Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • 0
Ladyvine

Se protéger pendant un cunni

Question

Hello tout le monde,

 

De mémoire, je n'ai jamais lu ici un seul texte où quelqu'un portait une protection quelconque pendant un cunni : préservatif découpé, carré de latex, cellophane non micro-ondable... Pourtant je me rappelle avoir lu des textes où des hommes portaient des préservatifs mais léchaient leur partenaire. Cela vous semble t-il logique ?

 

Je me rappelle clairement qu'on m'a informée à ce sujet, ne serait-ce qu'au collège ou au lycée. Il y a donc eu un travail de prévention fait aux jeunes sur les quinze dernières années, même si toutes les générations présentes sur Fi n'ont pas eu cette chance. En discutant sur le tchat, il y a d'ailleurs eu plusieurs réactions, des plus informées aux plus dubitatives. Je lance donc le sujet vous vous laisser réagir ici sur la nécessité, le confort d'une protection pendant un cunni, ou si vous le souhaitez l'aspect glamour qui rejoint celui lié aux fellations avec un préservatif. Voici quelques pistes :

 

- La nécessité d'une protection d'un cunni vous dit-elle vaguement quelque chose ?

 

- Avez-vous des infos en plus ?

 

- Avez-vous déjà testé, ou préférez-vous vous abstenir / courir le risque ?

 

- Cela vous semble t-il moins/aussi/plus important que le port d'une capote pendant une fellation ?

 

- Comment réagiriez-vous en lisant une histoire érotique où il y aurait un cunni protégé ? Différemment ou non de s'il agissait d'une fellation protégée ?

 

Le top serait que vos réponses soient nombreuses, pour qu'elles soient représentatives autant que possible ! N'hésitez donc pas à vous exprimer, même si vous n'avez pas grand chose à dire.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

16 réponses à cette question

Recommended Posts

pour ma part, il me semble me souvenir que la transmissions de maladies avec des rapports buccaux est assez restreintes si tant est que nous soyons attentifs à l’hygiène.

en tant qu'homme, attention au différentes lésions de la bouche : aphtes, coupures diverses ...qui peuvent être des zones ou passent les germes, la même attention pour vous mesdames (evitez le cunni par un monsieur dont les lèvres sont pleines d’herpès beurk, bon en même temps celui là, vous l'avez déjà évité tout court)

 

le plaisir du cunni réside je trouve dans celui bien sur de faire une douce délicatesse à sa maitresse mais aussi de la "gouter" donc la protection gâche le plaisir à ce niveau là ! vous avez déjà essayé de sucer un carré de chocolat encore sous cellophane vous ? ça enlève le plaisir non ? donc on se lave bien, on se connais un tantinet et voilà

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis d accord avec toi cher Ded je ne vois pas comment trouver le plaisir de la douce caresse du cuni avec une protection, avec de l hygiéne et de l attention je pense que le risque est très minime !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Je pense que tout comme chaque chose, il faut un avis dessus et quand j'étais plus jeune, on en a parlé à l'école et c'est vrai que meme si les risques sont minime ils sont là, les MST se transmettent par les fluides, microcoupures et autres donc si on ne trouve pas choquant de se protéger pour un rapport sexuelle, vaginale ou anale, et bucale pourquoi pas pour un cuni.

 

Après on peut dire que si on couche ensemble depuis un temps, on passe le test, on se rassure et on garde juste les protections pour éviter de se retrouver parents.

 

Pour ce qui est des sensations, c'est comme la capote sa diminue la sensibilité mais après le but d'un cuni est de faire plaisir à votre partenaire elle vous le rendra bien après... Mais c'est comme la capote avec sa partenaire, c'est une question de responsabilité prendriez vous le risque si on vous disait c'est une chance sur 2 de choper un truc ? 

 

Les histoires hérotiques avec protections sont rare, on se met surtout dans l'ambiance et on pense etre avec la personne aimée... donc on se fait confiance mais si c'est une histoire de baise au détour d'une rue avec deux ou trois inconnue ca ne me choquerait pas du tout de lire qu'il se protège...

 

 

Bon je suis pas sur d'avoir été clair mais je fais de mon mieux. ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors merci Lady pour ce sujet !

Ca m'a permis de mettre à jour mes connaissances sur cette question. et c'était pas du luxe.

 

Les experts s'accordent à dire que cunilingus et fellation ne sont pas des pratiques sans risques concernant la transmission d'IST et notamment d'herpes et d'infection à papillomavirus. Cela étant dit, les risques de transmissions d'un rapport vaginal non protégés sont beaucoup plus élevés que ceux de rapport oraux non protégés.

Il me semble que l'essentiel dans ce sujet  c'est donc de s'informer afin de faire des choix en connaissance de cause et de limiter les situations à risques.

Pour répondre à tes questions...

 

La nécessité d'une protection d'un cunni vous dit-elle vaguement quelque chose ?

 

La nécessité d'une protection fut loin d'être une évidence pour moi. Pourtant génération sida, mais il y avait une certaines gênes de l'institution scolaire à aborder l'aspect sexe oral. Il n'y a qu'une seule fois où j'ai pratiqué une fellation avec une capote dans un contexte à risque (soirée libertine) mais tous les cunis que j'ai reçus ont été donné sans protection. Mais honnêtement, la plupart du temps, je ne me suis pas protégée pendant les rapport oraux contrairement aux rapports vaginaux.

 

- Avez-vous des infos en plus ?

...euh non, très difficile de trouver des infos précises sur le risques de transmission. Moi j'aimerais connaitre le niveau de risque donneur/receveur par exemple

 

- Avez-vous déjà testé, ou préférez-vous vous abstenir / courir le risque ?

C'est une histoire de responsabilité personnelle, de partenaire, de contexte. C'est très difficile de répondre là. Je pense que perso soit je cours le risque (s'il y a  de la confiance, si l'hygiène est là...) soit je m'abstiens. La pratique du sexe oral avec capote pour qui aime faire une fellation, c'est quand même franchement assez pauvre en sensation...j'imagine que ca doit être la meme chose pour le donneur d'un cuni...

 

 

- Cela vous semble t-il moins/aussi/plus important que le port d'une capote pendant une fellation ? Je met ces deux actes au même niveau.

 

- Comment réagiriez-vous en lisant une histoire érotique où il y aurait un cunni protégé ? Différemment ou non de s'il agissait d'une fellation protégée ?

Je réagirai de la meme façon que ce soit un cuni ou une fellation. J'avoue que parti pris pour une histoire, on est sur de l'imaginaire, des fantasmesd, du 0 risques, alors franchement le bout de latex dans une histoire érotique...y'a plus excitant je trouve mais bon ca serait pas rédhibitoire non plus ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

et bien voilà.....je pense que Aspi a assez bien résumer la position de plusieurs d'entre nous...

 

J'avoue que je n'ai jamais pensé à une quelconque protection lors d'un cuni et je pense que ça m'aurait fait tout drôle qu'on me le demande.

Stupide pourtant car tout comme Aspi (bon moi y'a eu plusieurs fois :-P) lors de sortie libertine notamment en club, je n'ai jamais hésité à mettre un capuchon lorsqu'une bouche étrangère se proposait pour m'offrir cette caresse que j'apprécie (je parle de fellation lol)

 

Maintenant ,ayant une vie sexuelle moins vagabonde, j'apprécie d'autant plus de pratiquer non couvert mais si nos pas venaient à aller vagabonder (ensemble bien sur) nous serions plutôt porté sur des expériences en terrain connu avec des partenaire avec qui nous pratiquerions des échanges protégés sans aller toutefois et systématiquement le sexe oral protégé.

 

De toute façon LN étant bi et plutôt porté sur la pluralité féminine(oui je sais je suis un veinard :-P), il en sera comme elles le décideront mais à dire vrai si je dois me capuchonner avec notre joueuse du jour, je préfèrerai réserver cette caresse sur moi à ma douce compagne( ben oui je dois me faire vieux ;)) mais à courir le risque( et oui je suis un crétin) à pratiquer sans aucune protection un cuni sur mes deux partenaire du moment .

 

Enfin en ce qui concerne les récits sur FI, il ne me dérangerait aucunement, notamment dans les confessions( et je dirais même au contraire ) que ce petit bout de latex fasse son apparition au moment opportun... après tout il fait aujourd'hui parti de notre sexualité vagabonde et puis je suis sur que nous savons en faire un artifice joyeux, même lors de l'enfilage :D

 

Alex

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

perso, je pense comme aspi aussi.

De tout sens, si la confiance sur l'hygiene n'est pas là, je m'abstiens tout court!!

sinon je suis bourré.... :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

... Tu vas la bourrer, pu labourer voire la brouter

Je suis looooiiiin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

- La nécessité d'une protection d'un cunni vous dit-elle vaguement quelque chose ?

Vraiment, très vaguement …

Je sais qu’il y a un risque, et bien que moindre, il est tout de même latent.

 

- Avez-vous des infos en plus ?

Aucune, si ce n’est ce qu’on peut glaner sur le net …

Et puis, ayant fait mes études avant l’apparition du sida (tout du moins avant que la population se sente concernée !!), je n’ai jamais eu de cours sur ce sujet.

 

- Avez-vous déjà testé, ou préférez-vous vous abstenir / courir le risque ?

 Franchement, je n’ai jamais testé de protection pour un cunni, ni pour une fellation d’ailleurs …

Ma vie sexuelle, hors couple officiel, est très réduite, mais ça n’empêche pas que le risque est présent malgré tout avec les conséquences qu’il pourrait y avoir …

Mais je pense que je préférerais m’abstenir. Les sensations sont différentes non ? Déjà, une fellation avec préservatif ne me tente pas du tout. Et j’ai vraiment du mal à concevoir un cunni protégé …

D’ailleurs, j’aimerais bien voir à quoi peut ressembler une capote spéciale cunni … et je n’ose même pas imaginer la protection avec du cellophane ménager … Mon côté ignare qui se réveille …

 

- Cela vous semble t-il moins/aussi/plus important que le port d'une capote pendant une fellation ?

A partir du moment que le risque n’est pas complètement éludé, quel que soit son pourcentage, c’est aussi important de se protéger.

En théorie, vu que je ne le pratique pas …

 

- Comment réagiriez-vous en lisant une histoire érotique où il y aurait un cunni protégé ? Différemment ou non de s'il agissait d'une fellation protégée ?

Dans les récits, il est rarement précisé que les personnages se protègent, tout comme il est n’est jamais question non plus, que l’homme enlève ses chaussettes par exemple !

C’est à chacun, chacune de prendre conscience de la réalité et de l’imaginaire.

Pourtant, la mise en place d’un préservatif masculin (parce que féminin, je ne visualise pas du tout) peut être très érotique (même si souvent, les hommes préfèrent s’assurer qu’il ne soit pas déchiré, ou bien mis …)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il me semble que les médias disaient que le cancer de la gorge de Michael Douglas venait de son gout pour les cunnis (cancer dérivé d'une infection à papillovirus, il me semble)

 

Pour ma part je ne  suis guere tentée par le latex, même aromatisé. Et ce qu'il y a de bien dans le cunni, c'est le gout de la cyprine, la caresse de la langue sur la femme. Il existe des protections féminines (l inverse de la capote masculine, en fait

 

Plus de risques dans le libertinage? Oui,  vu que les partenaires sont multiples, et pas forcément, car les libertins se protégent sérieusement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Autant j'ai toujours baisé à capote, autant au niveau bucco génital, pas de latex.

 

De ce que je sais : les risques de chopper un truc sont ultra minimes pour celui ou celle qui lèche et 0 pour celui qui se fait lécher, le risque augmente si la demoiselle avale (je suppose qu'un jet de cyprine d'une femme fontaine fait monter le risque aussi).

 

Je n'ai jamais léché avec un carré de latex.

C'est que je suis un "mordu" de cet acte aussi, sentir le clitoris fondre dans ma bouche, les lèvres humides baver sur ma langue (ou l'inverse ?), "l'odeur de la chatte" qui me fait hypersécréter les papilles et qui me rend plus vorace que jamais, c'est cher payé pour un type comme moi., si je dois faire avec je le ferai mais pas sûr qu'autre chose que ma langue soit emballée, à voir !

 

Un carré de latex dans une histoire ? ça me choquera moins qu'un brelan mais plus qu'un full ! (bref, mon cerveau le filtrera et ça sera sans conséquence pour la santé de qui que ce soit)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est sur que l'hygiène est important et la protection aussi , mais je ne voies pas l'interet de faire un cuni avec protection,.Ce qui est bon c'est de gouter au suc de la femme , siroter sa liqueur , avaler ce qu'elle a de plus intime

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

- La nécessité d'une protection d'un cunni vous dit-elle vaguement quelque chose ?

 

 

Vaguement en effet... par déduction logique plus que par information c'est certain.

 

 

- Avez-vous des infos en plus ?

 

Nop, merci d'avoir soulevé la question.

 

 

- Avez-vous déjà testé, ou préférez-vous vous abstenir / courir le risque ?

 

Jamais testé et du coup j'ai toute ma vie durant couru le risque sans y penser.

 

 

- Cela vous semble t-il moins/aussi/plus important que le port d'une capote pendant une fellation ?

 

C'est pareil.

 

 

- Comment réagiriez-vous en lisant une histoire érotique où il y aurait un cunni protégé ? Différemment ou non de s'il agissait d'une fellation protégée ?

 

De la même façon, tant que c'est bien écrit je vois pas le problème, au contraire ce serait sensibilisant. Ce qui est excitant c'est la psychologie des désirs, pas la descritpion de l'acte je trouve.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

 

effectivement au collège j'ai entendu ce genre de discours sur la protection pour les rapports bucoo génitaux au sens large, mais de ce que j'ai retenu, c'est que le risque était très faible (en effet s'il n'y a pas de coupure dans la bouche le risque de contamination est infime)

 

j'ai vraiment du mal à imaginer un cunni avec une protection  :non:  est-ce que les femmes sentent quelque chose avec la protection?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

est-ce que les femmes sentent quelque chose avec la protection?

 

 

Voui, ça peut même être une bonne solution pour les femmes très sensibles. Un peu comme quand certains comment un cuni par-dessus le sous-vêtement :P

 

Quant au plaisir de celui ou celle qui fait le cuni... La vue et le goût sont atténués, mais il reste le plaisir de voir l'autre tressaillir d'un mouvement de langue :langue:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais l'essentiel du cunni est perdu: le plaisir de laper, savourer la cyprine, l'odeur de la nana, qui est souvent envoutante. 

Le sexe sous cellophane, j'adore pas! Et le risque ajoute au plaisir, et ca rend plus selectif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Merci Ladyvine d'avoir soulevé un sujet sur lequel je ne m'étais jamais étendue ni même posé de questions.

 

 

 

 -La nécessité d'une protection d'un cunni vous dit-elle vaguement quelque chose ? N'avais pas d'avis sur la question puisque ignorante sur la question.

 

- Avez-vous des infos en plus ? Non mais ça vaut maintenant la peine de creuser le sujet.

 

- Avez-vous déjà testé, ou préférez-vous vous abstenir / courir le risque ? pas testé, pas d'abstention et hélas jamais vraiment eu à l'esprit que je courrais un risque, mais ça c'est uniquement dû au choix de mes partenaires.

 

- Cela vous semble t-il moins/aussi/plus important que le port d'une capote pendant une fellation ? Jusque là pas d'avis sur la question, mais je vais sans doute commencé à réfléchir à la chose.

 

- Comment réagiriez-vous en lisant une histoire érotique où il y aurait un cunni protégé ? Différemment ou non de s'il agissait d'une fellation protégée ? Je pense qu'il faut s'habituer à la chose. On a dû se faire à l'arrivée du préservatif dans les bouquins érotico-sexuels, là où le héros a toujours une collection de préservatifs dans la poche arrière de son jeans, ou qu'avant chaque rapport, on passe par la case capote.

On s'y fera j'imagine et une fois la surprise passée, ça sera entré dans les moeurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.