Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Moira

Une soirée originale

Recommended Posts

Il est 18 heures, ce soir, elle a hâte de rentrer. Elle sait n'avoir guère plus de deux heures devant elle avant qu'il ne la rejoigne. Il lui faut faire vite, elle veut lui faire une surprise pour le remercier de toutes ces choses merveilleuses qu'il lui apporte.

 

Après un quart d'heure de route, elle arrive enfin, elle grimpe rapidement les escaliers, ouvre la porte d'entrée, pose ses clés sur le guéridon tout proche. Son manteau et son écharpe volent au loin sur le canapé. Vite sous la douche ...

 

Après ce moment relaxant, elle file jusqu'à la chambre et ouvre son armoire. Son choix s'arrête sur un bustier en fines dentelles qui affine sa taille et rehausse sa poitrine ; elle . Pour le bas elle choisit simple et léger, des bas auto-fixants en résille, un simple shorty noir et une paire d'escarpins. Elle passe un déshabillé sur le tout et en noue la ceinture autour de sa taille.

Elle fait le tour de la pièce du regard et réfléchit ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:shok: Euh, mais ca va pas de nous laisser haletants, pantelants comme ça devant un si joli début!

La suite, stpppp!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chuttt, Joliette, elle réfléchit ... :D  (et pour la suite, tout dépend du monsieur attendu et pas certaine qu'il soit au rendez vous  ;-) )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors là je suis d'accord avec Joliette, il y a de l'exagération de s'arrêter là !!!!

 

Tu vas pas nous faire le coup de : Il a annulé, je finis la soirée seule devant la télé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Promis Piewy, si il me pose un lapin, je t'appelle ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Elle vient juste de terminer ses préparatifs, qu'elle l'entend arriver. Il ouvre la porte après avoir frappé discrètement.
Elle le sent approcher et devine au souffle chaud dans son cou qu'il se trouve juste derrière elle, un frisson la parcourt tandis que tendrement, il effleure sa peau de ses lèvres et y dépose un baiser.
Elle se retourne, passe ses bras autour de son cou. Elle savoure la douceur de ses lèvres, leurs langues se cherchent et s’enlacent en un ballet sensuel et langoureux. Amoureusement, elle passe ses mains sous sa chemise pour venir lui caresser le dos pendant que lui exerce de faibles pressions sur ses fesses.
 
Tout en continuant à l’embrasser délicieusement, il lui prend le visage entre ses mains Il la regarde droit dans les yeux, son regard plongé dans le sien, lui indique clairement combien il la désire. Ses gestes se font plus audacieux, sa main remonte lentement le long de sa cuisse et s'arrête sur la jarretière de son bas.
Doucement, il s’écarte d'elle, la contemple et se fait violence pour ne pas l'entraîner dans la chambre et commencer à l'effeuiller.
Il réprime avec peine l'érection naissante et voit que son regard est attiré par son bas-ventre.
 
Avec un sourire espiègle, elle lui demande de s'installer à table, passe à la cuisine et revient avec deux assiettes garnies qu'elle a pris soin de préparer d'avance.
 
Le repas avance et la pression monte doucement pendant tout le repas. Ses yeux brillent, il est vraiment craquant, elle a de plus en plus envie de lui.
 
Discrètement, elle retire un de ses escarpins pour venir lui frôler la cheville puis continuer son ascension . Son regard la fixe, la pièce se remplit d'une douce chaleur alors que son pied arrive à son entrejambe.

Les yeux dans les yeux, elle continue son petit manège et effectue une douce pression, elle peut sentir une bosse se former ....

Il se lève, passe alors derrière elle, lui donne un coup de langue sur le lobe de l'oreille et lui susurre doucement à l'oreille que le dessert peut attendre ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca monde doucement en puissance!:) Tu nous fais voyeurs de cette dinette aux chandelles d'amoureux, que prépare donc cette coquine délurée à son chéri?

On veut la suiiiiiiiiiiiiite, Moira!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Elle l'entraîne au salon, où elle a pris soin de la préparation des lieux pour une ambiance sensuelle et érotique.

La lumière est tamisée, des bougies parfumées sont éparpillées un peu partout. Elle saisit au passage la télécommande de la chaine hi-fi, une douce musique se diffuse dans la pièce.

 Elle le regarde, souriante ;  devant l’âtre rougeoyant de la cheminée, s’étale un grand tapis de poils blancs soyeux

Elle abandonne à regret sa main et son corps commence à onduler , elle cale ses mouvements sur le rythme de la musique.

 

Les mains croisées sur sa poitrine, elle commence à se caresser, elle ondule devant lui, laissant courir ses doigts le long des courbes de son corps et débute un sensuel effeuillage. Une épaule dénudée portant une jolie bretelle de dentelle noire, assortie au bas apparait à sa vue Son autre épaule se dévoile laissant glisser son kimono sur sa taille frémissante. Elle le laisse glisser le long de ses cuisses, le tissu la caresse avant tomber au sol.

Elle est désormais en dessous de dentelle rouge et noire devant lui. Son sexe a prit des proportions très tentantes sous son pantalon, la pression monte en elle ...

 

Il l'admire, apprécie, son regard descend vers son décolleté ou il aperçoit la naissance de ses seins.

Il ne se retient plus, il l'attire vers lui et presse ses lèvres contre les siennes, le baiser d'abord tendre se fait plus passionné. Leurs langues se trouvent et se lient, il fait glisser ses mains sur ses cuisses, le simple toucher du bas le met en émoi, ses mains remontent vers ses hanches pour atteindre ses fesses et faire glisser doucement le long de ses jambes ce shorty devenu inutile.

 

Doucement ses mains poursuivent leur chemin, remontent sensuellement le long de son dos pour dégrafer le bustier, dernier obstacle à l'accès de sa convoitise du moment. Une bretelle tombe, puis une seconde et ce dernier rempart glisse au sol.

Ses mains partent à l'assaut de ses seins bien pleins. Du bout des doigts, il en pince doucement les extrémités, fait rouler les bourgeons qui durcissent sous cette caresse, sa bouche vient prendre le relai, ses dents mordillent, étirent ce fruit, alors qu'une main aventureuse descend vers l'entrejambe et glisse un doigts entre ses lèvres.

Ainsi enhardie, elle l'entraîne à terre sur le tapis de laine devant la cheminée, Il s’allonge auprès d’elle, leurs lèvres se joignent, reprenant le baiser interrompu. La chaleur du feu de bois n'est rien à côté de la fièvre du désir qui monte en eux. Une flamme brûle dans leur regard, la flamme de la passion, de l'envie ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Un gros bisous Moira, je débarque et je tombe sur ton texte...c'est doux , c'est bon alors c'est pas ici que je vais dégainer mon venin ...(tant pis pour les autres mais va falloir en trouver qui s'y colleront :D ).

Tes mots sont rares mais ils font du bien . Sérénité, sensualité, douceur et érotisme....un rare cocktail que j'aime...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Alex, c'est moi dans toute ma splendeur "fleur bleue" :-P , parait que ça existe que dans les contes de fée, mais on a le droit de rèver

 

Bisous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sensualité, douceur un texte divin a lire 

J aime beaucoup ce coté fleur bleue comme tu dit 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Elle a envie de sentir sa peau contre la sienne et entreprend alors de lui retirer ses vêtements.

Avec un regard coquin, elle détache un a un très lentement les boutons de sa chemins te fait glisser sa main et dessine du bout des doigts des arabesque sur ce torse doux.

Elle laisse ensuite doucement descendre sa main sur son corps, retire son bouton, fait glisser sa braguette.

Il consent à venir à son aide et l'aide à faire glisser son jean, une jambe, puis l'autre ...,  son boxer ne tarde pas à subir le même sort.

 

Elle a enfin devant elle, ce membre dressé pour elle, objet de sa convoitise, un filet translucide, telle une eau cristalline, se dépose sur ses doigts qu'elle fait aller et venir un peu. C'est trop tentant, elle approche délicatement ces lèvres et le glisse avec gourmandise en elles, sans se faire prier sa langue s'en empare, le goûte avec avidité, le goût un peu amer et salé, loin de la dégouter attise son excitation. Sa langue s'active de plus en plus rapidement, explore ce sexe puis le sort de sa bouche

 

Elle s'installe les cuisses écartées sur lui, leurs deux sexes se frôlent, se touchent. Elle fait glisser son sexe bandé entre ses lèvres intimes mouillées de son désir pour lui; allant et venant d´un côté puis de l´autre.

Son souffle se fait plus court, elle le veut en lui, d'un mouvement du bassin, elle le fait entrer en elle, lentement, centimètres par centimètre.

Les mains appuyées sur son torse, d'un mouvement lancinant de ses hanches, elle le chevauche très doucement, la douceur humide de sa grotte rend ce moment encore plus voluptueux. Elle enserre son sexe en elle, exerce de légers mouvements circulaire alternant gauche et droite, montée et descente.

Il accompagne son rythme d'une main sur la hanche alors que l'autre agrippe sa fesse

 

Elle l'observe, leurs regards restent fixés l'un à l'autre, on peut y lire toute l'intensité de leur plaisir. Leur jouissance est proche

Il savoure ce plaisir qu'elle lui offre, il la dévore du regard, admire ses seins qui se balancent, ondulent et pointent fièrement sous ses yeux.

 

Les flammes de la cheminée diffusent sur leurs corps nus une douce chaleur, la lueur des flammes dessinent des ombres sur leurs corps nus, seules témoins de leur ébats, de leur plaisir ...
Alors que les spasmes de l'orgasme les envahit, ils échangent un baiser fougueux et retombent sur le coté, encore enlacés, heureux, sans dire un mot. Elle le libèrent de ses jambes, le regarde, un sourire heureux sur les lèvres.

 

C’est merveilleux, dit-elle.

 

Ils vont se doucher ensemble, occasion de nouvelles caresses. Il la quitte peu après, elle ne le retient pas, elle a peur de s'engager, elle veut réfléchir  ...

 

 

(Récit dédié à une personne que j'estime beaucoup et qui me tient très à coeur)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

J'aime  beaucoup Moira et ton récit me parle beaucoup, peut être parce qu'en ce moment je le vis et que j'aurai pu l'écrire si j'avais ton talent :)

Merci :)

LN

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci LN, ce n'est pour moi qu'un récit mais je te souhaite de le vivre quotidiennement encore longtemps.
Bisous vous deux

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de lire la suite d'un coup...

 

J'en suis tout retourné. C'est magnifique de tendresse, de douceur, de sensualité, d'érotisme et surtout d'amour.

 

On a tous envie de vivre de tels moments

 

Bravo

 

Tu nous fais rêver

 

Encore !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Piewy

Encore ? Encore faut il que j'en trouve l'inspiration , mais qui sait ?

Bisous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une trés belle soirée romantique que tu nous fais vivre, là,  Moira!L'ambiance dépeinte à petite touche, la douceur, une sensualité délicate, tout y est!

Comme dit Piewy: poursuiiiiiiis, nous laisse pas comme ça :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

' me demande bien quelle est cette douce musique qui se diffuse dans la pièce..

T'as l'air d'être bien lancée, maintenant, Moira pour écrire, alors t'arrêtes pas.

J'aime bien ce coté fleure bleue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Snaga mais parfois la fleur perd ses pétales et  il reste que la tige et le vide.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une trés belle soirée romantique que tu nous fais vivre, là,  Moira!L'ambiance dépeinte à petite touche, la douceur, une sensualité délicate, tout y est!

Comme dit Piewy: poursuiiiiiiis, nous laisse pas comme ça :)

 

 

Alors Joliette, je te propose de la prendre à deux et de l'emmener voir un film au cinéma pour lui donner des idées et de l'inspiration

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moira, je viens de lire ce texte et j'en ai bu avec délectation chaque mot. La premiere partie décrivant juste l'habillage de cette charmante demoiselle avait deja beaucoup amené de plaisir dans mon esprit et que dire de la suite.

 

Merci et ne t'arretes surtout pas d"écrire car j'aime beaucoup la sensualité et l'érotisme que tu mets dans tes textes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.