Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

NewPkoiPas

A la piscine

Recommended Posts

J'avais 17ans, elle 18.
On était amoureux et nous avons franchis le cap ensemble après quelques jours que nous nous fréquentions.
On se connaissait depuis pas mal d'années déjà, on se plaisait mais comme beaucoup d'ados, la timidité ne nous avait pas rapprochés.

"C", cette jeune et plantureuse jeune femme de 18 ans était extrêmement active, elle adorait le sexe et je peux dire qu'elle était véritablement nympho.
Elle mesurait 1,50m, faisait du 90C et avait un cul à damner tous les diables... Etudiante à la FAC de médecine, elle adorait les cours d'anatomie et les révisait souvent avec moi, surtout les chapitres qui concernaient les parties génitales.
Il fallait que je l’honore plusieurs fois par jour lorsqu'on était ensemble, dans la rue on trouvait toujours un endroit pour qu'elle me tripote, me suce quand elle le pouvait. Le cinéma nous y allions souvent, mais j'avoue qu'on ne se souvenait pas de ce qu'on allait voir.
Et ça se passait partout, chez moi, chez elle, dans la nature, dans sa voiture sur le parking de la FAC (quels souvenirs encore !), et à la piscine....

En fait, à l'époque j'avais deux entrainements de natation par semaine et tous les WE j'y étais avec les potes (c'est d'ailleurs là que nous nous sommes connu, je devais avoir 13/14 ans).
Les bonnes habitudes continuaient toujours, mes potes de 17/18 ans n'y allaient plus, moi la flotte j'adorais ça donc j'y allais toujours seul.
Depuis qu'on était ensemble, "C" et moi y allions ensemble, c'était alors moins pour nager que pour se tripoter discrètement, assis sur les marches du petit bassin, dans une eau très chaude, histoire de bien monter en pression.
Suite à ces petits jeux de mains, à nos longs baisers, nous prenions direction des douches où nous continuions nos jeux plus insistants lorsque personne n'étaient présents avec nous.

Je la lavais et elle en faisait autant de moi, en me masturbant avec le gel douche pendant que mes doigts la fouillaient, j'aimais la faire jouir à ce moment de la douche, je savais qu'elle jouirait encore après. La demoiselle était aussi bien clitoridienne que par vaginal, et quand c'était vaginal, que ce soit ma queue ou mes doigts, il se contractait très fort !! Quels souvenirs !!!

Douches faites, nous prenions la direction des cabines pour nous changer, et là le festival commençait, elle se mettait à genoux afin de me sucer, quelle suceuse elle était !! Quand on sait que nous nous sommes défleurés ensembles, qu'à part masturber ses ex elle n'avait jamais rien fait d'autre... Donc "C" commençait par me sucer avec expérience que nous avions acquis ensemble, elle me gobait les couilles tout en branlant mon chibre, remontait le long de celui-ci avec sa langue, aspirait mon gland avec délectation et m’amenait au bord de l’éjaculation, ensuite je la portait pour qu'elle s'empale sur ma queue de jeune plein de vigueur et là, commençait un va et vient avec de redoutables sensations. Ses seins frottants mon torse, elle se cambrait même pour que je les suce, elle aimait aussi qu'on se regarde droit dans les yeux, et quand nous baisions son regard était lubrique, sa bouche l'était aussi, elle respirait la nympho à ces moments très précis.
Sa chatte mouillait énormément, comme rarement j'ai pu par la suite en rencontrer, son vagin était bouillant à m'en bruler, c'était fou !!!!
J'ai souvenir que lorsque je la suçais, dans ma chambre ou la sienne, qu'elle avait un belle petite foufoune avec un doux pelage, ses poils étaient doux et pas très longs, j'adorais la déguster. Aujourd'hui avec les années, j'aime bien plus les petits abricots lisses.

Après cette position, quand elle avait bien bien bien joui (car c'était une jouisseuse hors paire) elle me suçait à nouveau pour me faire éjaculer sur le carrelage de la cabine.
Oui, "C" n'avalait pas la semence à cette époque, je pense que ça a du changer depuis, avec l’appétit sexuel qu'elle avait ça n'a pu être autrement je pense, car faire jouir dans sa bouche son partenaire c'est quand même autre chose....
Exactement comme si nous arrêtions de vous sucer pour vous finir avec un doigts mesdames, assez frustrant non ? lol

Après ma jouissance, elle ramassait mon sperme avec un mouchoir, nous nous habillions et partions dans un coin tranquille afin de se bécoter et souvent se tripoter encore et encore. Souvent au même endroit, elle finissait toujours par me sucer encore pendant que je jouais avec ses seins.

Que de souvenirs ! Aujourd'hui j'ai 41 ans, et de repenser à ça c'est plutôt drôle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De beaux souvenirs à jamais ancrés dans ta mémoire :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mmmmm quelle femme splendide!  Nous pouvons tous rêver d'avoir un partenaire comme elle!

Et vous  vous êtes quitté??? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Belle expérience que c'est ca!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.