Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Guest miss33

Quand la pluie m'inspire ^^

Recommended Posts

Invité

Angèle a 26 ans , pas spécialement jolie , mais ce que l'on prend pour de la timidité attire les regards.

Ses yeux soulignés de noir . Ces mèches de cheveux blanches et rouges sur une chevelure noire comme la plupart de sa garde-robe .

Autant ses silences sont pris pour de l'arrogance , autant ils lui donnent l'intérêt .

Le seul à la faire sourire est ce rat qu'elle porte toujours sur son épaule .

Ce soir, elle est là seule dans sa chambre à poser quelques accords sur sa guitare .

Le vent secoue la branche de cet arbre qui a grandi avec elle . Les ombres le transformaient en monstre dans la nuit . Maintenant elle aime entre le bruit des feuilles qui grattent se fenêtre .

Souvent elle se lève pour admirer l'astre qui éclaire son jardin .

La pluie bat fort ce soir et elle ne peut s'empêcher d'aller la rejoindre à l'extérieur .

Pieds nus elle parcourt ce trajet qui la mène à la clairière .

Elle tend son visage aux rayons et ces gouttes . Les bras tendus de chaque côté d'elle , elle tourne sur elle-même . La transparence de sa chemise dévoile ce corps que personne n'a toucher autrement que par de regards . Elle se retrouve à genoux ses mains écrasant l'eau tombée du ciel sur son visage , son cou le haut de sa chemise . Elle peut sentir ses deux aréoles qui veulent fuir sa chemise trempée .

Ses mains rejoignent ses cuisses recouvertes de quelques brins d'herbe .

Doucement elle remonte ses mains vers le ciel et la voilà à s'adresser à la lune , comme une déesse , un langage qu'elle n'a jamais appris mais qu'elle connaît naturellement .

Ses yeux brillent comme si elle se transformer en louve . Son cou tendu elle y ressemble hurlante à la lune .

Elle ne fait pas attention à Tristan qui la surveille depuis plusieurs mois . Il est là tapi dans le bosquet . Regardant ce corps trempé .

Il n'avait juste deviné quelque jolies rondeurs , bien placées mais là le coton blanc collé sur cette peau lui donne des envies qu'il n'avait connues qu'une fois avant .

Angèle renifle un coup , deux coups , se retourne brusquement et le jeune homme se retrouve comme une proie . Elle le coince sous elle à 4 pattes . Les cheveux dégoulinants .
Tristan semble voir les yeux briller d'une lueur orangée . Il ne peut louper ce décolleté qui se découvre à chaque battement de Coeur . Les halètements de cette créature le rend fou .

D'un geste il la retourne et se retrouve à sa place .

Sa bouche ne peut éviter ces lèvres essoufflées , la jeune fille chope la lèvre inférieure de son conquérant . Elle y plante gentiment ses dents .Il est rêve en voyant ce torse qui se bombe sous son regard . Sa main se transforme en berceau pour ce sein à peine recouvert . La jeune fille semble se calmer au contraire de cette mamelle qui s'offre aux doigts du jeune homme . Il relâche les poignets de la demoiselle , tentant de poser sa bouche sur cette peau tendue .Il voit qu'il n'y pas de résistance . Il tète , gobe , aspire et mordille l'objet de ses envies .

Ces doigts s'occupent de ce jumeau , l'écrasant , l'étirant .La jeune fille se rebiffe . Repoussant Tristan , elle retourne au centre de la clairière , doucement défait les lacets de coton et faisant glisser la chemise le long de son corps . Elle a l'air de s'offrir à la pluie et la nature . Tristan approche doucement derrière elle et soupèse cette poitrine enfin libre et luisante .

Son pantalon se colle à cette paire de fesses rebondies . Il entend bien un charabia qu'il ne comprend pas , mais s'en moque , son excitation ne peut l'empêcher de passer sa main sur cette cuisse trempée , retroussant ce coton collant . Ses doigts longent la peau qu'il dénude et retrouve ce ventre contracté y posant sa main pour cambrer doucement sa belle . Il n'avait pas fait attention à ce tronc de chêne sur lequel les mains la demoiselle s'appuie .

De sa main libre il s'agrippe à ce sein suspendu . Son pantalon se retrouve entre ouvert par la main de sa complice . Il sent l'eau chatouiller son pubis pendant que les doigts dévoilent la preuve de sa masculinité bien dressée . Il commence à s'essouffler derrière ce corps si tentant . Il se laisse guider par cette main qui le guide dans des sentiers intimes .

A lui de grogner d'envie . Son bassin bascule tendrement jusqu'au moment la croupe de la belle s'offre d'un geste brusque il retrouve la chaleur humide de ce chemin que les envies ont huilé de désir .

Il soulève la cuisse d'Angèle et s'engouffre encore plus en elle .
Les ongles de la demoiselle arrachent l'écorce de l'arbre et des grognements rauques se font entendre .

Tristan inonde l'intérieur de ce ventre , embrassant l'épaule de la belle . Relâchant la cuisse suspendue .

A peine le pied au sol Angèle se retourne , plaque Tristan contre ce tronc .

Le jeune homme est aussi excité que gêné . La belle se collant à lui , posant sa main sur son front pour balancer ce visage contre cette écorce . Encore ces yeux orangés , la langue chaude qui glisse le long de son cou sur son torse et remonte vers sa bouche , le rend fou . La main d'Angèle qui se repose entre leurs ventres le fait sursauter . Le regard plongé dans le sien semble l'onophtyser . Il n'arrive plus à réagir . La belle se frotte contre lui comme s'il était possible de l'exciter encore plus . Il n'en peut plus quand il sent ces doigts jouant les fourreaux autour de cette dague . Ils se jouent de couvrir et découvrir ce bout luisant de ses perles salées .

Angèle est possédée par cet effet qu'elle peut provoquer , comme si elle avait toujours fait ça .

Il n'en peut plus et la bascule au sol trempé . Prenant ces chevilles pour déposer ses pieds sur ses épaules , il la pénètre sans plus de précaution . Les coups provoquent l'union et les désunions de leurs bassins .

Le torse d'Angèle se voûte comme pour réclamer les rayons de la lune .

Tristan râle en prenant son plaisir pour la deuxième fois .
a dame se relève d'un coup brusque avec un hurlement qui l'éloigne .

La colère déforme le visage de ce qui est sensé être Angèle .

- Tu n'aurais jamais dû me suivre

Arrive-t-il à comprendre avant de la voir fuir en courant .....

                                                   56bbfdd3.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:clap: :clap:

 

Je préfère le soleil comme aujourd'hui ... mais il devrait pleuvoir plus souvent :) pour que tu couches sur le papier ce qu'elle t'inspire ;)

 

Angèle ne serait donc pas qu'une femme ? :unknw::D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi aussi la  pluie m'inspire ....   ;-)

mais plus  rarement  que  le soleil.

Donc  j'attends d'avoir une  inspiration météorologique !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:clap: :clap:

 

Je préfère le soleil comme aujourd'hui ... mais il devrait pleuvoir plus souvent :) pour que tu couches sur le papier ce qu'elle t'inspire ;)

 

Angèle ne serait donc pas qu'une femme ? :unknw::D

 

 

Je me demande....

 

J'aimerai bien une suite pour en savoir plus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Merci pour ce magnifique récit, j'ai adoré et je kife le gif (si si c'est français)  :D

 

La suite !! quoi !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.