Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité

Le ciel de Londres

Recommended Posts

Invité

Le ciel de Londres est toujours aussi bas... Enchanteur, voluptueux, enivrant mais surtout le signe que nous allons nous revoir loin de ma Dame de Fer. D'un train je saute dans le tube coloré qui m’amène vers toi. 

 

Un peu de lumière, ou plutôt des dégradés de gris à l'infini comme une belle journée d'hiver lumineuse. A chaque pas sur les pavés je serre dans ma poche ta photographie. Dans ses jours gris le soleil brille toujours au dessus des nuages de Londres. 

 

Des pas de plus en plus rapides, ce voyage touche à sa fin, peut être que j'ai sauté quelques marches, évité quelques pièges. Ne me laisse pas sans mes samedis dansants... Après des semaines d'anticipations et d'imaginations, je suis devenu un expert de Shakespeare. Qui connait la réponse, que croire dans les sentiments après ses millions de questions ? Nous voulons nous sentir bien. La vingtaine passé deux fois laissons le passé derrière, ses histoires vécues et analysées des millions de fois, pour une nuit de plus avec toi. Deux fois la vingtaine et deux fois plus de plaisir...

 

Pas le temps d'ouvrir la porte que ton hombre la traverse... 

  

Ce parfum me fait tourner la tête, ce baiser de velours dans mon cou glissant et humide...L'envie de te dévêtir mais le plaisir est plus grand de laisser mon regard voyager le long de ta silhouette à peine voilée. Ton goût sucré sous ma langue, suivant ses gouttelettes d'après douche.

Un sourire sur ton visage, rien ne compte plus que se joli dessin comme une invitation au désir.

Comme un pas chassé, quoi que je fasse, rien de plus que ce temps passé ensemble tu me guideras au sommet de se lit blanc. 

 

Tes mains parcourant ma peau encore froide, s'arrêtant au grès de tes désirs, s’attachant à mon intimité, la bousculant, la saisissant pour mieux la chérir contre tes lèvres.  Du sommet redescendant avec ta langue, gourmande, une intime envie de la déguster avec douceur, cette précieuse sucrerie que tu promènes dans et en dehors de ta bouche. Humide, la douceur de tes lèvres m'enivre Un frisson remontant le long de ma colonne, comme des millions de baisers dans le bas de mes reins ayant décidé de parcourir ma peau jusqu’à mes épaules. Comme un doux vin d'été qui me fait tourner la tête, je dépose ma main sur ta joue.... Tes yeux cachés par tes cheveux, je sens ton regard posé sur moi, lourdeur du désir faisant trembler mes jambes qui ne touchent plus terre.... Ta main voyageant le long, guidant tes mouvements de bouches.... Le bruit de cet échange, mes mains serrant les draps.... Atteignant le feu d'artifice final sans que tu abandonnes tes œuvres... je me sens bien sous le ciel de Londres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.