Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

machinbidule

Le dévoreur

Recommended Posts

C'est plus une idée de scénario qu'une vraie histoire. J'aimerais la développer davantage... si vous avez des idées et commentaires pour améliorer ce qui peut l'être, je suis preneur :)

 

 

C'est la nuit, et comme toutes celles qui l'ont précédées, celle-ci lui appartient.

Il n'a pas mis bien longtemps avant de trouver sa proie. Là, se tenant debout contre le mur depuis quelques minutes, se faisant discrète, elle ne sait pas trop pourquoi elle est ici, ni comment elle y a atterri. Elle voulait sortir, et... elle n'aura pas le temps de se poser davantage de questions.

Il se tient déjà devant elle et le magnétisme opère immédiatement. Il lui sort quelques banalités, et déjà son regard l'hypnotise. Ils discutent un certain temps. Elle se sent bien, elle a l'impression de le connaître depuis longtemps.

Ils quittent la boîte, il l'amène dans un endroit qu'elle ne reconnaît pas, au style ancien et sombre. Il lui donne à boire. Elle se sent enivrée, la sensation est grisante. Puis il l'embrasse. Un premier baiser suave, puis un autre plus brûlant.

Quelques instants plus tard, elle s'allonge. Elle se sent toujours bien. Il y a de la passion, c'est fougueux, elle est excitée, elle a envie qu'il aille plus loin. Elle sent le tissu qui lui est enlevé, qui se déchire, en quelques secondes plus rien n'empêche un doigt de s'insinuer en elle. Les sensations sont nouvelles, elle prend beaucoup de plaisir, son corps se met au rythme des caresses expertes qu'elle subit, qu'elle réclame. A présent, il entre en elle, plus vigoureux, pourtant le moindre de ses gestes enflamme toujours autant ses sens, son corps ne lui répond plus. Elle pousse un long cri de jouissance, et après...c'est comme s'il n'y avait pas d'après.

 

Elle vient de se réveiller. Elle ne sait même pas où elle est. Elle se sent épuisée, complètement vidée, et elle a honte. Elle a méprisé si souvent ces filles qui ouvrent les cuisses à la première occasion, et c'est exactement ce qu'elle ressent. Mais surtout, elle a honte d'avoir autant apprécié ce qu'elle a vécu. Elle se sent salie, elle n'a été qu'un jouet, elle sent couler ses larmes le long de ses joues. Elle se dit que ça ne devait pas être ainsi, qu'elle aurait du rencontrer un gentil garçon, qu'il aurait été plus tendre, qu'il l'aurait aimé. Elle ne se comprend pas, elle se déteste. En perdant son innocence, une partie de sa joie de vivre s'en est également allée, elle ne sera plus jamais la même. Et quelque part au fond d'elle, elle sait qu'elle ne pourra plus jamais revivre une expérience aussi intense.

 

Il vient de rentrer chez lui. Il fait face à ce maudit miroir qui ne lui renvoie aucun reflet. Il sent toute cette énergie, toute cette jeunesse qu'il vient de consommer se répandre dans son corps. Il se sent plus puissant, plus vivant, invincible. Et malgré cela, il se dégoute. Déjà quatre siècles que cela dure, et pendant tout ce temps, il n'a pas pu faire mieux que comprendre comment ne plus avoir à faire couler tout ce sang.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.