Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

LeSourceleur

04 - Le cinéma

Recommended Posts

Par un bel après-midi de printemps, nous avons décidé d'aller voir un film, au cinéma, que nous attendions tout les deux. Nous nous baladons un peu avant d'y aller. Tu es si belle avec ton petit débardeur et ta jupe à volants...
Nous arrivons juste quelques minutes avant le début du film, de quoi se prendre quelque chose à manger, avant d'aller rapidement trouver une place. Étonnement, il y a peu de monde dans la salle, et toutes les places au fond sont encore disponibles. Nous allons nous asseoir tout en haut, dans le coin à droite, en étant face à l'écran.
Nous discutons, mangeons et nous titillons avant le début du film, avec une certaine complicité.

Le film commence.

Nous sommes concentrés sur le film au début, mais très vite, nous décrochons tout les deux, déçu de la tournure qu'il prend.
Je jette alors un œil discret sur la salle. Tout le monde est concentré sur le film. Je ne comprend pas trop pourquoi, mais c'est tant mieux...

Je décide alors, de poser ma main sur ta cuisse, juste au dessus de ton genou, et la remonte lentement, jusqu'à commencer à la passer sous ta jupe.
Je te caresse délicatement la cuisse pendant un petit moment. Je te sens frissonner très légèrement, et tu finis par lentement écarter tes jambes, en t'affaissant sur le siège.
Je passe alors franchement ma main entre tes cuisses. Pas de culotte? Coquine...
Je sens du bout de mes doigts que tu es déjà trempée. Mes caresses t'ont, semble t-il, fait beaucoup d'effets...

Je te pénètre d'un coup de mon majeur et de mon annulaire, vais et vient en toi rapidement, tout en te caressant de l'intérieur.
Tu sembles lutter pour te retenir de gémir. Tu me regardes les yeux plissés, tout en te mordant la lèvre inférieure. Tu es vraiment très excitée...

Je jette une nouvelle fois un œil à la salle. Les gens sont toujours à fond sur ce sale film. Au moins, on est tranquille.

Je quitte discrètement mon siège, pour me mettre à genoux devant toi. Je passe alors ma tête entre tes cuisses, sous ta jupe, les mains posées sur tes cuisses, les caressant délicatement.

Tu sens ma langue te caresser le sexe avec fougue, mes mains glissant sur tes cuisses telles du velours, te donnant la chair de poule, te faisant frissonner de plaisir. Tu poses tes mains à l'arrière de ma tête, tout en te retenant de gémir, pour ne pas qu'on puisse nous entendre. Ce moment est trop bon pour qu'il soit gâché si vite par les autres personnes, présentes dans la salle.

Je me mets à sucer ton clito, tout en laissant glisser mes doigts entre tes cuisses. Tu sens la chaleur monter en toi, à mesure que tu sens mes doigts parcourir ton intimité.

D'un coup, très excitée, tu me fais signe de me rasseoir. Je m'exécute donc, m'asseyant à mon tour, avachi sur le siège.
Assise à côté de moi, tu déboutonnes discrètement ma ceinture, puis mon jean, passant ta main chaude dans mon boxer. Tu me sens rapidement chauffer et gonfler entre tes petits doigts baladeurs, et, de plus en plus excitée, tu baisses lentement mon boxer, emportant mon jean par la même occasion. Rapidement, tu viens, à ton tour, me faire profiter de tes caresses buccales.
Ta bouche douce et sensuelle caresse mon sexe délicatement, de haut en bas. Ta langue contourne mon gland, me fais frissonner, et me fais m'agripper aux sièges avoisinant. Tout ceci ajoutés à tes mains caressant mes couilles, m'excite vraiment de plus en plus. Et là, c'est moi qui me retiens de gémir...

Le voyant, tu décides de t'arrêter, te relèves, et m'enfourches d'un coup, en enlaçant tes bras derrière ma tête. Je t'enlace aussi, une main sur ton dos, l'autre dans tes cheveux. On se caresse alors tout deux, tout en se frottant l'un dans l'autre, se donnant un certain plaisir.

On relâche légèrement notre étreinte pour se regarder dans les yeux, d'un air très coquin et complice. J'en profite pour jeter un œil sur la salle. J'ai l'impression qu'un couple se retourne de temps en temps vers nous. Mais rien de sûr, donc je préfère ne pas t'en parler. Et puis de toute façon, vu le moment que l'on est en train de passer, je m'en fiche.

Je te fais te coller à moi, et laisse glisser mes mains sur tes fesses. Je remonte légèrement ta jupe, et les agrippes, les caresses, les masses...
Tu te mets alors à aller et venir de haut en bas sur mon sexe. Assez fortement, mais sans jamais aller jusqu'au fond, pour ne pas faire résonner le bruit de nos peaux claquant l'une sur l'autre.
J'en profite pour t'embrasser. Au mouvement que tu fais avec ta bouche et ta langue, à ta respiration, je sens que tu es vraiment très, très excitée. Tu me manges littéralement, de ta bouche et de ton sexe.
C'est un régal, et tu me sens, toi aussi, vraiment très excité.

Je regarde encore dans la salle. Le couple regarde clairement vers nous, se regardant de temps en temps en ricanant discrètement, avant de nous regarder à nouveau d'un air amusé.
Je t'informe de ceci à l'oreille. Tu jettes alors à ton tour un œil vers ce couple, avant de me regarder dans les yeux, d'un air qui me fait comprendre que, comme moi, ça ne te dérange pas d'être regardé. Cela t'excites même encore plus.

Tu te remets alors à m'embrasser encore plus passionnément, en allant et venant encore plus fort contre moi.
Cette fois, on aurait clairement pu entre le son de ta peau claquant contre la mienne, si le film n'était pas arrivé à une scène assez bruyante. Tu es complètement déchaînée, pour mon plus grand plaisir.

La tension monte de plus en plus entre nous. Nos corps tremblent l'un contre l'autre. L'orgasme simultané nous tombe dessus, et nous laissons tout deux échapper un râle de plaisir, oubliant l'espace d'un instant les gens dans la salle. Je m'en rappelle très vite en voyant les gens se retourner.
Je te fais signe alors de te retirer. Tu te rassois sur ton siège, arrangeant rapidement ta jupe, en essayant de prendre un air naturel.
Moi, je remonte juste mon jean, sans le reboutonner, pour ne pas faire de bruit, en faisant mine de regarder le film. Rapidement, les gens se désintéressent de nous, et se replongent dans le film, qui semble bientôt terminé.

Le couple semble très amusé de nous avoir entendu jouir de la sorte. Nous nous remettons de nos émotions, et patientons jusqu'à la fin de film.


Le film terminé, nous sortons de la salle rapidement. Arrivé à la sortie du cinéma, nous jetons un œil derrière nous, et apercevons au loin le couple, qui a l'air vraiment très excité suite à ce qu'il a pu voir, quelques minutes plus tôt.

Ça nous amuse, et nous rentrons rapidement, avec une irrésistible envie de remettre ça, une fois arrivé chez nous...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.