Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • 0
sexealacool73

Première fois libertine...

Question

Salut à tous,

Nous sommes nouveaux sur le forum et nous aimerions avoir vos conseils avisés. Tout d'abord je voulais dire que nous apprécions beaucoup ce forum où les gens semblent ouverts, avisés, bienveillants et s'expriment très bien (pas de faute à chaque mot...un bonheur!).

Voilà nous aimerions introduire une 3ème personne ou un couple dans nos jeux amoureux...N'ayant jamais pratiqué le libertinage, quelle serait selon vous la meilleure solution sachant que nous ne souhaitons pas créer de liens avec ces personnes (nous ne préférons pas faire cela plusieurs fois avec les mêmes). Nous avons déjà beaucoup discuté de cela: de nos envies, de nos attentes, de nos limites...

La première fois avec une femme? Un homme? Un couple?

Via un site, un club? Comment peut-on participer à une soirée privée? Si club mieux vaut débuter quand le club est plein ou justement avec moins de monde?

Nous ne souhaitons pas faire cela plusieurs fois avec les mêmes mais n'est-ce-pas mieux pour être en confiance? 

Merci de vos conseils.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

9 réponses à cette question

Recommended Posts

Hello

 

Et bien je dirais les 2 lol club et site !
Allez pour une premiére soirée dans un club ( une soirée couple de préférence , souvent le samedi soir) pas dans l'optique de pratiquer obligatoirement mais déjà pour découvrir et vous amuser et en parallèle inscrivez vous sur des sites libertins et là pareil découvrez discutez.
Maintenant si vraiment vous ne souhaitez créer aucun lien, ce qui de mon humble avis de libertine plutôt assez expérimentée lol n'est pas une bonne idée, les clubs vous conviendront mieux parce c'est , ce que moi je n'aime pas , on se voit , on se plait , on baise limite on a même pas discuté et on ne connait pas le prénom des autres mais on préfére parce qu'on a sa vie d'un coté et le libertinage de l'autre donc pas d'échange de num de tél d'adresse mail pas de suivi et du coup c'est sur qu'on se reverra pas ou ( au pire) on se recroisera dans le club.
Alors que via les sites c'est un peu différent, on discute , on s'échange les téls , les mails puis on reçoit ou se fait inviter alors c'est vrai du coup les gens rentrent plus dans notre sphère privée ( en venant chez nous ) ou nous dans la leur mais c'est quand même plus convivial et amical, plus humain je dirais même après la soirée peut ne pas être top et donc on ne se revoit pas mas l'optique est quand même plus de créer une relation suivie , enfin là je parle surtout de couple à couple , parce que de couple à femme (enfin déjà faut il que ça arrive ça !) et de couple à homme c'est un peu différent.
Trouver une femme bi pour un trio avec un couple dans le milieu libertin c'est le saint graal ! Nous sommes ensemble depuis plus de 3 ans et notre 1er trio avec une demoiselle a eu lieu il y a 3 semaines , avec mon ex avec qui nous étions aussi libertins en 4 ans ça n'est jamais arrivé.
Par contre avec les hommes seuls là les couples ont le pouvoir lol et l'embarras du choix de dire ou de dire quand et de dire comment, de les revoir ou pas de les rappeler après des mois sans leur avoir donné de news etc lol ...
Bref je m’arrête là pour le moment si vous avez d'autres questions n'hésitez pas et si vous voulez des adresses de site vous pouvez me joindre par mp .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je rejoins entièrement l'avis d'ama, qui a tout dit, je pense. Si vous avez quelques critères physiques ou autres concernant cette troisième personne, vous trouverez plus facilement votre bonheur sur des sites plutôt qu'en club. Si vous n'avez pas de critères, les clubs seront parfait pour vous.

 

Bonne chance dans vos recherches :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut à tous.

Après de longs mois d'absence nous revenons sur FI...

Forts d'une nouvelle expérience: le libertinage. Nous avons testé le libertinage avec un couple plus âgé que nous avons rencontré sur un site de rencontres libertines. L'approche a été agréable et ils ont su nous mettre en confiance de par leur expérience disons plutôt confirmée... Nous nous sommes rendus chez eux, l'ambiance était très détendue et tout s'est fait naturellement sans situation gênante. 

Comme expliqué plus haut nous avions peur d'être jaloux. Résultat sans appel: pas du tout. Juste une très forte envie de se retrouver une fois rentrés chez nous où nous avons fait l'amour.

L'homme de l'autre couple n'ayant pas été très doux la première fois (nous avons été francs et en avons discuté ouvertement avec lui), ils ont voulu se "racheter" et nous avons remis ça 3 semaines après environ. Ce fut très agréable, même  mieux que la première fois.

Madame a testé les caresses féminines. Les bisous et les caresses (qui ont excité Monsieur au plus haut point) ont été plus qu'appréciés mais madame s'est rendue compte qu'elle était bien hétérosexuelle et non bi...

En tout cas nous réessaierons même si ce n'est pas dans l'immédiat. N'hésitez pas si vous souhaitez en savoir plus.

Bisous à tous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'vais faire mon grognon... le meilleurs moyen de s'initier au libertinage ? Lire Sapho, Aristophane, Ovide, et surtout Epicure, puis passer aux lumières, Laclos, Sade, mais aussi Diderot, Voltaire, Montesquieu... De là comprendre ce qu'est l'humanisme, sa contestation sociale et politique, notamment à l'encontre des dogmes religieux, ainsi que l'importance de la portée matérialiste de la pensée libertine, et accessoirement en quoi cette pensée matérialiste a malheureusement conduit à un libertinage purement sexuel et commercial.

Une fois fait, se positionner. Etre libertin c'est appliquer dans toute sa vie, dont sa sexualité, la philosophie libertine dans un but d'affranchissement humain, intellectuel et politique. Par exemple, en tant que libertin, les clubs me sont certes excitants dans l'idée, mais me répulsent en raison de leur aspect industriel, commercial. Ainsi, toujours en tant que libertin, et donc contestataire des manipulations économiques et sociales, je n'y met pas les pieds.

 

Etre libertin ce n'est pas s'adonner à des parties fines. Se dire libertin seulement à cause de cela c'est comme se dire communiste parce que quand on coupe un gâteau on fait des parts égales.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Etre libertin, en 2015, c'est être bon vivant, aimer le sexe, ne pas etre bardé de tabous. Aprés on a le libertinage qu'on veut: soirées privées, club, à 3, à 4...

 

Ce que j'apprécie de la dernieère expérience de Sexeàlacool, c'est qu'ils ont su s'imposer. Effectivement, le mec brutal n'avait sans doute pas compris ce que vous souhaitiez, ou s'est sans doute laissé emporter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Etre libertin, en 2015, c'est être bon vivant, aimer le sexe, ne pas être bardé de tabous. 

 

C'est ce que je reproche en effet, car c'est extrêmement réducteur comparé à la réalité historique et philosophique. M'enfin bon bref...

 

Après on a le libertinage qu'on veut: soirées privées, club, à 3, à 4...

Ou à deux, en couple, chez soi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est ce que je reproche en effet, car c'est extrêmement réducteur comparé à la réalité historique et philosophique. M'enfin bon bref...

 

Ou à deux, en couple, chez soi...

Bien  sur, Sade etait aussi un libertin, de  point de vue historique! :rofl:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben oui, pour plusieurs raisons, la première étant qu'il a marqué son temps jusqu'au notre, la seconde que pour comprendre son oeuvre il est franchement préférable de comprendre l'environnement historique de son époque, et vice versa, pour comprendre le passage du 18ème au 19ème connaitre Sade n'est pas qu'un détail, et enfin il démontre assez bien que nous ne sommes plus à une époque où l'on écrit l'histoire mais où on se noie dans l'actualité (ce qui veut dire qu'il n'y aura sans doute jamais plus de libertins "historiques" puisque tous les autres - qui sont bien peu nombreux - resteront cantonnés à une reconnaissance médiatique éphémère). Dernier point qui peut avoir l'air anodin comme ça mais qui ne l'est pas du tout. Cela renvoie au consumérisme (et donc à l'exploitation), à l'obscurantisme, bref à pas mal de choses que l'esprit libertin récuse.

 

Bon bref, je suis content de ne pas être le seul à le savoir mais même si tous les esprits libertins s'élevaient contre cet amalgame ça ne changerait pas grand chose. Une fois qu'une pensée a été réduite à sa plus anecdotique expression, diluée puis popularisée sous cette forme, c'est fini. Comme on dit : il n'y a pas de culture alternative que le commerce ne s'approprie et n’annihile...

 

Allez j'ai fait mon grognon, il suffit, bonne bourre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est surtout qu'il y a d'autres topics pour philosopher sur ce qu'est le libertinage ^^ Ici, c'est un peu troller le topic de sexealacool.

 

Merci d'ailleurs de nous avoir dit comment ça c'est passé ! :) Vous pensez recommencer en petit comité, ou plutôt découvrir des lieux libertins ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.