Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

snaga

Untitled

Recommended Posts

Texte et Dialogues : Snaga

Imagination : Snaga

Débuté par une soirée de septembre, entre deux verres de Lucifer Triple, dans les sous-sols putrides d'un bar insalubre//

Limited to 1 copy hand-numbered with fucking blood. Your fucking Spell is #01. No contact !! No reissues !! Une pure pièce crue, haineuse, glauque, inspirée par la bière, la pluie, la crasse, la déchéance, le chaos, et les Légions Infernales. A lire un soir d'orage.

Remerciements sataniques à ces trois entités démoniaques "Lally666 belllyDancer Von Nachttt ", "Agnès Satanikk Lust " et l'effroyable "Funeral Bitch Ninha Corhvrde ". Trve Vndergrovnd kvlts from Hell !! Total Svpport !!! Arghhhhhhhhhhhh !!!

Désolé, je m'emporte un peu. Mais faut avouer que ça arrache, quand même !! Pas la bière, la présentation purement élitiste. Comme une aura malsaine qui entoure les rumeurs au sujet d'un album d'un groupe underground qui deviendra cvlte bien des années après...Bref, voici un texte à deux pésos, écrit dans un style différent, tout nouveau, purement sexuel, qui sent bon la bonne humeur. Avec même un peu d'humour. Peut-être, en lisant bien. Pas trop quand même, faut pas pousser.......

Il était une fois, dans une contrée éloignée, vivait un drôle de peuple. Ils aimaient chanter, manger et n'étaient pas plus haut que trois pommes. Ils avaient un langage étrange, incompréhensible pour le commun des mortels. Dans le langage commun, on les appelait les Schtroumfps.......

Vous y avez cru, hein ????Si vous vous attendez à une nouvelle version sexuelle des aventures des Etres Bleus, passez votre tour, vous risquez d'être déçu. Et si vous vous attendez à autre chose, passez votre tour aussi. Yek yek yek.

Mais assez de blabla, place à la lecture.

La mi juin. Une journée ensoleillée ou il est préférable d'aller boire un verre à la terrasse d'un café plutôt que rester enfermée dans une bête salle de classe, à plancher sur un sujet ennuyeux. Le café ? Elle s'en fiche un peu, ce qui l'intéresse c'est la séance ciné qu'elle a attendu depuis tellement longtemps. Maintenant, elle pourra toutes les faire rager !!! C'est son jeu préféré, à vrai dire, son but. Qu'on la critique, qu'on la jalouse, qu'on l'admire, elle adore. Qu'on parle d'elle, c'est son leitmotiv, et elle s'y tient de toute ses forces. Un sourire narquois aux lèvres incendiaires en pensant à Coraline qui doit mordiller son stylo en réfléchissant au sujet donné, elle fixe une nouvelle fois la montre de son poignet. 14h10. Il est en retard, le salaud !! Comment pouvait-on faire poireauter une bombe comme elle ???

Elle, c'est Chloé, une étudiante qui préfère draguer plutôt qu'étudier. Aujourd'hui, elle était sensée être en salle d'examens, avec les autres, mais ça ne faisait pas partie de ses priorités. Pourquoi poursuivre ses partiels ? Alors qu'elle savait très bien qu'elle doublerait sa deuxième année de droit. De toute façon, elle comptait changer de section, voire abandonner la fac pour se trouver un boulot de secrétaire. A défaut d'avoir de l'expérience, elle avait le physique et ça, c'est tout ce qui compte pour ses futurs employeurs..Et pis à 21 ans, elle se devait de profiter de la vie. Fête, sexe, alcool, shopping, bref, de l'éclate à volonté. Les études et le boulot ne sont que secondaires.

Elle avait vraiment mieux à faire que de perdre 4 heures de son temps à essayer de se rappeler tous ces trucs chiants qu'elle avait tendance à oublier aussi vite qu'elle quittait l'amphi. Merde, alors !! Le beau temps, et surtout ce rendez-vous avec ce beau gosse de Jeff pour aller voir un film dont elle ignore royalement le nom, ça, c'était bien plus excitant. Et pis, elle s'en fout du film, tant qu'elle est assise à coté de Jeff et qu'il la tripotte avec dextérité dans la salle obscure. Parce que c'était ça, l'objectif, bien sur, sinon elle ne serait pas là !!! Jeff, de son vrai prénom Jean-François. Mais quand on est beau gosse, et qu'on se la joue mannequin-rebelle-asocial-inaccessible, on s'appelle pas Jean-François. Parce que ça le fait pas, tout bêtement. Non ça le fait pas. Alors forcément, tout le monde l'appelle Jeff !! Jeff le je m'en foutiste, ça a quand même plus de gueule, non ?

Regarde une nouvelle fois sa montre et grogne. Pas de texto d'excuse, donc il Va venir. Obligé. Il est quand même pas assez con, pour louper une fille aussi sexy qu'elle. Blonde, de longs cheveux chutant bas dans le dos, des yeux bleus-verts, une peau soyeuse et des courbes à faire damner le plus chaste des saints. En plus, il devait Absolument La voir dans ces fringues là ! Il le fallait. De un, c'était ses fringues fétiches, qu'elle mettait pour les grands moments. De deux, elle était à tomber et ça, ça valait toute autre explication. Merde, alors !!! Une robe rouge, courte, décolletée sur son imposante poitrine, et nue dans le dos, assortie à ses cuissardes aussi rouges. Des fringues qui ne pouvaient pas aller à tout le monde. Qu'à elle. Une bombe ! Dans un film x, ses partenaires se battraient pour tourner tous les jours avec elle.

Tout ça pour rien ? Il lui a posé un lapin ? Pffff, c'est pas le seul mec sur terre. Ok, il est super canon, et après ? Des gars canons, y'en a pas mal. Presque à tous les coins de la rue. A défaut de Jeff, elle pourra très bien se faire draguer à la terrasse d'un café, après tout. Le serveur qu'elle avait pris le temps de bien titiller de sa démarche chaloupée, en arrivant, pourrait tout aussi bien faire l'affaire. Avec son piercing à la narine droite et son tatouage sur l'avant bras gauche. C'était quoi déjà, son tatoo ? Ah oui, un truc tribal dont elle ignore complètement la signification. Mais c'était super sexy !!! Ca oui, elle en était certaine. Ca lui donnait une allure rebelle. Une allure de mauvais gars avec ses cheveux en pagaille, comme s'il s'était pas coiffé depuis 10 ans. Ni trop longs, ni trop courts, juste ce qu'il fallait pour y agripper ses mains lors de ces moments intimes qu'elle apprécie tant. Ca changeait de ce connard de Jeff qui avait la boule presque à zéro. Le truc qu'elle surkiffait c'était son bouc, et sa manière sexy qu'il avait de le caresser, en mode " je réfléchis ". Match nul entre les deux, si Jeff ne s'amène pas fissa, il le regrettera, le salaud !!!

- Salut ! Putain, ce que t'es bonne !!! - passant des jambes à la poitrine. Retournant sur ces jambes luisantes comme de l'or pure pour les Nains.

Lunettes noires baissées sur le nez, Jeff la dévore des yeux. La reluque de partout, dans les moindres détails. Y louche un long moment, comme si ses yeux s'étaient déconnectés et ne lui appartenaient plus. L'envie de la plaquer contre le mur du cinéma et de la prendre sauvagement lui titille le cerveau. Rien que de l'imaginer s'agiter sous ses puissants coups de reins, haletante, glapissant sous les rafales de claques sur sa croupe bombée, Jeff durcit dans le pantalon !!!

Rayonnante, Chloé frôle sa joue, s'y attarde suavement pour l'embrasser. Glisse vers l'oreille dont elle gobe le lobe langoureusement.

- J'ai une surprise pour toi....Tu ne regretteras pas....J'espère que t'es résistant... - Lui murmure suavement Chloé.

Et comment qu'il est résistant. Il tiendrait des heures à la ramoner en long, en large et en travers. Oh que oui, il se fera plaisir... Soudain, le doute l'assaille..... Chloé était bandante, ça il le savait déjà, mais là.. Là, c'était déjà limite. Alors quoi ? Si elle était aussi douée qu'on le lui avait dit, si elle était aussi experte qu'elle était bonasse, alors une seule pipe suffirait à le faire exploser. Il venait déjà de frôler l'incident avec l'embrassade irrégulière, ça trompait pas....

Bad Boy, mais bad boy absolument plus sur de lui sur ce coup. Jeff retrouve son courage en payant l'entrée. Galant, le Bad boy, surtout si le final ressemble à ce qu'il s'imagine.

Passage obligatoire par la boustifaille. Si on peut parler de boustifaille. Des bombons à tout va, de toute sorte. Des chips, des barre chocolatées, des glaces, du popcorn, bref, tout ce qui peut donner soif. Là aussi, du tout venant, mais pas d'alcool. Pas grave, Jeff a deux bouteilles de bière à 5 degré, dans les poches de sa veste sans manches. Bon prince, il paie aussi pour les bombons, l'ice tea gazeux, à la pêche et la glace à l'eau aromatisée à la menthe, fraise et citron.

- C'est quoi l'histoire du film, Jeff, hmmm ? - Lance chloé en appuyant sensuellement sur le hmmm.

- Film d'anticipation que ça s'appelle, tu verras, y'a de l'action et des beaux gosses. Tu vas kiffer.

- Toi aussi tu me kifferas... - L'achève Chloé en se passant la langue sur les lèvres.

Un couple, 20 ans maxi, s'attarde aux bombons. Le gars s'aveugle sur Chloé, la fille rougit en matant Jeff. Match nul, ils s'embrassent comme pour se rassurer. Une autre fille, lui sourit, mais Jeff est fidèle. Et s'il l'est pas, c'est qu'aucune ne rivalise avec Chloé, c'est tout !!! Pas fou, le bad-boy !

Salle 3, dans un cinéma qui n'en possède que 4.Encore éclairée, les pubs ne sont pas encore passées. Vide, tous les fauteuils sont à leur disposition. Ils sont les rois du cinéma !! Du moins pour le moment. Le dernier rang les attend. De toute manière, Chloé se fiche royalement des pubs comme du film. Jeff aussi, maintenant. Ils pourraient s'être plantés de salle et tomber sur un film d'auteur qu'ils ne le remarqueraient même pas.

Chloé sourit en s'asseyant, une idée bien précise en tête. La photo !! Il lui fallait une photo à tout prix. Coraline allait en être morte de jalousie. Surtout qu'elle était en plein exam, la pauvre ! Et pis, elle la montrerait à tout le monde, la posterait sur son facebook, rien que pour se régaler des 20taines de messages de jalousie que ça provoquerait.

La glace en bouche, le portable dernier cri dans une main, elle colle sa joue gauche contre celle de Jeff, qui s'efforce de faire bonne figure. Chloé déguste son bâtonnet avec ardeur, y glisse sa langue sur le contour....

Photo prise. Elle s'apprête à enchainer sur une deuxième quand les lumières s'éteignent pour laisser la place au grand écran. C'est l'heure des pubs !! Tant pis pour la deuxième photo, la 1ère suffira à en énerver plus d'une. On va l'insulter ! On va l'envier ! On va commenter ! on va parler d'elle dans tous les sens. L'orgasme !!!

Les bandes annonces s'enchainent, sans que Chloé ne soit intéressée par ce qu'elle voit. Sa main gauche se ballade. Impétueuse, aventureuse. Insolente. Elle glisse sur le fauteuil voisin tandis que Jeff se décapsule sa bouteille de bière. La voir sucer un bâtonnet de glace à l'eau aussi langoureusement, ça donne soif. Très soif.

La main effleure la cuisse de Jeff, le caresse avec lenteur en montant et descendant le long du jeans. S'avançe dangereusement vers l'entre-jambe. S'y perd longuement. Délicatement et fermement, pour avoir un aperçu de ce qu'elle convoite avec impatience....

Jeff hoquette, renversant légèrement la bouteille sur lui. Pour un coup-bas, c'en était un beau. Mais Jeff en redemande. Il ne tient plus.

Chloé retourne à sa glace, c'est elle qui mène le jeu. C'est elle qui dicte ses règles. Narquoise, et excitée, elle s'empresse d'écrire son sms, en y ajoutant la photo. Super important, la photo. Sans ça, aucune preuve et le message n'aurait pas le même effet.

Message envoyé.........Message reçu..........Le couple des bombons entre dans la salle et s'installe au troisième rang.

Dernière bande-annonce, et c'est le retour à la lumière, avec en fond musical, Bob Marley, I Shot The Sheriff...........Une vibration......Chloé se jette sur son Gsm.

" Pétasse !!!!! Tu mouilles?? Tu me racontes tout à la soirée, obligée !! J'adore ta robe ! Passes à 18h. Bizzzzzzzz. "

Retour à l'obscurité... Début du film...Chloé vient de finir sa glace et entame maintenant sa bouteille d'ice tea. Pas plus qu'une légère gorgée. Pour le moment, du moins, après c'est une autre bouteille à laquelle elle s'attaquera goulûment. Une bouteille plus croustillante....Un type à la casquette retournée remue là tête au rythme de ses écouteurs. Il s'assoit deux rangs devant eux.....

25 minutes plus tard, Jeff n'est toujours pas venu à bout de sa bouteille 33cl de bière. A croire qu'il s'en délecte comme si c'était un bon cru. Plongé dans l'histoire, absorbé par le film, il ne fait plus attention à ce qui l'entoure. Jusqu'à en oublier la jeune fille qui l'accompagne.

C'est agenouillée devant lui, que Chloé le déboutonne tout en le fixant d'un regard langoureux. Baisse le pantalon jusqu'aux genoux. Pas plus bas, ça ne servirait pas à grand chose. Le boxer suit le même chemin. L'accès au Sceptre est libéré. La voie d'accélération sur l'autoroute du plaisir qui s'offre à elle. Ses doigts agiles se promènent sur la peau frémissante du Bad Boy. Caressent l'intérieur de ses cuisses, en faisant des cercles, des boucles. C'est artistique. C'est érotique. Sa main gauche se perd sur les bourses noueuses de jeff qui laisse sa bouteille de bière couler sur le fauteuil d'à coté, trop concentré à s'enfoncer confortablement sur son siège. Chloé les lui palpe avec volupté, les lui presse de ses doigts inquisiteurs, tandis qu'elle continue de lui caresser la cuisse de son autre main valide.

Et puis, ses lèvres gourmandes emprisonne la verge molle. En commençant lentement par le gland qu'elle goute en se délectant, le regard coquin. L'aspire. L'avale. Le recrache, pour y passer sa langue humide sur tout le contour. Le lape avec toute l'ardeur dont elle est capable. Sa bouche se veut accueillante, elle s'active à en avaler toujours un peu plus. Des vas-et-vient lents et appuyés, toujours plus profond en elle, tandis que ses doigts exécutent avec dextérité leur ballet charnel. C'est la levée du drapeau et il faut s'y appliquer. S'appliquer à le rendre dur comme le fer. Fier et droit. Faire ça dans les règles de l'art. Chloé n'a rien à craindre, elle est douée pour ça.

Chloé ressent les frissons de son compagnon, ressent l'effet qu'elle procure. Le manche qu'elle dévore est tout dur en elle, plus gros, plus imposant. Plus appréciable, même si l'engin n'était déjà pas mal au repos. Ca elle doit l'avouer. Beau gosse et bien monté, elle n'est pas déçue du voyage.

Ses mouvements de lèvres se font plus pressants. Plus rapide. Accompagnés de ses coups de langues foudroyants. Sa main gauche soupèse une dernière fois les bourses de son compagnon qui se sent décoller pour un voyage dans l'hyper-espace, tandis que sa main droite encercle la verge raide pour y exercer des mouvements de haut-en bas. Elle alterne entre deux doigts, trois doigts, la main entière. Elle alterne l'intensité. D'abord lentement, très lentement. Puis elle accélère sans jamais aller trop vite.

Jeff tente de fixer l'écran, mais rien n'y fait. Il va exploser. Il ne peut plus résister face à cette habile tortionnaire. Il frissonne. Sa respiration s'emballe. Sa semence coule dans la bouche de Chloé qui avale sans hésiter une seconde.

Elle embrasse une dernière fois le gland d'un Jeff épuisé. Mais complètement rassasié. Au 7ème ciel, qu'il est Jeff, le Bad Boy !! Se relève en se passant la langue sur les lèvres.

- Oses me dire que t'as pas aimé !!!! Je vais me refaire une beauté....Tu m'y rejoins, si tu veux.....

---------------------------------------------------------------------

Jeff est-il assez résistant pour poursuivre l'aventure ? C'est du moins ce que Chloé espère. Va-t-elle aller à la soirée, avec Coraline ? Si oui, Jeff sera t-il de la partie ? Que va-t-il se passer ? Vous le découvirez au prochain tome : Untitled II. Nan, je déconne. Y'aura pas forcément une suite à ce récit, et comme on me la demandera pas, ça tombe bien. Yek, yek, yek.

Ps : Désolé pour les fautes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Toujours autant de doutes sur les envies de suite ^^

Dans mon mail de notif j'avais plein de lignes barrées normal ???

 

Allez , je vais essayer de lire ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme d habidute nous donnes une superbe avant première mais qui va nous laisser sur notre faim car pas forcément de suite c est bien dommage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oula je suis resté scotché devant ce texte. Même si pas de suite j'ai adoré te lire mais j'espere qu'il y aura une suite

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ave !

A mes lecteurs de l'underground, voici une petite suite complètement pourrie. Pour maintenir le mystère, pour faire baisser " la température ". Lawl. Place à la lecture ?

 

- Pfffff ! Je sais pas quoi mettre pour ce soir !!! - Se désespère Coraline face à son armoire grande ouverte.

Des fringues ! Des tas de fringues y cohabitent joyeusement. Jupes, robes, jeans, tops, débardeurs, bustiers, chemises, vestes, ceintures, tout y est. Une véritable collection d'objets collectors. Un trésor de fringues reposent dans cette armoire enchanteresse. A ses cotés, Chloé s'empare d'un short noir, moulant, coupé court. Très court.

- Tu dois le porter !! Obligée !!!!

- Il te fait mouiller ?

- Tu sais bien que je suis jamais satisfaite....

- Pétasse !!! Alors, Jeff, tu m'as toujours pas dis, c'est un bon coup ???

En sous vêtements blancs, Coraline enfile son short en se détaillant du regard dans la glace de son miroir, suspendu au dessus de son bureau. Prend une pose langoureuse, les mains dans sa crinière blonde, et bouclée. Elle se dévore délicieusement de ses yeux verts. Fièrement. Des lèvres pulpeuses, un regard de braise, un piercing au nombril, une poitrine bombée outrageusement dans ce soutien-gorge sont ses armes de guerre. Nombreux, sont ceux qui n'y ont pas résisté.

- Il est bien monté, mais pas vraiment endurant......Je t'ai pas dis...

- Tout le monde le sait que t'es une bonne suceuse. Alors ? Tu me racontes !!!!

- Oh oui, il se souviendra de moi, ça j'en suis certaine. T'aurais du le voir quand je l'ai sucé !!!! Il a pas réussi à me résister. - trifouillant avec toujours autant d'entrain dans l'armoire. - Je l'ai carrément invité à continuer, à me prendre dans les toilettes du ciné, et ce con n'est même pas venu !!!

- Quel connard !!! Tu vas pas le laisser s'en tirer comme ça, quand même ??

- Tiens ! - En lui donnant un top blanc à manches longues, décolleté en V par une fermeture éclaire. - Nan, il s'est excusé. Il doit venir ce soir, et je voudrais vraiment savoir si c'est un bon coup !

- T'es trop gentille avec eux. Ca aurait été ce laidron d'Anthony, tu l'aurais pas raté. - En enfilant son top. - Tu te souviens d'Anthony ??

- M'en parle pas. Il me courait après, en terminale. Je lui ai mis la honte dans la cour, devant tout le monde !!! Attends, il espérait quoi ? T'as vu sa tête ?!!!

- Alors ? Je suis comment ?

- Quelle cochonne !!! Tu m'excites !!

Coraline s'admire, baisse la fermeture jusqu'au niveau de ses seins compressés, se tortille gracieusement, en se touchant de partout.

- Eh !! Attends, un peu ! Pourquoi tu dis rien sur Anthony ? Tu te l'es envoyée ? Sans me le dire ? Quand ? J'le crois pas !

- Arrête ! C'était l'été dernier. Il a changé au bout d'un an, t'aurais du le voir. Il fait de la muscu et du karaté. Tu sais bien, que ça me fait mouiller les mecs balaizes.

- Mais il est moche !! Comment t'as pu me faire ça ?

- Chlo, une queue c'est une queue, merde !! En plus il sait s'en servir, tu devrais le voir. Et ses mains sur mon cul tendu...Je mouille rien que d'y penser....

- Haaaaaannn !! Ca y'est tu m'énerves ! Tu le revois encore ?

- Mais non, il me trouvait trop conne. Il aimait pas mes petits cris, tu vois. Je crois que ça le mettait mal à l'aise que je m'exprime trop fortement. En plus, il voulait se venger de toi en me sautant. Il croyait que ça te rendrait jalouse. Moi, ça me dérangeait pas, surtout que tu l'as jamais su.

- Toi, tu sais comment me parler !!! Je les aime, moi, tes petits cris de cochonne !!!

- Ooh, t'as toujours su me faire rougir !!!!!

Le Gsm qui vibre sur le lit attire leur attention. Coraline visionne le message sous le regard intéressé de Chloé.

- C'est Camille !!! Elle viendra ce soir.

- Nan, pas elle. Elle me saoule ! - Jette Chloé en se laissant tomber assise sur le lit.

- Bin quoi ? Elle t'a fait quoi, encore ?

- Rien !! J'aime pas sa manière de parler, c'est tout. - Croisant les jambes l'une sur l'autre.

- Ma Chlo, on est comme des sœurs toutes les deux, alors j'te connais bien ! - En la dévisageant tendrement. - Il s'est encore passé quelque chose entre vous deux ?

- Nan ! Elle m'aime pas, et quand elle est saoule elle te drague comme une malade !

Le dos légèrement courbé, les mains posées sur le lit, les lèvres grimaçantes, Chloé remue les jambes de manière frénétique, comme si le coup de pieds allait partir d'un instant à l'autre, pour tout envoyer valdinguer. Un signe qui ne trompait pas.

- T'es jalouse ? C'est ça ? T'es vraiment jalouse !!! Roooh, ma Chlo !! Tu sais bien que tu m'fais mouiller comme personne !!! Tu seras toujours Ma Chlo, Ma pétasse à moi. Camille est sympa, elle est marrante, elle est comme nous. Tu sais quoi ? Elle t'aime bien, c'est juste qu'elle te connait pas comme moi, et qu'elle te trouve un peu trop garce.

- Et toi ?

- Quoi, moi ?

- Tu m'trouves trop garce ?

- J't'adore ma Chlo, j't'adore comme t'es !! Et j'adore quand t'es jalouse comme ça, quand t'es timide. T'es toute mimi. Tu m'donnes envie de m'occuper de toi !

- Tu m'rends toute chaude !! Touche moi, tu verras comme je suis toute brulante. Toute humide. J'ai envie de tes doigts sur ma peau, j'ai envie de tes doigts en moi. De ta langue...mmmmh.... - Gémit Chloé en s'allongeant lentement, le dos sur le lit.

------------------------------------

Suite ??

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien sur qu une suite s impose 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et comment la suite !!!!

je refais un peu mon retard de lecture donc ne te presses pas (j'chais pas pourquoi je te dis ça hein ? pas besoin de t'inciter non plus yark yark) mais ceci dit cet Anthony, j'ai l'impression que ça va chauffer pour lui, tant pis pour Jeff hein ? non ?

bon, je te laisse maitre à bord de ton navire et bon vent cap'taine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.