Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité

Au détour d'une ficelle

Recommended Posts

Invité

Plein été, les vacances... Le soleil de Normandie apporte son lot de vacanciers. Je laisse ma chérie à ses occupations, parfois même MES chéris comme j'aime les appeler, à leurs occupations. (Pour ceux qui voudraient en savoir plus c'est par dans un premier temps, puis )

 

Habitant tout juste au bord de la mer, je n'ai qu'à sortir de chez moi pour poser mes pieds sur le sable. Les rochers, tels qu'ils sont placés, me permettent même d'avoir un petit bout de plage "perso" dont je dispose plus ou moins comme bon me semble. Je décidais donc de m'y poser pour apprécier la chaleur du soleil sur mon corps. Entièrement nu, je me posais plus ou moins à l'abris des regards. 

 

Je regardais au loin les promeneurs, laissant mes yeux glisser sur ces messieurs, autant que sur ces demoiselles. Les maillots bien remplis, les fesses de ces dames tout juste cachées par leur bikini... Petit à petit, "monsieur" commençait à montrer le bout de son nez... Pour éviter tout soucis, je décidais de rentrer pour cacher mon érection. J'enfile alors mon string, et avance le long du couloir frais. De longs et profonds gémissements me laissent comprendre à quelle activité se livrent ma chérie et notre ami. Avec un sourire de plaisir, je décide de m'asseoir devant la télé, "monsieur" au garde à vous. 

 

Au bout de quelques secondes, je sens une main sur mon épaule. C'est Kévin notre ami. Entièrement nu, son membre pend mais est déjà d'une taille plus qu'agréable. Je met quelques secondes à réagir, mais les gémissements continuent. Un simple coup d’œil dehors me permet de voir que notre "ami d'un soir" était revenu prendre sa dose. Kévin me fais signe de ne faire aucun bruit, prend ma main et m’entraîne vers la chambre dont la porte est entre-ouverte. Mathilde, à 4 pattes, se fait prendre par Julien (l'ami d'un soir). Il est bestial, violent. Ses mains agrippent les hanches de Mathilde et viennent se claquer sur ses fesses. Elle gémit comme jamais. Je peux tout juste distinguer le membre de Julien entrer et sortir avec fougue de l'entre-jambe de Mathilde qui, quand elle peut, et dans un soupir, en demande plus encore.

 

Kévin se colle à moi, tourne ma tête et pose ses lèvres sur les miennes. Mon sexe me fait mal, emprisonné dans ce petit bout de tissus qui, tendu comme il l'est, frotte sur mon petit trou. Je sens son membre tendu sur laquelle sa main fait quelques aller retour. Reflex oblige, je le prend en main et le caresse, tout en gardant un oeil sur ma cochonne de copine. Je les vois changer de position, Elle se positionne face à lui, jambes en grand écarte, et lui vient la pilonner de son membre. Elle glisse ses mains autour de lui et vient glisser sa langue dans sa bouche. 

 

Kevin me fait signe, il me montre sa queue tendue... Je me met alors à genoux et entreprend la fellation de ma vie. Succions, léchouilles... Il pose ses mains sur ma tête pendant que nous regardons nos amis baiser. Il donne du rythme à ma tête par ses mains. Mathilde gémit de plus en plus fort de l'autre coté de la porte. Kévin me met debout, me tourne fasse au mur, penché, et fait glisser mon string à mes pieds à l'aide de sa queue. Après quelques gouttes de gel, il se glisse en moi aisément. Mathilde gémit de plus en plus fort, accompagnant mes premiers soupirs. De petits cris me permettent de confirmer ce que je pensais, elle vient d'avoir son orgasme. Profitant de la queue de Kévin, je la regarde se mettre à 4 pattes à nouveau pour sucer Julien, pendant que celui ci lui fouille l'intérieur à l'aide de notre gode. Je l'entend reprendre ses gémissements, pendant qu'elle s'applique à finir Julien. Je sens Kevin qui accélère son rythme doucement. La sensation de son membre en moi, et la vision ont raison de moi, je jouis. Kévin me suis peu après, pendant que Mathilde jouis de nouveau à son tour. Nous nous levons et, après un baiser langoureux, nous décidons de prendre une douche bien méritée. En sortant de la douche, Mathilde est assise sur le canapé, nue, sur les genoux de Julien qui apparemment à toujours une belle et impressionnante érection.Ils me regardent, s'embrassent et me regardent à nouveau. Mathilde se met à genoux et plante la queue de Julien au fond de sa gorge. Après quelques allers retour et quelques coups de langue, Julien se vide dans la bouche de Mathilde qui vient m'embrasser pour partager son jus.

 

 

Ce fût un après midi magnifique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Il y a toujours des candidats pour elle ;) mais nous les choisissons avec soin ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Il y a toujours des candidats pour elle ;) mais nous les choisissons avec soin ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.