Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Dearab

Venir en aide ça paye...

Recommended Posts

J’habite au dessus d’une agence d’assurance, chaque matin et souvent le soir je croise une des employées, je ne sais pas vraiment quel est son poste et je m’en fiche je sais juste qu’elle est super canon, mais vraiment canon, elle fait un peu moins d’1m70 assez fine de long cheveux châtain foncé, et pour vous faire une vision plus facile elle ressemble à Kate Beckinsale, elle doit avoir la trentaine, c’est le genre de femme que j’essaye même pas de draguer car sauf si vous ressemblez à Brad Pitt vous n’avez aucune chance…

Souvent je pensais à elle le soir, m’inventer des aventures dans ma tête et puis un jour (vendredi) alors que je rentrais chez moi, elle fermait le rideau métallique de l’agence, quand un jeune passa en courant la bouscule et lui prend son sac, ce voyou court dans ma direction et réaction instinctive quand il arrive à ma hauteur je l’attrape et le plaque au mur, une bagarre éclate et je n’avais pas vu son pote sur un scooter arrivait derrière moi et me mettre un coup de casque derrière la tête, ils ont pu s’échapper mais ils ont laissé le sac tomber.

Je ramasse les affaires et me dirige vers elle, elle est un peu choquée et a très mal à la cheville, car quand il l’a bousculé son talon s’est cassé et elle s’est tordu la cheville, je lui redonne ses affaires et elle regarde dedans si il manque quelque chose mais par chance rien ne manque seul son téléphone portable est cassé, elle s’est assise sur les marches et j’ai regardé sa cheville qui gonflé énormément je lui dis que le mieux c’est d’aller à l’hôpital et lui proposa mon portable pour qu’elle appelle quelqu’un pour venir la cherchée, mais elle me dit que son fiancé n’est pas là en ce moment pour son travail et que les autres numéros elle ne l’est connait pas, gentleman je lui propose alors de l’accompagner à l’hôpital qui n’est pas loin et si elle est d’accord qu’après je la dépose chez elle avec sa voiture, elle accepta volontiers me remerciant de ce que j’avais faits pour elle.

Dans la voiture elle me dit son prénom « Aurore » et une fois arrivé aux urgences une longue attente nous attendait, nous avons continué à parler de tout et de rien plusieurs fois elle me dit que si je voulais rentrer qu’elle comprendrait et que j’avais déjà faits beaucoup, mais je refusais en lui disant que j’avais promis de la raccompagner et que j’attendrais avec elle. Après 2h d’attente elle passa enfin, elle s’en sortait avec une entorse et quelques jours d’arrêt au final plus de peur que de mal, j’ai donc tenu ma promesse et je la raccompagne chez elle, mais il se faisait tard il était déjà presque 21h30, je l’ai aidé à monter jusque chez elle et une fois à l’intérieur, elle me proposa de boire un verre pour me remercier j’accepte volontiers (forcément plus je passe de temps avec Aurore plus je suis content), franchement nous avons pu bien parlé je voyais qu’il y avait un bon feeling elle me remercia encore d’avoir été courageux que peu de personnes auraient fait ce que j’ai faits, je lui ai dit que c’était normal de faire ça que je me devais de venir en aide à une si jolie femme! Elle me remercia du compliment en rougissant un peu, le temps passait elle me proposa de commander une pizza elle ne voulait pas rester seule, nous avons donc mangé sans se soucier de l’heure, nous regardions la télé et à un moment je lui dis que je n’allais pas abuser plus de son temps et qu’il fallait que je rentre, vu l’heure il n’y avait plus de bus pour rentrer comme elle habite un peu en dehors de la ville et moi étant en plein centre il ne restait plus qu’à appeler un taxi et coup de bol pour moi il nous dit qu’un chauffeur ne pourrait pas venir tout de suite qu’il faudrait attendre 1h ce qui faisait vers 1h du mat… Aurore me dit que ce n’était pas la peine et me proposa de rester dormir ici sur le canapé, forcément vous comprenez que je me suis pas fais prié, elle m’a donc passé des couvertures et je me suis couché sur le canapé, je ne dormais pas, être chez Aurore cette femme qui hanté mes pensées depuis longtemps, elle n’était pas loin en train de dormir, j’avais envie de me lever et d’aller dans sa chambre et la prendre sauvagement, mais bon je ne suis pas ce genre de garçon, je tournais viré quand j’entendis ses béquilles avancé dans le couloir et une voix me dire :

 

- Tu dors?

- Non pourquoi t’as un souci? 

 

Elle ne dit rien et s’approcha du canapé, elle s’est assise sur le bord du canapé au niveau de mon ventre, elle ne portait qu’un t shirt long, elle se pencha vers moi et me déposa un baiser sur les lèvres, j’étais sur le cul je ne savais pas quoi faire, je n’arrivais plus à bouger…

 

- Excuse moi je n’aurais pas dû faire ça…

 

J’arrivai enfin à dire quelque chose, alors qu’elle allait se lever pour repartir dans la chambre je la retins par le bras…

 

- Attends…

 

Elle retomba sur le canapé, je me suis redressé et je l’ai embrassé, nos deux langues se sont mélangées, j’étais au paradis j’avais du mal à croire ce qui était en train de se passer, pendant que je l’embrassais une de mes mains passa sur son dos et je l’ai descendu sur ses fesses remontant son t shirt elle portait une culotte mais bientôt ma main glissa dedans elle ne dit rien bien au contraire sa main allât sous la couverture et passa sur mon boxer, elle me massait la verge qui grossissait de plus en plus, nos lèvres se sont décollé, elle se décala un peu et sortit mon pénis de mon boxer pour le prendre en bouche, je vous raconte pas comment c’était fantastique sentier mon pénis entouré de ses lèvres douce et chaude, wooow quel pieds, d’ailleurs après quelques va-et-vient je ne pu me retenir et je lui dis que j’allais venir, elle arrêtât ses mouvement mon gland toujours dans sa bouche qu’elle titillait avec sa langue et j’ai jouit dans sa bouche, quel pied, j’avais jamais eu une si bonne fellation de ma vie, elle avale ma semence et elle me dit :

 

- Viens…

 

Elle se releva je me suis dépêché de sortir du canapé, pour gagner du temps je l’ai prise dans mes bras les béquilles s’écrasant par terre, et je l’amène dans sa chambre, je la pose délicatement sur son lit, elle retire son t shirt je la vois seins nus devant moi elle est magnifique, ses petits seins pointent et je me jette dessus les embrassants, les léchants et les suçant, ma main se dirige vers son intimité, mes doigts passe sous le tissu humide de sa culotte et commencent à pénétrer son intimité, elle pousse des gémissement, je descend et remplace mes doigts par ma langue, je joue avec son clito, mon pénis reprend une érection monumentale, j’ai envie de prendre sa petite chatte toute épilée mais je veux que le plaisir dur et ne s’arrête jamais, alors je continue dans mon cunni, elle gémit de plus en plus et soudain, toute tremblante elle est prise d’un orgasme, je m’arrête, reviens à sa hauteur et elle me dit :

 

- Prends moi…

 

Je me fais pas prier je me place au dessus d’elle, nous nous regardons ds les yeux, sa main prend ma verge et la dirige à l’entrée de son vagin, ça y est je suis dedans, je ne bouge pas de suite nos regards ne se quittent pas, et je commence à faire des lents vas-et-vient, elle gémit de plus en plus et de plus en plus j’accélère le rythme, je ne peux vous dire combien de temps nous sommes resté comme ça mais bientôt le plaisir fut plus fort et je sentis la sève monter, encore plongé les yeux dans les yeux je lui dis :

 

- Je vais venir…

- Vas y, vas y, prends moi…

 

Quand elle me dit ça nous nous sommes embrassé et au même moment j’ai joui en elle, je suis tombé sur le côté, elle est venue poser sa tête sur mon torse et nous nous sommes endormis.

J’ai passé une des meilleures nuits de ma vie, quand je me suis réveillé elle dormait encore, sa tête et sa main droite toujours sur mon torse, je n’avais pas envie de bouger tellement j’étais bien avec Aurore dans mes bras, la petite gaule du matin était vraiment énorme, Aurore descendit une de ses mains qui maintenant se trouvait sur mon ventre, puis bientôt elle saisit ma verge et commença une lente et douce masturbation, je fermais les yeux et quand j’ouvris à nouveau les yeux le visage d’Aurore était très près du mien, elle me déposa un baiser sur les lèvres et plongea sous la couverture, elle prit mon sexe en bouche, mais ce coup si la fellation était plus sauvage que cette nuit, elle y alla à fond et je jouis encore une fois dans sa bouche, après ça elle me dit en, me faisant un clin d’oeil qu’avec sa cheville il faudrait surement que je l’aide à prendre sa douche, je me fis pas prier et l’accompagna, nous nous sommes lavé mutuellement, nous prodiguant quelques caresses intimes, puis retournant dans sa chambre, elle enleva la serviette et se mit en position de levrette, je compris le message et je me suis jeté pour lécher sa fente, ma main droite jouant avec son clitoris tandis que ma main gauche s’aventurait vers la petite porte, elle ne dit rien cela m’encourageât dans ces caresses et un doigt pénétra dans son anus, un petit gémissement me mit en confiance et je commençais des petits mouvements à l’intérieur, elle gémissait de plus en plus, j’ai donc arrêté mes caresses et j’ai présenter mon gland devant la petite porte, j’ai faits une petite pression mais je ne suis pas rentré, c’est elle qui a fait des mouvements de bassin pour m’encourager à pénétrer sa grotte, et je suis rentré, c’était tout serré dedans mais quelle sensation, elle bougeait le bassin et je l’accompagnais en rythme, j’attrapais un de ses seins et mon autre main lui tenait le bassin pour bien la pénétrer, j’y allais de plus en plus vite encourager par ses « vas y, plus fort » et à un moment elle me dit de la prévenir quand j’allais venir, ce que je fis quelques minutes plus tard, elle se retira et elle s’assit par terre à mes pieds branlant mon sexe devant son visage qui fut souiller quelques secondes après par un premier jet de mon sperme, un second allant finir sur ses seins, elle lécha méticuleusement ma verge et ensuite je pris une serviette pour l’essuyer, nous nous sommes allongé côte à côte sur le lit, elle me dit que c’était la 2eme fois qu’elle trompait son fiancés, mais que la première fois était une erreur (elle me racontât l’histoire si vous voulez je pourrais vous la retranscrire), que cette fois même si je n’étais pas son style de mec le fait que je lui vienne en aide et que je reste avec elle, lui avait donné envie de baiser avec moi pour me remercier, mais elle me dit qu’elle ne voulait pas d’une aventure avec moi, mais elle voulait que je reste encore avec elle, que je passe le weekend chez elle, évidemment je dis oui, nous avons refait l’amour et encore plusieurs fois le samedi et le dimanche, j’ai pu retourner dans son cul encore une fois, j’ai joui plusieurs fois dans sa bouche et dans son vagin, je ne sais pas ce qui se passera encore, elle reprend le travail en fin de semaine, moi je suis rentré chez moi à midi après une dernière partie de jambe en l’air, j’ai passé quelques jours fantastiques à baiser avec une femme magnifique, alors moralité si vous voyez une femme en danger, aidez la, peut être qu’elle vous remerciera comme Aurore l’a fait pour moi!

Mesdames, vous pourriez comme Aurore coucher avec un garçon qui vous vient en aide pour le remercier? J'attends vos avis....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon c'est une belle histoire mais dès que tu arrives au passage sexuel tu t'emballe un peu ^^' plus de phrases et des virgules de partout sans arrêt. C'est vraiment dommage.....très dommage parce que le récit en lui même est bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très belle façon de remercier!! On a envie d'être à ta place lol!!

Belle histoire vécu ! !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est possible d'agrandir la police de ce texte car c'est illisible

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.