Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Ryushijou

Divagations nocturnes...

Recommended Posts

Te revoilà toute sourire... Tu es étendu, lassive, détendue et tu ne bougera plus. Tes seins à l'air pointent le plafond... Petite poire de fruit défendu... Mais je ne suis qu'un homme Seigneur, et je pêche... Autant que je prêche. Mais ce péché là, Mes dieux, même vous y succomberiez... Sont-ce le froid ou l'excitation ? L'envie ou le fond de braise qui allume le feux au creux de tes reins ? Est-ce tout cela ou l'une de ces choses... Tu ne diras rien, je le sais. C'est annoncé. Annoncé par ce sourire que tu affiches et m'exhibe comme tu me montres ce corps nu qui me fait envie...

 

Je suis un loup... Affamé. Et tu es mon chaperon rouge. Mais dans cette histoire, ni grand-mère, ni panier garni... Mais peut-être un bûcheron... Ton père, combien doit-il me maudire d'avoir cueilli cette fleur douce et parfumé... Du parfum qui m’enivre et perturbe mes sens et ma vue... Je n'ai même plus besoin de lunettes ! Pour voir comme tu es belle... Fini les lunettes sur le nez, je les fais voler, et je plonge dans ces yeux. Ces yeux...

 

Cette couleur qui s'assombrit dans ces moments-là... Ce regard qui me ferait plonger dans un océan, dans un univers sans fin... Et ce les yeux fermés à mon tour. Ces yeux que tu sais faire jouer et dont tu me fais comprendre mille mots sur un seul clignement... J'observe encore et toujours ce corps... Je suis à côté de toi, mais pourtant tu me sembles si loin... Comme Athéna pour ses chevaliers. Je dois encore et toujours courir. J'ai besoin de courir, sentir que je te suis utile, sentir que ce regard et ce sourire me sont mérités...

 

Sourire... Cette bouche... Quel bonheur ne m'a-t-elle seulement donné... L'humidité de tes lèvres, la passion qui y passe à chaque baiser... La ferveur qui sort à chaque morsure qui sont rare... Je sais que ça va t'énerver que je dise ça... Car c'est moi qui t'interdis de me mordre... Mais que veux-tu... je dois bien, moi aussi, sourire et te donner le change... Ta bouche s'ouvre et se ferme... Aux allés et venues de mes mains sur ton corps... Mais toujours pas de mots... Tu me feras donc attendre jusqu'au bout. Mais ce n'est rien... Tu craqueras encore... Comme toujours ! Et ce la première ! Je le sais... Tu te forces déjà. Tu te mords cette lèvre... Les dieux savent ce que j'aimerai qu'elle fasse... mais non... Pas encore ! Patience...

 

Ton dos... Je le parcours encore et toujours... Partant de ta nuque à ton creux de reins... Ton bassin basculé en arrière... Tu me le tends. Encore un défi... Tu joues... Tigresse ! Tu vas encore faire tes ongles, je le sais. Sur mon dos à moi... Combien de marques aurais-je encore ? T'amuserais-tu à les compter ou simplement vas-tu les laisser se refermer et ne rien faire à part tes caresses pour tenter d'éteindre le feu doux qui animera mon dos, alors qu'elles en allumeront un autre ailleurs, hors que nous avons fini notre jeu ? Nous sommes nu mais tout de même habillés... De nos regards qui dévorent d'envie l'autre.

 

Ces reins... Ces fesses... D'autres fruits défendus que je croquerais dans la plus grande envie et joie... Je pourrais y laisser la marque de mes dents, te marquer... Faire savoir à la moindre personne qui risquerait de te voir que tu m'appartient... Cela t'agace hein ? Mes dents alors que toi... Tu dois les laisser dans cette bouche qui s'ouvre encore plus et plus à chaque caresse... Et ce petit « Aïe » sortit sans même que je le force ou ne triche... Je suis une boule de nerfs... Je suis un ressort prêt à sauter... Je pourrais te retourner et m'enfoncer en toi... Je te sais déjà prête et humide... mais tu ne m'auras pas, tu perdras... Tu seras la première à parler... A l'idée que je ne perde, ma main est plus rapide que moi... Elle claque sur ta fesse... Ni fort... ni faiblement... Comme tu les aimes... Comme je sais que ton corps et tes fesses l'attendaient... Et le petit soubresaut que tu viens de faire en réponse à ma fessée me donne toute la satisfaction du monde... Tu soupires... As-tu soupirer avant ou pendant ? En tout les cas après est magnifique... Je me colle encore plus...

 

Mon torse chaud touche ton dos qui commence à s'échauffer aussi... Le reste de ton corps est-il pareil ? Mes mains passent sur ton ventre et le long de ta cuisse... Oui... Ton corps est chaud... Je colle mon bassin derrière tes jolies fesses... Mon sexe tendu trouve un chemin dans le sillon que tu m'offres par l'arrière... Mais il n'aura pas d'entré ou de sortie... Juste glisser... le long de tout cela. Tu bouges... Remonte et descends... Pour sentir encore mieux... Plus mon sexe... Qui est maintenant, grâce à toi et tes déplacements, aussi bien au chaud que bien de nos parties de corps... Mais nous resterons sage encore... Personne n'a perdu... Mais je te connais... Tu es comme un volcan au bord de l'explosion... Tout est retenu... mais la moindre poussière dans cet amas de lave provoquerai une puissance cataclysmique... Et les dieux savent combien ce cataclysme peut être ravageur et durer de longs, longs moments... Mais je les en bénis... Et mille fois...

 

Ton ventre est doux... mes mains s'y attardent et le caresse... Ils suivent la respiration lente mais forte que tu as... Aurais-tu du mal ? Vas-tu enfin céder ? Ou me feras-tu aller jusqu'au bout de ce jeu ? Je sais que tu craqueras... Et les coups de langues et petites morsures à ton oreille et dans ton cou ne feront qu'allonger ton supplice et accentuer ce plaisir que j'ai de te voir comme ça... Toi, cette cavalière qui adore me montrer comme je suis en son pouvoir... mais qui au final se fait également souvent dominer... Mais quel jeu excitant et enthousiasmant... Il me tiendrait éveillé des années si c'était possible... Mais les bonnes choses ont une fin... Et je veux que tu perdes...

 

La pression de mes mains se fait plus forte... Elles descendent à chaque expiration que tu fais... Tu sais où je veux en venir... Ton remue ce fessier... Je le mordrai encore si je pouvais... Mais je m'occupe de ton oreille et ton cou en vengeance... Mordre, souffler, embrasser, lécher... Tant de torture et tellement de combinaison... J'en ris doucement... Mais je continue mon manège... Je ne te lâcherai pas. Tu es à moi... Tu fais mine de résister et de vouloir partir... Alors que ton corps part en sens inverse. Sont-ce mes mains maintenant arrivé à ton triangle d'or et d'amour qui te pousse à faire ça ? Ou est-ce ta manière de me faire comprendre ce que tu ne dira pas... Mais que ton corps hurle si fort dans sa chaleur !

 

Vais-je perdre ou gagner... Je m'en moque... Je te veux... Et chaque fibre de mon corps te veux aussi... Mes mains ne perdent plus une seconde et plonge... l'une écarte légèrement ta cuisse alors que l'autre va chercher ces lèvres et cette fente si magique et pleine de plaisir... Qu'il soit égoïste ou partagé... Mais ce plaisir je le veux... Non pas pour moi... Mais pour toi... Te le donner... Encore... Encore... Encore... Entendre ton souffle aller et venir sentir ta poitrine se contracté et décontracter à nos mouvements et ne regardant que nos envies...

 

Mes doigts plongent... S'enfoncent... Mais quelques secondes à peine et me voilà sur le dos, prix de court...

 

« Prends-moi enfoiré, arrête de t'amuser »... Tu es sûr moi, ton regard de braise et ta bouche si violente qui m'arrache un baiser... Ta poitrine qui monte et descend... Mais là... je n'ai plus de pouvoir... Je me suis amusé... C'est à toi... Et par les dieux... Que j'aime ça !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J aime beaucoup ta facon de decrire chaque partie du corps un par un 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une description du corps tout en finesse et en plus au moment des préliminaires j'aime et cette fin :oops: comme quoi quand on cherche on trouve :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une description du corps tout en finesse et en plus au moment des préliminaires j'aime et cette fin :oops: comme quoi quand on cherche on trouve :P

Elle est tout aussi capable de me chercher ;). Lol. Mais c'est selon l'envie, c'est parfois l'un, parfois l'autre ^^.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.