Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Wendy

Frustration ...

Recommended Posts

 

Sous mes doigts, son corps se tend, sa peau frissonne et un souffle rauque lui échappe. Ses grands yeux bleus marines sont mis clos et sa bouche aux lèvres pleines appelle mes baisers. Je continue à faire monter doucement la pression, parcourant chaque centimètre de sa délicieuse peau pâle de baisers, de caresses, évitant soigneusement de passer là où elle s’y attend, là où elle le souhaite. Agenouillée entre ses jambes fines, mon regard remonte le long de son corps nu allongé devant moi, observant ses hanches en poire, son ventre plat, la finesse de son buste, sa poitrine menue jusqu’à ses bras remontés au dessus de sa tête, ses poignets attachés aux barreaux du lit grâce à la ceinture de son peignoir, abandonné sur le sol. 

Je me penche sur son pied gauche et mordille doucement sa chair ferme avant de remonter lentement le long de sa jambe. Sous ses gémissements de plus en plus forts, je caresse du bout de la langue l’intérieur de son mollet et m’attarde dans le creux de son genou. Elle tente de m’échapper, de fuir ce trop plein de sensations mais je tiens ses cuisses entre mes mains. Relevant le visage vers elle, je croise son regard et le besoin qui y grandit alors qu’elle maltraite sa lèvre inférieure de ses dents. Mon dieu qu’elle est excitante !

Ne pouvant résister, je remonte rapidement vers elle et viens coller mon corps nu contre le sien, mes jambes entremêlées aux siennes. Sa poitrine est serrée contre la mienne et cette caresse délicieuse embrume mon esprit alors que ses hanches se tendent vers moi et qu'un long gémissement lui échappe. Je me penche donc vers elle et presse doucement ma bouche contre la sienne pour la faire taire. Elle s’éveille alors sous moi, sa langue caresse la mienne et elle mord fiévreusement mes lèvres, m’arrachant à mon tour un grognement d’excitation. Nous nous embrassions ainsi de longues minutes avant de nous séparer, la respiration haletante et un sourire au visage. Je dépose un dernier baiser tout en douceur sur ses lèvres rougies par nos ébats avant de m’écarter d’elle à contrecœur.   

Reprenant ma lente torture, je couvre son cou de baisers et passe ma langue sur ses muscles contractés que je mordille doucement alors que ses halètements contractent mon bas ventre. Chacune de ses réactions, de ses gémissements, de ses tremblements, fait monter l’excitation en moi et j’ai de plus en plus de mal à me contrôler pour la rendre folle lentement avant de la faire jouir. Je veux lui donner le plus de plaisir possible mais mon envie d’elle me rend de plus en plus impatiente. 

Je continue ma descente, le long de son cou, de ses épaules, jusqu’à sa poitrine. Ses seins sont tendus par le plaisir, ses tétons gonflés et d’une sensibilité extrême. Je passe d’abord mon pouce sur leur pointe, arrachant un cri à ma compagne. J’en fais le tour, les agace avant de remplacer mes doigts par ma langue. Je passe d’abord sur l’un de ses seins, évitant soigneusement les zones sensibles avant de glisser ma langue le long de son téton. Je joue avec, le prend en bouche et le suce tendrement, observant les réactions sur son visage du coin de l’œil quand ceux sont mes dents qui viennent l’agacer. Et c’est avec un plaisir sans fin, sentant ma propre excitation grandir entre mes cuisses, que j’impose le même traitement à son deuxième sein. Après de longues minutes à m’occuper ainsi de sa poitrine si sensible, je l’abandonne enfin et me dirige vers la zone qui m’intéresse, qui m’appelle mais que j’évite depuis de longues minutes. Je la vois croiser et décroiser les jambes inlassablement, ses cuisses se serrent et je sais que la plus petite des caresses pourra la rendre folle. Tout comme moi d’ailleurs ! Avoir à ma merci son corps, soumise à mon bon plaisir, tout cela entretient ma passion et me place moi-même à la limite de la jouissance. 

Je reviens me placer entre ses jambes que j'écarte d’une pression de genou. D'un regard, je sais que son émoi est égal au mien ... 

 

 

Et j’ouvris soudainement les yeux, le corps tremblant et incroyablement réveillé. Je tendis la main à coté de moi et touchai le tissu froissé par ma propre agitation, mais désespérément vide. Un soupir de dépit m’échappa alors que je refermais les yeux, essayant de me rappeler des dernières brides de mon rêve. Peut-être qu’en y pensant suffisamment, je parviendrai à rendre tout cela réel.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le corps tout tremblant à la lecture de ce récit... Très belle écriture, qui me renvoie de nombreux échos. :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà un récit qui ne m'a sûrement pas laissé indifférent... Que ce soit par cette plume délicate et terriblement évocatrice, ou simplement la situation narrée... Bravo Wendy.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci vous deux ! C'est toujours un peu stressant de poster (surtout un genre auquel on n'est pas habitué !) alors vos réponses me font très plaisir ! Surtout venant de vous :aime2:

Par contre Elaith, n'oublie pas notre accord : nous devions tous les deux proposer un texte à FI. Voici le mien, à ton tour ! ;) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Magnifique récit, tout en douceur et sensualité. Vite, reprends ta plume, j'ai hâte de te lire à nouveau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Je me joins à l'engouement populaire ! Bravo et la frustration est communicative. Hâte de te lire encore.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super de partager cela avec nous !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, jip a dit :

Super de partager cela avec nous !

Ahahah, j'avais complètement oublié ce texte, merci à toi de l'avoir fait remonter :bisous1:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je viens de découvrir :good:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour le partage :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai beaucoup aimé, tes mots ont fait écho... 

Merci pour ce récit,  pour ce partage 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et dire que j'étais passé à coté👍

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.