un rock tu danses ? Oh oui !

Un slow,  c'est excitant, depuis combien d'année n'ai-je dansé un slow ?!

 

 

On danse yeux dans les yeux, ses mains caressent mon dos, nous ne pouvons nous embrasser sans risquer que nos enfants nous voient même si la lumière est tamisée pour l'occasion. Les autres couples nous protègent donc il hasarde ses mains sur mes fesses, nous sommes proches. La musique s'arrête il dépose un baiser rapide mais tendre sur ma joue. Wouuuu frisson!

Ce soir tu me rejoins pour ma dernière nuit ? Je laisse le bungalow ouvert ! Demain je n'ai que quelques heures de route, je peux m'octroyer une nuit blanche.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que de souvenirs ici avec cette chanson !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

très sympa ! et je ne connaissais pas ce mix scorpions / seigneur des anneaux, bien vu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hummmmm Kalinda ...

Calliente !!!!

Merci pour ce partage 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

La suite 🤗 hummm c'est  grrr chaud ! J'adore  !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

J’adore ... C’est très agréable à lire 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Parfaitement raconté !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ta plume légère glisse avec facilité et j'aime bien ces petites remarques bien placées que tu te fais régulièrement.

Allez, ça me donne envie d'me boire une Lucifer, maintenant.:diablo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelle plume Kalinda.... au top comme toujours 😊

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Terrible. Vite une suite !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

J'essaie d'écrire cela ce soir !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comment ne pas aimer

Mais on aimerait encore plus avec le récit de la nuit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

encore un récit qui nous transporte et pour le quel on s'identifie rapidement à l'un des personnages ... :wink:

 

oh mais, "ce soir" c'était hier soir :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Notre nuit :

La dernière danse de la soirée .... la queue leu leu ! Tout moi, sourire. Julien se fait embarquer par une mamie, il y va tout joyeux. Alors que je prenais la fuite un homme m'embarque, il me place devant lui et ses mains descendent un peu trop bas à mon goût. Je les relève. J'imagine qu'il comprend le message. La musique prend fin et Julien me susurre qu'il a hâte de me rejoindre mais qu'il lui faut attendre que les enfants dorment et prévenir ses parents. Alors que je récupère mes monstres un dernier regard vers lui et je constate que l'homme de tout à l'heure est en train de lui parler.

Je discute avec mes loulous et hop au lit !

Sms : j'ai prévenu mes parents de ma fugue et j'attends que les enfants dorment. J'ai l'impression d'être un ado et de faire le mur. Je t’envoie un message dès que je suis libre, en attendant je t'embrasse fort.

Moi : sourire, c'est vrai que la situation est cocasse. Que te voulait l'homme au bar ?

Lui Il m'a dit qu'il avait l'impression que j'allais passer une belle nuit

Moi  j'ai envie de sentir ta peau et de prendre le temps de la gouter

Lui   Arrête je n'en peux plus d'attendre, mon grand ne s'endort pas, envie de l'assommer

Moi  J'allais te le dire, assomme le ! Nous sommes vraiment des parents indignes.

Lui   Je tente (...) coordonnées atteintes, ennemi repéré, une belle blonde avec un beau regard et un sourire d'ange, que faire ...

Moi   ENTRE ! C'est ouvert.

Je l'attends totalement nue sur mon lit. Il ouvre la porte et s'arrête net à ma vu. Un énorme sourire aux lèvres, il se déshabille et je peux enfin profiter de voir son corps. Qu'il est beau avec ce teint bronzé, un corps de surfeur, musclé, doux et doré. Il approche et me dit, laisse toi faire je vais te goûter. Il est à mes pieds, il les embrasse, me caresse les jambes et dépose un baiser ici et là tout en remontant. Il arrive jusqu'à mon entre jambe et commence à m'embrasser avec délicatesse. Il est très très doux et il semble vouloir faire durer le plaisir.

Je caresse ses cheveux et je le remonte à mes lèvres pour qu'enfin on s'embrasse, j'ai envie d'être contre lui, mes seins contre son torse, mon ventre contre le sien et nos sexes qui se cherchent.

Mais c'est trop tôt ! J'ai envie de découvrir son appendice, est-il TBM comme je l'ai senti....Je l'embrasse dans le cou, je tète son lobe d'oreille et je lui propose une position érotique pour nous mettre en appétit. Je ne le connais pas et ne souhaite pas le brusquer sans son accord, son sourire en dit long alors je me retourne. Il reste allongé sur le dos et je viens sur lui, à quatre pattes.  Alors qu'il me caresse les fesses je profite de la vue. Il s'entretient, ouf ! Et Mmmm effectivement il n'a pas à rougir, je vais m'amuser un peu à passer ma langue sur son frein. Je le titille, son sexe frétille et sa queue entre dans ma bouche presque instinctivement. Je suce son gland. J'essaie de me concentrer sur son excitation, il est doué et sa langue me donne chaud ! Mais je ne veux pas jouir ainsi. Je commence à le prendre un peu plus loin dans ma bouche et je presse ses bourses d'une main. Mmm j'adore le sentir dans ma bouche, j'accélère mais j'entends qu'il apprécie un peu trop et égoïstement je ralentis. Je relâche la bête, dépose un chaste baiser sur son gland gonflé pour retourner dans ses bras.

Je l'embrasse, ce faisant je déchire l'emballage de mon cellophane, hop je m'assois sur lui, il caresse ma poitrine qui se veut encore plus généreuse car je suis cambrée. J'habille sa queue et je me place juste contre elle. Mon bassin fait des petits ronds, mon sexe appelle le sien qui glisse en moi, cm après cm, je prends le temps de me sentir pénétrer, prendre avec légèreté.  Me voilà sur lui, je peux commencer une danse. Un rythme assez soutenu j'ai envie d'un peu de bestialité, il comprends. Il a mes seins dans ses mains, il les empoigne et accompagne mes mouvements. Outch j'ai chaud, il me prend par surprise, claque, sa main me fesse. Un geste rapide mais qu'il accompagne d'une caresse, il reste tendre. Je ralentis et me mouve d'avant en arrière, en avant je frotte mon clitos et son gland appuie sur cette zone très sensible, arrière, avant, arrière, mmmmm

Je ne tarde pas à avoir mon premier orgasme, je sursaute, je l'expulse et tremble. Il me retourne, et me pénètre en levrette, il agrippent mes épaules pour pouvoir prendre de l'amplitude et maitriser ses mouvements. Là c'est lui qui vient, alors qu'il crache sa jouissance le changement de rythme me fait de nouveau onduler.

On s'allonge en sueur, l'un contre l'autre, un sourire béat aux lèvres, le même.

On se regarde,on s'embrasse, nos gestes sont bienveillants et naturels.

On discute une bonne partie de la nuit, on échange sur tout. Nos ruptures, nos rencontres, le sexe ! Je lui raconte tout sans mentir. Il est très sérieux dans la vie. Ce n'est pas le genre d'homme à coucher le premier soir et il est surpris de notre rencontre, de sa prise d'initiative. Je lui explique ma philosophie et il est à la fois curieux , étonné, intéressé rt surtout il ne me juge pas alors que je suis son opposée.

Au petit matin on partage un moment de missionnaire, nos corps se désirent et se donnent du plaisir.On le sait, ce moment restera dans nos mémoires, alors on le veut assez magique voire romantique.

Il n'arrive pas à partir....7h....il me remercie, m'embrasse une dernière fois et s'en va.

Je peux m'endormir, sa chaleur encore présente, mon sourire ne me quitte pas, mon réveil est à 9h....

Le lendemain je charge la voiture, et en route pour la Vendée. Je roule et je pense qu'il est bien dommage de ne pas avoir visiter la Rochelle. Plus j'y pense et plus je me dis que ça pourrait être l'occasion de voir Julien la semaine prochaine.

On s’envoie des photos, des messages, tout au long de cette journée....J'ai gardé nos échanges, c'est amusant de constater qu'en si peu de temps nous étions ....comment dire...presque addict . Ces échanges vont durer, le soir même on se caresse mutuellement avec notre lien virtuel. On commente nos journées, on les ponctue de nos photos. Il me dit ne s'être jamais branlé à distance pour personne, que je suis extraordinaire pour l'amener à se lâcher autant.

Alors je lui demande de s'éclipser pour visiter la Rochelle.  Il me propose un AM, ses parents sont ok pour garder ses enfants.

SMS Souhaites tu que je réserve un hôtel ?

Moi, N'est ce pas plus excitant de visiter et de s'adapter à l'environnement ?

Lui Le côté interdit ? C'est assez excitant !

On continue nos échanges, nos photos, nos moments intimes jusqu'à mercredi, le mercredi ! Je prends ma voiture, mes parents gardent mes enfants et je m'accorde la journée rien qu'à moi, enfin à Julien et à moi !

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Terrible ce récit !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Grrr vite la suite

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toujours aussi bien écrit, vous avez bien fait d'aller boire une bière :biere::bisous6:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Magnifique récit kalinda, comme toujours 😊😊

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J adore ces moments sauvages et doux à la fois encore stp encore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un récit qui donne envie de Vacances :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.