Aller au contenu
Invité

Un samedi soir sur la Terre

Messages recommandés

Invité

 

FI. Boîte de réception. Ce nest pas mon finaute -dom. C'est un finaute-ami avec qui je dialogue. 

 

J'ouvre le message... dans la seconde mon cerveau se met à carburer.  À peine les mots lus, je sais que je vais le faire tout à l'heure.  Impossible de repousser le défi alors que c'est le week end de Pâques et que je vais être soit avec mon mari et mes enfants en journée, soit au boulot la nuit.

 
Ma décision est donc prise.  Il est 19h. J'ai juste le temps de manger, de me préparer et je file travailler. Une certaine agitation me gagne. Est-ce sérieux ? En soi, rien de grave ou de dramatique, mais les aléas peuvent vite se présenter et me placer dans une situation embarrassante. 
 
Tant pis ! J'en ai envie... 
 
Je suis installée face à mon mari. Je prends un en-cas avant ma nuit de 10 bonnes heures à œuvrer. Je le regarde préparer le repas du soir en me demandant comment je vais m'organiser...
 
Mon défi est de me balader chez moi et dans la rue sans sous vêtement puis d'aller dans un lieu public de mon choix , de m'y masturber et de jouir. 
 
Je décide de passer par la case toilettes. J'enlève mon tanga en dentelle remet mon pantalon puis j'ote mon  soutien gorge balconnet. Je les place soigneusement dans ma poche. En sortant, je les cache dans mon cabas.
 
Je retourne à la cuisine.  Je suis tremblante car mon mari pourrait s'apercevoir que je suis nue sous ma tenue. Ma poitrine opulente non maintenue balote... j'essaie de l'éviter au maximum en terminant de me préparer. Je vais et viens. La lourdeur de mes seins, avec les tétons qui frottent le tissus de mon haut, me procurent une sensation extrêmement agréable. Je suis d'humeur légère et je sens l'excitation me gagner petit à petit.
 
L'heure du départ approche, je dis au revoir à mes enfants et j'enfile une veste avant que mon mari ne vienne me dire au revoir d'un baiser et d'un câlin.
 
Le moteur tourne et je fais les quelques kilomètres qui me séparent de mon travail complètement excitée. Pourquoi cet état ? Parce que je ne sais pas encore où je vais prendre mon poste. La logistique de se changer se résume souvent à le faire dans une réserve ou quelconque pièce qui ne sert pas la nuit pour la plupart des lieux. Mais parfois, il y a des vestiaires communs... et là, enlever mon pantalon et mon haut, face à des collègues, risque de poser un léger problème...
 
Tout à mes réflexions, j'avale la distance, il me semble, plus rapidement. La petite mise en danger rend mon entrejambe humide et des picotements me traversent le corps. Excitée et nerveuse.
 
Je me gare à bonne distance de mon point de rendez-vous. Ainsi, je marcherai à l'air libre au milieu des visiteurs et des collègues anonymes quelques minutes. Plus j'avance et plus mon ventre se tord... pourvu que tout se passe bien...
 
J'arrive dans le bureau. J'y retrouve des collèges. Je me sens honteuse et audacieuse. Moi qui ai toujours prôné le sérieux professionnel... allez tout va bien aller. 
J'ai mon affectation. Je marche le long des couloirs. Je croise hommes et femmes. C'est fou comme  je me sens différente face à eux. Pleine d'assurance alors que mon sexe mouille de plus en plus. De coursives en bifurcations, je prends l'ascenseur et file à mon poste. 
 
Je salue mes collègues pour ces prochaines heures et je me dirige vers la réserve.  Je connais déjà ce lieu, je me sens rassurée. J'ouvre la porte, allume la lumière. Je vise le coin derrière les étagères... Je suis en effervescence. Si quelqu'un rentre... 
 
J'ote ma veste, mes chaussures et mes chaussettes. Je retire mon pantalon. Je penche juste avec mon haut et attrape dans mon sac mes bas - certes de contention mais ils n'en demeurent pas moins des bas. Je les enfile lentement laissant monter le plaisir qui me prend là dans mon intimité. Moment decisif... J'enlève mon petit pull... Je pose le dos contre le mur... mes deux mains se saisissent de mes seins que je caresse lentement, amoureusement.  J'ai le temps, je n'ai pas d'heure fixe pour être en poste. Je continue ainsi commençant à me tortiller. Mes doigts gauches maintiennent le rythme langoureux alors que les droits descendent vers mon sexe qu'ils effleurent délicatement. J'ai envie d'être douce ce soir. Je laisse un doigt entrer dans ma moiteur, aller et venir doucement.  Je respire vite et fort. Les genoux un peu fléchis,  je laisse mes deux mains me procurer un plaisir délectable. Quelque part, il y a cette crainte qu'une personne arrive...
 
Je mets deux doigts en moi, ils ressortent trempés. Mon esprit s'échauffe, mon corps bouillonne.  Je me les lèche l'un après l'autre... délectable... 
Je finis par octroyer à mon clito la délivrance qu'il réclame. Je le cajole un peu puis j'accélère le rythme car je dois y aller tout de même. Je me redresse et je regarde ma poitrine et baissant la tête, je me vois une main sur un sein à le pétrir doucement et une autre entre mes cuisses, nue en bas... un gémissement... un soupir... et je jouis.. là, debout, contre un mur, quelque part seule dans une réserve, au milieu de milliers de gens qui ignorent ce qui se passe non loin d'eux. 
 
Je m'apprête et déboule à mon poste un sourire énigmatique sur les lèvres.  La nuit va être longue...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et bien! Plus les jours passent, plus tu nous régales de tes excitantes expériences!!! Bravo.

Je suis content de m'être levé tôt ce matin pour pouvoir te lire. Merci.

J'espère qu'il y en aura d'autres recits, et qui sait, peut être que je t'aiderai à en écrire quelques uns...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

quel délicieux réveil que le mien en découvrant ton nouveau texte, ça fait un weekend pascal bien rempli :) c'est tellement bien écrit que l'on s"y voit complètement...et que ça donne des envies !! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Une expérience o combien excellement retranscrite

Des idées surviennent des images aussi merci à toi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelle délicieuse expérience à lire et relire 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

délicieuse lecture. Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un beau moment torride, tes mots sont très agréable Elodi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Merci messieurs 🤗😉

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.