Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

feuille-blanche

Eric, la qualité allemande

Recommended Posts

On le sait bien, les soirées des étudiants sont souvent sous le signe de l’alcool et de la « musique » à fond les ballons. Et, pour ne pas changer, ma dernière soirée était exactement de ce style là. C’était une soirée dans une boîte réservée pour l’occasion, l’alcool gratuit dans des gobelets « eco-cup », tous bourrés oui, mais écologiques !  
 
Je me connais je suis une grannnnde timide. Pour pouvoir me déhancher sans remords sur la piste, il me faut au minimum un verre pour oublier ce corps que je hais, mes mouvements d’hippopotame paraplégique et les regards que je ne peux pas m’empêcher de voir comme moqueurs. Je m’arrête donc au bar et commande un verre, sans même penser à demander ce qu’il y a dedans. Je sais que c’est mal mais tout était pris en charge par l’asso de l’école, la navette de retour me déposant tout prêt de chez moi, je n’avais pas à me sentir coupable. 
 
J’avale mon verre et vais retrouver ma copine D. sur la piste. On se déhanche, on rigole comme des folles et je passe la meilleure soirée de ma vie. Finalement ma copine se fait aborder par un étudiant étranger au type médittéranéen. Ils se mettent à danser collé serré et j’adresse alors un grand sourire à D. Elle qui se plaignait de ne pas avoir connu de garçon récemment …. C’est chose faite. 
 
Alors que je retourne bouger mon corps sur la piste, je croise le regard de Eric. Eric est un étudiant étranger lui aussi. Il est allemand et bien bâti. Mes seuls souvenirs de la langue de Goete se limitent à « Zumgleich, mein Katz ist töt. Ich habe kein Geld » ce qui en français donne « Pitié, mon chat est mort. Je n’ai pas d’argent » avouez que pour draguer c’est moyen. 
 
Il parle assez bien français pour qu’il comprenne quand je lui demande son prénom. Chose polie à faire avant de l’embrasser à pleine bouche. Car c’est ce qui arrive. D’abord son corps, bien plus grand et large que le mien, se colle à moi et ondule dans un mouvement sensuel. L’alcool, la chaleur, la musique, son parfum mentholé…. Tout ça me trouble la tête. Je suis sur un nuage et j’ai un sourire stupide collé aux lèvres. 
 
Je passe mes bras autour de son cou et ses lèvres viennent se greffer aux miennes. Nos deux corps se meuvent en totale coordination, c’est comme si nous faisions l’amour sur la piste. 
 
Emporté par son élan, Eric me soulève et par réflexe je referme mes jambes autour de sa taille. Je suis un peu saoule mais encore assez lucide pour être gênée par la position. Je lui dit à l’oreille que ma jupe est trop courte pour cette position. Il rit, d’un rire chaud, grave et sensuel …. Et me dit avec sa voix un peu enrouée et enjouée. « Non tu es parfaite. »
 
Je suis aux anges. Il me ramène au sol et nous dansons à nouveau, cette fois il est tellement collé à moi qu’on dirait un seul corps. Il s’abaisse jusqu’à ce que sa tête arrive au niveau de mon décolleté et il m’adresse un sourire canaille qui provoque une chaleur humide dans ma culotte. Il se redresse et cette fois me retourne pour que je sois dos à lui. Il me tient par les hanches , ma tête contre son épaule tandis que l’on ondule sensuellement. En ouvrant les yeux je croise le regard amusé d’un camarade de club d’art. Je ne m’en préoccupe pas trop et me contente de refermer les yeux en souriant. 
 
Je me sens bien, j’ai chaud mais c’est cette chaleur intérieure si agréable ! 
Je finis par me retourner pour l’embrasser à nouveau, son début de barbe me piquant et me griffant agréablement les lèvres et la peau du menton. Il se penche à mon oreille et me murmure, le meilleur compliment que j’ai jamais entendu : 
 
« Tu es parfaite …. Tu es française ! »
 
Il m’a gagnée !  
Ses mains sont sur mes hanches et voilà qu’il me re-porte et s’amuse à me faire tourner. Vous savez comme dans les films romantiques en noir et blanc … le fameux cliché. 
 
Alors oui c’est sympa mais avec une jupe patineuse … ça dévoile pas mal de chose. Je sens l’air frais sur mon postérieur et j’entends quelques rires derrière moi. Bon il est temps de redescendre. 
 
Sa langue vient rejoindre la mienne, je mordille sa bouche, j’ai envie de plus …. Bien plus. 
 
Malheureusement une simple pause « toilettes pour dames » me fait perdre mon bel allemand et c’est seule que je suis rentrée chez moi. 
Un peu enjouée par les dernières vapeurs d’alcool, une fois sur mon lit, c’est en soupirant le prénom d’Eric que je me suis faite jouir avec deux doigts tremblants. 
 
Je n’ai jamais revu mon bel allemand …. Vive la Deutsche Qualität ! 
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Waaw, super ! ;)  Bien écrit, de l'humour, de la sensualité, le début d'une soirée qui s'annonçait chaude. Pourquoi ne t'a-t-il pas attendu ? :unknw:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

encore une fois, on ressent tes doutes ... mais c'est si bon quand tu te lâches ..

 

Deutsch Qualität  ! mais les amoureux des belles courbes préféront la french touch ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

zut, envolé!!!

tu ne l'as donc pas retrouvé ensuite?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De quoi me faire regretter de finir mes études ... enfin presque :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Ainsel

Mes seuls souvenirs de la langue de Goete se limitent à « Zumgleich, mein Katz ist töt. Ich habe kein Geld » ce qui en français donne « Pitié, mon chat est mort. Je n’ai pas d’argent » avouez que pour draguer c’est moyen.

 

J'ai éclaté de rire.  :lal:

Bravo pour ce texte, d'une sensualité envoûtante. ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest bel.inconnu

On en a tondu pour moins que ça ! :lal: (surtout depuis vendredi dernier)...mais récit envoûtant ! Ah, les soirées étudiantes... 

 

Dommage que l'union de vos corps n'ait pu atteindre son stade ultime mais...tu en es quitte pour un sacré fantasme sur les allemands à partir d'aujourd'hui ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très joli récit!

Cependant, je m'attendais à une fin en feu d'artifice bien que tu aies pu prendre du plaisir seule.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qui a dit que la qualité Bosh était de la m.... ? ^^ Mwahahahah ^^

 

Superbe texte ;).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.