Aller au contenu
Candyz

Délicieux guet-apens

Messages recommandés

Le 1er récit que je partage avec  vous ici, il y en aura d’autres avec Kris, car c’était une période de ma vie très… riche en expériences !

 Avec Kris, on s’est rencontrés sur mon lieu de travail. Il était interne et moi, infirmière de nuit. 

J’étais en couple alors, mais insatisfaite. Avec le temps, on ressemblait plus à de vieux potes en colocation qu’à un couple. Je pensais à le quitter mais nos deux familles étaient enchantées de notre relation et nous voyaient déjà mariés avec des enfants… beurk !

Alors quand mon chemin a croisé celui de ce bel interne, j’ai chaviré… J’avais 24 ans, j’étais pleine de vie et d’envies. Lui était beau comme un dieu, un métisse, indien par sa mère, mauricien par son père.

Il était plus âgé que moi, d’une petite dizaine d’années, charmant, charmeur et clairement conscient de son pouvoir de séduction !

 C’est allé très vite entre nous. Nous pensions tous les deux vivre une aventure éphémère, et nous le vivions ainsi, avec légèreté, sans penser à demain… Mais nous sommes rapidement devenus accrocs, nos corps étaient comme aimantés et nous étions insatiables, avides l’un de l’autre.

Nous faisions l’amour tout le temps, et partout. Le sexe avec lui était bon, décomplexé, toujours surprenant.

Lorsque j’ai quitté mon compagnon de l’époque, 3 mois plus tard, je suis partie vivre dans la même ville que Kris. C’était une évidence pour nous deux.

Nous avions chacun notre appartement, mais nous passions tout notre temps libre ensemble. Nous n’avons jamais défini notre relation. Nous n’en n’avions pas besoin… Sex-friends ? Couple libre ? Quelle importance ?

 Nous parlions souvent de nos fantasmes, et il y en avait un qu’on avait en commun…

 C’est celui-ci que je vais vous raconter, après cette petite introduction, nécessaire pour saisir le contexte, et la nature de notre relation.

 

*****************

Jeudi soir, 19h.

 Je ne travaille pas cette nuit, et je me prépare à le rejoindre, comme tous les jeudis au Havana Club.

J’adore cet endroit. Un bar où l’on retrouve toute la bande, où l’on boit de délicieux mojitos, et surtout, c’est dans ce lieu que j’ai appris ce qui est devenu mon quotidien et ma passion : la salsa, et autres torrides danses latines.

 Mon téléphone sonne au fond de mon sac. C’est Kris.

« Un resto ce soir ? »

Je suis partagée entre la déception de renoncer au Havana, et l’envie de passer un peu de temps seule avec lui.

« Ok »

« Je passe te prendre, mets ta jolie robe noire, bébé »

 Il m’agace quand il m’appelle Bébé ! Et quand il me donne des ordres aussi ! Mais je ne peux m’empêcher de frissonner d’impatience. Je le connais, il prépare quelque chose.

Tandis que je me change et passe la fameuse robe noire, je tente de deviner ses plans.

 Un dernier coup d’œil au miroir. Je comprends pourquoi il aime cette robe. Légère, échancrée jusqu’à mi-cuisse d’un côté, un décolleté plongeant… Au moindre mouvement, elle dévoile la lingerie que je porte en-dessous, des bas noirs, un string en dentelle et un soutien-gorge pigeonnant.

 Je suis presque provocante, tout en restant simple. Pas de talons trop hauts, je suis trop grande et trop maladroite pour en porter. Mes cheveux lâchés, un maquillage sans chichis. Sexy mais surtout pas vulgaire !

 

Il est déjà en bas lorsque je sors de mon immeuble. Je monte dans la voiture, un rapide baiser sur ses douces lèvres, qu’il me rend tout en posant une main sur ma cuisse. Il évalue ma tenue, et ses yeux qui pétillent montrent sa satisfaction.

 Une main sur le volant, l’autre qui n’a pas quitté ma cuisse, il conduit tout en parlant de tout et de rien, souriant et détendu.

Nous arrivons devant un restaurant que je ne connais pas, un peu éloigné du centre-ville.

 L‘atmosphère est feutrée, il n’y a que des petites tables rondes, où l’on peut difficilement tenir à plus de trois, je pense. Je grimace, l’ambiance Saint Valentin et grands gestes romantiques, très peu pour moi…

Mais l’air malicieux de Kris en découvrant ma mine déconfite me rassure.

« T’as pas peur que je te demande en mariage ? »

« Manquerait plus que ça ! »

Ma moue dégoûtée le fait rire, et je me détends.

 Nous nous installons à une table au fond du restaurant, escortés par une jeune serveuse, qui dévore mon mec des yeux. Je sens une petite pointe de jalousie me chatouiller.

Kris déplace sa chaise pour se retrouver à côté de moi, et nous faisons ainsi tous les deux face à la salle.

 Il remet sa main sur ma cuisse, la caresse doucement du bout des doigts, ce qui finit par me détendre complètement.

Je lui fais remarquer le côté pratique de ces longues nappes, en lui lançant un regard avec toute l’innocence dont je suis capable. Son regard change, s’assombrit, dévoilant son désir. Je l’embrasse doucement, survolant à peine sa bouche, puis je pointe ma langue entre ses lèvres entrouvertes.

Sa main se crispe sur ma cuisse. J’ai envie de lui grimper dessus, je m’imagine le chevauchant sous les regards outrés des autres clients… encore un fantasme qui ne se réalisera jamais, je ne tiens pas à me faire arrêter pour attentat à la pudeur !

 La serveuse arrive pour nous apporter deux coupes de champagne, nous la remarquons à peine, elle part dans un petit soupir, ce qui nous fait sourire.

Ma main par-dessus la sienne sur ma cuisse, je le guide un peu plus haut, tout en continuant à l’embrasser. Mon autre main dessine des arabesques dans son dos, revient se poser dans son cou, puis dans ses cheveux. Il me regarde avec ce petit air qui me fait craquer, celui qui dit « tu m’excites » et « tu es à moi » …

Sous la table, ses doigts effleurent la dentelle de mon string, je me déplace sur ma chaise pour ouvrir un peu plus les jambes et lui faciliter l’accès… Son pouce se fraye un passage sous le fin tissu, et vient se poser sur mon clito. Ce contact m’électrise.

 Je jette un regard dans la salle, je crains que l’on remarque que je suis littéralement en train de me consumer de désir… Tous les couples se font face, et sont absorbés par leur conversation.

 Je bois une gorgée de champagne, les petites bulles explosent dans ma bouche. Je m’enhardis, et glisse à mon tour une main sur son jean, caressant son sexe à travers la toile… Il m’embrasse fougueusement, sa langue s’enroule autour de la mienne, son bras autour de moi resserre son étreinte.

La serveuse revient…

*******************

Un début en douceur, mais la soirée ne fait que commencer....

  • Like 10

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais...Mais ...c'est quand la suite ? :shok:

On ne laisse pas les gens sur leurs faims. Allez vite, on tape du poing ! :D

Bel intrigue et mise en bouche, il me tarde de lire la suite de ce repas au restaurant qui semble déjà bien chaud si je puis me permettre en terme d'ambiance ! :clap:

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Beau récit et belle montée en pression, vivement la suite

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Délicieux.... je m'installe à la table d'à côté et je n'en perds pas une miette !

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très très bien écrit, la montée en puissance est parfaite...vivement la suite de ce moment torride :)

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 Nous reprenons nos esprits quelques instants, le temps de passer notre commande. Je choisis le premier plat que je lis sur le menu, je me fous royalement de ce qu’il y aura dans mon assiette.

 Kris réfléchit, hésite… je crois qu’il le fait exprès. Sa main est toujours entre mes cuisses, son majeur qui glisse le long de mes lèvres intimes semble réfléchir lui aussi. Rentrera, rentrera pas ?

Bon sang ! Je bouillonne et lui jette un regard suppliant en serrant les cuisses pour qu’il cesse cette torture…

 Il a toujours les yeux rivés sur le menu, la serveuse est debout devant notre table. Son majeur prend une décision. Il s’enfonce en moi et m’arrache un cri étouffé de surprise… et de plaisir. La serveuse nous regarde tour à tour, elle doit me prendre pour une folle. Ses joues rosissent, aurait-elle compris notre petit manège ? Son regard suit la direction que prend le bras de Kris… qui passe enfin sa commande, et remonte son bras sur la table.

 La serveuse repart, elle se retourne plusieurs fois avant d’atteindre les cuisines. Kris est content de lui, il met son doigt dans sa bouche avec un air gourmand : « Aucun plat de ce restaurant n’aura meilleur goût que ça, bébé. C’est toi que j’ai envie de déguster »

 Est-ce qu’il m’a emmenée dans ce restaurant uniquement pour faire son petit show devant cette pauvre serveuse ?

« Bon, dis-moi ce que tu mijotes, c’est quoi la suite ? »

« Patience ma belle -(tiens, plus de « bébé » ?)- En fait, j’ai une petite surprise pour toi… enfin, pour nous…  Elle arrivera au dessert.»

 

Qui ça, Elle ? La surprise ? Ou parle-t-il de quelqu’un ?

On nous apporte le plat, avec deux autres coupes de champagnes (j’adore le champagne, mais il me monte très vite à la tête, et il le sait). Je picore dans mon assiette, je n’ai pas faim. Et je cherche à comprendre. Une surprise pour moi ? Pour nous ?

 Et puis je commence à comprendre, ou plutôt je me rappelle une conversation qu’on a eue un jour à propos de nos fantasmes…

J’écarquille les yeux et m’apprête à ouvrir la bouche quand il me dit :

« La voilà ! », le regard dirigé vers la porte qui vient de s’ouvrir.

Une femme entre. Ses yeux parcourent la salle, et un grand (et charmant) sourire illumine son visage quand elle repère Kris.

Elle s’approche. Moi, je regarde Kris, qui se lève pour l’accueillir. Ils se font la bise et s’étreignent un très court instant. Ces deux-là se connaissent bien, et depuis longtemps, ça saute aux yeux !

Aïe, la petite pointe de jalousie revient me piquer au creux du ventre…

 « Je te présente Lisa, c’est une de mes plus vieilles amies, et je lui ai beaucoup parlé de toi »

« Enchantée Candy, ravie de faire enfin ta connaissance » Et elle se penche pour me faire la bise, en posant sa main sur mon épaule.

Je ne me démonte pas.

« Ravie de te rencontrer Lisa » Je lui fais mon plus beau sourire.

« Je vois que vous êtes au champagne ? Ça me va ! Kris, commande une bouteille pendant que je vais me rafraichir. » Clin d’œil – non mais je rêve !

 

Lisa disparait dans les toilettes. Je déverse ma colère

 « C’est quoi ton plan, exactement ? Un plan à trois avec cette femme, là ? Et je suppose que tu l’as déjà baisée, non ? Ce genre de surprise, ce n’est pas cool du tout, tu me prends au dépourvu, alors que pour faire ça, on était censés en parler avant. Il y a des règles que l’on doit fixer, et puis je ne suis pas prête, on parlait de fantasme, et tu me ramènes une nana, tranquille, sans me demander mon avis. On ne s’est jamais rien promis, ni fidélité ni exclusivité et ça me va très bien, mais là je me sens prise au piège…. »

 Il me fait taire d’un baiser, en me prenant dans ses bras, puis plonge son regard dans le mien.

« Bébé… Je m’y suis mal pris, on aurait dû en parler, c’est vrai… Je sais que c’est quelque chose dont tu as très envie, vrai ? »

 Je boude, une vraie gamine, et je m’en veux un peu aussi… « Vrai » Je ne peux pas nier, j’ai toujours eu envie de faire l’amour avec un homme et une autre femme. Je ne me considère pas bi, mais je me surprends parfois (souvent) à mater d’autres femmes, avec l’envie de sentir leur corps contre le mien. Prendre leurs seins en bouche, les caresser…

 « Je suis dingue de toi, tu le sais, tu me rends fou, et j’étais excité comme un gosse le matin de Noël d’exaucer un de tes souhaits les plus chers. »

Il va réussir à m’attendrir, ce con…

« Je me suis dit que si c’était trop préparé, tu reculerais au moment de passer à l’acte »

Encore dans le mille…

 

Lisa revient, elle s’assoit en face de nous.

« Bon alors, et ce champagne ? Mademoiselle, s’il vous plait ? » Elle fait signe à la serveuse et lui commande une bouteille.

Elle nous regarde en souriant, et moi j’essaye de me détendre. Est-elle au moins au courant de la raison de sa présence ici ?

 La réponse à cette question ne se fait pas attendre :

« Candy, je connais suffisamment Kris pour deviner qu’il ne t’avait pas prévenue de mon arrivée. Et je connais aussi son plan, même s’il ne me l’a pas vraiment dévoilé en détails… » Elle lance un petit coup d’œil réprobateur à Kris, qui s’excuse d’un sourire en haussant les épaules.

Droit au but, cette femme commence à me plaire. Je souris.

 « Il faut que tu saches que ça fait un sacré bail qu’on se connait, lui et moi. Mais je n’ai jamais réussi à le mettre dans mon lit, alors tu pars avec une longueur d’avance sur moi ! »

Ouf… Un soupir de soulagement m’échappe, discret, mais je sens Kris se rapprocher, et il dépose un baiser juste sous mon oreille.

 J’écoute Lisa raconter leur histoire, celle d’une amitié qui est née dans les couloirs de l’école de médecine. Elle était plus âgée que lui. Ils sont devenus très amis, et il a repoussé ses avances pour ne pas gâcher leur amitié… Mouais…

 A la quatrième coupe de champagne, je décroche de la conversation. La main de Kris est repartie sous la table, et me caresse –sagement- la cuisse.

Lisa est attirante. Elle est plus petite que moi, toute menue. Vêtue d’un simple pantalon blanc en lin et d’un chemisier près du corps gris perle. Elle parait très sûre d’elle, dans ses gestes, ses paroles. Pétillante brune aux yeux verts, elle est mon exact opposé. Je m’attarde sur ses mains qui caressent son verre, sa bouche souriante, les boutons de son chemisier ouverts juste ce qu’il faut pour entrevoir un peu de dentelle blanche. Elle a les cheveux courts, ça ne va pas à tout le monde, mais elle, ça lui fait un visage d’ange malicieux.

 Je remarque seulement que le silence s’est installé, troublée par cette invitée surprise…

Lisa et Kris proposent d’aller rejoindre les autres au Havana. Certains de nos amis la connaissent et seraient ravis de la revoir.

Ben voyons ! J’ai l’impression qu’ils essayent de ne pas me bousculer…

 

Nous arrivons au Club, je suis en terrain connu, et je retrouve ma bonne humeur en saluant nos amis chaleureusement. Lisa est ravie de revoir tout le monde, et elle semble effectivement connue comme le loup blanc ici !

 Une tournée de mojitos plus tard, tout le monde est dispersé dans le bar. Beaucoup dansent, d’autres discutent, affalés sur les sièges moelleux installés contre les murs. Je me laisse entraîner sur la piste de danse par Kris. C’est une musique plutôt lente, il se colle tout contre moi, il fait chaud, le champagne puis le mojito ont eu raison de ma colère.

« Elle me plait » Lui dis-je en promenant mes lèvres dans son cou. Surpris, il cherche mon regard.

Je me mords les lèvres « C’est vrai que tu n’as jamais couché avec elle ? »

« Oui, c’est vrai » Il a un large sourire. « Je ne suis pas qu’un incorrigible coureur de jupon, tu sais ? »

 L’ambiance dans ce bar est toujours très chaude, au sens propre comme au figuré. Les danses latines sont propices à l’abandon, au contact des corps. La musique est aussi forte que les cocktails du patron.

 Lisa nous rejoint un peu plus tard sur les fauteuils.

« Oh ça fait du bien de revenir ici, ça m’a tellement manqué ! »

Elle aussi est en nage, son chemisier lui colle à la peau et souligne ses petits seins. Elle remarque que je la mate, me sourit et s’approche un peu plus.

« Moi aussi j’aime mater, ne te prive surtout pas, ma belle » Elle se relève et se penche sur moi, ses mains sur mes cuisses « Et tu auras même le droit de toucher si tu veux » Son visage frôle le mien, sa bouche est contre mon oreille, son parfum est enivrant…. Elle part.

 Kris sourit et me taquine : « Alors bébé, sensible aux charmes de notre amie ? »

Je viens m’asseoir sur ses genoux pour l’embrasser « Oui, ça se pourrait bien… Et si j’en crois ce que je sens contre ma cuisse, je ne suis pas la seule… »

« Plus tu es excitée, et plus ça m’excite bébé »

« Viens, ramène-nous maintenant, j’ai envie de profiter de ma surprise »

  • Like 2
  • Thanks 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Grrr la suite, la suite 😋... merci pour le partage Candyz... très beau récit 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'ambiance est fort sympathique et l'excitation monte, monte :hi:

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oooh j'adore ta façon de raconter, avec tous les détails qu'on cache généralement dans ce genre d'histoires (ta colère, ta jalousie, les petites bouderies...) vraiment j'adore, ça donne beaucoup de charme à cette histoire ! J'ai hâte de lire la suite, le suspense et la lente montée en tension sont insoutenables !

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis fan ! J'adore ta façon de raconter, de nous faire passer les émotions, une énorme sensualité se dégage et je me suis complètement plongée dans ton récit, viiiiite la suite... merci beaucoup pour ce partage

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis jalouse ! C'est une sacrée belle surprise et expérience. Je suis toute chose de te lire. Merci Candyz ! C'est magnifiquement bien écrit 😍

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hey hey, vivement la suite !

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci merci tout le monde :aime2: Vos compliments me vont droit au cœur

J'ai hâte de vous raconter la suite, très vite :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi aussi je suis tombé sous le charme de ton récit ! Nous sommes littéralement transportés dans tes souvenirs...et c'est très excitant. Bravo pour cette belle plume qui va, sans aucun doute, nous faire chavirer bientôt une nouvelle fois...:) Je guette la suite avec impatience...

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hâte de connaitre la suite de ce délicieux récit 

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 07/04/2018 à 18:41, Candyz a dit :

Merci merci tout le monde :aime2: Vos compliments me vont droit au cœur

J'ai hâte de vous raconter la suite, très vite :P

Oui très vite je n en peux plus d attendre...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, ptitminou60 a dit :

Oui très vite je n en peux plus d attendre...

Ce soir si j'ai le temps... :bbl:

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Candyz a dit :

Ce soir si j'ai le temps... :bbl:

Dis nous si on peut t arranger ça 😂

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, viking666 a dit :

Dis nous si on peut t arranger ça 😂

Je valide donne ton repassage à @viking666 et écris la suite :P

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ok pour le repassage! c'est justement ce que je devrais faire si j'étais une mère de famille convenable!! :bien2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, Candyz a dit :

ok pour le repassage! c'est justement ce que je devrais faire si j'étais une mère de famille convenable!! :bien2:

Si vraiment vous insistez les filles 😂 je vais me transformer en fee du logis 😇

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, et bien, le repassage, ce sera pour demain... :P Voici la suite.

**********************

Nous avons trop bu pour reprendre la voiture, et l’appartement de Kris est à deux pas. Nous marchons tous les trois silencieusement, la fraicheur de cette nuit de début d’été me fait frissonner.

L’immeuble. L’ascenseur. Les dernières marches avant l’appartement sous les toits. Toujours sans un mot.  Nous entrons.

Il faut que je brise ce silence !

 « Je rêve d’une douche, je vous laisse tous les deux, pas de bêtises, hein ? »

« Ok bébé, je vais préparer du thé »

 

Je me dirige, ou plutôt je m’enfuis, vers la salle de bain. Sous la douche brûlante, j’essaye de mettre de l’ordre dans mes idées. Kris me rejoint.

« Tu as laissé notre invitée seule ? Ce n’est pas très gentleman de ta part ! »

« Elle connait bien la maison, je ne m’inquiète pas pour Lisa » Mmmh, son sourire…

Il attrape la fleur de douche pleine de mousse et me la passe sur le corps. Les épaules, le dos… la poitrine… le ventre.

Il continue avec ses mains.

« Dis-moi ce que tu veux bébé »

« J’ai envie de toi. Et j’ai envie d’elle. Je vous veux tous les deux »

Il me regarde, m’embrasse, je le sens durcir tout contre moi, et toutes les sensations de la soirée se concentrent au creux de mon ventre. Je ne veux plus attendre. Je l’entraine hors de la douche.

« Et maintenant, dis-moi ce que tu ne veux pas »

Ah, les fameuses limites !

Une seule chose me fait peur : « Pas de pénétration. Avec elle. Enfin, toi… avec elle… je crois que je ne supporterais pas. »

Je rougis, j’en deviendrai presque timide, c’est un comble ! Mais de mettre des mots dessus, ça devient tellement concret !

 

On frappe à la porte

« Hey, les tourtereaux, vous m’avez laissé de l’eau chaude, j’espère ! »

« Entre, Lisa ! » Je lui ouvre la porte. Kris a passé un caleçon, et moi une de ses chemises, seul vêtement disponible dans la pièce.

« Fais comme chez toi, les serviettes sont là, on t’attend au salon » Kris sort en premier.

Elle a déjà commencé à se déshabiller, je profite du spectacle, elle est vraiment très belle. C’est plus fort que moi, je viens me placer dans son dos, et mes mains parcourent sa silhouette depuis ses épaules jusqu’aux hanches, je dépose des petits baisers dans sa nuque. Sa peau est salée.

Elle se retourne et je vois cette lueur dans ses yeux, elle se mord les lèvres.

« Je ne veux pas m’interposer entre vous, ou encore pire, te piquer ton mec, Candy. » Je souris encore, j’ai envie de l’embrasser. « J’ai souvent eu envie de Kris à une époque, et du coup, je t’avoue que l’idée de baiser sa copine me plait »

Elle rit, et j’ai encore plus envie d’elle.

« Je sais Lisa, et moi aussi, l’idée me plait ! »

 

Je retourne dans le salon, Kris est en train de servir du thé. Je m’installe avec ma tasse dans le coin du canapé d’angle, les jambes repliées sous mes fesses, Kris est agenouillé devant la table basse juste devant moi.

 

Lisa revient, une serviette drapée autour d’elle, la couvrant de la poitrine jusqu’à mi-cuisses. Elle s’assoit à côté de moi.

Kris vient s’assoir sur le canapé, il est à ma droite, Lisa à ma gauche. Je me penche et pose ma tasse. Je regarde Kris, ses yeux semblent me dire « C’est toi qui décide ».

 Cette situation est terriblement excitante. Ils attendent tous les deux que je fasse le geste qui va tout déclencher. J’ai tellement rêvé de ça… Il est temps de le vivre maintenant.

 A genoux sur le canapé, j’avance vers Lisa, et enfin, je pose ma bouche sur la sienne. D’abord doucement, puis mes lèvres appuient plus fermement sur les siennes, ma main dans son cou. C’est grisant, j’embrasse une femme pour la première fois, putain que c’est bon !

Elle soupire, glisse sa langue entre mes lèvres pour trouver la mienne, ses mains glissent dans mon dos jusqu’à mes fesses.

Puis elle ouvre les boutons de ma chemise, et me pousse contre les coussins du canapé, en restant toujours à côté de moi. Kris est de l’autre côté, il respire plus fort, un coup d’œil à son caleçon me confirme que la scène est à son goût…

Lisa lui prend la main pour la poser sur ma cuisse, tandis qu’elle continue à m’embrasser. Kris vient se placer à mes pieds, par terre devant mes jambes, ses mains me caressent. La bouche de Lisa descend vers ma poitrine. Je gémis quand je sens sa langue se poser sur mon téton, et sa main presser doucement l’autre sein.

Sa serviette est tombée, je caresse son dos. Kris à genoux entre mes jambes, embrasse l’intérieur de mes cuisses. Il attrape mes hanches et me descend brusquement tout au bord du canapé. Ses doigts effleurent mon sexe trempé « Ooh bébé, tu es tellement excitée… ». Il écarte mes lèvres et caresse doucement mon clitoris. Je m’enfonce encore plus dans les coussins…

 Lisa reprend ma bouche, ses soupirs se mêlent aux miens. J’appuie dans son dos pour la rapprocher de moi et la redresser. Je me penche un peu pour atteindre sa délicieuse poitrine, je l’embrasse, ses tétons sont durs, je les fais rouler sous mes doigts…

Kris et Lisa… Ils sont à moi et je peux faire tout ce que je veux…

 

Je continue à lécher et sucer ces seins qui s’offrent à moi, tandis que ma main part explorer le ventre de Lisa, ses hanches, ses cuisses.

Je sens la langue de Kris titiller mon clito, en même temps que ses doigts me pénètrent doucement.

Je suis submergée par une vague de chaleur.

 « Attends » Je me redresse et me remet à genoux sur le canapé. J’embrasse Lisa, je l’attire contre moi, sa poitrine contre la mienne, j’attrape ses fesses. Ma main gauche passe entre ses jambes, et je sens qu’elle est aussi excitée que moi. « Oh oui… » Elle se cambre.

Kris s’approche de nous. Je prends sa main et lui fait rejoindre la mienne entre les jambes de Lisa. Elle s’allonge sur le canapé, ouvrant les cuisses à nos caresses. Il est toujours à genoux par terre, à hauteur de la tête de Lisa. Ils s’embrassent.

Je m’attendais à la traditionnelle piqûre de jalousie… mais je ne ressens que du désir...

Kris se redresse, sa belle queue  tout près de la bouche de Lisa. Il me regarde encore, ses yeux me posant une question silencieuse.

J’en ai tellement envie. Mon mec dans la bouche de Lisa. « Oui »

 Moi je repars explorer notre belle amante. Penchée sur elle, je la parcours du bout des doigts. Je la sens frissonner, j’ai envie de la goûter…

Je n’ai jamais fait ça… je suis entre ses jambes, ma bouche se pose sur elle. C’est doux, chaud, et son odeur me transporte. Je passe un doigt entre ses lèvres, je sens qu’elle pousse son bassin à ma rencontre.

Elle gémit, elle est en train de sucer mon mec, et les voir comme ça… me rend folle. Je plonge ma langue entre ses lèvres, de haut en bas, en remontant sur son clitoris gonflé. Je suce et j’aspire doucement ce délicat bouton, et j’enfonce deux doigts en elle. Je sens son vagin se contracter sur mes doigts, cette sensation est incroyable.

Ma langue se fait plus rapide et plus insistante, mes doigts accélèrent le rythme dans leur écrin, trempés de son plaisir à elle.

Kris aussi accélère et pousse plus loin dans la bouche de Lisa. Il malaxe ses seins en même temps.

 Lisa a fermé les yeux, son bassin se soulève au rythme que je lui impose, je rajoute un troisième doigt et je m’enfonce encore plus vite et plus fort dans sa chatte qui inonde ma main. Ma langue recueille ce précieux liquide, mon dieu que j’aime ça !

 Kris est prêt à jouir, je le connais par cœur, même pas besoin de le regarder pour le savoir. Je sens la main de Lisa attraper mes cheveux, ses gémissements sont de plus en plus forts. La pointe de ma langue s’affole sur son clitoris et ses jambes tremblent. Puis elle s’immobilise dans un long gémissement.

« Oh putain les filles, c’est bon, je vais…. Mmmmh, bordel de…. » Et il a jouit dans sa bouche…

**********************

Et c'est pas fini...

  • Like 4
  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Ça valait le coup d attendre !!😁 encore très bien écrit, découverte de nouveaux plaisirs, jeux, un régal 😋

Modifié par viking666
  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.