Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Arkadis

pensées d'un romantique

Recommended Posts

Petite histoire érotique qui sera surement sous forme d'épisode ,

Je vous laisse découvrir et n'hésitez pas à commenter , donner des avis , des mauvaises critiques ou simplement une suite :)

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Une journée longue, sous cette chaleur particulièrement délicieuse, j’étais sorti prendre l’air, profité de ce bon moment, de cet air frais et chaleureux. Mes pensées errent dans mon esprit, sur ces moments avec toi, sur ce qui peut en advenir et sur comment tout cela a bien pu commencer.  Je pense à ce moment à venir avec toi ce soir… simple discussion entre deux personnes, se faisant sourire mutuellement, laissant de légère trace d’un souhait plus agréable.

On ressent toutes sortes de choses dans la vie, mais l’attirance mutuelle d’une personne à une autre est un sentiment exquis qui nous fait souvent perdre nos moyens, provoquant en nous un changement, un bouleversement parfois si fort qu’il change le rythme de nos vies.

Le léger vent qui vient soufflé sur mon visage me sort de mes songes et je progresse alors tranquillement pour retourner chez moi. Une fois arrivé je me connecte à mon ordinateur et regarde si j’ai reçu une notification venant de ta part, aucun message, je relis les 4-5 derniers messages qui me laissent un sourire.

Je repense à ces plaisirs que j’ai avec toi… et si jamais tout cela changeait du jour au lendemain ? Que ce désir qui m’appelle, m’attire vers toi s’efface… que deviendrais-je ?

Non tu es toi-même, tu ne joues aucun jeu, simplement cette petite danse endiablée qui s’enchaine sur plusieurs heures, jours. Ce plaisir de te découvrir, de jouer ce petit jeu, de voir ces petites attentions, ces craintes liés à un désir plus grand.  Cette tentation de passer mes mains sur ton corps, de laisse mon corps s’exprimait librement de mes désirs, saisir tes lèvres avec une tendresse et une passion opposée.

*un petit bruit d’une notification se fait entendre*

Je regarde, c’est toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De jolis mot pour décrire quelque chose que nous sommes nombreux ici à connaître :) Hâte de lire la suite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

C'est doux Arka et comme le dit si bien Lady, se sont des sentiments ou des attentes qu'on a toutes et tous vécus ici un jour.

Merci de nous faire partager tes pensées secrètes. Vivement la suite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon sourire apparait comme un idiot, je lui réponds ces phrases quotidiennes de savoir ta journée, comment tu vas, les questions se posent sur les deux sens. La joie m’envahis sur tes petits messages alors qu’ils sont d’une simplicité, je me sens tel un enfant qui ignore les soucis autour de lui et reste sur son bonheur qui est pourtant éphémère.

J’apprends que tu sors ce soir, on discute de tes envies, de tes petits soucis qui te tracasse, tu me demandes ce que je fais ce soir et te réponds avec une totale franchise ; Ta seule réaction étant que tu souhaiterais être avec moi cette nuit, dans ces bras que tu as si souvent eu et imaginer, voir ce film blottit contre ma poitrine. Hélas cela ne se peut avec cette distance, l’envie de se voir est pourtant si réciproque mais presque impossible…  Et si jamais on se voyait et que tout ceci se cassait, se rompait sous le coup d’une réalité plus injuste encore ?

Tes messages s’espacent, tu dois t’occuper comme moi, je t’imagine avec la musique qui tourne comme à son habitude, surement en train de chanter par petite période et un petit sourire apparait sur mon visage à cette idée radieuse.

Tu m’appelles très rapidement, j’écoute ta voix que j’apprécie, si douce. Tu te répètes une nouvelle fois comme si je ne t’écoutais pas, ce qui était un peu le cas car tu m’as transporté… Tu me préviens que tu vas partir, que tu vas bientôt passer sur la capitale, je te réponds que ce séjour à l’air bien sympa malgré le travail à côté. Tu sembles toute excitée, tu m’incites à parler, à savoir comment tu vas, ce qui est prévu ce soir. Tu me préviens que tu vas filer, bien avant tu as joué avec mes nerfs en me décrivant ta tenue, en jouant surement de tes mains sur ces tissus.

Ces pensées ne me quittent toujours pas, je repense à ce corps que je désire tant, à tes mots et tes promesses à venir. Ma main dérive sur mon corps, sur mon torse imaginant que c’est toi qui profite qui te déplace sensuellement sur mon torse, sur mes épaules, sur mon dos, sur mes jambes…

Je cesse ma rêverie et je me reprends en main, je me dirige vers la cuisine pour préparer mon repas et enfin lancer ce film dans ce canapé avec le manque de ta présence tant désirée.

Bien plus tard je reçois un texto de toi disant «  j’ai envie de toi » puis un autre s’en suit , cette fois c'est une photo qui apparait avec en premier plan tes doigts qui jouent et cette culotte légèrement décalé pour laisser place à cette action.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

vécu

un sentiment, un état d'âme qui nous laisse des traces indélébile, c'est terrible hein ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Le doute, l'attente, la peur, l'absence sont des sentiments qui sont terribles à supporter dans une relation amoureuse, il faut être fort pour pouvoir les encaisser, espérons qu'il y aura un heureux dénouement à cette attente. Que les instants à suivre seront doux et passionnés ;)

Merci pour ce beau récit qui met du baume au coeur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très sympa comme récit, dans lequel beaucoup de FInautes se retrouveront, je pense et j'en fait partie...

J'ai hâte de lire la suite :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

c'est un texte délicieux à lire arka, tout à ton image :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Outre l'histoire qui nous ramène a des souvenirs plus ou moins récents, j'adore ton écriture.

Tu a beaucoup de talents Arka :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu a beaucoup de talents Arka :)

 Merci beaucoup :):oops:

 

tout à ton image :)

Je ne sais pas si il l'est réellement :lal:

J'ai hâte de lire la suite :)

 La suite va surement arriver dans la semaine , je ne vous oublie pas :)

 

 

Merci pour vos commentaires , ils me font très plaisir :bisou:

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aucun doute à avoir là, Winter is Cumming ! :D

Tu te débrouilles bien, continue sur ta lancée !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Et bien je suis contente d'être tombé sur ton histoire

Je trouve que tu écrits bien, on se projette dans tes mots.. ça me fait retomber dans des souvenirs..

 

Merci :) 

Vivement la suite alors :)

Sourire * Aéla

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vous offre une petite suite en espérant que cela vous plaise :)

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Le sommeil agité, mes pensées qui me guettent et ne me laissent point de repos, attaquant sans cesse et sans relâche sur les événements de cette soirée…

 Je repense à cette image de toi, prise en pleine soirée, et la suivante ou cette culotte a totalement disparue. Ce léger message qui n’en a laissé aucun autre venir de toute la nuit. Cette envie de vouloir te caresser, passer mes mains sur ton corps, cette chaleur qui me consume, m’appelle à des pensées bien plaisantes et pourtant si impures. Ma main s’échappant vers cet éden tant désiré…

 Passant mes doigts sur ce sexe à demi trempé, sentant cette humidité et cette chaleur, cet appel qui ne demande qu’à être comblée. Passer mes doigts le long de ce sexe, jouer avec tes lèvres avant de glisser un doigt en toi… Te sentir bouger sous mes caresses, sous les assauts incessants de ces doigts qui te parcourent, ce plaisir qui te submerge ou tu te laisses totalement aller te cambrant, gémissant, puis te relâchant sous un râle alors que mes doigts restent en toi…

Cette pensée si agréable à mon esprit m’apaise totalement et je m’endors, rêvant surement de bien plus…

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Hum hum toi tu as une bien plaisante manière de t endormir :blush:

continue,stp,c est doux et délicieux à lire et re lire 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C est le genre de texte que l on aimerait écrire, en tout cas bravo...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je reviens...pour dire qu avec un texte pareil tu vas nous piquer toutes les femmes de fi :hi:

:diablo: j ai pas pu résister lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

merci Arka, c'est juste délicieux et euh ça tombe à un moment, comment dirais-je .... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hum hum toi tu as une bien plaisante manière de t endormir :blush:

 

J'imagine bien :wub: mais c'est fort plaisant... :oops:

pour dire qu avec un texte pareil tu vas nous piquer toutes les femmes de fi :hi:

  Je n'espère tout de même pas ^^

 

Savoir que le récit vous plait me suffit bien amplement :oops:

Et puis disons que l'écriture récit et un autre type d'écriture est bien différente :)

 

c'est juste délicieux et euh ça tombe à un moment, comment dirais-je .... 

 :wub:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon téléphone sonne, le thème de Firefly retentit, j’émerge d’un coup brusque et saisit le téléphone pour y répondre. Une voix douce sort de ce simple objet.

Je répondis donc :

 

« Allo dis-je d’une voix assez endormi.

--Hé bien alors, on dort encore à cette heure-ci ? Dis-tu d’une humeur taquine.

-- J’ai eu une nuit bien difficile tu sais, entre toi et ce film rigolant légèrement sur le dernier souvenir de mes pensées éveillés.

-- J’imagine bien, je voulais te prévenir que je passerais sur Paris ce week-end, une amie fête son anniversaire et veut fêter cela dignement dis-tu d’un air joyeux et très ravie.

-- Ah ! C’est super ! Surement un bon moment et peut être possible de se voir brièvement dis-je avec un air tout simple.

-- Oh surement mais je ne sais comment le week-end est organisé alors je te tiendrai au courant dans la semaine… Ne penses pas que je n’en ai pas envie bien au contraire, c’est vrai que ce serait bien dommage de rater une telle occasion dis-tu en me rassurant.

-- On verra bien, si tu as le temps ce sera un réel plaisir de te rencontrer en tête-à-tête au près d’un café ou bien d’une assiette plus imposante dis-je avec assurance et laissant entendre cette petite invitation.

-- Bien sûr ! Je vais devoir te laisser par contre mais reposes toi bien si tu veux te rendormir, on se reparle surement plus tard Darling » dis-tu alors que tu raccrochais avant même que je ne puisse réagir.

 

Frustré de cette manière de faire et à la fois totalement heureux de savoir qu’on se verra peut-être enfin, simplement te voir sera déjà un agréable moment même si cela ne se passerait pas comme je peux l’imaginer. Je verrais enfin tes yeux en face de moi, ce sourire sur tes lèvres et ce léger rire. Je me sens transporté sur un nuage à cette idée, espérons que tu puisses avoir un moment de libre pour tous  les deux bien que je n’en doute point, j’en suis au point de simplement espérer, ne souhaitant plus que cette nouvelle dans ma semaine, sentir mon cœur battre avec rapidité… Il serait temps d’aller à la douche pour me refroidir un peu les idées et avoir l’esprit plus clair.  

 

Cette douche légèrement tiède avec ma main qui vient augmenter la température doucement, m’habituant doucement à cette chaleur sur ma peau, frappant et coulant sur mon corps qui se détends lentement, cette sensation très agréable qui me parcourt, ce moment d’apaisement totale au contact de ce jet.

Je ressors de cette douche, m’essuyant, frissonnant au contact de cet air à une température opposé et pars ainsi m’habiller pour cette longue et courte journée ou mes pensées sont ailleurs alors que mon corps n’attends que de rejoindre ce canapé pour s’y allonger…

Mon téléphone vibre plusieurs fois, je pense avoir cinq messages pour un seul appel, je m’imagine que c’est toi alors que seulement un seul doit être de toi, je suis bien loin d’être productif à mon boulot et n’ai qu’une seule hâte être enfin chez moi.

 A peine ressorti que je regarde mes messages et vois un appel de ma mère, désolé ce sera pour plus tard celui-ci ; Un simple message de toi disant «  Confirmé pour temps libre dimanche soir à lundi après-midi », je m’extasie alors, sautillant pratiquement sur place, chantonnant plusieurs musiques dans ma tête durant le trajet et imaginant tant et tant de choses sur ce fameux dimanche à venir.

 

Arrivé chez moi, je me déshabille et me sers un petit verre, je peux bien me laisser aller après tout, je suis bien plus qu’heureux à ce moment-là. Je prépare ainsi donc mon repas avec cette fameuse escalope de dinde aux poivrons avec un sursis de crème. J’en profite pour prendre ce diner en photo accompagné d’une bougie pour te l’envoyer et mettre en avant ce talent culinaire. Plus tard dans la soirée après avoir bien mangé et avoir regardé ma série bien divertissante mais tant américaine ! Je reçois ton appel ou l’on discute comme à notre habitude de nos journées, de nos sujets si variés, de ce repas qui t’as laissé très songeuse…

Avant enfin de nous poser tous les deux dans notre lit, discutant de tout et de rien, écoutant nos respirations, t’entendre t’endormir et écouter ce silence perturbé par ta respiration si calme et douce… Avant de suivre ce chemin aussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Voilà comment bien débuter la journée. Merci Arka pour ce récit qui se révèle par petits morceaux.

Tu nous soulèves le voile jour après jour et on se prend au jeu.

Merci pour ces émotions que tu nous transmets à travers tes mots. :bisou:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est drôle de découvrir la façon qu'ont tes mots de donner vie à ce que l'on est nombreux à avoir vécu ou ressenti. 

C'est vraiment un plaisir de te lire et de profiter de la sensibilité que tu laisses transparaître dans ce récit. 

Bref c'est top et vivement la suite ! :good:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Dis moi joli coquin et et charmant écrivain,  cette relation imaginaire n aurait elle pas un léger goût de vécu par hasard ? En tout cas je crois reconnaître certaine taquinerie rougeoyante dans ton texte, mais si c'est le cas  ( j'en démordrai pas  ;) ) cecette source d inspiration  de donnel'occasion de nous faire découvrir ton délicieux talent de reporter de tes amours "imaginaires" :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.