Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Guest Lechvitrine

Attends

Recommended Posts

Guest Lechvitrine

Attends

Entends comme un bruit d’ailes.

L’inspiration me quitte à force d’impatience d’attente et de tiédeur.

La transparence de ma solitude est ma seule compagne.

Attends que je me signe avec un corps d’enfant

Que viennent tous les mots, creusés d’une voix blanche.

Et que s’effacent des désirs à chevelure longue, dans mon berceau d’arcanes

Attends qu’ailleurs, vienne de l’ombre, une odeur de vie.

Attends... Que se rallume au flambeau de l’ennui, mon encre d’Eternel

Et que s’entende encore le transparent des muses, qui rode sous mon masque

Celui, (le transparent) désigné à ma cause, qui m’abreuve d’un souffle, l’esprit baigné d’une lueur…

Comme le scintillant du verbe, entends ma résonance…

Celle du solitaire à celles des pléiades

L’inexplicable alliance, comme un écho muet aux écrits migrateurs.

Entends la lettre

Entends le mot qui vole dans la phrase…

Comme un loup va bêlant moutonné d'écriture

Entends ma solitude

« Ma solitude bêle… »

Ecoute un chant, écoute un vers, écoute un silence qui dort…

Ecoute un silence qui passe…

Ecoute tous les mots…

« Entends l’Ô prendre l’air… »

Qu’enfin nos lèvres se délient à nos reflets changeants

A ton eau répandue… Toi... seulement de l’aurore

Qu’enfin viennent encore s’assoire à notre table

Les statues de nos âmes

A perdre la raison

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.