Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • 0
Body love

Envie de domination, soumission mais soft.

Question

En ces moments et depuis déjà quelques temps, j'ai des envies de domination, soumission, punition mais tout cela dans le soft.

Alors chacun a bien sur sa limite entre le soft et le hard, ce qui est soft pour certains est peut être hard pour d'autres alors voila ou je me situe.

Voila quelques temps que j'ai suite à une discussion coquine avec ma chérie, lancé l'idée de la punir si . . . Seulement voila comme elle n'a pas respecté les consignes je lui ai promis une punition, je ne savais pas vraiment comment m'y prendre ni comment la punir donc j'ai suivis mes envies et pulsions au moment venu, je vous raconterai la sentence qui lui à été infligé ce soir la PROMIS.

Au début de mes envies j'ai simplement pris ma femme sans qu'elle ne s'y attende, en apres-midi contre la table, ou je lui ordonnait une pipe, à genoux à mes pieds et sans réclamation . . . Tout cela est devenu plus fréquent pour le plus grand bonheur de ma femme, à tel point que je ne peux plus y faire marché arriere tellement cela est excitant, je pense que ma chérie y prend gouts tellement aussi.

Mes envies de D/S ont grandient avec le temps et l'expérience et ont bien évoluées et je vous en ferais part mais avant cela j'aimeria savoir si vous aussi vous avez ses envies ?

sont-elles régulières ou rares ?

Quels sont vos pratiques et vos barrières ?

Qu'aimeriez vous que votre partenaire fasse ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

23 réponses à cette question

Recommended Posts

Salut,

 

Je suis très libertaire, pour les égalités de droits etc. Il a fallut que j'arrive à la trentaine pour tomber sur une fille qui demandait cela et découvrir qu'en fait le rôle de mâle alpha ça me plaisait bien. On a passé 5 ans ensemble à pratiquer régulièrement on peut le dire... j'en ai connu une autre dans le genre, puis me suis casé avec une femme qui n'avait pas cette recherche. Maintenant que je connais, des fois ça me manque, et je trouve pas ça très bon signe.

Fessées, mots crus, jeux de rôles, liens, etc. Rien d'hardcore mais quand même c'était pas à moitié non plus. Mes barrières ont toujours été celles de ma partenaire vu que c'est elle qui me faisait dépasser mes limites de dominant. Mais avec le temps j'en ai bâti un solide à priori : je me méfie grandement des femmes qui aiment ce genre de choses sans chercher à analyser pourquoi. Ce n'est pas anodin de jouir à ce point de se sentir dévalorisée et in fine ce n'est pas ce genre d’attitudes qui conduisent à l'émancipation. A moins que ce soit un parcours initiatique, une sorte de catharsis ou le jeu de rôle permet de faire ressortir des choses qu'on a en soi, le tout accompagné d'une sérieuse analyse une fois le jeu fini.

 

Ma barrière ultime ce sont les femmes qui acceptent ça pour faire plaisir aux gars. Il n'y a rien de bon pour elles là dedans et elles ont trop à perdre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

vous avez ses envies ?
sont-elles régulières ou rares ?

Permanente, je ne supporte plus du sexe vanille, crac crac, sans au moins l'épicer
Quels sont vos pratiques et vos barrières ? 

BDSM classique soft, bondage et fisting

Comme barriére: la douleur, je déteste
Qu'aimeriez vous que votre partenaire fasse ? 

J'ai envie de tester la cire, les pompes, seins, clitos, de nouveaux instruments et je prends gout aux pinces

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

bittersweet

FInaute Timide

  • photo-thumb-86982.jpg?_r=1406287801
  • Membres
  • 81 messages
94

FInaute Nouveau

  • Sexe:m.pngHomme

Posté hier, 15:46

Salut,

 

Je suis très libertaire, pour les égalités de droits etc. Il a fallut que j'arrive à la trentaine pour tomber sur une fille qui demandait cela et découvrir qu'en fait le rôle de mâle alpha ça me plaisait bien. On a passé 5 ans ensemble à pratiquer régulièrement on peut le dire... j'en ai connu une autre dans le genre, puis me suis casé avec une femme qui n'avait pas cette recherche. Maintenant que je connais, des fois ça me manque, et je trouve pas ça très bon signe.

Fessées, mots crus, jeux de rôles, liens, etc. Rien d'hardcore mais quand même c'était pas à moitié non plus. Mes barrières ont toujours été celles de ma partenaire vu que c'est elle qui me faisait dépasser mes limites de dominant. Mais avec le temps j'en ai bâti un solide à priori : je me méfie grandement des femmes qui aiment ce genre de choses sans chercher à analyser pourquoi. Ce n'est pas anodin de jouir à ce point de se sentir dévalorisée et in fine ce n'est pas ce genre d’attitudes qui conduisent à l'émancipation. A moins que ce soit un parcours initiatique, une sorte de catharsis ou le jeu de rôle permet de faire ressortir des choses qu'on a en soi, le tout accompagné d'une sérieuse analyse une fois le jeu fini.

 

Ma barrière ultime ce sont les femmes qui acceptent ça pour faire plaisir aux gars. Il n'y a rien de bon pour elles là dedans et elles ont trop à perdre.

 

Tu parles de domination soft, cite certaines pratiques, mais pourquoi dire que cela dévalorise la femme ? je ne comprend pas ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Jade,

 

D'abord dans un rapport dominant / dominé il y a nécessairement une hiérarchisation du pouvoir. Cette hiérarchisation renvoi à plein de réflexes sociaux notamment à nos comportements professionnels qui font souvent penser que les supérieurs valent mieux que leurs subordonnés. Ne serait-ce que sur le salaire ou le niveau d'étude. (Du coup le fantasme du patron et de sa secrétaire prend un peu plus de sens je trouve... les rôles peuvent être inversé avec la patronne mais c'est la même chanson) Le supérieur vaut plus que le subordonné et par voie de conséquence le subordonné vaut moins. C'est une dépréciation. Alors évidemment il y a des supérieurs sympas qui se sentent l'égal humain de leurs inférieurs hiérarchiques, de même en matière de sexualité, mais il me semble que ce n'est pas la majorité des cas.

 

Ensuite, et c'est peut-être spécifique à un comportement particulier que j'ai vécu, même si j'affirme des choses je ne fais que donner une impression... bref... dans ces rapports il arrive fréquemment que la domination s'exerce au travers de mots crus et dévalorisants : chienne, salope, pute... l'excitation du dominant et du dominé grimpant simultanément à les dire ou les entendre, mais pas pour les mêmes raisons. Une femme (ou un homme) qui jouit de s'entendre dire des propos dégradants vibre sur un registre qui la renvoi à l'image négative qu'elle a d'elle même. Dans certains cas cela peut aussi conduire à jouir de se sentir devenir objet et plus sujet, et là on entre carrément dans la dépersonnalisation.

 

Cette jouissance peut être très puissante et ne fait pas que jouer d'un vécu, elle génère un vécu supplémentaire et d'autant plus marquant qu'il génère du plaisir. Cela peut permettre de découvrir quelque chose qu'on a en nous et qui demandait à s'extérioriser, cela peut être une catharsis qui permet de se rééquilibrer, comme on apaise sa violence en tapant dans un sac de boxe. Mais sans y réfléchir par la suite et travailler sur soi pour s'en servir positivement ça peut être préjudiciable en renforçant encore plus la dévalorisation que l'on peut se faire subir.

 

 

Pour moi c'est du SM psychologique. J'ai rien contre le SM en soi, chacun est libre de faire ce qu'il veut tant que c'est entre adultes consentants, pas de soucis. Mais en tout cas c'est pas quelque chose d'anodin, ça va bien au delà d'une partie de jambe en l'air.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolé de revenir mais ça me fait penser à un autre truc :

 

Durant les années 70 la libération sexuelle participait à une émancipation des normes sociales étouffantes et à une remise en question de l'ordre établi. Découvrir que les femmes avaient autant droit au plaisir que les hommes était très subversif car remettait en question la dominance phallocrate qui s'établissait jusque dans les cellules familiales de nos sociétés patriarcales. Plus loin que le plaisir il y avait une revendication politique que les féministes ont notablement expliqué. Le sexe c'est politique.

 

En ayant cette approche que peut signifier les pratiques dominant / dominé ?

Je ne sais pas répondre à ça mais j'ai comme l'impression que courir après de la soumission (c'est ce que le dominant et le dominé recherchent) est assez symptomatique d'un système qui ne parvient à fonctionner que parce que la majorité se soumet au pouvoir des dirigeants, qu'ils soient politiques ou professionnels.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas d'accord sur l'aspect dévalorisant ou nocif, ca peut l'être si on tombe sur une personne mal assortie. 

Il y a des personnes qui se shootent à la douleur, comme d'autre au sky ou à l'herbe. Oui, ca fait peur ces extrêmes, mais pourquoi pas? Ils ne fon,t pas de mal!

 

Bitter, tu oublie que le SM (sadomaso) est  une sexualité. C'est un peu l'érotisme, à son autre pole, la douleur

 

Le BDSM soft, dans son ensemble, est plus pondéré, de l'ordre du jeu, n'est pas forcément lié à la douleur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout est affaire d'équilibre, de compréhension des dosages et de leurs effets. Même l'oxygène peut être mortel mais ça ne remet pas en question qu'il soit aussi vital.

La sexualité n'échappe pas à la règle du trop qui est l'ennemi du bien.

 

Si dans un rapport dominant / dominé, à plus forte raison avec des propos dégradants, on ne parle pas de jeux sur l'équilibre des valeurs humaines de quoi parle t'on ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oulaaaaa j'ai mal de tête moi avec toutes ces théories.

Je pratique la domination/soumission mais uniquement si ma femme est ok et si j'amais je pousse un peux trop loin et me freinera sans soucis ni frustrations.

Elle a toujours été consentante et cela reste soft.

Pour ma part, j'aime lui ordonner certaines choses (même si je doit pas insister ) lui donner un ordre, une obligation du genre

" met toi à genoux et suce moi " ou encore

" caresse toi, je veux te voir te toucher "

Certains mots crus aussi ou une petite fessée bien dosées.

Ma question à l'ouverture du post étais de savoir si certains d'entre vous pratique ce genre de délire aussi et jusqu'ou aller vous ou iriez vous.

Qu'aimeriez vous que l'on vous fasse.

Un simple mot vaux mieux qu'un long discours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

vous avez ses envies ?

sont-elles régulières ou rares ?

Permanente, je ne supporte plus du sexe vanille, crac crac, sans au moins l'épicer

Quels sont vos pratiques et vos barrières ?

BDSM classique soft, bondage et fisting

Comme barriére: la douleur, je déteste

Qu'aimeriez vous que votre partenaire fasse ?

J'ai envie de tester la cire, les pompes, seins, clitos, de nouveaux instruments et je prends gout aux pinces

Euh....

C'est quoi des pompes????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suppose que c'est la pompe à tétons et clitoris, je me trompe ??

Ouais, sûrement

Ou une pompe à vélo peut-être.... ;)

Mais je trouvais ça drôle d'enfoncer le clou après qu'ils se soient emballés

:D

Puis comme ça, peut-être que les utilisateurs pourront nous en parler, qui sait....?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suppose que c'est la pompe à tétons et clitoris, je me trompe ??

Oui, j'aimais beaucoup allaiter et le tire-lait, jeune maman.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

autant que je partage totalement ton avis bittersweet, autant que je peux comprendre ce rapport homme/ femme comme un rapport naturel male / femelle que la nature nous montre chez beaucoup d'animaux.

c'est ainsi que je mets un bémol sur les personnes qui aimet la domination

Sam

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans le BDSM soft, justement, les choses sont  à l'état de jeu, donc l'esprit Dominant/ soumis(e) est plutot chiqué. Le but est surtout le plaisir . On est Dom et soum, comme on pourrait etre docteur et patient, mr et sa soubrette, etc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Dans le BDSM soft, justement, les choses sont  à l'état de jeu, donc l'esprit Dominant/ soumis(e) est plutot chiqué. Le but est surtout le plaisir . On est Dom et soum, comme on pourrait etre docteur et patient, mr et sa soubrette, etc

coucou joliette excuse moi mais je ne suis pas d'accord, on pratique avec mon chou le bdsm soft mais c'est surtout la situation intellectuelle que nous ressentons. Je ne supporte pas la douleur et je sais qu'Alex n'est pas un adepte de la donner pourtant , cette impression d'être soumise à son plaisir, et soumise au plaisir qu'il saura me donner est bien réel même si il n'inclue pas la douleur.

Et je sais que l'inverse (parce que j'ai voulu essayer lol ) n'a pas du tout marché .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout doit être un plaisir mutuel, je ne prendrais pas mon pieds si ma chérie y est forcée, elle apprécie et y trouve du plaisir aussi.

Je ne pratique pas à chaque rapports, je ne "baisse" pas ma femme à chaque fois, je sais aussi lui faire l'amour et lui prodiguer les plus belle caresse du monde.

On s'égare un peux du sujet, on entre plus dans des théories ou dans un j'aime ou j'aime pas, dites nous plutôt qu'elle son vos pratiques dans ce genre de relations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En ces moments et depuis déjà quelques temps, j'ai des envies de domination, soumission, punition mais tout cela dans le soft.

Alors chacun a bien sur sa limite entre le soft et le hard, ce qui est soft pour certains est peut être hard pour d'autres alors voila ou je me situe.

Voila quelques temps que j'ai suite à une discussion coquine avec ma chérie, lancé l'idée de la punir si . . . Seulement voila comme elle n'a pas respecté les consignes je lui ai promis une punition, je ne savais pas vraiment comment m'y prendre ni comment la punir donc j'ai suivis mes envies et pulsions au moment venu, je vous raconterai la sentence qui lui à été infligé ce soir la PROMIS.

Au début de mes envies j'ai simplement pris ma femme sans qu'elle ne s'y attende, en apres-midi contre la table, ou je lui ordonnait une pipe, à genoux à mes pieds et sans réclamation . . . Tout cela est devenu plus fréquent pour le plus grand bonheur de ma femme, à tel point que je ne peux plus y faire marché arriere tellement cela est excitant, je pense que ma chérie y prend gouts tellement aussi.

Mes envies de D/S ont grandient avec le temps et l'expérience et ont bien évoluées et je vous en ferais part mais avant cela j'aimeria savoir si vous aussi vous avez ses envies ?

sont-elles régulières ou rares ?

Quels sont vos pratiques et vos barrières ?

Qu'aimeriez vous que votre partenaire fasse ?

Comment direeeeeuuuuu ?????? 

Je suis en plein dedans , mes envies ont grandis depuis deux ans , les prenant au début pour des fantasmes .... mais non , ce sont belles et bien des envies....

 

Envies qui donc, sont de plus en plus fortes , au point que je pense passer de l'envie à la pratique .... à suivre donc ... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Comment direeeeeuuuuu ?????? 

Je suis en plein dedans , mes envies ont grandis depuis deux ans , les prenant au début pour des fantasmes .... mais non , ce sont belles et bien des envies....

 

Envies qui donc, sont de plus en plus fortes , au point que je pense passer de l'envie à la pratique .... à suivre donc ... ;)

Le tout est de savoir jusqu’où tu iras su ce chemin mais  j'avoue mon propre voyage me plait :bisou::fessee:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le tout est de savoir jusqu’où tu iras su ce chemin mais  j'avoue mon propre voyage me plait :bisou::fessee:

Oui , tout à fait , j'ai envie de faire cela en douceur ....pour le moment le chemin s'annonce plutôt sympathique ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comment direeeeeuuuuu ?????? 

Je suis en plein dedans , mes envies ont grandis depuis deux ans , les prenant au début pour des fantasmes .... mais non , ce sont belles et bien des envies....

 

Envies qui donc, sont de plus en plus fortes , au point que je pense passer de l'envie à la pratique .... à suivre donc ... ;)

Mais on ne demande qu'a en connaitre la suite desirdesir

Moi aussi je croyait à un fantasme mais il m'a été possible de le mettre en pratique et bien évidemment il m'a fallu allé un peux plus loin que le simple "ordre"

J'ai gravis les échelons de la domination mais tout en restant soft, aucune douleur de part et d'autres, juste du plaisir mutuel et jamais sans consentement.

J'ai pimenter le tout en utilisant les menottes, "je dirige tes mouvements"

Un bandeau sur les yeux "tu ne verra rien, juste sentir"

Un gode "pour que tu connaisse la sensation d'être pénétrée tout en ayant la bouche pleine"

Les possibilités sont tres larges et il y a de quoi passer des heures de plaisirs et à tous raconter

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Comment direeeeeuuuuu ?????? 

Je suis en plein dedans , mes envies ont grandis depuis deux ans , les prenant au début pour des fantasmes .... mais non , ce sont belles et bien des envies....

 

Envies qui donc, sont de plus en plus fortes , au point que je pense passer de l'envie à la pratique .... à suivre donc ... ;)

si j'peux aider j'ai du temps de libre et promis ce sera du bénévolat :D (non pas la tête !!!!)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.