Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

feuille-blanche

j'aime l'amour qui fait boum !

Recommended Posts

Ma main se crispe sur l'édredon. Le suspense monte, ma crispation impatiente me fait trembler. Où ? Quand ? Et surtout Comment ? 

Finalement la porte s'ouvre, je suis en position comme il l'a demandé. Assise sur mes talons, les yeux diligemment baissés, les mains sagement posées entre mes genoux. Ma tenue se résume à un négligé satiné noir, mes cheveux épars sur mes épaules. Même sans mes lunettes j'arrive à prendre conscience de la scène. 

 

Il referme la porte et s'approche du lit. Dans ma position je ne vois que son pantalon, un jean tout simple. Son t shirt a sûrement disparu depuis sa douche ... 
Un froissement et soudain quelque chose de chaud se pose dans mes cheveux et me caresse lentement du front jusqu'à l'arrière du crâne. Il attrape ma chevelure et me fait lentement basculer la tête vers l'arrière, je rencontre son regard satisfait. Ouf ... ! 

 

"Très bien, Feuille. Très bien." 

 

Je souris, ravie de le savoir satisfait. Sa main se fait plus dure, sa bouche a prit un plis sévère. 

 

"Que dois tu répondre ?" 

 

Merde .... 

 

"Merci, monsieur." 

 

Il se détend et m'ordonne, d'une voix rauque, d'ouvrir son pantalon et de le prendre dans ma bouche. 

 

Le son de la braguette qui s'ouvre me fait prendre conscience de ma respiration accélérée, Monsieur sait combien j'aime avoir contre ma langue cette partie si sensible de son anatomie, je suis heureuse de le savoir assez en confiance pour me confier sa virilité. 

 

Elle est là, nue, rose et dure déjà. Pourtant je n'ai encore rien fait, mais il y a quelque chose de profondément sensationnel de savoir que cet homme me désire sans que j'ai à faire quoique ce soit. 
 

Ma langue d'abord, son soupir de plaisir me donne du courage et me voilà à avancer mes lèvres autour de sa verge, jusqu'à sentir le début de l'inconfort. Pas assez pour avoir envie de reculer mais trop pour avoir envie d'avancer. 
Ses deux mains autour de ma tête accompagnent mes mouvements et les siens. Des mots lui échappent, il me félicite, me promets des positions que j'ignorais possibles, me dit combien il me trouve belle avec son sexe entre mes lèvres. 

 

Finalement il arrête et me donne un nouvel ordre, hum ... il est dur, luisant de ma salive et de son propre liquide. Ca va aller vite mais, vu l'état de mes cuisses je ne vais pas mettre longtemps non plus. 

 

"Retourne toi Feuille ... A quatre pattes." 

 

J'obéis, émoustillée comme jamais. D'un doigt il suit le contour de mon shorty de dentelle, avant de l'abaisser brusquement sur mes cuisses puis jusqu'aux genoux. Je suis exposée. Vulnérable sous son regard. Il ricane en barbouillant mon clitoris de ma propre humidité, avant de, sans signe avant coureur, enfoncer son membre. Je geins, je cris, je gémis mais rien n'y fait, il reste immobile, attendant que mon corps s'habitue à son intrusion. 

 

Enfin les tremblements de mon vagin cessent et il entreprend de longs et puissants vas et vient. Ma tête repose sur un oreiller et j'y étouffe parfois un cri trop fort. Un choc me fait relever la tête. 

 

Avant qu'un quelconque cri puisse m'échapper, sa main s'abat à nouveau sur mes fesses, la douleur prenant bien vite la couleur du plaisir. 

 

"Je veux t'entendre Feuille, continue !" 

 

J'exprime mon plaisir mais il continue à me fesser et c'est terriblement bon. Je sens l'orgasme se rapprocher, ses deux mains agrippent mes fesses, les écartent et je sens l'air frais sur mon anus. Il les relâche, sa paume prend possession d'un globe et le malaxe avant de faire la même chose avec le second. Ses coups de rein perdent en équilibre mais il me claque à nouveau la chute de rein, colorant sans doute mon postérieur d'un rose délicieux. 

 

"Merci Monsieur ! Merci Monsieur" gémis-je tout en rejetant le bassin vers l'arrière, je veux qu'il me prenne toute entière. La douleur n'existe plus, seul le plaisir insoutenable et, dans un geste magnanime il me libère de ma jouissance en tordant un mamelon qu'il a attrapé en se penchant sur mon dos. 

 

La chute est fatale, je jouis dans un cri pendant qu'il se vide également. Il caresse tendrement mon postérieur malmené et des soubresauts de plaisir m'agitent encore. 

 

J'en veux encore .... 

 

------

 

Alors ? quoi que vous en pensez gentes Dames et Damoiseaux  ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca me parle beaucoup aussi :) Et c'esrt superbement raconté, on est vraiment voyeur de la scéne et c'est.... troublant!:D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime beaucoup quand tes feuilles se noircissent de ta prose !

Et pour l'zvoir vécu il y a très peu, j'adore en lire la version "feminine" et découvrir tes sensations comme celle que j'ai pu lui procurer !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai adoré! Ca faisait longtemps qu'un récit ne m'avait pas fait cet effet-là. La scène s'est imbriquée dans mon esprit comme si elle était réelle.

Bravo pour ton fabuleux pouvoir des mots...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une bien belle plume que tu as là :) Merci beaucoup pour ce récit ! Serait-ce un vrai fantasme ? une expérience déjà réalisée ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Holalala les enfants vous me flattez !!!! Je suis toute niaisement heureuse de voir que ça vous a plu. 

 

Alors ce n'est, pour l'instant, qu'un fantasme non réalisé mais j'espère bien changer la situation un de ces jours / nuits / partie de la journée que vous voulez. Du coup les sensations évoquées sont celles que j'ai pu glaner au fil de mes lectures et ne représentent en rien ce qui est réellement ressenti. Si effectivement c'est ça que l'on ressent je mets une annonce sur leboncoin dans la partie "service" ;) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et bien, on s'y croirait en tout cas ! Bravo, c'est tellement immersif !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu peux poster ton annonce, c'est comme ça en vrai aussi ! Mais poste plutôt dans "sévices".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je proteste! Une fessée bien appliquée donne un plaisir merveilleux, on est loin du sévice, tant qu'on ne confond pas un popotin avec le tapis du salon lors du dépoussierage annuel!

 

Et sinon, oui, petite Feuille, tu décris très bien les ressentis, au point que je pensais comme d'autre que c'était un récit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les enfants !? Hey mais tu es toute jeune ! Merci pour ta réponse des bisous !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime toujours autant lire tes textes.

On s'y croirait ... et ça donne envie de tenter ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je m'associe à tous tes lecteurs

 

Superbe tu m'as donné des frissons en te lisant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

C'est superbement bien écrit Feuille

Doux et intense

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Ainsel

J'aime l'amour qui fait boum ! :oops:

 

http://www.youtube.com/watch?v=pchB-4dKpDE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Belle histoire, merci de ce partage ^^.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

magnifique...

on en mangerais presque :p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

une après midi à surfer sur des sites qui n'apportent rien et là, cette lecture redonne envie...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.