Aller au contenu
sevensky69

premier double partie 1

Messages recommandés

Bonjours a tous. Déjà désolé pour le double post, le premier est parti dans les courriers indésirable apparemment. Comme promis voici un petit récit, c'est mon premier donc soyez indulgent svp. Et un grand merci a Morphelin pour la correction. ;)

 

Une coquine se réveille

 

Ce soir, les enfants sont chez leurs grand-parents, ce qui nous laisse le champ libre pour assouvir nos envies sans à avoir à retenir nos râles de plaisir. Ma femme et moi sommes dans de bonnes dispositions et, donc, on décide de commencer par un bon bain à deux. Elle adore ça quand je la frotte et lui lave les cheveux.

 

En sortant du bain on décide de rester en peignoir même s’il n’est que 19h. Après un brossage de cheveux et un bon repas, on se met devant la télé : pendant que madame regarde sa série, je ne peux m’empêcher de la caresser tout en évitant de peu son sexe dont je sens la chaleur du bout de mes doigts. Elle se met en position allongée sur notre canapé d’angle (oui c’est très pratique) pour écarter ses jambes juste devant moi. D’un regard, je comprends qu’elle n’attend qu’une chose. Je m’allonge aussi et commence lentement à frôler ses lèvres du bout de la langue, juste ce qu’il faut pour les humidifier et commencer à les ouvrir sur son clitoris déjà gonflé de plaisir. Je pose mes lèvres autour de cet objet de plaisir et le suce doucement. Elle écarte encore plus les jambes, je sais que, quand elle fait ça, cela veut dire « amuse-toi ». Ni une ni deux, j’approche mes doigts pour lui titiller l’antre de son désir.

 

Ce soir, elle n’est pas la mère de mes enfants mais une femme qui laisse libre court à ses envies. D’un coup de hanche, elle s’empale sur mes doigts et me chuchote « plus vite ». Totalement excité, je m’exécute, pour m’arrêter quelques instants plus tard et lui dire qu’elle attendra que l’on soit couché pour la suite.

 

Elle se lève immédiatement pour aller se coucher dans notre lit, je la suis, me retrouve encore entre ses jambes et continue ma tyrannie. Discrètement, mon autre main s’approche de ses fesses pour lui caresser le sillon déjà humide de cyprine. Là, habituellement où sa main vient pousser la mienne, elle relève les fesses pour les ouvrir à mes doigts curieux. Avec déjà ma langue sur son bout durci et deux doigts en elle quand le bout de mon majeur rentre dans son cul dilaté, elle gémit de plaisir et me souffle « le jouet, le jouet ». Donc, libérant ma main droite, je cherche le jouet sur la table de chevet, arrive enfin à l’attraper et le met à l’entrée de ses lèvres humides. Alors que mon majeur fait maintenant de grands aller-retours, son sextoy vibrant rentre en elle, je le sens à travers la fine peau qui le sépare de mon doigt. Mon excitation est au plus haut et une idée me traverse l’esprit. Je retire lentement mon doigt et le jouet pour me mettre à littéralement la dévorer. Avec ma main gauche, je lui caresse les fesses en les écartant légèrement afin de lui présenter son jouet à l’entrée de son petit cul où d’elle-même elle le force à rentrer. Je sens son jus entre mes lèvres, me focalise sur son bout de chair et la pénètre de deux doigts. Au rythme de mes coups de langue, mes doigts et le jouet lui labourent ses trous mouillés. Elle se cambre de plaisir, gémit. C’est le moment, la tête dans son coussin, elle ne me voit pas me relever pour la prendre sans préambule. L’espace de cinq secondes, je ressens les vibrations dans son cul. Apparemment elle aime ça car, maintenant, elle hurle de plaisir. Malheureusement, le jouet n’étant pas prévu pour cet emplacement, il sort de son chaleureux étau.

 

 

 

Elle nous fait tourner pour pouvoir être au-dessus de moi. Son coup de hanche et sa perversité naissante me brouillent le cerveau. Elle attrape le jouet et ma main pour me permettre de lui remettre en place, l’excitation à son paroxysme me fait jouir à peine le jouet inséré. Sentir mon sexe se gonfler et se dégonfler au rythme de mes jets chauds, combinés à la vibration de son joujou préféré la font aussi jouir avec force. Tous deux, vidés, on se couche avec le sourire aux lèvres et de nouvelles sensations dans la peau

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On est avec vous, j'aime beaucoup. Merci

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Le 10/12/2017 à 17:46, sevensky69 a dit :

Ce soir, elle n’est pas la mère de mes enfants mais une femme qui laisse libre court à ses envies.

C'est fantastique d'arriver à dépasser cette vision étriquée qu'ont parfois les maris.

Très sympathique de te lire, merci pour le partage de cette belle complicité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.