Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Guest sephonia

Voyage vers l'infini désir...

Recommended Posts

Guest sephonia

Il était bientôt 20h00.Il faisait déjà sombre en cette soirée d'automne,j'avais un peu froids,mais il faut dire que je n'étais trés chaudement vêtue.Un pull,une jupe et une paire de bas et cela faisait l'affaire.J'attendais sur le quai l'arrivée du train.Juste envie de m'évader ailleurs,peu m'importait la destinée.Puis je le vit arrivé enfin.Je m'avançais vers la porte et m'apprêtais à monter la première marche lorsque qu'un homme un peu trop préssé d'y entrer me bouscula.Me regardant l'air navré,il s'excusa et me laissa monter avant lui.Inconsciemment je le devinait déjà en train de matter mes formes mais cela m'amusait tout de même.

Je m'étais donc installée à une place en essayant tant bien que mal à placer ma petite valise dans le compartiment à bagage,m'appuyant sur la popinte des pieds pour la faire entrer.

C'est alors que maladroitement elle s'écrasa sur le sol.Je me baissais alors pour la rammasser quand l'homme de tout à l'heure refit son apparution.Je tournais la tête histoire de voir d'un peu plus prés ce à quoi il ressemblait,mais mon regard se posa sur son bas ventre.Je pouvais deviner un peu sa forme mais je ne m'attardais pas car cela aurait pu devenir genant,surtout pour lui.

Toujours est il qu'il se baissa pour prendre ma valise et la mis sans peine grace à sa grande carrure dans le compartiment.

Le remerciant d'un sourire,je le vit se placer juste à coté de moi.Il n'y avait que l'allée centrale qui nous séparait alors.Je m'assayais à une place et une idée me vint.

J'avais soudainement envie de jouer avec lui,une pulsion envahissait alors mon esprit démeusuré.La femme discrète que je laissais paraître allait se montrer sous une autre personnalité.J'avais envie de dominer cet inconnu.

Je le scrutais du regard pour essayer d'entrevoir sa façon d'être.On apprend beaucoup sur le comportement d'un individu juste en le regardant.Il lisait une revue sportive,de toute évidence,on pouvait deviner qu'il prenait soin de lui vu ses mains soignées et sa carrure athétique.Il devait surement aimer les sensations fortes car il avait également quelques revues d'automobiles posées à ses côtés.Il n'allait donc pas être déçu,je lui reservait déjà quelques surprises.

J'allais enfin pouvoir m'amuser un peu.Mon regard s'arrêta un instant sur son visage aux traits détendus,légèrement éféminé.Ses yeux sombres étaient concentrés à la lecture d'un article.Ses cheveux bruns longs et bouclés donnaient envie d'y glisser les doigts.Il me faisait envie.J'avais envie de jouer à la femme allumeuse mais de façon totalement innocente.Comme il faisait un peu chaud dans le train je me levai et enlevais mon pull,le regard des autres passagers pouvait alors comptempler le plongeant de mon petit décolté légèrement entrouvert par mon chemisier quelque peu transparent.Puis je me réinstalla sur mon siège.

Je tournais instinctivement la tête pour voir s'il me regardait.Je ne fus pas surprise.Il me fixait délaissant sa revue au profit de mes dunes généreuses.Puis il me regarda dans les yeux,un peu gênée que je le surprenne .Il se mit à rougir puis baissa les yeux en faisant mine de se réintérresser à sa revue.

Ne sachant pas quoi faire je lui demandais de me pretter une revue,je m'accoudais alors sur le rebord du fauteuil ne lui cachant pas mon buste décolté ,bien au contraire.J'aimais à le provoquer.Il me tendit une revue mais je ne fis pas attention à son contenu.Je fis mine de le feuilleté sans grand intérêt et remarqua soudainement qu'il me regardait toujours.Nous nous fixions un petit moment avant qu'il n'osa me rejoindre à mes cotés.Son sourire en disait long.Il voulait faire plus ample connaissance.J'aimais à attiré ma proie dans mes filets de cette manière.C'était si facile.Nous commencions à parler de divers sujets puis,pour le surprendre un peu,je rapprochais ma main près de la sienne toujours avec autant d innocence avec ce gentil rôle de petite femme prude que je laissais paraitre.Puis il se pencha vers moi et commenca à carresser ma nuque de sa main si charnue et si douce.Je fermais les yeux,me laissant envahir de frissons sous ses caresses sensuelles.Puis je l'embrassais divinement avec gourmandise.

Aprés avoir fermer la porte et les rideaux pour plus d'intimité,je me placa sur ses ces genoux.Mes mains posées sur son torse,carressaient doucement sa poitrine et déboutonnaient sa chemise puis il m'arrêta un instant,se leva et mis les sièges en position couchette.Il m'allongea dessus avec tendresse et placa ses mains sous mes fesses pour chercher à enlever ma petite culotte.Quel fut sa surprise quand il remarqua que je n en portais pas.

Il descendit ses lêvres sur mon ventre ,l'embrassant par de multiples petits baisers tout en carressant mes fesses,je me laissais alors transporter par ces sensations si exquises.

Cet inconnu dont j'ignorai toujours le nom,m'intriguait.Il finit par déboutonner mon chemisier en embrassant mes seins avec douceur et dévotion,traquant avec attention chacun de mes gestes afin d'entrevoir le moindre soupçon de mon état cosmatique.Nous finitions de nous dévétir mutuellement dans le murmure à peine audible du train roulant sur les rails.Il alluma une petite lumière située sous le compartiment bagage,ce qui lui permettait de m'admirer dans une luminosité plus sensuelle.Ses mains parcourèrent mon visage puis descendirent le long de mon cou jusqu'à mes épaules,il me fixa encore un peu puis m'embrassa passionnément.Descendant toujours ses mains vers les courbes de mes hanches,il me couvrit de petits baisers jusqu'à ce qu'il arriva vers mon intimité,entrouvrant mes cuisses et commenca à me savourer.Je pose alors mes mains sur ces épaules si douces et musclées,tout en me concentrant sur mon plaisir,ce plaisir qu'il m'offre.

il me lêches doucement et trouve enfin mon clito,faisant de petits mouvements circulaires avec sa langue,puis la redescends encore un peu,tel un chaton lapant son lait,il savoure mon plaisir si fluide à présent,puis aprés quelques instants voluptueux il me fit jouir intensément.

Je voulais me redressé un peu pour venir vers lui pour l'embrasser ,mais il m'empêcha de bouger,posant une main sur mon ventre et remontant vers moi,il mit ses genoux prés de mes épaules,m'empêchant ainsi de faire le moindre geste,et me présenta sa queue pour que je la lêche.

Il souleva un peu ma tête dans ses mains et engoufra son membre dans ma bouche.Je me retrouvais alors dans une position de soumition totale lui appartenant entière.

Je le sucais délicieusement puis plus ardemment quand il se retira soudain me libérant un peu pour pouvoir me retourner et il me mis à quatre pattes.iL ne me pénétra pas tout de suite,il frottait sa queue contre mes fesses me donnant quelques petits coups comme pour me fouetter avec.

Je ne tenais plus j'avais envie qu'il me la fourre et le suppliait de le faire.Il ballada ses mains sur mon dos,puis sur mes fesses et me fessa du plat de sa main,avec force.Puis il me pénétra enfin,doucement,lentement pour me faire un peu plus languir.Puis d'un seul coup il me pris avec force et fougue,j'étais comblée par ces vas et viens incessants.

Il mis alors ses mains sur mes hanches en les serrant un peu plus fort jusqu'à ce qu'il finisse par jouir.

Moi j'en voulais encore,il n'était pas question de s'arrêter là.

Lorsqu'il se retira je me retournais vers lui approchant mes lêvres des siennes,l'embrassant tendrement tout en carressant son torse humide sous l'emprise des émotions,puis le fit s'allonger à son tour,reprenant la même position qu'il avait faite sur moi tout à l'heure,j'avais envie qu'il me lêche encore le temps pour lui de se remettre en état pour continuer à me satisfaire.mes jambes emprisonnaient partiellement ses bras mais il réussit à placer ses mains sur mes fesses les caressant encore.Mon sexe s'offrait alors à ses lêvres gourmandes il ne cessa pas de me savourer pendant de longs instants jusqu'à ce que je jouisse une seconde fois,n'ayant plus la force de rester dans cette position je me mis à ses côtés allongée essayant de reprendre le rythme de mon souffle.Il se mit de côté face à moi caressant mes seins de sa main droite puis il descendit ses doigt dans mon con encore trés humide.Il me doigta tout en me regardant,m'embrassa de temps en temps,lêchant et dévorant mes seins avec adoration.

Continuant de me doigter encore un peu plus profondément,il passa sa langue sur mes tétons durci par les sensations de plaisir qu'il me fit,les léchant et les suçant doucement pour faire monter en moi la pulsion d'un nouveau plaisir.

Il ne tarda plus à me faire faillir une nouvelle fois.

Enfin il revient sur moi,m'embrassant pendant de longues minutes,je plongeais mes mains dans ses cheveux tendrement caressant ses boucles noirs du bout de mes doigts lorsqu'il me pénétra soudainement .Il me fit l'amour plus doucement faisant ainsi durer nos moments de plaisir mutuels.

Puis dans un dernièr instant d'exaltation,nous finissions de jouir ensemble et nous nous endormions enfin dans le silence de la nuit.Le lendemain matin nous nous séparions sans mot dire,un dernier baiser au coin des lêvres,une dernier sourire puis un dernier regard.Je me rhabillais tranquillement quand j'entendis la voie du conducteur du train.Il était à peine 9H00.J'arrivais alors à destination dans un lieu inconnu je finissais d'arranger mes cheveux,pris ma valise et allait partir pour un nouveau voyage,dans cette nouvelle ville,pour trouver une fois de plus une nouvelle proie à combler.

Partager ce message


Lien à poster

Magnifique récit. J'adore également les voyages en train.

Mais dommage que nous ne nous soyions jamais rencontré encore...

Partager ce message


Lien à poster
Guest vtech

Aventure très tentante que celle racontée ici.

Bravo à toi

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.