Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • 0
Bob01

Libido et douleurs

Question

Bonjour à tous,

Après réflexion, je me suis inscrit sur ce forum pour vous demander vos conseils sur quelques problèmes que je rencontre avec ma copine au lit.

Voila plus de 3 ans que nous sommes ensemble, au début, c'était une relation à distance, puis j'ai réussit à orienter mes études dans sa régions et depuis 2 ans nous nous voyons tous les week-end. Au début, tout allais bien, nous avions des rapports réguliers, puis, depuis un an environ, sa libido à chuté progressivement. S'en est arrivé au point où désormais, je ne peux la toucher qu'à peine une fois par mois. Bien que de temps à autre elle s'occupe de moi, cela me laisse toujours un arrière goût frustrant, j'ai l'impression parfois d'être un obsédé, mais je ne pense pas que vouloir coucher avec sa copine chaque semaine à 20 ans est faire preuve d'une terrible débauche sexuelle (à moins que je me trompe).

Je ne sais donc plus quoi faire pour éveiller son envie, je prends soin de moi, j'ai un corps entretenus, j'entretiens une barbe d'une semaine à sa demande, nous prenons nos douches à deux, je la masse de temps à autres, j’essaie de lui faire plaisir au maximum, mais rien n'y fais, dès que je tente d'aller plus loin, ma main est vite interceptée. Le soucis est aussi que ma copine est très joueuse, elle adore m’exciter, et souvent j'ai du mal à résister, même si je sais qu'elle va me mener en bateau. Et je me retrouve parfois avec des phrases du genre "tu en a déjà eu la semaine dernière". En plus, ce "manque" d'activité fait qu'elle est une "jouisseuse" précoce, ce qui accentue parfois ma frustration, car après son orgasme, je ne peux plus la toucher. Je suis donc perdus et ne sais plus quoi faire pour changer les choses, d'autant que c'est le première fille avec qui je sors, que je suis très amoureux, et que je souhaite que cela dure.

 

Mon deuxième problème est le suivant, elle a mal. Cela fait trois ans que nous sommes ensemble, mais nos relations s'arrête à la masturbation mutuelle et aux fellations. Dès que je tente d'aller plus loin, je vois qu'elle a mal, et elle me dit d'arrêter, je peux à peine effectuer une pression sur l'entrée de son vagin avec mon doigt, notre record doit être la première phalange de mon index... Sa gynéco dit qu'il n'y a pas de problème, et apparemment ma copine ne ressent pas de douleurs avec le spéculum, ce n'est pas non plus un problème de préliminaires, on peut dire que je commence à maîtriser cet exercice. Je ne sais donc pas non plus quoi faire face à ces douleurs.

Je pense que les deux problèmes sont étroitement liés, si elle retrouve son envie, on pourrait plus tenter la pénétration et résoudre les douleurs, et si elle perd ses douleurs, peut-être que l'envie reviendrais.

Ainsi avez vous quelques bon conseils à me donner?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

13 réponses à cette question

Recommended Posts

C'est étonnant que la gynéco n'ait rien trouvé ou rien expliqué... Ça ressemble à du vaginisme, elle aurait pu vous en dire plus !

Pour le premier problème, c'est peut-être tout bêtement du à la contraception. Certaines pilules jouent très fortement sur la libido, il faudrait peut-être que ta copine essaie une contraception sans hormone, comme le stérilet en cuivre (ou "dispositif intra-utérin"). La pose est facile, l'enlever également si jamais ça ne lui convient pas, et l'efficacité de la contraception est immédiate. Je connais quelqu'un pour qui le retour de libido a été spectaculaire et assez rapide. Si comme tu le penses les deux problèmes sont liés, je te recommande vivement de parler avec ta copine pour essayer de voir d'où pourrait venir ce manque de libido de sa part, et si elle n'en a aucune idée, essayer de la convaincre de tester le DIU en cuivre pendant deux mois. Surtout cherchez bien tous les facteurs de stress qui pourraient expliquer sa chute de libido, et ne vous culpabilisez pas l'un l'autre. :wink:   

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Autre piste à explorer, celle d'une agression sexuelle quand elle était petite. Il se peut qu'elle n'en garde pas de souvenir conscient mais que ça interfère avec votre sexualité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Certaines maladies auto immunes provoquent une nette baisse de la libido et certaines provoquent des sécheresses vaginales importantes. 

En avez-vous discutés tous les deux ? Je pense que ça s'impose car si comme le souligne Palmyre, elle a pu subir une agression ou des harcèlements qu'elle a peut-être passé sous silence pour ne pas t'inquiéter. Ou alors des examens médicaux plus approfondis s'imposent pour voir s'il n'y a pas un problème ailleurs qui puisse se répercuter sur sa libido ou ses douleurs durant vos rapports.

Bon courage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pas mieux que ce qui à été dit par Lady, Palmyre et Cali, mais bon courage a vous deux!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens ajouter mes hypothèses même si je suis eentièrement d'accord avec Lady.

 

Surtout ne doutes pas de toi car si elle est joueuse avec toi et que vous êtes toujours complice au quotidien, elle t'aime toujours. Donc ca ne doit pas etre un manque d'envie d'envers toi. 

Le stress peut être, l'origine du baisse de libido... Comme des examens, le chômage, un membre de sa famille gravement malade..

 

Mais je dirais que le meilleur remède, c'est d'en parler. Attention à ne pas faire un truc du genre : "Faut qu'on parle"... Je te conseille des endroits neutres, pas chez vous où une dispute peut vite éclater... J'ai remarqué qu'etre dans une voiture aide à se confier, à discuter (va comprendre pourquoi...)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coucou ! :)

Comme les autres, je te conseille de discuter avec ta copine. J'ai connu ce genre de douleurs également avec mon premier copain : nous sommes restés deux ans ensemble, il connaissait parfaitement mon corps, et pourtant j'avais presque toujours mal lors de la pénétration. Malgré de longues et tendres préliminaires, c'était un problème de lubrification ; nous avions donc souvent recours à un lubrifiant. La pénétration redevenait alors agréable. Je n'ai plus jamais eu ce problème par la suite, va savoir pourquoi... En tout cas, si jamais vous n'y aviez pas pensé, ce peut être une piste à explorer. 

Courage à vous deux ! J'espère que tu trouveras des réponses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci bien Lady, en effet cela peut ressemble à du vaginisme (que je ne connaissais pas) et peut rejoindre ce que dit Palmyre, j'y avais pensé aussi,
en me disant que ce soucis était psychosomatique, ça expliquerait que le spéculum de la gynéco ne pose pas de soucis car le cadre est différent d'une chambre avec un homme.

Après pour le stérilet, la pilule ne permet-elle pas de limiter aussi un peu la douleur des règles? Ce que le stérilet enlèverais non?
Pour la libido, ne pourrait-elle pas juste changer de pilule? En ce moment, elle a de grosses douleurs au début de ses règles, elle a d'ailleurs pris rendez vous avec une gynéco,elle est souvent dans les extrèmes quant à sa santé, elle suspecte une endométriose. Peut-être qu'elle pourra lui en reparler à ce moment, c'est une nouvelle, l'ancienne ne voulant pas la voir avant Octobre, les douleurs étant normales chez les femmes.

Pour ce qui est de la lubrification, elle "mouille" beaucoup, j'ai pourtant fait l'acquisition de lubrifiant il y a quelques mois, mais sa libido fait que nous n'avons pas encore pus tenter, et elle à peur d'avoir mal =/

Je vais essayer de lui en parler ce week end, mais ça risque d'être compliqué, ce sera notre dernier week end avant que je rentre chez moi, mon diplôme étant finit,
même si nous nous revoyons en Juillet et Aout. Déjà, grâce à vous, j'ai des idées à lui soumettre, avant je ne savais pas quoi proposer lorsque nous en parlions.
Surtout qu'elle se sent vite coupable de la situation, même si j'essaie de la rassurer. Après ne t'inquiète pas ... je ne suis pas un adepte du "Il faut qu'on cause", ça implique automatiquement une dose de stresse chez l'interlocuteur!

En tout cas je vous remercie, je verrais ce week end et vous tiendrais au courant !
P.S: je ne peux pas répondre comme je l'aimerais, j'ai une connexion internet très aléatoire... D'ailleurs hier tout le site se mettait en erreur, problème de configuration =/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai essayé de discuter un peu ce week end, en fait, le spéculum de vierge de passe pas non plus. Et il n'y a pas eu de traumatisme dû à une agression, de ce coté tout va bien.

Elle va voir avec sa nouvelle gynéco pour changer de pilule, et lui parler de tout ça, mais sa mère veut aller avec elle... Elle lui à dit que si elle n'entre pas en consultation, elle ne l’emmènera pas, donc même si je pense que la gynéco la ferais sortir, ça ne va pas installer un climat correct pour parler de ça, ma copine étant de plus frileuse sur le sujet. Donc affaire à suivre.

Pour le stérilet, elle m'avait déjà un peu parlé d'un problème de membrane en trop de l'utérus, apparemment, il faudrait qu'elle se fasse opérer si elle veut un enfant. Et donc que ce soucis empêche la pose d'un stérilet.

Donc voilà pour le moment ! On verra ce que va dire la gynéco.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, voila les résultats avec la nouvelle gynéco, il y a de réels soucis pour les douleurs, elle va devoir passer une échographie et une IRM pour les douleurs de règle, et se faire opérer pour les douleurs entre nous.

Quant à la libido, je vais prendre mon mal en patience et attendre que ça revienne.

Merci à vous !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Bon courage à vous deux, en espérant que ce soit la fin de ses douleurs car ce n'est pas évident du tout. Prends soin d'elle ;) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci de nous avoir tenu au courant :) J'espère que ça ira mieux, et auquel cas, que tu repasseras nous donner des nouvelles !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Courage, ca réglera peut etre durablement le probléme sous tous les angles donc c'est bien d'avoir  affronté le probléme.

Bon courage à vous deux

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir !

Je viens justement vous donner des nouvelles ! ("tant de temps après?" "Bin oui, parce qu'avant il n'y avait rien de nouveau !" "Ha oui d'accord, et alors ces nouvelles?" "J'y viens")

J'ai essayé pas mal de choses, jusqu'à l'huile de coco bio, elle devait aller chez la gynéco, se faire opérer peut être, mais elle n'a jamais donné suite, elle n'y mettais pas vraiment du siens, je suis donc partis.

Je l'ai quitté la semaine dernière.

Je m'y suis évidement très mal pris, c'est une catastrophe sur tous les plans, mais voilà, je suis célibataire après 4 ans, je tente de créer une vie sociale, car je ne connais personne dans ma ville finalement, donc le nouveau départ s'annonce difficile, mais il fallait passer par là. Prochaine étape, rencontres, puis on verra où ça va mener !

Merci en tout cas pour vos conseils !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.