Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

lillois

Partager sa femme, c'est enfin arrivé !

Recommended Posts

Depuis que nous avons un couple d'amis libertins, ma femme et moi tournons autour du pot. Les soirées se terminent souvent par des discussions hots et les occasions de caresser nos femmes respectives n'ont pas manquées. Malgré cela, nous n’avions jamais réellement franchis le cap. J’ai souvent évoqué le sujet pendant nos ébats, et cela faisait son petit effet mais comme pour beaucoup d’entre vous, elle me disait ne pas vouloir réaliser le phantasme. Ah, Les femmes ….

Mais ça, c’était avant !

Je vous parlais juste avant d’un couple d’amis plutôt coquins, et bien l’homme que j’appellerais Thomas était seul la semaine dernière, sans femme ni enfants. Nous l’avons donc invité à un petit barbecue le vendredi soir en toute amitié et avec seulement quelques arrières pensées… La date approchant, je lui demande s’il pourra boire un bon coup histoire de se changer un peu les idées, il me répond que dans ce cas, il prendra ses affaires pour rester dormir, la dessus je lui réponds pas de soucis et préviens ma femme.

Il n’en fallait pas plus pour éveiller mon esprit, je le relance en lui demandant si il a quelques idées derrière la tête et de fil en aiguille, nous échangeons pas mal de texto coquins. Sur mes envies, sur ces envies et surtout sur ce qui pourraient se passer avec ma femme.

Nous sommes enfin le vendredi soir, ma femme monte se préparer pendant que je m’occupe des enfants. Notre ami arrive et après quelques échanges de politesses, je demande à ma femme de nous préparer les mojitos dont elle a le secret depuis quelques semaines. Je la rejoins dans la cuisine et m’aperçois alors qu’elle n’a pas de soutiens gorge sous son haut, je ressors et le m’empresse de le répéter, Thomas me dit que ça se voit ! Zut, je ne dois plus être assez observateur.

Ma femme nous apporte ses fameux mojitos et nous discutons bon train de tout et de rien dans une ambiance bonne enfant. Je finis par lancer les hostilités en lui faisant remarquer que Thomas n’a rien perdu de vue et surtout pas qu’elle est nue sous son haut. Sur ce, elle nous rétorque qu’on l’enlève à chaque alors que cette fois, il ne posera pas de problème. Je la sens déjà plus ouverte et je commence à me douter qu’elle a aussi quelques idées plus cochonnes que ce qu’elle ose admettre. La soirée continue avec quelques taquineries et mais rien de très « sérieux ». Coup de chance, les enfants fatiguent et j’arrive enfin à les coucher, on va pouvoir se lâcher un peu…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La température descendant, eh oui, on habite Lille, ma femme va se changer et passe un fin pull mais nous provoque en remettant un soutien-gorge ! Ni une, ni deux, nous protestons, sur quoi elle nous répond que e pull est trop transparent pour pouvoir se le permettre, nous sommes en effet toujours dans le jardin à la merci des regards inquisiteurs ou voyeurs suivant les cas de nos voisins. A la fin du 2ème mojito bien dosé, ce n’est plus ça qui va nous arrêter. On commence à la caresser à chaque fois qu’on passe près d’elle et il ne faut pas longtemps avant que ces seins montrent qu’ils apprécient grandement. Un jeu s’instaure, c’est à celui qui arrivera à lui ouvrir son soutien-gorge à une main, il faut dire que c’est un modèle particulièrement capricieux. J’y arrive le premier, mais j’ai triché avec ma deuxième main, à force de persévérance Thomas réussi et discrètement nous nous activons ensemble à lui faire glisser les bretelles pour finalement lui retirer cet artifice, madame se rebelle pour ne pas nous laisser la victoire trop facile mais nous savons tous très bien qu’elle finirait la soirée ainsi.

 

Nous continuons à nous taquiner et je lui réclame un bisou sur ses seins, ce que j’obtiens assez rapidement, puis je demande à Thomas de m’imiter, ma femme proteste mais je relève son pull et elle se laisse finalement faire assez facilement. La soirée se poursuit comme ça entre séance de caresses soft et petit jeu de titillement. Nous finissons assis sur la table, ma femme entre nous la caressant tranquillement et elle profitant du moment sous les étoiles. C’est en général à ce moment que les choses se calmes et nous n’avons guère était plus loin, je n’ai donc à ce moment-là que peu d’espoir que quelque chose de plus se passe.

 

Mais ce soir-là, un je ne sais quoi, peut être les circonstances, une maturité accrue de ma femme, ou bien encore les mojitos, (ce doit être un peu tout ça à la fois) nous a permis de pousser le vice un peu plus loin.

Après avoir bien profité de la soirée et du barbecue dehors, je prétexte avoir froid pour rentrer à l’intérieur, au bout de quelques minutes, nous finissons par réagir et nous voilà à nous installer docilement sur la canapé et nous installons devant la télé, ma femme toujours entre nous, tel une soirée télé plan plan. Je reprends alors mes caresses et remonte son pull pour nous permettre de lui sucer les tétons avec plus d’assiduité que précédemment, on voit que ma femme profite, elle a les yeux fermés et un sourire au bord des lèvres. J’essaye de lui retirer son pull mais elle ne veut pas, finit par nous dire que nous, nous sommes encore habillés. Thomas et moi nous sommes regardé et en moins de 5 secondes, nous étions torse nue, elle a essayé de nous expliquer que ce n’était pas ce qu’elle voulait dire mais il était trop tard et nous étions déjà en train de lui libérer les seins de ce bout de tissus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une lente progression

 

Mais qi'il ne faut surtout pas interrompre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C’est ainsi que nos mains naviguent sur ses seins, son ventre, ses cuisses, … je l’embrasse pendant que Thomas continue ses caresses. Nous finissons notre 3ème mojito et je propose un get27, l’autre point faible de ma femme. Tout le monde accepte et je prépare donc 3 verres avec des glaçons. Je me rassois et les choses se calment le temps de prendre quelques lampées de ce nectar. Je reprends mes caresses mais cette fois, j’ai envie de plus et je passe ma main sur sa petite chatte. Que c’est difficile de la glisser dans son jean assise dans le canapé ! J’ouvre le bouton de son pantalon, mais ce n’est guère mieux, je commence alors à descendre légèrement sa culotte et son pantalon, seulement quelques centimètres pour me permettre un accès plus aisé. Mes caresses reprennent de plus belles et conjuguées à celles de Thomas, commencent à procurer beaucoup de plaisir il me semble. Enhardi, je m’accroupi et m’engage dans un cunnilingus, mais bon dieu que ce jean me gêne !

 

Ni une, ni deux, je commence à lui retirer, elle proteste mais Thomas a déjà glissé sa main entre ses cuisses et entame un combat contre sa volonté qu’elle a déjà presque perdu. Je lui laisse profiter de son intimité pendant que je la couvre de baisers, sur la bouche, sur les seins, dans le cou, je la mordille et elle adore. Finalement, je termine de la déshabiller et le combat contre sa volonté engagé par Thomas s’achève par mes quelques coups de langues bien placés. Elle s’allonge alors sur le dos nous offrant la vision de son corps nu à nos chastes esprits. Je peux enfin la lécher comme il se doit. Elle est trempée et j’adore ce goût sur ma langue. La situation est plus que coquine, c’est presque un film porno, moi entre les jambes de ma belle et Thomas la caressant. J’y prends le plus grand plaisir et ma femme aussi d’ailleurs, nous pouvons entendre ses soupirs et autres petits gémissement qui ne font qu’augmenter nos excitations. Elle est au centre de tout, autant physiquement que par l’esprit, nos actes n’ont pour objectif que son plaisir, et son plaisir passe par nous.

 

Je laisse la place à notre ami qui en profite pour engouffrer quelques doigts en elle, ce qui décuple son plaisir. Pendant ce temps, je retire le reste de mes habits et délivre enfin mon sexe de sa prison et le prends directement en main pour lui rendre toute ça vigueur. Thomas a maintenant la tête entre les cuisses et en profite largement. A l’autre bout du canapé, je m’approche du visage de ma femme et lui murmure mes pensées : « tu es belle, sexy », « j’ai envie de toi », … Ce à quoi elle finit par répondre en enfournant mon sexe dans sa bouche et en débutant une douce fellation. J’en profite pour la caresser et titiller ses jolis tétons pendant que Thomas s’évertue toujours à la faire gémir. Après quelques minutes de plaisir, je fais signe à Thomas de se déshabiller également, ce qu’il s’empresse de faire. L’abandon de sa chatte lui fait ouvrir les yeux, elle me regarde, rougie et finit par sourire.

 

Elle me chuchote un  « prend moi » auquel je réponds en lui enfonçant un doigt qui lui fait lâcher un râle de plaisir. Elle réitère sa demande quelques secondes plus tard, je n’y tiens plus et je cède à sa requête. Je m’installe alors entre ses cuisses et guide mon sexe en elle, je m’enfonce d’un coup en entier et elle gémit de plus belle. Elle est chaude, humide, et même trempée, que c’est bon de la posséder ainsi. Thomas est maintenant nu également, il s’approche d’elle mais elle ne le remarque plus tant elle est absorbée par son plaisir. Je ne peux le laisser, et guide la main de ma femme jusqu’à son sexe tendu, c’est la première fois qu’elle en prend un autre entre ses doigts. Ses gémissements s’accentuent, ma pénétration se fait plus intense, plus bestiale, Thomas glisse son sexe au bord de sa bouche, je la voie lui lécher lascivement le bout du gland, elle n’est plus concentrée et je peux la comprendre mais cette vue me donne encore plus de plaisir. Je finis par arrêter mes vas et viens, je sors, je souhaite faire durer ce moment.

 

Je fais un signe à Thomas, il prend ma place entre les jambes de ma femme mais celle-ci me regarde, inquiète et me dit « non, il n’y a eu que toi ». Nous respectons ses envies et Thomas ne la pénètre pas. Nos ébats ne s’arrêtent pas là pour autant et je l’embrasse, lui montrant ainsi que je l’aime toujours, Thomas reprend possession de sa chatte avec la langue et les soupirs reprennent. Nous prenons chacun possession d’un de ses seins, je la mordille dans le cou et Thomas poursuit son ouvrage. La pièce s’emplit de ses gémissements, sa tête passe d’un côté à l’autre, de Thomas à moi, son corps se tend et elle jouit dans un instant des plus satisfaisant pour nous. Il est temps maintenant de reprendre mes assauts, je reprends ma place entre ses cuisses et la pénètre de nouveau, mais cette fois plus sauvagement, presque brutalement. Je lui tiens la nuque pendant que je la pilonne et que Thomas se touche en regardant la scène et en profitant de sa poitrine. Je lui dis que je l’aime et continue à plonger mon sexe en elle du gland à la garde la faisant crier son plaisir, je profite on ne peut plus du moment et finit par exploser en elle dans un délire de sentiments.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après ces moments intenses, nous reprenons quelques peu nos esprits. Nous nous rasseyons sur le canapé mais restons nus, ma femme se lovant contre l’un et l’autre alternant au grès de ses envies.  Nous profitons encore quelques moments de cette soirée et reprenons nos discutions habituelles coquine ou non jusqu’à ce que l’heure avancé nous envoi au lit séparément.

 

Avant de dormir, j’ai pu discuter un peu avec ma femme qui m’avoue avoir aimé la soirée et profité de ses instants bien que l’alcool ne lui ait pas laisser tous ses esprits. Elle me dit ensuite que c’était une bonne expérience mais pas à renouveler et me reproche d’avoir envoyé Thomas pour la pénétrer alors que je savais pertinemment qu’elle ne le voulait pas. Je rétorque que j’étais un peu saoul également et que nous l’avons tout de même respecté. Nous nous endormons tout de même amoureusement mais je sens bien qu’elle est un peu fâchée.

 

Chose étrange, je me réveille durant la nuit et la sent tout excitée, elle a envie de remettre ça. Je lui caresse les fesses et elle ondule légèrement le bassin, signe de son approbation. Comme elle n’ira pas plus loin, ne sachant pas si elle été toujours fâchée et l’alcool la fatigue aidant, je ne lui ai pas refait l’amour cette nuit-là… Le lendemain, nous déjeunons tous les 3 et plaisantons à demi-mots de la soirée. Thomas doit partir tôt pour un anniversaire et nous abandonne avant midi. A la sortie de la douche, j’arrive nue dans la salle à manger et elle me saute dessus, il semble qu’elle soit encore tout excitée de la veille, je la prends alors sur la table sans plus de ménagement, elle prend un pied d’enfer et arrive à l’orgasme assez rapidement bien que je n’ai pas encore terminé. Malheureusement, nous sommes dérangé par les enfants et devons redevenir sérieux.

 

L’après-midi, c’est l’heure de la sieste des enfants lorsqu’elle me fait comprendre qu’elle a de nouveau envie. Nous sommes dehors, sur les transats et je l’embrasse fougueusement en lui caressant son merveilleux corps. Elle rentre dans la maison et me dit de rester là, elle revient en ayant retiré son short et vêtue pour la bas uniquement d’un paréo. Je n’en suis que plus excité, je reprends mes caresses et lui dit que j’ai envie de la lécher, elle me fait signe ok de la tête mais à ma grande surprise, ne m’emmène pas à l’intérieur mais me dit « c’est pas possible ici ? ». Je regarde autour de moi et effectivement, nous avons un gros vis-à-vis avec les voisins. Qu’à cela ne tienne, je lui propose de déplacer les transats près du portail, là où personne ne pourra nous voir, du moins pas trop facilement. Je me lance alors dans un cunnilingus sous le soleil de ce début d’après midi et elle ne tarde pas à être trempée et à en demander plus, nous sommes alors rentré dans la maison pour que je la prenne sur ce même canapé ou nous avions fait l’amour à 3 la veille. L’histoire de cette journée s’arrête ici.

 

Cela fait maintenant presque une semaine et depuis, ma femme m’a avoué avoir eu 3 orgasmes lorsque nous avons partagé son intimité avec Thomas. Elle me saute dessus plusieurs fois par jour et nous faisons l’amour presque chaque jour. Il faut avouer que jusqu’ici, nous avions une sexualité plus normale et ne pratiquions que 2 fois par semaine environ, je ne vais pas me plaindre de ce changement, bien au contraire. Elle a également changé progressivement son opinion sur la pénétration par un autre homme, à aujourd’hui en avoir envie tout en disant que ce ne sera peut-être pas la prochaine fois.

 

Ayant plus qu’aimé la soirée, j’ai invité Thomas à venir passer la soirée de vendredi soir à la maison, et cette fois nous serons sans personne pour nous déranger.

 

Merci de m’avoir lu, j’attends vos avis sur ce récit et pourquoi pas vos propositions pour ce vendredi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

beau récit , j'attend la suite ^^

Je confirme !!  C'est très bien écrit et agréable à lire :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très belle histoire, très agréable à lire. Puisqu'elle ne souhaite pas se faire pénétrer par Thomas, ce que je comprends, pourquoi ne pas lui proposer que Thomas la pénètre  délicatement avec un vibromasseur...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

 

Merci pour ces quelques commentaires. La soirée de vendredi à été explosive et ma femme s'est complétement libérée. J'essaye de vous l'écrire rapidement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super récit, on attend la suite.

 

N'avez vous jamais eu envie d’essayer à 4, avec la femme a thomas ?  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super récit, on attend la suite.

 

N'avez vous jamais eu envie d’essayer à 4, avec la femme a thomas ?  

oui aussi mais le trio étant engagé demande une suite

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après cette mise en bouche, nous étions tous deux excités et pressés de remettre ça. La soirée suivante ne nous a pas déçue !

 

Thomas arrive à la maison les bras chargé d’une bonne bouteille de Rhum épicé, nous nous faisons la bise et les politesses d’usages. Je sens bien ma femme un peu gênée, nous savons tous pourquoi nous sommes là et elle n’est pas à l’aise, enfin pour l’instant….

 

Nous nous installons dans le jardin et nous prenons un bon mojito comme cela commence à être l’habitude.  C’est après tout une bonne entrée en matière. L’apéro se passe bien, et nous plaisantons comme pour toute bonne soirée entre amis. Mais catastrophe, nous commençons à sentir quelques gouttes. Lorsque nous sommes tous les 3 touchés, il ne nous faut pas longtemps pour décider de rentrer à la maison. Nous faisons bien, 5 minutes plus tard, c’est l’averse !

 

Dommage pour la soirée dehors mais tant mieux pour nos plans, ce sera bien plus facile de se taquiner à l’abri des regards des voisins. Nous passons au repas, quelques pizzas au four, nous n’avons pas envie de faire à manger, et ça fera plus de temps pour nos autres activités. Thomas et moi goûtons ce fameux rhum et à la fin du repas, nous sommes tous un peu joyeux. Ma femme s’est contenté de 2 Mojitos, elle voulait être lucide pour profiter à fond de sa soirée.

 

Je débarrasse la table, j’avoue, je n’avais qu’une idée en tête à ce moment-là et vous savez tous laquelle ! Ma femme est debout, elle papote avec Thomas, je viens me placer derrière elle et comme à lui caresser les seins, elle continue à papoter pendant que Thomas vient se coller à elle, elle est maintenant véritablement prise en sandwich entre nous deux. Je continue mes caresses en l’embrassant dans le coup pendant que Thomas remonte sa robe et commence à insinuer ses doigts dans l’antre de ma femme. Après quelques minutes de ce traitement, ma femme commence à fondre entre nous. A ma grande surprise, elle prend les devants, nos caresses ont du faire de l’effet. Elle baisse les fines bretelles de sa robe et laisse glisser celle-ci au sol, la voilà en sous-vêtements devant nous. Je fais remarquer à Thomas qu’elle a acheté des sous-vêtements spécialement pour l’occasion, il en profite pour la complimenter et laisser courir ses mains sur elle.

 

Je les invites à passer dans le salon, nous nous installons sur le canapé et reprenons nos caresses de plus belles. Je m’éclipse au bout de quelques minutes du canapé, prétextant nous servir des verres d’eau. Je les laisse alors volontairement seuls un petit moment. Lorsque je reviens, je les retrouves allongés sur le canapé à moitié nus, Thomas en profite, suçant un têton et lui introduisant un doigt ou deux. Je vois ma femme totalement détendue se laisser aller totalement au plaisir. J’en profite alors pour faire une photo de cet instant que j’espère ne jamais oublier…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais alors les rejoindre et commence à l’embrasser, puis je m’occupe du téton laisser libre par Thomas. Je peux voir ses doigts s’introduire en elle et je profite du spectacle un maximum. Au bout de quelques minutes, je leurs propose de monter dans la chambre ce qu’ils s’empressent de faire. Ma femme termine de s’effeuiller et s’installe confortablement sur le lit. Nous voilà au grand moment, elle est nue face à nous, totalement offerte et nous allons en profiter.

 

Elle me regarde droit dans les yeux et me fait signe de m’approcher. Je m’installe entre ses cuisses et commence à glisser mon sexe le long de sa chatte jusqu’à son clitoris. Je sais qu’elle adore ça et je la sens de plus en plus trempée. Thomas est sur le lit et se masturbe en nous regardant. Je crois les yeux de ma femme et lui dit « regarde le, le pauvre. Il a besoin qu’on s’occupe de lui. Suce le ma chérie ». Il ne faut pas longtemps à Thomas pour s’approcher et pour enfourner son sexe dans la bouche de ma femme. Ma petite femme qui s’active à lui faire plaisir et à faire grandir ce sexe dont elle a déjà tellement envie. Cette vue redouble mon excitation, mes caresses ne me suffisent plus, je me commence alors à fouetter sa petite chatte avec ma bite ce qui lui arrache un nouveau gémissement de plaisir. Thomas caresse ses seins pendant que madame continue de s’activer sur son membre qui commence à atteindre une taille respectable.

 

Je la sens chaude et prête à tout, elle est trempée, je veux sentir son excitation. J’ai envie de la posséder et il n’y pas de raison que je m’en prive. J’introduis mon sexe dans sa chatte et commence de doux va et vient, je l’entends gémir et elle relâche le sexe de Thomas qui en profite pour se caresser au-dessus de ses seins. Je suis très excité et ce soir j’ai envie que la soirée dure. Nous sommes 2 pour nous occuper d’elle, il faut savoir partager. Je me retire et invite Thomas à prendre le relais. Celui-ci ne se fait pas prier, il prend place entre ses cuisses et glisse son sexe droit en elle. Il est beaucoup moins doux que moi, il ne veut pas lui faire l’amour, il veut la baiser et j’adore ça ! Je me caresse le sexe pendant qu’elle se fait prendre par mon copain, je n’aurais jamais imaginé ça possible il y a quelques semaines… Quoi qu’il en soit, moi aussi j’ai envie de profiter de sa bouche, je m’approche et elle m’accepte sans hésitation, comblée par 2 hommes. Quel superbe moment, je la regarde passant de ses yeux et de sa bouche autour de mon sexe à ses seins pour finir sur sa chatte ouverte, et remplie par les vas et viens de Thomas.

 

Il me vient alors une idée, j’ai envie de la laisser à la merci de ce second homme à qui elle a permis de la posséder. Je ne sais plus quel prétexte j’ai utilisé, quoi qu’il en soit, je m’éclipse au rez de chaussez mais pas avant d’avoir demandé à Thomas de bien s’occuper d’elle ce à quoi ils rigolent tous les 2.  Une fois sortie de la pièce, j’écoute discrètement ses petits râles de plaisir provenant de ma chambre. Je dois avouer que c’est très excitant mais au bout de 2 minutes, je ne tiens plus et monte les rejoindre.

 

Thomas se retire et me laisse la place, je me lance dans un cunnilingus tout en caressant ses seins, Il en profite et se branle sur elle. Ma femme est trempée, la situation lui plait et elle je peux le voir. Je continue à m’activer jusqu’à ce que ses gémissements et son corps m’indique qu’elle ait jouit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

SUPERBE ces jeux à trois. Vous vous entendez bien entre vous. Encore beaucoup de plaisir sexuel... racontez nous cela. !!! mmmmm je suis curieux!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La voilà quelque peu rassasié de plaisir et nous profitons du moment tous 3 sur le lit quelques instants. Il est encore tôt et nous décidons de redescendre pour terminer la soirée après avoir enfilé quelques vêtements. Le temps passe, nous discutons, buvons et rions le temps de reprendre nos forces et de faire renaître nos envies. Je ne sais plus comment mais nous voilà de nouveau dans la chambre. Nous connaissons maintenant les règles du jeu et il ne nous faut pas longtemps avant de nous retrouver nu. Les choses se précisent et après quelques caressent, nous voilà tous de nouveau au summum de l’excitation.

 

Je commence doucement et profite alors de ma femme en position du missionnaire mais celle-ci est presque tôt classique pour une soirée si débridée. Thomas prend alors ma place et la place sur le côté, repli ses jambes et s’introduit en elle rapidement avant de commencer des vas et viens de plus en plus rapide et de plus en plus fort, il l’a pilonne et je l’entends gémir pendant que je la caresse. Me voilà ensuite remplaçant Thomas dans la même position et prenant ma femme avec force pendant que notre ami se branle en caressant ses seins. Les rôles s’échangent encore et la voilà en missionnaire avec Thomas, nos mains cours sur elles, son regard passe de l’un à l’autre avant de se perdre dans le raz de marée de plaisir qui l’a submerge. C’est à mon tour de prendre les devants et je lui demande de ce mettre en levrette sur le lit, position que j’adore car je peux admirer ses jolies fesses tout en lui administrant les petites fessées qu’elle adore. Mais avant de la pénétrer, je fais durer un peu le supplice en caressant ses lèvres et son clitoris avec le bout de mon sexe, elle me réclame et je finis par céder et la possède tendrement.

 

Je la libère alors et m’allonge sur le lit, je lui demande de venir sur moi, place mon sexe entre ses lèvres, contre son clitoris, je l’embrasse et prends ses fesses en mains et demande à Thomas de venir la prendre, il s’exécute sans tarder. Ses gémissements se font de plus en plus fort, je suce et mordille ses têtons pendant que Thomas la prend sauvagement, je profite pour lui infliger de petites fessées entre les vas et viens de notre compagnons de soirée. Elle n’en peut plus, son corps hurle son plaisir et ses gémissements son merveilleux, elle finit par s’écrouler sur moi heureuse et libérée. Je profite de quelques instants de tendresse en la prenant dans mes bras et en lui susurrant un je t’aime au creux de l’oreille.

 

Je l’allonge ensuite sur le dos et la regarde dans les yeux en commençant à me caresser, Thomas vient se placer de l’autre côté d’elle, je prends les mains de ma belle et les places sur nos sexes, elle nous branle doucement et je lui demande ce que ça fait d’avoir deux queues rien que pour elle et elle me répond « c’est plutôt pas mal » avec son plus beaux sourire. Thomas et moi continuons à nous caresser sur son corps splendide jusqu’à finir par nous libérer sur ses seins. Je l’embrasse tendrement

 

Je dois dire que pour moi les adjectifs ne manquent pas pour qualifier cette expérience. Ce fut fabuleux, libérateur et intense. Je ne pensais pas ma femme capable de me faire vivre une telle soirée mais je dois aujourd’hui la remercier. Cette expérience à décupler mon amour pour elle et éveillé ou réveiller en moi une pointe de jalousie que j’essaye de ne pas laisser sortir.

 

Je t’aime ma femme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Depuis cette fameuse expérience, j'ai non seulement envie de recommencer mais de pimenter encore plus le jeu !

J'aimerais partager ma femme avec un inconnu, ou peut être même deux, la faire grimper au septième ciel et que nous finissions en lui recouvrant la poitrine de sperme.

Qui a également ce genre d'idées avec sa compagne ? ou la même déjà réalisé ?

 

J'aimerais connaître vos envies et vos expériences.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très belle expérience. Pour la suite vas-y mollo. Assure toi qu'elle soit prete avant de sauter le pas. J'aime beaucoup tes ecrits.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.