Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

gw@dab0y

Faire pleurer un plan cul... de tristesse

Recommended Posts

C'est ma première contribution, vous me pardonnerez le manque de style, mais j'ai essayé de donner le plus de détails possible

Phase 1 : l'échauffement

je m'étais fait larguer il y a quelques semaines par mon ex (et je cherchais à la reconquérir), et je vis une de mes amies arriver à la fac en tailleur jupe, sous laquelle on devinait un dessous très sexy, avec un bustier blanc qui faisait bien ressortir sa poitrine, et une queue de cheval lui arrivant jusqu'à la chute des reins. Certes j'avais déjà fantasmé sur elle quelques fois mais là c'était autre chose, elle qui ne portait que des pantalons rien qu'à la vue de son petit cul dans cette jupe je banda comme un âne. On était dans le même cours, mon ex (que j’appellerai Anna) et mon amie (que j'appellerai Julie) et je me retrouva assis entre les deux ce jour-là.

Je ne sais pas si c'est la peur de me faire prendre, et l'excitation que j'avais déjà, mais je me rendis compte que ma main caressait la cuisse de mon amie Julie. Celle-ci me regardait avec un sourire en coin comme pour me dire, attention ton ex est à côté tu fou quoi? Mais ça se voyait qu'elle appréciait aussi cette situation parce qu'elle écartait davantage les cuisses pour laisser remonter ma main. A ce moment là, j'avoue qu'il n'y avait plus que nous 3, j'avais complètement oublié qu'on était en amphi.

Bref, le cours continua et je n'oubliais aucun centimètre de la cuisse de J.;)

a la fin du cours je sentis que Julie hésita à m'inviter chez elle pour la suite de la journée, mais elle était en dans une relation à distance (où elle savait qu'elle se faisait cocu) et par culpabilité elle n'osa pas m'inviter. 

Phase 2: la provocation

en rentrant chez moi, elle m'envoya un message pour savoir qu'elles étaient mes intentions et un échange de messages très chaud commença (en lui disant comment je la prendrais dans sa douche en la plaquant au mur et la tenant par sa queue de cheval pour la pénétrer profondément...) plus les messages devenaient chaud et plus elle me racontait à quelle point elle mouillait d'envie... l'heure de la culpabilité en elle était terminé et il était temps de rendre la monnaie de sa pièce à son copain infidèle. On fixa donc de se voir avant une soirée pour prendre une verre et plus si affinités :spiteful:

Phase 3:

le jour même il était convenu que je vienne avec un cocktail afin de détendre l’atmosphère.

J'arriva chez elle, c'était un petit studio, il n'y avait qu'un lit et un bureau, du coup on du malheureusement s’asseoir l'un à côté de l'autre sur le lit :D

on commença a boire nos verres, les échanges devinrent de moins en moins des suites de banalités, c'est elle qui entama les hostilités:

  • Alors la dernière fois en cours, tu faisais quoi avec ta main?

?Pas besoin d'en entendre plus je commence à poser ma main sur son petit legging, elle me regarde comme pour m'en demander plus. La petite coquine c'est qu'elle a faim (un an d'abstinence pour la demoiselle) :yahoo:ma main finit par arriver sur son minou que je sens déjà toute tremper à travers les tissus. Ne pouvant en attendre plus, elle se déshabille et me demande de venir. En bon seigneur que je suis, je me dois de satisfaire ces dames, donc je m'empresse de venir en elle.

Elle est brûlante et trempée, mon sexe rentre comme un couteau chaud dans du beurre. Son lit n'étant pas très grand, je lui cale le dos au mur et lui mets ses jambes derrière mon cou, les soupirs de désirs de chaton ont laissés place à des hurlements de lionne :) l'excitation étant déjà si forte que nous ne mirent pas longtemps à atteindre l'orgasme.

A peine j'eut lâché mon râle que je vis ses yeux changés, le désir avait laissé place à de la tristesse puis des larmes. Elle me demanda de sortir en elle et de chez elle par la même occasion. 

Qu'elle avait fait une erreur...

 

Mais visiblement l'erreur lui avait quand même plus, car on eut une autre séance de touche pipi, et elle me fit un strip tease un autre jour.

 

Alors ça vous est déjà arrivé de faire pleurer de tristesse un plan cul?

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

à la vue de son petit cul dans cette jupe je banda comme un âne

?Ainsel meurt par K.O. x_x
Bon, j'ai bien cru décéder avec tous ces passé simple mais j'ai réussi à finir le texte. Tu ne fais pas trop de fautes dans l'ensemble mais je n'aime pas du tout le ton avec lequel tu racontes... Je ne mouilla pas quoi. :lal:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Y a un petit côté méprisant pas très enchanteur dans ton texte !

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Moi j'ai pleuré mais parce que ça piquait un peu les yeux :P 

 

Blague à part, loin de moi l'idée de te jeter la pierre puisque tu as pris ta plume pour nous faire partager une expérience et déjà ça, j'applaudis ! Je pense que tu n'es pas si loin d'obtenir l'effet recherché, avec moins de faute nul doute que l'expérience serait plus immersive. Persiste !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis assez d accord avec les précédents avis.

C est un chouette récit mais je le trouve trop vite expédié. J aurais préfère plus de détails sur le moment en cours, ou toute la partie séduction. 

Et puis, plan cul ou pas, le but n est pas de la faire pleurer... Ou alors pleurer a cause d un orgasme 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Je rejoins les autres...

Outre les temps de conjugaison à revoir, l'histoire en elle-même qui n'est franchement pas très glam et en plus certaines métaphores désastreuses...

et bien je suis désolée de dire que je n'adhère pas du tout à ce récit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Phase 1 tu arrives chez le boucher

Phase 2 tu prépares le tartare

Phase 3 tu t'empiffres

Phase 4 tu es fier de toi ...

Phase terminale j'aime ni la forme ni le fond mais ça n'engage que moi .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et pourtant... La construction avec les "phases" aurait pu être très érotique. D'ailleurs on pourrait écrire un récit avec un narrateur masculin et dominateur qui repère une femme, l'appâte, la séduit, et finalement réussit (ou non) à vivre quelque chose avec elle. C'est juste que là, ce n'est pas le bon ton. :/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu avais un bon contexte , l'idée générale de la fin reste assez étonnante...

Ton récit est pourtant bien structuré à la base avec la phase séduction , la transition puis l'acte ...

Ce qui est fort dommage est le manque de tact total, vocabulaire très cru , manque de détail .

Pour dire à quel point , tu décris plus facilement le passage de l'amphi que l'acte lui meme !

 

Je suppose que cette expérience date de plusieurs semaines donc je peux comprendre l'idée de mémoire un peu oublié... mais vraiment il manque un réel contenu derrière et c'est dommage car je pense que tu avais un très bon fond derrière...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos retours.

effectivement cette histoire date déjà d'il y a 3 ans.

Je n'avais pas réalisé que le récit donnait l'impression que j'étais fier de moi d'avoir fait pleurer la demoiselle, car c'est bien le contraire.

Quant à la vulgarité et la qualité du détail, il ne me reste plus qu'à m'améliorer pour mes prochains partages.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la vulgarité n'est pas le mot , enfin je ne trouve point personnellement ^^   juste un language cru , pas de romance , on voit que tu viens pour ça , que tu ne cherches pas autre chose .  En revanche détailler un peu plus aurait été très sympa :)

 

je dirais pas une fierté mais la fin laisse penser comme une certaine satisfaction ^^ c'est juste une petite erreur je pense , ça peut arriver , on a une mauvaise interpretation ...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

On ne sait jamais comment sera perçu un récit qu'on écrit, qu'il soit une pure fiction ou un instant vécu. Il est vrai aussi que la critique blesse et encore plus quand ça nous touche de près si les personnages sont réels. Mais toute critique bonne ou mauvaise est constructive et nous force à progresser.

Dans le genre de récit que tu as écrit ici, il faut imaginer quels seront les réactions face aux scènes, aux situations et aux mots employés.

Tu penseras certainement à nos critiques lors de l'écriture de prochain récit donc tu ne pourras que t'améliorer. Il y a de belles plumes ici, tu peux toujours demander conseils à gauche à droite.

Nouvel essai à transformer pour marquer...;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne pense pas qu'elle ai pleuré de tristesse, pê simplement le contrecoup du moment, de la violence de l'orgasme.

Le fait qu'elle y soit revenue accrédite cette thése, non?

 

Et puis on ne pleure pas forcément à cause de quelqu'un, de quelque chose, on peut s'empétrer dans ses émotions.Pleurer est une soupape, comme le rire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'avoue que pour un essai il tombe un peu à l'eau à mon goût aussi, mais en tout cas c'est tout à ton honneur d'avoir essayé ! surtout quand on voit la qulité de certains auteurs ici !!!! donc pas de soucis, soit fier de ça ! :applause:

tu ne peux que t'améliorer bien sur, donc n'hésite pas à retenter, quitte à raconter une nouvelle fois cette histoire dans un nouveau style !

 

maintenant l'histoire (oui, on critique la forme, mais au fond, il y a une hisoire, il ne faut pas l'oublier) :  et bien petit veinard, un plan cul est un plan cul et si elle est revenu c'est qu'elle a dû apprécier, enfin, c'est là mon avis donc oui, je suis aussi curieux de connaitre la suite de vos aventures (dans un autre style d'écriture)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Elle est où la magie du moment ? :shok:

Bon alors l'écriture n'est pas au top. En fait, tu n'as pas réussi à me faire accrocher et je t'avoue que j'ai eu du mal à aller au bout du texte mais j'y suis parvenu. 

Dans mes propos , loin de moi l'envie d'être méchant mais vu que tu acceptes la critique alors allons-y. ;)

L'histoire que tu racontes est sympa mais les mots sont mal employés. Fais nous vivre le moment avec magie et érotisme à tel point que nous pourrons voir et imaginer les choses à notre façon grâce à tes mots. C'est un exercice difficile que de pouvoir retranscrire une histoire que l'on a vécu car c'est pas toujours évident de mettre un mot sur ses émotions mais il y a des gens qui se feront un plaisir de t'aider à parvenir à t'améliorer de diverses manières, je suis sur. ;-)

La communauté F.I, c'est aussi de la gentillesse de l'aide et de la tolérance alors n'hésite pas à solliciter des personnes qui ont de l'expérience et ainsi t'améliorer, timal ! :D

Allez, on remet ça très vite. C'est comme une chute à cheval. Faut vite s'y remettre. :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.