Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

baguera62

le soleil a du bon

Recommended Posts

Il me semblait l'avoir posté , mais je ne le retrouve pas, j'ai du rever lol.Donc je le remets , histoire vraie

 

  La chaleur a parfois du bon, c'était une période ou il faisait chaud depuis plusieurs jours , une chaleur écrasante, chacun recherchait un peu de fraicheur .C'était un dimanche  , nous nous avions choisi de pique - niquer dans une foret et avons donc pris la voiture pour rouler un peu au hasard .Ne connaissant pas ta région,j'admirais le paysage et les femmes que nous croisions dans les villes, hummmmmm. Il y avait un parking le long de ce superbe fleuve , nous nous y sommes arrété et commencé à marcher le long de l'eau .Il y avait peu de personne sous ce soleil de plomb, mais tous ceux que nous avons croisé ont tous admiré ton 95D qui se balançaient sous ta robe couleur café au lait , car biensur tu n'avais pas mis de soutien gorge , coquine va . 

Qu"il était bon d'entrer sous les arbres , cette fraicheur était vraiment la bienvenue , tu marchais devant  moi, ainsi je pouvais voir ton cul , et .................hum qu'il était beau .suffisamment loin de l'orée du bois , j'ai installé le plaid et rapproché la glacière , pensant , vu l'heure qu'il était , casser la croute .
Mais toi tu étais toujours debout , tu t 'es placée face à moi , avec ce regard vicieux que je te connaissais ,j'ai alors su que tu avais quelque chose en tête . Tes mains se sont placées de chaque coté de tes jambes ,tes doigts ont soulevé ta robe  pour arriver à ta culotte que tu as enlevée et  jetée à la figure , hum je sentais déjà ton envie , je suis sur que tu pensais déjà à ça depuis un bon moment .Et là oh surprise , tu t"es accroupie en remontant le tissu qui te couvrait , les jambes écartées , j'ai vu un jet jaune sortir de tes entrailles , tu faisais pipi devant moi, plus rien ne pouvait te retenir .Je t'ai regardé, c'était beau , mon sexe a pris de l'ampleur sous mon short.Une fois ton affaire terminée , tu es venue t'essuyer sur mon sexe , laissant une trace sur mon short .Je n'ai pas tardé a avoir la queue bien raide et tu l'as senti .Alors jouant la cochonne a fond , tu t'es soulevée pour la sortir et l'enfoncer d'un coup en toi, t'arrachant ce gémissement que j'adorais lorsque je prenais possession de ta grotte .Tandis que tu me chevauchais , j'ai ouvert le haut de ta robe pour sortir tes superbes seins .ils se balançaient au rythme de tes assauts, j"adorais ce spectacle .Ton regard était troublé par ton desir, je t'ai alors dit que tu étais une belle s.....,tu m'as répondu oui et que tu voulais jouir ai .Alors te redressant tu as pris tes grosses mamelles dans tes mains et les a carressées devant moi, tu n'étais plus que gémissement, je ne faisais rien d'autre que t'admirer ,et me retenant pour ne pas jouir avant toi .Mes mains placées de chaque coté de tes hanches , tu te soulevais pour mieux retomber, je t'ai alors dit un tas de mots crus , tes mouvements se sont ralentis , tu l'enfonçais au plus profond de toi.je savais qu'après ce moment de douceur tu deviendrais folle et jouirait, comme un élastique qui a besoin d'accumuler de l'énergie avant de partir  .Et ce fut l'apothéose , reprenant de plus belle ta chevauchée , tu es devenue comme folle , tu gémissais de plus en plus , tes gros obus bougeaient dans tous les sens .et c'est en criant que tu as pris ton pied, je t'ai suivi , innondant tes entrailles de mon sperme , que  cétait bon .

Il y a maintenant pas mal d'année que cela s'est produit , mais je n'ai rien oublié , je revois encore la scène comme si elle s'était produite hier , car cette histoire est vraie .On a passée toute la journée sous les arbres , un homme est même passé à coté de nous l'après midi , promenant son cheval, heureusement on était sage à ce moment 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.