Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Twister

Rugir de plaisir

Recommended Posts

Il y a quelques étés, j'ai fait la connaissance via message électronique interposé d'une charmante femme.

De fil en aiguille, nous parlons de tout et de rien, nos vies, nos envies... avec une immense liberté : l'un comme l'autre, nous assumons nos envies de l'autre et que si nous nous rencontrions, l'idée même de prendre du bon temps juste pour le plaisir de prendre du bon temps n'est pas un problème... et l'idée nous vient de nous rencontrer... la seule "consigne" était : "quoi qu'il arrive entre nous, qu'on se plaise ou pas, on ne se prend pas la tête".

Ce qui correspond totalement à ma philosophie de vie. :)

Arrive le week-end, c'est un été chaud, et j'ai réussi à me libérer pour aller la rejoindre. Je roule tranquillement pour arriver chez elle, curieusement, je me faufile entre les bouchons des départs en vacances, et j'arrive très facilement chez elle... hormis une rue qui m'induit en erreur. :)

Je décide de l'appeler :

- je crois que je suis en bas de chez toi !

- ok j'arrive !

Je la vois pour la première fois en vrai, je note qu'elle s'est faite toute belle, coiffure, un peu de maquillage, bien habillée... j'apprécie beaucoup. Nous nous faisons la bise, et elle m'accompagne à ma voiture pour que je prenne quelques affaires.

Nous discutons aimablement, l'entente est cordiale et me confirme totalement mon impression par e-mail interposé, et les sujets sont aussi libérés que par voie électronique : nous parlons de nos aventures, de connaissances communes, etc... Comme il fait très chaud, nous nous mettons au frais chez elle, je bois un petit sirop frais tout en discutant avec elle, et nous décidons d'aller manger un petit morceau léger à proximité de chez elle.

Avant de partir manger, je lui tends un petit cadeau, une petite boîte de chocolats. Elle me sourit, et me dépose un petit smack très léger. Je suis légèrement troublé...

Nous partons marcher en direction d'un centre commercial, nous prenons un petit repas asiatique très léger en tête à tête. Je ne cache pas que son smack a pour moi une signification...

Arrive la fin du repas, ambiance très détendue... nous décidons de rentrer chez elle pour nous mettre au frais... nous faisons un détour par une pharmacie, en riant, je lui dis "on ne sait jamais, il faut toujours savoir sortir couvert, on n'est jamais à l'abri". Bref, j'achète donc une boite de préservatifs, nous en rions, et nous retournons chez elle.

Nous nous installons sur son canapé... et nous sommes très proches. Nous laissons venir le moment en continuant à discuter... mes mains sont posées sur ses jambes, je sens que nous mourrons d'envie de franchir la barrière ensemble... lentement, au fil de la discussion, nos corps se rapprochent... nos mains touchent l'air de rien le corps de l'autre...

Puis je ne peux plus résister, je viens l'embrasser, d'abord doucement, puis nos langues se rejoignent, joutent ensemble... sa langue est délicieusement agile et m'électrise, et je sens qu'elle ne m'avait pas menti quand elle disait que les longs baisers passionnés lui faisaient un effet terrible !

Nos mains parcourent nos corps, les baisers sont de plus en plus sauvages...

Nos habits tombent petit à petit... puis ma main descend vers son intimité, je sens qu'elle est déjà bien humide et gourmande... je la caresse à travers la dentelle, elle gémit... puis petit à petit j'écarte la dentelle pour venir toucher doucement sa vulve... nos baisers sont volcaniques...

Je fais doucement entrer un doigt en elle, elle ouvre totalement ses jambes pour m'inviter à continuer... je descends vers sa chatte déjà bien trempée, j'ai envie de la goûter, offerte sur le divan. Je joue avec plusieurs doigts en elle, elle ondule, gémit.. ma langue vient se poser sur son bouton et le titille...

J'adore voir son corps qui ondule autour de ma tête entre ses cuisses... c'est intime et tellement excitant de la voir offerte ainsi. Je remets deux doigts dans sa chatte trempée, et décide de la doigter avec gourmandise... elle gémit, encore et encore... elle vient même se caresser le clito pendant que je la doigte... cela m'excite au plus haut point... je la sens gourmande de sexe, cela me donne furieusement envie de la satisfaire !

- on va dans ta chambre ? lui proposé-je.

- oui, viens !

Le peu d'habits qui subsistaient sur nous tombent, et nous entrons dans sa chambre... elle s'assied sur le lit, et m'invite à m'approcher... elle pose sa main sur mon sexe dressé... sa bouche l'embrasse doucement, sa langue vient titiller mon frein... hummmm... elle est vraiment douée pour les fellations. Je prends doucement sa tête, et imprime un léger va-et-vient, je lui glisse que j'ai envie de faire l'amour à sa bouche tellement c'est bon... son sourire me dit qu'elle adore l'effet qu'elle me fait.

Sa langue experte rend mon gland hyper sensible... puis je l'invite à s'étendre, j'ai envie de venir en elle. Je mets un préservatif, puis doucement je la pénètre... comme elle est très excitée, je n'ai aucun problème à venir totalement en elle... sa fellation m'a mis hors de moi, j'ai envie de la dompter comme un fou, de lui rendre ce plaisir.

Nous commençons en missionnaire, puis je la prends les cuisses bien ouvertes, elle crie et me dit qu'elle adore que je la transperce ainsi... nous varions les plaisirs pendant une bonne demi-heure. Je m'amuse à la pénétrer profondément, puis doucement, à accélérer puis ralentir...

Avantage de préliminaires bien faites, je suis plutôt endurant tout en ayant beaucoup de plaisir... c'est délicieux. Elle a toujours ce regard très gourmand qui me donne envie de me déchaîner... je lui propose de la prendre en levrette, elle accepte, puis mes mains bien agrippées à ses hanches me permettent de la rendre folle, je sors d'elle... reviens en elle... essaie d'aller le plus profondément possible... puis je sens que je suis sur le chemin de non-retour... elle me dit de ne pas m'arrêter, de jouir en elle... j'accélère encore, et encore... et j'explose en elle, je sens mon plaisir partir par vagues... hummmmmm... c'est trop bon.

Je tombe à côté d'elle, son sourire me dit qu'elle a adoré... nous discutons un peu, détendus, sans tabou... comme on peut discuter de manière libérée après avoir fait l'amour.

Un moment de calme entre deux tempêtes...

Elle me dit qu'elle adore mon endurance, je lui fais remarquer que c'est sa gourmandise à mon égard et nos préliminaires délicieuses qui me l'ont donnée cette endurance. Je lui confesse que sa gourmandise à mon égard me donne envie de la satisfaire... et que je suis resté plutôt sage, mais si nous recommençons, je serai beaucoup plus coquin... elle me dit qu'elle ne demande pas mieux...

Nous sommes l'un contre l'autre... nous recommençons à nous embrasser, sa langue jouant avec la mienne m'excite au plus haut point... je lui glisse que je suis très peu redescendu et que si elle me veut, je vais être encore plus endurant, que je vais et que je veux la rendre folle !

Sa main vient vers mon sexe, elle s'amuse à vérifier mes paroles... je suis très excité. Je lui caresse son bouton, elle est bien mouillée... nos esprits et nos corps s'échauffent, nous nous glissons quelques mots coquins qui achèvent de nous électriser... je lui dis qu'il faut que je remette un préservatif, car j'ai trop envie de revenir en elle...

J'en remets donc un, nous sommes couchés, côte à côte... elle se met en ciseau par rapport à moi, je suis surpris, car cette position n'est pas toujours géniale pour la pénétration... néanmoins, doucement elle se positionne, et nous fusionnons, il y a beaucoup de volupté dans notre étreinte, je sens son corps qui ondule au même rythme que le mien... j'ai l'impression que nous ne faisons plus qu'un, nos corps emmêlés... c'est incroyablement érotique et bon... nos langues joutent ensemble, puis je lui glisse à l'oreille entre plusieurs soupirs et gémissements de notre part :

- hummm... alors, tu me disais que tu adores chevaucher un homme ?

- aaaaah... oui, j'aime beaucoup... hummm....

- et si tu venais t'empaler sur moi...

- ouiiiii, je veux être sur toi...

- je vais te rendre folle...

- ouiiiii, j'ai envie de toi...

Nous changeons de position, elle se met sur moi en amazone, mon sexe retrouve aisément le chemin de sa chatte trempée... nous bougeons doucement l'un dans l'autre ainsi, je l'invite à venir m'embrasser, sa langue joue avec la mienne...

J'ai envie de lui rendre tout le plaisir qu'elle m'a donné tout à l'heure... je commence à aller et venir en elle, nos esprits et nos corps surchauffés font le reste : je commence à m'agripper à ses hanches, puis je lui donne de vigoureux coups de reins, lents et puissants pour aller bien au fond d'elle. Elle est surprise et crie à chaque pénétration, je vais de plus en plus profondément en elle, comme animé par un désir de la rendre folle.

C'est étrange, elle est sur moi, plutôt dans une position dominante... mais j'ai l'impression qu'elle est totalement soumise...

Je me redresse, l'embrasse, l'invite à s'étendre sur moi, et j'accélère les pénétrations, elle est surprise de cet assaut, elle gémit et crie, j'alterne pendant un long moment les pénétrations lentes et très profondes et ces salves très rapides... je sens qu'elle défaillit, son visage est tendu, elle halète... et je me régale de la voir ainsi.

Je vais de plus en plus profondément en elle, j'ai l'impression que sa fontaine est de plus en plus ouverte quand mon sexe entre totalement en elle, sa mouille et sa chaleur enveloppent mon sexe, elle est totalement ailleurs et cela me ravit !

Je suis totalement en elle, ce petit jeu dure... encore et encore... je sens sa mouille autour de mon sexe... descendre sur mon pubis et mes couilles... elle m'avait avoué qu'aucun homme ne l'avait vraiment fait jouir... y arriverais-je ? La voir totalement offerte, ailleurs, excitée, impudique m'excite encore plus, je redouble d'efforts pour lui procurer ces pénétrations tantôt lentes et rapides qui la rendent folle... des mots coquins sont lâchés dans le feu de l'action, nous sommes ailleurs...

Son regard soumis et gourmand me stimule... je la veux chauffée à blanc, je veux la rendre folle. Je m'agrippe du mieux que je peux à ses hanches pour aller très profondément en elle, elle gémit à chaque pénétration, son visage se crispe... cette chevauchée dure encore un bon moment...

Elle tombe épuisée sur moi, nos langues joutent encore un peu... essoufflée, elle me glisse :

- T'es incroyablement endurant toi !!!

- Merci ! Je te rassure, tu m'épuises aussi. :) ça t'a plu que je fasse durer ?

- J'ai jamais eu un mec aussi endurant... (elle ne sait plus trop où elle en est)... j'ai dû jouir, vu comme je suis trempée...

- Comme tu es gourmande, ça m'a donné trop envie de te satisfaire...

- Tu voudrais que je te rende la politesse ?

- Avec plaisir... mais j'ai pas envie de sortir de toi... j'y suis bien...

- Oh oui que tu y es bien... putain quel pied...

Elle se met à côté de moi, j'ôte mon préservatif, et sa bouche vient se poser sur mon sexe tout violacé de désir. Sa langue experte me rend fou, caresses sur le frein, tantôt elle me gobe complètement, tantôt sa langue sort... elle gobe mes testicules... le plaisir est immense pour moi, je sens mon corps qui rayonne...

Elle continue à me sucer avec beaucoup d'application, mon gland devient tellement sensible que c'en est presque douloureux... je sens qu'elle veut me faire jouir, mais mon gland est tellement sensible que je n'y arrive pas... et notre folle chevauchée nous a bien épuisés !

Nous sommes en nage, et nous faisons une pause. Je m'affale sur le ventre, elle est de côté. Nous nous regardons avec un sourire non déguisé... ravis de s'être aussi bien encanaillés les deux !

Elle est surprise, et me lâche :

- dis donc, t'es vraiment endurant toi !

- peut-être, mais là, je suis mort ! Quelle expertise en sucette...

- j'adore faire ça... et j'adore le faire bien.

- j'avais remarqué ! Quel pied !

- Merci ! Faut dire... que c'est rare qu'un homme tienne plusieurs heures... je les fais craquer bien avant en général !

- Coquine et gourmande va !

Nous éclatons de rire... et nous nous reposons un peu, en profitons pour discuter... et elle me propose d'aller visiter un peu sa ville, joli coin, et cela nous permet de nous remettre de nos émotions.

Il y en aura d'autres… la suite ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Ainsel

Bien sûr ! Très joli récit, tendre et excitant.  ^_^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

cool l'ami et tant mieux !

elle s'appelle comment la gentille fille ? et comment est-elle ?? 8-0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un moment dont on rêve tous

Un fantasme que l'on partage avec celles / ceux que l'on croisent ici

Mais parfois la vie .....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas pour les autres, mais moi j'ai bien envie de savoir la suite ^^

 

Très beau texte :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Tres excitant....n'hesite pas a ecrire la suite ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La suite :

Nous cherchons un petit restaurant, mais ces derniers sont tous pris d'assaut... nous choisissons de rentrer chez elle.

Arrivés chez elle, je m'étends sur son divan, et elle vient se lover contre moi... nous nous reposons un peu de cette longue marche... puis nos mains recommencent à être baladeuses... nous nous sommes vite enflammés de nouveau, nous retournons vite dans sa chambre, cette fois, elle fait durer une fellation comme j'en ai rarement reçu... coups de langue, gobage de mon sexe, baisers, léchouilles le long de son sexe... elle me rend littéralement fou de plaisir en ne ménageant pas une seconde ses efforts... je la soupçonne de même prendre du plaisir à me regarder pendant que sa bouche me procure mille plaisirs...

Nous avons refait l'amour pendant un long moment ensuite, nous avons variés les plaisirs pendant un long moment, et nous sommes de nouveau tombés épuisés, en nage...

Je lui ai glissé que j'adorais tout ce que l'on faisait... mais que j'étais épuisé, elle m'avait complètement pompé mon énergie... :)

Nous nous sommes endormis peu après...

Le matin, nous nous réveillons tout en douceur... j'ai senti qu'elle était prête à recommencer notre chevauchée... doucement, je prends le temps de me réveiller... nous avons commencé à nous embrasser, le soleil perçait à travers les volets... sa main revient vers mon sexe, lequel ne tarde pas à être bien dur... très rapidement, nos corps se réclament et nos esprits s'échauffent... fort nos chevauchées très réussies de la veille, je sens que nous avons envie de nous lâcher... je me met debout, et elle vient s'asseoir au bord du lit, elle commence une fellation dont elle a le secret... c'est encore un pur plaisir pour moi, elle varie les sensations, me rend complètement fou... à un moment, j'ai eu envie d'aller plus loin, qu'elle me possède...

Je suis toujours debout, je pose un pied sur le lit, et je lui propose de continuer à me gober, tout en me stimulant entre les deux fesses... elle accepte avec un sourire... je suis aux abois, les mains sur sa tête pour imprimer le mouvement, en train de faire l'amour à sa bouche, mon petit trou offert et stimulé par son doigt... mon corps irradie de plaisir...

Subitement, j'ai envie de lui rendre la pareille, je mets un préservatif sur mon sexe tendu à bloc, et je la pénètre sauvagement, avec la ferme intention de lui donner autant de plaisir qu'elle venait de m'en procurer... dans le feu de l'action, quelques mots crus fusent de chacun de nous deux... tantôt je la prends en missionnaire, tantôt je lui ouvre les jambes pour aller au fond de sa fontaine... elle est soumise à mes assauts, je la prends fermement... mon sexe tendu à bloc vient au fond de sa fontaine, et nos langues joutent ensemble... nous sommes complètement désinhibés, elle ferme les yeux quand je viens totalement en elle, son visage se crispe, nous crions notre plaisir... j'ignore si les voisins nous entendent, car nous ne sommes pas très discrets... et cela n'a plus d'importance, nous avons passé ce stade !

Elle m'a tellement excité avec sa fellation que je tiens une forme olympique, je suis devenu une bête enragée, dont le seul but est de lui donner du plaisir... je varie les positions, la prends sauvagement en levrette... quelques dialogues crus sont improvisés dans le feu de l'action :

- (je lui donne une fessée) vilaine fille ! Petite cochonne !

- oooooh, ta bite me fait tellement de bien... continue à me prendre !

- (une autre fessée) j'aime trop te la mettre au fond de ta chatte !

- (elle se caresse en même temps le clito) oui, continue, donne-moi encore ta bite !

- tiens, je suis ton gode personnel maintenant !

Je la prends encore pendant un long moment, nous revenons en missionnaire, où je m'amuse à mettre mes mains sous ses fesses pour mieux qu'elle sente mes coups de boutoirs, et à varier les angles de pénétrations et les plaisirs... nous sommes ailleurs, la voir totalement offerte et désinhibée me donne encore plus envie... je la pilonne un bon moment encore... puis la fatigue commence à me saisir, cela fait plusieurs heures que nous joutons ensemble... je lui demande si elle voudrait essayer de me faire jouir dans sa bouche... elle accepte avec plaisir. J'arrache mon préservatif, elle est toujours sur le dos, j'approche mon sexe de sa bouche, elle me gobe, et me procure mille plaisirs...

Nous basculons, j'ai envie de me laisser aller... je me mets sur le dos, elle est de côté, et déchaine toute sa science de la fellation... mon gland devient tellement sensible que je supporte difficilement le contact... puis je lâche prise, je sens mon corps qui rayonne littéralement, cette sensation singulière m'est arrivée que très rarement... et je suis en train de la vivre : je sens mon corps qui bouillonne de l'intérieur, comme des fourmis sous la peau, mais en version "agréable", de la tête aux pieds. Ce phénomène est tellement singulier que je n'arrive plus à maîtriser quoi que ce soit... elle doit sentir que je suis à sa merci, les bras au-dessus de ma tête, totalement offert... cette fellation divine dure un bon moment...

Je sens qu'elle fait tout pour que j'éjacule dans sa bouche... je n'y arrive pas, mon corps est devenu trop sensible, et la fatigue se fait un peu ressentir... nous tombons bien épuisés... elle est surprise que je n'éjacule pas, je lui explique ce que j'ai ressenti... et que c'est bien plus agréable et rare que le fait d'éjaculer !

Bref, nous nous remettons de nos émotions, je suis complètement vidé...

Comme nous sommes en nage, nous décidons de prendre une douche bien sage ensemble... et nous allons faire un petit tour afin de trouver un restaurant. Très bon repas ensemble, les spécialités locales sont délicieuses. Pendant le repas, elle s'amuse à mettre son pied discrètement entre mes cuisses... insatiable gourmande. :)

Nous nous promenons un peu et revenons chez elle, il va être pour moi le temps de partir... néanmoins, elle me fait comprendre qu'elle me veut encore une fois... je la soupçonne de vouloir me faire jouir, comme une sorte de défi ! Nous retournons dans sa chambre pour une dernière chevauchée, un peu plus calme et plus courte que les précédentes... qui se solde par un orgasme foudroyant en levrette pour moi.

Je tombe à côté d'elle, complètement épuisé... et nous passons un moment tendre l'un à côté de l'autre, à discuter.

Très contents de notre week-end, nous nous disons au revoir... au moment où je pars, un orage très violent éclate. C'est étonnant ce que les chaleurs orageuses donnent comme envies avant que l'orage n'explose...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très belle suite :)

 

J'avais pas vu ta signature, elle m'a bien fait marrer ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toujours un bonheur de te lire et de relire, Msieur Tornade!:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.