Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité

Novembre 2012 led zep

Recommended Posts

Invité

Premier récit ici, j'espère qu'il vous plaira désolé d'avance pour les fautes et la mise en page...

Bonne lecture à vous

 

Dehors il pleut toujours, je vais la chercher, il gèle... On arrive à mon appart au chaud. Elle enlève
sa veste, vête d'une tunique (enfin je crois que ca s’appelle comme ca...). Le haut de son dos est nu,
on peux apercevoir un petit tatouage dans le milieu et aussi une absence de soutien gorge ;). Sa
tunique descend jusqu'au genou.


Je la fais s’asseoir sur le fauteuil à côté de moi devant l'ordi, je change la musique d'électro stile Mr
Oizo pour éviter que je m'endorme et me donner le rythme pour ranger chez moi, Je mets du Led
Zep sur grooveshark au moins la playlist déroule et y'a plus besoin de s'en occuper.
Je lui propose du jus de fruit à boire, je n'ai rien d'autre. On discute de tout et rien en rigolant, on
embraye sur les tatouages, car j'ai un recueil de tatouage. Elle me dit à toi maintenant les miens sont
visibles, montre les tiens. On se chamaille pour savoir qui déboutonne ma chemise...j'abdique, elle
apprécie mes tatouages. On continue la discussion sur les tatouages.


Je me lève, vais m'allonger sur mon lit et lui demande de me faire une danse sur led zep, elle me dit
non toi d'abord. Je refuse, lui tourne le dos, fais semblant de bouder.
Elle prend son regard de guerrière "fais gaffe je pourrais t'étouffer avec les coussins", moi " ben
vas-y vient". Elle me saute dessus, coussins à la main, mais je la repousse, la couche sur le dos, la maintien
légèrement, lui met le coussin sur la tête. Retourne m'allonger, 2nde attaque, même résultat, 3éme à
l'identique...Sauf que je finis par m'apercevoir que son sein droit, est entrain de s'échapper de sa
tunique. Je lui fais remarquer, passe ma main dans sa tunique pour le caresser, le découvrir
entièrement avec délicatesse. Dans un soupir, elle me dit "si tu me prends par les sentiments", je
continue ma caresse puis l'abandonne. M'allonge de nouveau, elle retente de m'étouffer rebelote et
cette fois-ci c'est son sein gauche qui s'échappe... je lui fais remarquer, le sors aussi délicatement, le
caresse, vient titiller son téton par des cercles autour de lui, le pin-sotte... Elle gémit, de mon autre
main, je libère le 2nd sein.... Je viens embrasser ses seins, les mordiller, les titiller du bout de ma
langue, les aspirer, sucer.... elle gémit de plus belle, hallette....
J'arrête mes douces caresses, m'allonge sur le dos, la regarde... Elle comprend mon invitation, se
rapproche féline, vient me caresser le torse, me rendre la pareilles sur mes tétons, les pincer, les
mordiller. Je sens des vagues de plaisirs se diffuser dans mon corps, mon sexe qui se dresse
fièrement sous mon jean, dans mon boxer.. Elle me caresse les cheveux, m'envoie un regard de
braise, la main qui était sur mon torse glisse sur ma bosse "Ah quand même" je lui réponds "Et
oui".


Elle m'embrasse le torse, le ventre, revient au dessus de mon visage, m'embrasse le cou, me
mordille les oreilles, redescend sur mon torse, mes tétons. Nous jouons au même jeu, augmenter le
désir, faire monter la température, sa main me caresse toujours à travers le jean, palpe examine de
bas en haut, de haut en bas...

Finalement nous abdiquons tous les deux, nos bouches se jetant l'une sur l'autre pour un baiser
bestial, elle me mord les lèvres, me tient les cheveux fermement...entre deux baisers je fais valser
ma chemise... sa main tente de défaire ma ceinture, je l'aide, me moque un peu, taquin je suis...on
s'embrasse fougueusement, furtivement, on se mordille... Je l'aide aussi pour déboutonner le jean, la
taquine encore...


Pour ce qui va suivre, le plaisir ayant chamboulé mon sexprit...le récit sera peut être plus trouble...
Jeans déboutonné, l’accès à mon sexe est "enfin" libre, elle s'en saisit immédiatement, telle une
furie, sors ma tige en érection du boxer, me masturbe à grande vitesse, sur toute la longueur...Elle
s'y prend diablement bien et m'arrache quelques soupirs... Bientôt sa main est rejoint par sa langue,
par sa bouche qui me tête le gland, me suce, m'aspire...sa langue tournoie sur le pourtour de ma
couronne...Dieu que c'est bon...

Sa bouche abandonne ma queue, mais pas sa main, elle m'allonge, grimpe sur moi, elle continue de
me branler vigoureusement en alternant le rythme, sa main qui descend sur mes testicules les
empoignent...
Sa bouche parcours la distance entre mon sexe et ma bouche sur mon ventre, mon torse, mes tétons,
me mordille le cou, les oreilles, et vient embrasser, mordiller mes lèvres, ma langue avec fougue...
J'en profite pour renverser la vapeur, moi suis elle... Je l'embrasse plus langoureusement, je joue
avec son plaisir...éloignant ma bouche de la sienne pour mieux revenir. Titillant ses tétons sensibles
du bout des doigts, les triturant, les pinçant...Puis je les cajole avec ma bouche, ma langue, lèche,
aspire, mordille. J'alterne un coup l'un, un coup l'autre, je reviens l'embrasser...


Je les prends en mains les deux en même temps, tête les deux pointes à l'unissons dans ma bouche,
je descend ma bouche en direction de son ventre, les cuisses se resserrent "Pas avec ta bouche, elle
me regardent, les yeux en feux, j'ai envie de toi", je l'embrasse, j'entends, mais je ne l'écoute pas...
"J'ai envie de toi, maintenant, prends moi !"


Le message est clair...en même temps j'ai tellement envie aussi...elle est toujours allongé sur le dos,
les jambes relevés, les cuisses grandes ouvertes... Je frotte mon gland sur son minou chaud et
l'humidifie avec son plaisir et m'enfonce en elle....les bras de pars et d'autres de son corps...
Elle gémit, on s'embrasse, avec ardeur et gourmandise...c'est si bon, si chaud dans son étau de
velours. Je commence des petits va et vient lents...pour qu'elle s'habitue à ma présence...faire
monter la température doucement mais sûrement...Elle exprime son plaisir, gémit...de petit
gémissement au début, qui s'accélère crescendo avec le rythme de mes coups de reins...jusqu’à
devenir plus profond, dans un mélange de grave et d'aigu...La respiration qui s'emballe.... Mais je
suis joueur, je coupe le mouvement, m'affale sur elle l'embrasse...n'oublie pas les attentions sur ses
tétons sensibles....elle recommence à gémir, j'accompagne ses gémissements par des petits
mouvements de bassins...Ces gémissements se font de plus belle et se transforme en râle. Je me
cambre en avant, prend appui sur son corps, attrape fermement ses cuisses et les attire vers mon
bassin...


Changer l'angle de l'intromission, pouvoir donner des coups de reins plus amples, plus puissants,
plus rapide, plus profond...Bon dieu que c'est bon, pour elle comme pour moi...
Je reviens à la position de départ pour un rythme plus sensuel langoureux, peut de nouveau
l'embrasser, sa bouche et ses seins, caresser ses cheveux...Elle savoure le calme passager.... Sans
prévenir je sors presque entièrement d'elle, ses mains sur mes hanches tentent de me retenir et d'un
coup sec et profond je la pénètre de nouveau profondément....gémissement aigu de sa part....je
recommence encore et encore un peu plus rapidement lui arrache un cri de jouissance à chaque fois
que mon sexe vient buter contre ses chairs....


j'attrape de nouveau ses cuisses pour de rapide aller retours en elle, jusqu’à la sentir bien décollé,
respiration accéléré, haletante....l'impression de l'emmener au porte de la jouissance. Mais toujours
joueurs je repousse la délivrance...Envie de petits mouvements, mais très rapide pour mon plaisirs,
sentir mon gland butter, mon frein monter et descendre...Mais ce plaisir est réciproque, la jouissance
s'éveille à nouveau de petits cris entre quelques paroles "vas y c'est bon, plus vites" enchaîné par
des cris de plus en plus fort... je porte ma main, mes doigts à sa bouche pour étouffer quelque peu
ses gémissements qui se font de plus en plus fort...Je la sens très proche de la jouissance...je calme
le jeu pour qu'elle reprenne ses esprits sa respiration... Une expression sors de sa bouche
difficilement audible, mais j'ai compris "levrette"...


J' avoue qu'au fur et a mesure que j'écris ces mots, les maux, les images vont et viennent dans mon
sexrveau embrumé par ces volutes de plaisirs...les palpitations sur le bout de mon gland.
Je sors de son minou avec un certain regret...des-suite elle set en position devant moi, je profite de
l'instant et de la vue avant de me coller à elle, mes mains sur ses hanches...Mon sexe dressé, que je
frais frotté sur son minou et tente d'aller buter sur ton petit clitoris. Mais la belle ne m'en donne pas
le temps... D'une main elle vient saisir mon sexe, et lui intime le chemin à prendre... celui de son
sexe brûlant et trempé, j'accompagne sa main avec la mienne retourne dans son entre.... Sensation
exquise, je reste fiché en elle sans bouger, je caresse sa croupe, son dos.


Mais elle ne l'entend pas de cette oreille, et sa lune vient onduler sur mon pieu, par des vagues
rapides qui viennent se briser sur mon bassin... Je répond à son appel, saisis ses hanches fermement
et dégaine quelques coups rapide, rapproché, percutant, mon bassin fouettant sa croupe ! Suivis de
près par ses gémissements sous le même rythme qui s'envolent dans les aigus...Je choisis de calmer
le jeu, envie de repousser ma jouissance dans mon propre retranchement.... Je me couche sur elle,
embrasse son dos, ses épaules, lèche, mordille, mords plus franchement, ondule langoureusement
dans son étaux en fusion. Mes mains glissent et viennent retrouver ses seins, les empaument,
caressent allègrement, les faisant tourner, viennent trouver ses tétons qui roulent entre mes doigts,
alternant doux pincements et un peu moins...Elle gémit, halète, soupirs en écho avec les caresses sur
ses seins.


Une main reste sur ses seins et tente de caresser les deux en même temps, et l'autre coquine,
curieuse descend le long de son ventre, et par la recherche de son triangle des Bermudes... La
géographie, dans ce contexte, les corps en mouvements...la précision n'est pas immédiate... j’atterris
sur mon propre sexe qui avance et recule dans son minou trempé... troublant cette sensation de se
masturber en faisant l'amour....mais je ne perds pas la cible de vue et trouve son clitoris... Je le
caresse doucement, instantanément les gémissement change d'intensité... Je porte ces doigts à ma
bouche, puis à la sienne qu'elle suce avidement, passe sur ses tétons, de retour à ma bouche,
j’imprègne mes doigts du plus de salive que je peux et la dépose sur bouton de jouissance, j’appuie
légèrement dessus et fais tourner mes doigts très vite. Ses soupirs augmentent crescendo avec la
vitesse à laquelle mes doigts tournoient sur son clito...


Dans le tempo, j'accélère la cavalcade et mon sexe s’échappe quelque fois, très vite remit en place
par sa main, ou la mienne.... J'adore la levrette !! un vrai régal !!! Accompagné de quelques fessées
savamment dosé sur la fesse droite, puis gauche...pas de jalouse... Je ressors de nouveau de son
antre par accident, et j'en profite pour bien faire coulisser en sexe entre ses lèvre et venir tapoter,
buter sur son clito. Sa main veut me guider en elle, mais je protège mon sexe de ma main et l'en
empêche et profite pour bien appuyer mon gland sur son clito.... M'écarte un peu d'elle et vient
doucement caler, plaquer ma queue entre ses fesses pour une délicieuse masturbation entre ces
globes charnues...va et vient de bas en haut, gland qui dépasse de ses fesses...hmm j'adore cette vue
de mon sexe pris au "piège" entre ses collines du plaisir...et mon gland qui dépasse du canyon... Je
continue de coulisser, et fais mine sans trop insister de vouloir passer par l'entrée des artistes....
Juste qu'elle ressente le bout de mon gland....


Je ne nous fais pas plus languir, j'ai envie de jouir, d'être emporté par cette vague de plaisir...mais
par surprise je la pénètre d'un coup sec, ce qui lui arrache un gémissement, suivi d'un second,
troisième, quatrième, cinquième...à chaque fois complètement ressorti, complètement rentrée bien
au fond...Ses gémissements se transforme en plainte, mes mains saisissent ses hanches et déclenche
l’assaut, rapide puissant. Sa plainte devient petits cris, haletant, la respiration qui s'emballe, mon
coeur qui tambourine dans ma poitrine... mon sexe qui commence à palpiter....la belle s'exprime "vas
y, ouii, je vais jouir oh ouiiii".... accompagné de cris, aigus de plus en plus fort , de plus en plus
rapproché....

Ca se perturbe dans ma tête, floue... Je ralentis un peu le rythme pour reprendre mes
esprits quelques instants, je me penche sur elle, lui fais tourner la tête pour l'embrasser,
fougueusement, lui balbutie à l'oreille que je vais jouir aussi... Me relève attrape fermement ses
hanches et lance la cavalcade, elle accompagne le mouvement dans un mélange de bestialité, de
sensualité, ses cris et sa respiration se hachent, se saccadent.... j'accélère les mouvements, je sens
que ca vient, des vibrations dans le bassin, le long de mon sexe, de mon gland...je vais jouir,
j'accélère de plus belle, me retire et jouis en saccade incontrôlée....accompagné d'un long râle
grave... je reste quelque peu immobile, le sexe en main... comme anéanti.


La belle s'allonge sur le dos pour reprendre ses esprits, j'en fais de même face à elle, tous les deux,
nous admirons, le plaisir partagé dans le corps, dans le regard de l'autre, quelques secondes ou
minutes je ne sais plus, je ferme même les yeux. En me voyant les yeux fermés "Je te perd ?", elle
croit que les endorphines vont avoir raison de moi et elle se trompe...
Je me lève pour me désaltérer et finir de reprendre mes sexprits...elle toujours allongé, profite du
calme...


Je viens l'embrasser, moi sur elle, plus calmement, sa fougue c'est apaisé, baiser langoureux,
tendre...après l'effort, le réconfort, ma bouche prend direction de son coup, série de baiser,
mordillement, que j'abandonne pour retrouver ses seins si sensibles, les lécher, mordiller, mordre...
Elle gémit, gros soupirs profonds. Je lui demande si elle aime quand je lui mordille les tétons, "oui",
"je t'ai mordu trop fort" "oui un peu"... je reviens embrasser ses seins, les lèche, les cajole... et ma
bouche descend le long de son ventre, je la regarde, tous les deux sourires coquins aux lèvres... Je
vais pouvoir goûter son minou, chaud et humide mhh... Léger baiser sur mon de vénus, comme un
choc électrique au moment ou nos peau entre en contact...


Je saisis son clitoris entre mes lèvres, enfourne ma langue entre ses lèvres....mhhh ca faisait
longtemps que je n'avais mangé un minou...goût surprenant, acidulé sucrée...similaires aux bonbons
piquants pour enfants.... j'essaye de le pénétrer le plus possible de ma langue, lèche son sexe de bas
en haut, fais tourner ma langue sur son clito, tente de récupérer le plus possible de son nectar et
vient l'embrasser...un baiser passionné, gourmand, ma main caressant ses cheveux, tenant sa tête
plus ou moins fermement, un baiser qui devient viril...


Je quitte sa bouche et commence a me tourner, pour être la tête bêche au dessus de mont de vénus...
Frénétiquement je me jette sur son clito, le bouffe, l'aspire avec force, un grand soupirs se fait
entendre, profond... Quel plaisir d'en procurer !


Je passe mes jambes de par et d'autre de sa tête, de sa main elle attrape mon sexe qui a retrouvé
toute son allure, le caresse avec vitesse, envie.... Je me positionne au mieux pour qu'elle puisse
m'emboucher.... Quelle sensation ! De sentir ses lèvres gourmandes autour de mon sexe, troublé je
suis, mais je m'applique autour de son clito, le nez dans son minou...Humant ce délicat parfum de
femme...Sa langue qui lèche mon gland, tournoie sur ma couronne avec force ! Nos bouches qui
tentent de se synchroniser, faciles à dire, moins à réaliser... A plusieurs reprises elle quitte mon sexe
pour gémir, reprendre sa respiration, j'en fais de même avant de replonger en elle avec délectation
et gourmandise...

Nos soupirs et gémissement se font plus lourd, on sent nos souhait commun de
faire jouir l'autre...Sa fellation est délicieuse, je peine a me retenir de pas lui exploser dans la
bouche, dans la gorge... Je me retire vient l'embrasser et m'allonge a côté d'elle, savoure...
La belle est toujours animé, toujours gourmande de plaisir, elle vient me branlé avec force, me faire
durcir complètement, me suce toujours aussi bien de manière appliquée...Alternant le rythme,
l'amplitude, joignant le geste à la parole.... Je me laisse faire, le plaisir, la chaleur qui se diffuse dans
mon corps entiers, la regarde darder sa langue sur mon gland ! Puis elle me chevauche, vient
m'embrasser, fougue retrouvé...se frotte à ma tige et puis s'empale s'aide de sa main pour diriger et
s'empaler sur mon vit tendu.


Je vois son visage se grimacer, un mélange de plaisir et de sensation plus fortes sûrement, ses yeux
s’entre fermer...A partir de cet instant je ne suis plus que l'instrument de son plaisir, elle est le chef
d'orchestre, gère son concerto comme elle l'entend. Allongé sur le dos je suis, elle me chevauche,
tient bon la barre et j'entends qu'elle prend mon pieu avec plaisirs... Moi je navigue dans les brumes
du plaisirs, par instant les yeux fermés, les jambes tendues, de temps en temps j'ouvre les yeux pour
la regarder se donner du plaisir, caresser ses seins, passer les mains dans son dos, la rapprocher pour
l'embrasser.


J'accompagne ses mouvements un court instant, mais je préfère savourer et la laisser gérer ses
montées de plaisirs, ses gémissements, ses cris, halètement. Petit a petit j'observe avec attention ses
mouvements, gestes, son corps parle pour elle, son visage qui se crispe, sa respiration qui se
saccade, les changements de rythme qui sont de plus en plus fréquents... Un très gros soupirs et
s'appuie sur moi de ses deux mains..... puis s'affalent, n’embrasse et termine sa chevauché...
S'allonge, reprend ses esprits, quelques instants...


Je reste immobile, et elle se jette sur mon sexe, pour le sucer, le pomper avidement, toujours avec
gourmandise... Je sens que je suis proche de la jouissance, je lui dis, mais malgré son talent buccal
et digital elle ne parvient pas à me faire jouir, m'étant fait jouir en solitaire deux fois dans la journée,
je suis à un bon seuil de résistance... J'ai envie d'exploser, et je vais devoir l'aider, connaissant bien
mon corps... Mais dans cet état, même pour moi çà devient compliqué, je suis obliger de
m'employer avec ardeur et frénésie... quand je sens que je suis au porte du plaisir je rapproche sa
tête de mon sexe...(quelques minutes plus tôt pensant jouir dans sa bouche, je lui ai demandé si je
pouvais...) Je "réussis" à me faire jouir quelques giclées limpides...j'approche sa bouche elle vient
laper mon sexe.


On s'embrasse, sensuellement, on se caresse du bout des doigts... je me lève, j'ai soif, très soif, elle
reste allonger sur le dos...bois en étant assis au bord du lit, elle me caresse le dos, du bout des doigts
délicieux massage, de mes reins à ma nuque, de mes épaules à mes reins, de ces deux mains, de ces
dix doigts... la même chose avec ces pieds c'est délicieux... je m'allonge sur le dos, ma tête posé
entre ces cuisses... Je sens son sexe chaud et humide contre moi... je caresses ses jambes, ses cuisses
avec attention, par moment elle m'enserre entre ces cuisses... Ou je le fais pour elle, je sens de
légères vibrations derrière ma tête...je me retourne l'embrasse...

Goutte de nouveau son sexe...Puis, je viens m'asseoir sur elle... mon sexe entre ses seins de nouveau dur, elle s'étonne "mais tu es une
machine !" on rigole je l'embrasse.... Ma main droite vient se perdre entre ses cuisses, caresser son
sexe avec délicatesses, mes doigts vienne tournoyer sur son clito.... je porte ma main à ma bouche,
puis à la sienne et je vais enfoncer mon majeur dans son minou, sans la prévenir, lui arrachant un
soupir... et je recommence une fois, la laisse gémir, reprendre sa respiration et de nouveau je joue
avec elle...sadisme coquin ? Bientôt rejoint par mon index... le pouce sur son clito...
Je la pénètre sans de mes doigts, sans vergogne... Je sens ses chairs qui se contracte sur mes
doigts...j'ajoute un troisième doigt, je stimule la zone au dessous de son clito...les doigts remonté
vers son ventre...tapotement...aller retour rapide, ses parois m'enserrent, son nectar coule...je touche
le paradis du bout des doigts....chaud onctueux, humide....ses gémissements, cris, halètement, en
harmonie avec le tempo de mes doigts....


Je l'abandonne et vais m'allonger sur le dos, à elle de venir me chevaucher, m'embrasser, me
caresser la tête, tirer légèrement mes cheveux... Elle se frotte à mon sexe, mais je l’empêche de
s'empaler sur moi... je lui propose de nouveau mes doigts inquisiteur d'une main... L'autre caresse
ses fesses, les écarte, passe d'une fesse à l'autre...

Imprime une douce fessée entre caresses et claquement...Alors que mes doigt s'agitent et pénètrent toujours son sexe trempé.... Elles apprécient
mes caresses, ma bouche tête ses seins... Elle gémit... Ma main sur ses fesses continue et étend la
cartographie...passe dans son sillon, survole l’oeillet...retourne caresser ses fesses, s'insinue de
nouveau dans la vallée interdite...

Je guette sa réaction, elle continue de savourer l'instant... Un doigt se fait plus coquin que les autres, vient appuyer légèrement sur son oeillet, mouvement circulaires... Elle gémit et balbutie d'une voix mi féline, mi coquine "mais qu'es ce que tu fais ?", je rapproche
ma bouche de son oreille et lui sus-sure "ton petit trou" "qu'es-ce que tu fais", "ton petit trou j'ai
envie de ton cul..."...la tension est à son comble.... "Vas-y Prends Moi !!!" woow la tension monte
d'un cran....J'enlève les doigts qui étaient fiché dans son volcan, lui fais lécher....les portes à ma
bouche les enduits de salive...Mon majeur s'enfonce en elle, elle devait vraiment avoir envie
quasiment aucune résistance...Les doigts de mon autre main prennent à leur tour possession de son
sexe trempé, le pouce sur son clito... je lèche les autre doigts de main qui s"occuper de son
petit....vient lui enfoncer mon annulaire...suivi de prés par le majeur...puis l'index là il faut que
j'insiste avec douceur...

Mhhh trois doigts dans sa grotte intime, deux ou trois dans son minou et un
sur son clito....je vous dis pas l'excitation de mon sexrveau....Je sens qu'elle prête... je quitte des
deux orifices... elle me laisse me placer derrière elle; enduit mes doigts de salive pour continuer de
la préparer.... me caresse de l'autre main et porte mon sexe sur mon minou pour le lubrifier lui
aussi... dépose de la salive dans le creux de ma main pour en enduire mon gland....Je viens coller
mon gland contre sa rondelle...pousse mais ca ne rentre pas... l'envie est présente de ses mains elle
écarte ses fesses pour me faciliter le passage...


Mais je m'aperçois que malgré l'excitation je ne bande pas "dur"... je me branle pour être de
nouveau au garde à vous et retente l'intromission....mais ca ne veut pas... En dépit de mon envie et
de mon état d'excitation...mon corps à rendu et plié les armes.... Je lui caresse le dos avec
délicatesse, me résout a me pencher sur elle et lui dire dans l'oreille que ca ne sera pas pour ce
soir...on s'affale tout les deux, s'allonge sur le dos, on se caresse on s'embrasse...
Je me glisse sous la couette, elle se lève récupère ses effets personnels... je la raccompagne jusqu’à'
à la porte dans le plus simple appareil, elle franchit la porte, se retourne me remercie et on se
souhaite une bonne fin de soirée....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Ah mais toi alors ! Quelle cavalcade....

Difficile de reprendre son souffle

Way down inside... women... you need... looooove
Shake for me, girl. I wannna be your backdoor man

Rock'n'roll baby 😉

Un UP UP pour qu'on te lise le sudiste !
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.