Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Mariveau

Danse érotique

Recommended Posts

Danses érotiques

Lui :

 

Tu as revêtu ta plus jolie robe, longue et noire. Elle épouse ton corps, laissant deviner tes courbes. Un dos nu offre une vue de ta chute de reins vertigineuses et un décolleté offre au regard la courbe naissante de tes seins. Il n’y a  pas de doute tu es nue dessous, le frottement de la soie excitant la pointe de seins.

Les yeux clos tu t’imagines ailleurs. Ton corps s’imprègne des sons qui ruissellent sur ta peau, comme autant de baisers mouillés. Tu ondules, seul sur la piste, esquissant quelques pas, bras levés.

Ma main capture ta taille, l’autre enserrant ta main. Tu te laisses guider, ma main plaquée contre ta taille, nos corps s’unisse s’absorbe, corps emboités, souffles mêlés, corps qui virevoltent.

 

Rumba : Pas qui s’accélèrent, tu tourbillonnes dans mes bras. Onde furtive qui te traverse le corps. Grésillement d’une petite flamme qui sillonne tes membres, ton ventre. Douces palpitations. Tu te sens vivante. Danseuse pétillante et mutine qui remue les hanches, rythmes malicieux, va et vient lascifs, ton sexe contre mon sexe. Emotion. Ton esprit s’envole.

 

ELLE :

 

« fais-moi l'amour, j'ai envie de toi ,de sentir la chaleur, de ton corps contre moi ,fais-moi l'amour

j'ai besoin de tes caresses dessinant mes contours en manque de tendresse »

« Assouvis ma faim et jusqu’à la fin de cette danse,  sors les armes, baise-moi de ton charme

oublie tes démons et fais-moi perdre la raison"

 

 LUI

 

Salsa : Je t’embrase, sur un rythme endiablé. Tu me rejettes, me tentes, me captives, m’attires à toi, t’agrippes à mes hanches, effleures, frottes ton sexe sur ma cuisse robuste. Nos corps se frôlent. Des gouttes dévorantes perlent dans ton dos, fesses contre bas-ventre, dos cambré. Tu t’éloignes de moi, soulèves ta robe et entres dans une danse effrénée d’une sensualité indécente. Tu es Maryline, cheveux relevés, inspirée provocante. Toutes les femmes qui sommeillent en toi s’animent pour te séduire.

 

ELLE :

 

« Aime moi sans retenu, fais de moi ta déesse, entre tes bras, nue pour toi, comble moi de tes prouesses »

« Dévore ma peau avec de tendres  et passionnés baisers, dit moi tout bas, tes plus folles pensées »

« Emmène-moi au paradis de l'amour et du désir donne-moi de la magie de la passion et du plaisir »  

 

LUI:

 

Rythmes africains : Tu t’accroupis à même le sol, relèves ta jupe et avance féline et sauvage vers ta proie, un feulement s’échappe de tes lèvres. Tu souffles dans mon cou, griffes légèrement mon torse, chemise dégrafée. Tu me chevauches, bloques mes deux mains au-dessus de ma tête, lionne en chaleur galvanisée par le son du tam-tam, la transe pulvérise tes derniers interdits ; Femme  liane, tu voles un baiser vorace, aspires ma lèvres, me mords légèrement. Un soubresaut, Je te serre contre toi, lèvres humides. Nos corps roulent sur le parquet dans un simulacre d’accouplement farouchement mystérieux.

 

ELLE:

 

« Prends-moi et tu verras ton sexe glisser en moi »

« Tes va-et-vient sont vigoureux mais pleins d'une énergique douceur. Préliminaires brefs, n'attends pas comme ça, laboure-moi. »

« Acharne-toi, donne des coups de reins vigoureux, achève-moi de ta virilité, souille-moi de ta semence lactée, je t'en supplie et enfoutre à nouveau mon pubis rasé. »

 

LUI:

 

Tango : Lentement nous reculons, l’un vers l’autre par cette musique sensuelle qui déchire le cœur. Au tempo, retour brutal face à face, une main posée sur mon épaule, l’autre dans la mienne, le temps semble suspendu à la puissance de la fièvre qui transcende nos ébats. Nos pas s’enchainent, comme autant de caresses, fouettés, jambe enroulée sur mes reins. Excitation. Fente qui déchire ton corps, fente de ton intimité, humide et chaude. Troublant. Je te raine au sol, danseuse, exsangue de plaisir. Le corps enclavé nos sens s’échauffent, se repoussant et s’attirant à n’en plus finir. Les mains moites glissent, la peau ruisselle front contre front, le souffle court nos lèvres se cherchent pendant que nos jambes s’enlacent. Suivre le tempo tout en couvant l’incendie qui irradie le ventre, les blocs de lave que charrient nos veines. Tu glisses le long de mon torse, une jambe repliée, l’autre tendue vers l’arrière, tes mains accrochées à mes hanche, le visage posé sur mon sexe gonflé, désir lancinant, de le prendre là dans ta bouche. Je te relève brusquement, te retourne pour te basculer sur ma cuisse, la tête en arrière. J’effleure d’une main caressante l’espace entre tes seins, jusqu’à ton bas ventre. Tu frémis, prunelle de braise, souffle ténu. L’instant semble si fragile soumis à l’arrêt de la séquence musicale. Tu enroules tes bras autour de mon cou, je recule pas à  pas lentement. Ton corps s’étire. Le tempo du tango nous rappelle à l’ordre, lent, lent, rapide, rapide, lent, un battement de cœur, un va-et-vient, un retour, une pulsation orgasmique. L’extase monte en toi, le plaisir se diffuse partout dans ton corps et ta tête. Vibrations lentes et profondes, vêtements mouillés, peau humide, nos doigts se crispent. Lent, lent, rapide, rapide, lent, nos corps s’enroulent, se déroulent, se cherchent, se repoussent, s’aspirent, jambes écartées, relevées,  mains fébriles. Pas frénétiques, sensuels, gestes saccadés, tu t’agrippes à mes fesses. Je plie  ta nuque, ma bouche aspire ta langue. Envolée lyrique des sens, pause entre le ciel et la terre, lent, lent, rapide, rapide, lent, souffles mouillés, spasmes, onde de choc, l’orgasme nous terrasse en plein vol. Exaltation.

 

ELLE:

 

« Viens dans mon paradis interdit, mon Eden, brûlant de désir. Je t'offre tous  mes interdits pour toi, jusqu'au sommet du plaisir »

 

NOUS :

 

 Déjà les corps en fusion s'abandonnent, la chaleur se diffuse. Les cris remplissent les lieux, l'odeur du foutre envahit les sens. Petite mort, défaillance de la chair, épuisement puis reprise des souffles...jusqu'à la prochaine danse, le prochain orgasme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.