Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

mandarin010

vacances pour 2 couples

Recommended Posts

Avec Alice et Paul son mari, caroline ma femme et moi, nous avons réservé une maison avec piscine pour les vacances.

Nous sommes arrivés les premiers et étions en maillots de bain quand Alice et Paul sont arrivés, Alice à ouvert la portière ,j’étais seul de son coté, elle avait une robe courte aux genoux très fine sans soutif car elle moulait ses seins qui pointaient (1 cm de long en temps normal ),quand elle est sortie de la voiture elle a pris son temps pour que j’ai une vue sur son entre-jambe, pas de culotte et un minou rasé de près, et son joli sourire en prime en me regardant. Mon sexe à commencé à gonflé alors que j’étais en maillot, les vacances commençait bien. :good:

 

Le lendemain pendant leur absence toute la journée, nous sommes restés nus autour de la piscine et avons fait l’amour à force de nous chercher, une dizaine de petites pipes, caresses pour moi, léchage de minou ,de seins et massage coquin pour elle, je l’ai prise en levrette au bord de la piscine, nous avons été vu par un homme qui passait trop près de la maison. :D

 

Caroline n’a pas mis de sous vêtement de la semaine, Alice jamais de soutif, quelquefois une culotte transparente.

Le lundi midi après un repas au soleil, tout le monde avait chaud.

« Je n’en peux plus « dit alors Alice, elle s’est levée, a enlevé sa robe et s’est jeté nue dans la piscine à 31°, a fait quelques longueur et est revenue  entouré d’une serviette autour de ses hanches, laissant sa poitrine à l’air.

« Je suis pas cap alors ? » en regardant Paul.

« T’as trop bu »

« Il est jaloux »

« Même caroline le ferait, hein c’est vrai », en la regardant.

Ma femme s’est, levé, a retiré sa robe et a sauté dans la piscine, elle est revenue nue s’assoir, elle a remis sa robe une fois sèche.

Alice et caroline sont restés topless toute l’après-midi autour de la piscine et ce jusqu’à la fin de la semaine pour mon plus grand bonheur, Paul était un peu jaloux quand même de voir sa femme comme ça, surtout qu’on voyait bien la forme de son sexe à travers son bas de maillot de bain.

Dans la nuit, je suis allé nu aux toilettes au rez-de-chaussée ou se trouve aussi la salle de bain, assez loin des chambres  qui sont à l’étage.

J’ai entendu quelqu’un descendre aussi, et rentrer dans la salle de bain, c’était Alice, nue, elle venait cracher le sperme de Paul dans l’évier et se laver la bouche.

« Tu as passé une bonne soirée, je vois »

« Tu parles, il m’a fait une scène pour avoir plongée nue, alors une pipe pour le calmer c’est radical, maintenant il va bien dormir, et toi tu as fais l’amour à Caroline »

« Ce matin au réveil »

« J’ai la peau sèche avec le soleil » en passant sa main sur son bras »

J’avais bien reçu son message pour une fois.

« Je vais te mettre du lait, ne bouge pas ».Elle était face à la glace devant le lavabo.

J’ai pris le lait et me suis mis derrière elle, le dos, épaule, les fesses, quand je me suis accroupis pour les pieds elle a écarté un peu plus ses jambes et s’est penchée, en appuie sur le lavabo. La vue sur sa fente était magnifique, son sexe était gonflé et bien mouillé, je remontais doucement vers les cuisses effleurant ses lèvres, je bandais dur.

Après l’avoir bien excitée pendant une quinzaine de minutes, elle se laissait faire et je pense quelle était en manque d’un gros câlin.

Je me suis mis debout, j’ai collé mon sexe bien dur contre ses fesses, je passais  le lait sur ses seins, jouant avec  ses pointes, sa poitrine était gonflé de plaisir, elle commençait à bouger ses fesses dans tous les sens, m’excitant encore plus.

Je descendais les mains vers son pubis, et le haut de ses cuisses, elle ne disait rien depuis le début, elle se laissait faire. Je décide de me lancer plus loin. Je caresse son sexe de chaque coté, je tourne autour pendant un bon moment, quelques passages  lent et rapide dans sa fente trempée l’achève dans un râle sourd mais long, elle me fait jouir en même temps aussi sur ses fesses.

« Merci mon chéri «  en me serrant dans ses bras et en m’embrassant sur la bouche, » J’aurais bien aimé que tu me la mette dans le cul, tant pis »avec un grand sourire.

 

On a pris une douche rapide en se lavant mutuellement, et on est remonté se coucher.

Mardi après-midi, je taquinais Alice, Paul était parti faire une course, j’ai fini par la mettre « habillée « dans la piscine, sa robe tellement légère flottait en surface, on l’a voyait nue dessous en train de nager, elle est sortie, a enlevé sa robe devant moi et nos enfants, et s’est enroulée dans une serviette.

« Je t’aurais toi »

« Autant régler ça maintenant »

Je l’ai poussée à nouveau dans la piscine, la serviette est tombée au sol avant qu’elle ne tombe dans l’eau. Elle était nue dans l’eau. Je lui ais donné une culotte a elle qui séchait sur l’étendage, elle l’a mise dans l’eau. Son sexe était moulé par la culotte transparente et mouillée.

Pendant que j’enlevais mon maillot sous une serviette, elle m’a poussé dans la piscine, j’ai fini à poil dans l’eau, Caroline m’a fais suivre mon maillot pour que je sorte.

Alice est restée avec sa culotte transparente pour bronzer, j’ai pris plein de photos et de vidéos d’elle, topless, en culotte avec son sexe apparent dessous, un régal pour des souvenirs  plus tard.

 

Mercredi matin, après avoir nagé, je me suis assis au jardin extérieur seulement vêtu d’une serviette autour de la taille, Alice s’est assise en face de moi, j’ai écarté les jambes pour qu’elle est une vue sur mon sexe, elle m’a sourit et a fait de même.

« C’est petit tout ça », elle a commencé à se caresser le clito, j’ai commencé à bander, une fois bien dur, elle a arrêté sa masturbation. » C’est mieux là »

Pour l’apéro, Paul, Alice et caroline se sont mis face au soleil, moi en face d’eux à l’ombre sur le mobilier de jardin extérieur qui est très bas.

Alice a remonté sa robe sur ses cuisses pour bronzer. »J’ai une culotte mon chéri » sauf que j’étais bien placé pour voir quelle était complètement transparente. L’apéro a été chaud pour moi.

Caroline s’est douté de ça, et à écartée les jambes mais en se tournant vers Paul, mais elle, elle avait rien dessous.

Alice est restée dans une robe très légère et transparente l’après-midi, quand elle ne bronzait pas à poil dans le jardin loin de nos regards.

 

Jeudi soir, bain de minuit, caroline et moi, Paul était monté se coucher, Alice était montée avec lui.

Après une pipe, caroline me chevauchait au bord de la piscine quand Alice est arrivée.

« Oups, désolé, je m en vais, je reviendrais plus tard »

« Tu peux rester, il jouira plus vite comme ça » effectivement  voir Alice me regarder m’a fait jouir très rapidement, ainsi que ma femme.

Caroline est partie à la salle de bain se laver la chatte.

« C’est raté pour ce soir on dirait, pas la peine que je descende en pleine nuit pour toi, t’as encore tout loupé » dit Alice avec un grand sourire et en se moquant.

« Il Reste vendredi soir »

« Non c’est prévu avec Paul, dernière fois avant de partir »

« Tu lui fais juste une pipe »

« Pas possible il veut me sauter quand même une fois avant qu’on rentre »

« Demain après-midi je fais un massage à caroline dans le jardin, après c’est ton tour, ok »

« Ok, après je t’en fais un, ce sera très dur pour toi » en rigolant

Donc vendredi après-midi, j’ai mis ma table de massage dans le jardin, pas trop au soleil quand même, juste que l’entrejambe de caroline soit orienté vers le transat ou s’installe Paul pour lire d’habitude.il est arrivé avant que je commence avec son livre et ses lunettes de soleil. Je m’en doutais, on ne peut pas savoir si il lit ou si il mate, je ne vais pas le décevoir ce jaloux mateur.

Caroline a enlevé sa robe, et s’est allongée sur le ventre, j’ai mis une serviette sur ses fesses, mais la vue sur son sexe était libre. Après le dos je lui ai demandé de se tourner. J’ai massé ses seins, puis ses cuisses, puis son sexe, sans être vulgaire, juste gentiment. Alice est arrivée et nous regardais.

« Alors tu bandes tout seul mon chéri » à Paul.

Caroline a laissé sa place à Alice, qui avait  enlevé sa robe, elle s’est mise dans la même position qu’elle, nue, mais elle ne voulait pas de couverture sur elle.

« Tu vas pouvoir me surveiller et mater ma chatte mon chéri, bande bien, ce soir on fait l’amour»

Vexé il est rentré lire dans le salon, caroline était parti nager.

J’ai fait le massage à Alice en l’excitant un maximum, mes mains passaient partout.

Puis ce fût mon tour, je n’ai pas été déçu, elle a failli me faire jouir une dizaine de fois.

 

Le soir caroline et moi somme parti en ville, je me suis assis sur un banc, elle, assise devant moi, il y avait un peu de monde qui passait, j’ai glissé ma main sous la robe et je l’ai fait jouir, je lui avait promis qu’elle seule aurait un câlin ce soir, « pas chiche »elle m’avait dit ,j’ai gagné. :db:

 

Nous sommes rentré dans notre chambre pendant que Alice et Paul faisait l’amour, pas discret les 2.

On avait quand même décidé avec Alice de se retrouver à 2h du matin à la salle de bain, mais elle est restée endormie.

 

7 heures, tous debout et fin des vacances. :cray: :cray: :cray:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Récit excitant, dommage que les avances de Alice n'aient pas abouti.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eh oui, il y avait beaucoup de tentations mais aussi des limites... malheureusement!

Après vos congés est ce que tu essayé de contacter Alice? mmm!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

contact repris, au cours du repas, elle m'a fait voir sa piqure d'insecte sur la jambe en la levant ,elle n'avait pas de culotte et était rasée, j'en bande encore devant sa surprise .:yahoo::D:good:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J’ai invité Alice et Paul pour un repas, après les jeux d’eau dans la piscine ou je ne sais pas laquelle des deux femmes a caressé mon sexe et si c’était volontaire, elle m’a demandé un massage du dos.

Elle aime beaucoup recevoir des massages et moi en donner.

Elle s’est installée sur le ventre, en pantalon serré, les mains au  dessus de la tête, voyant cela je me suis mis en survêtement sans rien dessous.

Je lui ais demandé de baisser son pantalon car il était trop haut sur son dos.

Elle l’a baissé sous ses fesses. J’ai massé son dos de la nuque jusqu’au fesses, surtout les fesses. Ses mains qui dépassaient de la table étaient en contact direct avec mon sexe, ajouté à la vue de ses fesses, mon érection est vite arrivée, elle a eu un grand et long  sourire quand elle a senti cela. Pendant tout le massage de son dos, environ ½ heure, ses mains sont restées collé à ma queue, même quand je me  mettais de coté, elle mettait ses mains de coté aussi.

Je lui ais demandé de se retourner, ses seins pointaient comme d’habitude, dommage, sa culotte s’arrêtait juste avant son sexe et était cachée partiellement par le pantalon.

Dernier petit massage, à la fin elle m’a serré dans ses bras avant de s’habiller.

Vivement les prochaines fois, ou je sais que je la verrais nue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.