Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

dédale

je me consume

Recommended Posts

un vieux texte ressorti de mon blog...

 

je l'avais écrit l'âme nostalgique, alors ... je le ressort ici aujourd'hui

 

 

     Ce soir je n’arrive pas à dormir, tu hantes mes pensées, tu hantes mon esprit.

        Et si je craquait vraiment ? et si tu craquais aussi ?

     Simplement là, allongé, cote à cote, nus, regardant nos corps, admirant nos courbes, nos galbes. Juste toucher du regard, juste sentir avec nos yeux.


     Sens olfactif, laisser ton effluve m’envahir, laisser ton corps m’hypnotiser, rester là, à t’admirer, à te laisser me regarder. Ne pas se toucher, pas de contact physique sinon …

      Et les idées s’enchaînent



 

...Sinon....

     Voir ce corps merveilleux, je ne tiens pas, je bande comme un damné, tu me fais un effet fou, tendu, tendu à l’extrême, tes yeux brillent en regardant mon sexe tendu pour Toi, oui, pour Toi, c’est Toi qui me met dans cet état là.

     Qu’est ce qui pourrait me soulager ? On le sais bien, mais je n’ai pas envie de ma main, non.

     Et je continu de t’admirer, fière de l’effet que tu me fais je suis fier de celui que je te fais car Toi aussi apparemment … tes tétons tendus sont une invitation, et ton sexe qui luit, qui embaume la pièce..

      Ce n’est pas de ma main dont j’ai envie, mais de la tienne, de ta bouche, de ton sexe, de ton cul…


      Et si nous balancions nos résolutions ? Et si nous franchissions le pas, mettre des actes sur des écrits, mettre des sensations sur des sentiments ?

                 Si nous craquions ensemble.

      Si nous craquions une allumette qui embrasserai l’atmosphère, car une simple étincelle suffirait à déclencher un cataclysme, une éruption, un jaillissement magmatique d’une intensité indéfinissable, incontrôlable, immesurée ….

     Un contact, des actes qui remplacent des mots, une débauche de luxure, de sensation, d’envie, de passion…

             Et des images qui viennent en tête.

     Une succession d’image, de scènes osées, douces, obscènes, de Toi, de moi, de nous.


    Moi en Toi, nous deux, te prendre, te posséder, transformer ce lit en un ring où se déroule un combat ne laissant ni vainqueur, ni vaincu mais que du plaisir..

      Te prendre à la hussarde , contre un mur, un parking, la rue la nuit, un couloir..

      Toi sur moi, dans une voiture, autour de laquelle des hommes te matent, te regardent, tu prends ton pied à les observer, tu ouvres une fenêtre et attrapeq la queue qui se présente, la prends en bouche alors que tu continus a glisser sur ma verge, inondant mes cuisses du plaisir que tu es en train de prendre.

           Toi au milieu


      Nous sommes là pour Toi, t’apporter ce plaisir qui te ronge, assouvir ta passion, ton envie. Et ton sourire, inimitable.

       Toi, moi, d’autres,

         Un feu brûle dans mes entrailles, un incendie me ravage, ma tête se consume lentement…


                  Si chère à mon cœur

Bisous ma belle :bisous3:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

... Oui, je le soigne à grand coup d'extincteurs

Un petit rappel : c'est un vieux texte écris et publié l'an dernier.

Il parle d'un autre temps.

Alors pas de méprise.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

... Oui, je le soigne à grand coup d'extincteurs

Un petit rappel : c'est un vieux texte écris et publié l'an dernier.

Il parle d'un autre temps.

Alors pas de méprise.

:console:  :beer:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j avais loupé ça :good:

​va trainer sur mon blog, il y en a quelques un du même acabit (oui, un poil d'auto-promo, j'avoue)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Un jour d'absence et des perles remontent à la surface... merci Sanse d'avoir débusqué ce trésor.

En lisant ton texte je me dis que les sens sont des traîtres, car ils nous trahissent bien plus souvent et durablement que les souvenirs.

petit :bisou:rien que pour toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.