Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité

Notre première en club échangiste

Recommended Posts

Invité

Voilà maintenant près de 5 ans que nous sommes en couples ma copine et moi. Fiers de nos experiences de triolisme et autres, nous nous sommes pris d'envie d'essayer l'échangisme. C'est donc ainsi que nous sommes partis un soir. 

 

Elle portait une robe courte... Tellement courte que l'on aurait presque pu croire qu'elle n'était qu'un haut. Dessous, un minuscule string ficelle noir. Je portais mon costume, sortant du travail, sous lequel je portais l'un de mes nombreux strings. Dès en arrivant, nous avons croisé plusieurs couples sur le parking, certains hommes seuls... Les regards se tournaient vers ma copine et le bas de ses fesses qui dépassait de sa robe. Nous sommes entrés. A l'intérieur, il fallait suivre un couloir. Au centre du couloir, une pièce dans laquelle une piste de danse était placée au sol. Plusieurs dizaines de personnes dansaient déjà. Ma copine est allée se dandiner au centre de la piste pendant que je la regardai faire depuis les banquettes. Je voyais les hommes l'approcher, s'y frotter, avoir des gestes déplacés... Tout ceci m'excitait beaucoup. Elle y répondais en glissant sa main sur les sexes tendus au travers des pantalons de ces hommes visiblement assoiffés. Au bout d'un bon quart d'heure, elle est revenue vers moi et a pris ma main pour me demander de l'accompagner. Nous avons suivi le couloir au long du quel je passais ma main sous sa robe. Son string était déjà trempé.

 

Après quelques mètres, nous montions l'escalier. Au premier étage, il y avait d'un coté plusieurs salles "privatives", au centre un espace "publique" et au fond, de grandes pièces, dont la porte avait été remplacée par des petites portes battantes façon western. Dans l'espace publique, plusieurs couples profitaient les uns des autres. Dans les grandes pièces, aussi. Nous décidions donc de prendre une pièce privative. Nous avons choisi la dernière pièce vide.

 

En entrant, ma copine a ôté sa robe, qu'elle a jeté sur le porte manteau. Son string était trempé et cela se voyait à cause de la différence de couleur du tissus. Je me déshabillais à mon tour et m'installais, nu, tendu, allongé sur le dos face à la porte. Elle est venue à 4 pattes, légèrement cambrée, glisser sa langue sur mon sexe. Elle allait et venait le long de ma queue, outrageusement ouverte vers la porte. De temps à autre, je voyais des yeux glisser un regard au travers des ouvertures pratiquées dans la porte. Plus ou moins longtemps. Au bout de quelques minutes, la porte s'est entre ouverte. Un inconnu est entré. Déjà nu, son énorme sexe pendait entre ses jambes et tapait sur ses testicules tout aussi énormes. Ma copine n'a pas fait le moindre geste. Déjà offerte, elle s'appliquait avec sa langue. Notre inconnu s'est agenouillé derrière ma copine, glissant sa main entre ses jambes. Il caressait son sexe. La vue lui plaisait et ses caresses semblaient efficaces. Je le savais au rythme des coups de langue qui avaient changé. Petit à petit, il glissait des doigts en elle. Je voyais sa queue se dresser petit à petit et frotter entre les fesses de ma copine. Il posa ses mains sur les fesses de ma copine et tira doucement sur son string pour lui enlever. Dans un élan de demande et d'acceptation, elle se cambra un peu plus, lâchant un léger gémissement.

 

Il se présenta à l'entrée de la petite chatte trempée et entra lentement. Elle se stoppa net. Comme pour profiter de la sensation de chacun des centimètres de cette énorme queue qui entrait en elle. Arrivé à la garde, il donna un petit dernier coup de rein qui arracha un gémissement à ma copine. La voyant totalement offerte, il commença à l'entreprendre. J'entendais ses reins claquer sur les fesses ouvertes de ma copine. Telle qu'elle était cambrée, notre inconnu avait une vision totale du petit trou et de la chatte remplie de ma copine. Il la besognait tellement bien, qu'il m'amenait proche de la jouissance. Je préférais alors stopper sa fellation. Je me suis de côté, la regardant prise en levrette. Ses seins ballottants au rythme de cette queue qui la besognait. Après quelques minutes et plusieurs dizaines de gémissements, ma copine se tourna pour pouvoir admirer le corps d'apollon de notre inconnu. Elle écarta indécemment les jambes fixant son amant du soir dans les yeux. Il n'y avait plus qu'une salope en elle. Juste une cochonne folle de sexe. Visiblement la situation plaisait à son amant. Il est venu à genoux, positionnant son énorme membre devant la bouche de ma copine qui l'a englouti sans broncher. Il a attrapé ses cheveux, bougeant sa tête rapidement le long de sa queue. Il baisait sa bouche littéralement. Après quelques va et vient, il a écarté la bouche de ma copine avant de la pénétrer à nouveau et de littéralement lui défoncer la chatte. Ma copine hurlait au rythme des coups de queue violents. Il émit, entre deux cris, l'envie de me sentir en elle. Elle retourna la situation et vint s'asseoir sur moi. Empallée sur ma queue, elle devait la sentir minuscule comparée à celle de son amant. Elle se pencha en avant, m'embrassa et a écarté ses fesses violemment avec ses mains avant de glisser quelques doigts dans son petit trou. Ayant compris l'invitation, son amant est venu se placer derrière elle, et a commencé a pénétrer doucement le petit trou de ma copine. 

 

ET HEUREUSEMENT qu'il y entrait doucement. Je la sentais se contracter de douleur, au fur et à mesure qu'il entrait en elle. Après être entièrement entré, il se stoppa. Elle commença, seule, les va et vient. Visiblement, l'ensemble des deux queues lui procuraient plus de plaisir que la douleur de son amant. Elle s'est mise à sourire, gémissant... Au bout de quelques minutes, son amant commença à prendre les devants et à effectuer les va et viens. Je sentais sa queue frotter contre la mienne au travers de la paroi vaginale de ma copine. Ses coups de reins, de plus en plus violents, permettaient à ma queue de faire des vas et viens sans même que je bouge. J'ai joui très vite, accompagnée par ma copine qui a joui dans un long et puissant cri. Son amant s'est retiré. Elle est allongée, sourire aux lèvres, comblée de bonheur. Mais son amant voulait atteindre l'orgasme. Il est venu se placer devant son visage, se caressant rapidement. Ma copine, voulant lui rendre le plaisir qu'il lui avait procuré, a ouvert la bouche, docilement... Il a alors jouit à grosses gouttes, vidant ses énormes testicules au fond de la gorge de ma copine et sur son visage...

 

Magnifique soirée qui nous a permit de garder contact avec son amant que l'on aura revu plusieurs fois ensuite. Mais ceci est une autre histoire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vraiment sympa à lire 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Miam

On y retournerait bien !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Miam

On y retournerait bien !

quand tu veux :bbl: ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une soirée excitante!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Belle expérience que j'ai eu la chance aussi de vivre y a quelques années.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.