Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité

Hier soir, lui et moi (Bi)

Recommended Posts

Invité

Hier soir, nous étions en soirée chez un ami. Nous étions près d'une trentaine, bonne ambiance. Avant de partir, nous nous étions mis d'accord ma copine et moi. Elle s'était habillée très sexy. robe courte noire, des talons hauts et pas de sous vêtements. Moi, je portais un t-shirt simple, un jean et un de mes nombreux strings féminins. En arrivant, ma copine m'a présenté son meilleur ami pour la première fois. Grande avancée puisque jusque là elle se refusait à me le présenter. Regard doux, belle gueule. Je me dis qu'il doit plaire aux filles sans problème. Durant la soirée, sans trop m'en rendre compte, je passe mon temps à la chercher du regard, le trouvant toujours sur mon passage. Ce gars à quelque chose qui fait frissonner mes entrailles. Une petite boule se sert au fond de ma gorge.. Ca ne ressemble à rien de bon... Cette petite boule m'indique des envies de sexe fortes...

La soirée se prolonge tranquillement. A un moment, au détour du couloir de l'appartement, je le croise. Sa belle gueule en face de moi, son air sûr et fier... Il me dit avoir besoin de moi et me demande de le suivre. Je le suis donc. Nous entrons dans ce qui ressemble à un salon. Il se met à la recherche d'un DVD et me demande de l'aider. Je me met donc en quête de ce DVD qui lui semblait si important. Au bout de quelques minutes de silence, je me redresse. Il me regarde, l'oeil brillant, sourire aux lèvres.

- Qu'est ce qu'il y a?

- Je ne savais pas que tu aimais porter des strings. 

Silencieux, je rougis et ne dit rien.

- Ne rougis pas. Il est très beau. Par contre, ça contraste avec Julie qui ne porte rien...

Mon sang ne fait qu'un tour. Comment sait-il que Julie ne porte rien sous sa robe? 

- Tu parais étonné... Mais c'est toi qui l'a voulu. Ne t'inquiète pas, je ne l'ai pas touché. Pas encore...

Amusé et légèrement excité par son ton supérieur, je me laisse prendre au jeu.

- Comment ça pas encore?

- Et bien... Si tu me montres de quoi tu es capable, si tu me fais assez de bien, alors je m'occuperais d'elle.

Julie avait dû lui parler de mon homosexualité. 

- Je ne sais pas trop... C'est vrai que j'en ai envie, mais...

Il s'approche de moi et ouvre mon pantalon avant de le faire tomber au bas de mes pieds.

- Comme ça c'est beaucoup mieux. Un string féminin en plus... Sublime.

Il se tourne vers la porte, la ferme à clé et se retourne vers moi. 

- Déshabilles toi.

Je m'execute, de plus en plus excité par la situation. J'ai envie de ce gars, et j'ai envie qu'il donne du plaisir à Julie. Je retire donc doucement mon t-shirt et termine de retirer mon pantalon.

- Gardes ton string, je préfère te voir salope.

Avec ce simple tissus entre mon sexe et lui, il ne peut pas ignorer mon excitation. Il s'approche de moi, se glisse derrière moi et caresse mon sexe au travers de mon string.

- Visiblement ça te plais ce programme. Tu aimerais me donner de plaisir?

Ses caresses me procurent étonnamment beaucoup de bien. Je gémis un simple "oui"

- Donc tu aimerais que je lui donne du plaisir à Julie?

- Oui..

- Tu sais que c'est une belle salope?

- Oui... hmmm

- Et toi? Tu es une salope?

Sans répondre, je retire sa main de mon string et me retourne. Son pantalon est déjà à ses pieds, je ne m'en étais pas rendu compte. Il a une belle queue. Pas énorme, mais vraiment belle. Je me mets à genoux et la prend en main. Elle est chaude et sent bon. Il a dû prendre sa douche juste quelques minutes avant de venir. Je glisse doucement ma langue dessus. Son goût est légèrement sucré. J'adore. Je continue de le lécher pendant qu'il passe sa main derrière ma tête. Il guide ma tête doucement pour que je le prenne en bouche, je m'execute donc. S'il ne m'avait pas semblé énorme, j'ai pourtant du mal à prendre tout son sexe en bouche. J'agrippe ses fesses et glisse mes lèvres sur sa queue dur comme la pierre. Je l'entend gémir doucement, pendant qu'il commence quelques vas et vient avec son bassin. On entend des portes autour de nous, mais je m'en fiche. D'abord par ce que la porte est fermée à clé, mais aussi par ce qu'à ce moment là, rien ne compte plus que cette belle et délicieuse queue. Je m'affaire dessus pendant que j'entend ses gémissements se faire de plus en plus rapprochés. Je m'arrête, le sentant proche de la jouissance. Je me remonte, léchant son torse, venant l'embrasser gouluement.

Il s'écarte et pose son doigt sur ma bouche pour que je ne fasse plus de bruit. A coté, quelques gémissements se font entendre. 

- Tu sais ce que c'est ça?

- Non?

- C'est ta Julie qui est en train de prendre du plaisir. C'était le deal. Toi et moi, et elle prend du plaisir. Et comme tu peux l'entendre, elle prend beaucoup de plaisir.

Et c'était vrai. J'entendais ma cochonne de Julie gémir dans chambre d'à coté. En entendant ses gémissements, je savais qu'elle prenait beaucoup de plaisir.

- Alors maintenant, tu vas prendre du plaisir toi aussi.

Il prit ma main et me guida doucement vers le fauteuil. Instinctivement, je me suis assis dedans. Il tira sur mon bras, me retourna doucement et me pencha en avant. J'entendis un emballage de préservatif déchiré, et je sentis du froid sur mon petit trou. A l'aide de ses doigts, il étalait du gel lubrifiant. Même ses doigts me donnaient du bien. J'entendais Julie, de l'autre coté qui gémissais un peu plus encore. 

- Alors maintenant, voyons si tu es une aussi bonne salope que ta copine.

Il agrippa mes fesses et entra en moi doucement. Je sentais chacun de ses centimètres et mon dieu qu'il en avait. Je sentais mon derrière s'ouvrir doucement, puis se refermer en l'absence de sa queue. S'ouvrir à nouveau puis se refermer. Il jouait avec moi et ça me donnait du bien. Il joua avec moi plusieurs minutes, pendant que Julie gémissait de plus en plus fort. N'en pouvant plus, je donna un coup de rein vers l'arrière, introduisant sa queue en entier, m'arrachant un cri que je ne savais s'il était de plaisir ou de douleur. J'ai senti ses testicules taper sur mes fesses.

Il poussa un râle de satisfaction et commença à me pilonner. Je sentais sa queue glisser en moi en entier. Le plaisir était intense. Cette queue, dur, glissait en moi tellement facilement que j'avais l'impression d'être une véritable femme. J'entendais Julie, dont les gémissements étaient devenus de véritables cris de jouissance. Cette situation m'excitait tellement, je commençait à gémir à mon tour doucement. Après un bref instant, mêlant mes gémissements aux cris de Julie, je sentis son ami se tendre, se planter au fond de moi, et je sentis son préservatif se remplir. De l'autre coté, je n'entendais plus rien. Est ce que Julie avait la bouche pleine? je n'en savais rien. J'étais juste terriblement bien. Ouvert, offert à cet homme qui m'avait donné énormément de plaisir. 

Après quelques secondes, il se retira dévoilant "l'engin". Beau, fier. Il retira son préservatif et vint me présenter sa queue à la bouche. Après quelques coups de langue pour nettoyer, je me releva. On a remis nos habits et nous sommes sortis. La porte de la chambre d'à coté était toujours fermée. 

Quelques minutes après, j'ai croisé Julie dans la fête. Légèrement décoiffée, les yeux pétillants, elle m'a regardé d'un air doux. Elle m'avouera que si ses cris se sont arrêtés, c'est par ce qu'elle avait la bouche bien trop occupée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Marrant et sexy cette petite aventure!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sympathique soirée...Dommage da pas avoir fait cela ensemble dans la meme piece...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sympathique soirée...Dommage da pas avoir fait cela ensemble dans la meme piece...

Vraiment dommage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.