Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • 0
joliette

Une vision intéressante du manque de désir féminin

Question

« TU NE PRENDS JAMAIS L'INITIATIVE DU RAPPORT SEXUEL » Samedi, 07 Juin 2014
 

Bonjour, chers visiteurs. Ce samedi, une visite guidée extraordinaire au cœur de la plus énorme guerre de tranchées du couple : l'initiative sexuelle. Pourquoi parler de guerre, alors qu'on en meurt rarement ? Tout simplement parce que l'initiative sexuelle aurait, selon nos calculs, brisé plus de couples que la ligne Maginot.

 

initiate_sex_7442.png

Je vais, si vous le voulez bien, commencer avec brutalité : 44 % des femmes ne prennent jamais l'initiative sexuelleMais la moitié des femmes aimerait faire l'amour plus souvent (sont-ce les mêmes : impossible de le savoir). On sait également que les femmes sont les premières à se lasser de la sexualité domestique, et le phénomène commence tôt : au bout de une à quatre années, ras-le-bol. Déjà ? Oui. (Selon certains évolutionnistes, les femmes ne sont pas faites pour la vie domestique. Il leur faut changer de partenaires pour recréer du désir.)

 

A mon sens, il ne s'agit pas forcément d'un problème de libido. Encore moins d'un problème d'amour. Pour persister dans la brutalité : si je ralentis mon activité sexuelle, c'est tout simplement de l'ennui. Un ennui large comme un gouffre. Je sais exactement à quoi va ressembler ma prochaine interaction sexuelle : une copie plus ou moins conforme de la précédente interaction sexuelle, qui elle-même ressemblait foutrement à celle d'avant.

 

Nous voulons de la variation, pas des missionnaires automatiques (oui, le samedi je me permets d'essentialiser les femmes et de parler en leur nom, veuillez laisser vos insultes dans les commentaires). Peut-être parce que nos attentes sont plus élevées (puisqu'on n'aura pas de salaire égal, pourrait-on avoir des orgasmes incroyables?). Peut-être parce que nous mettons plus de nous-mêmes dans la sexualité. Peut-être parce que la technique sur laquelle le couple s'est fixée (laissez-moi deviner : la pénétration vaginale) est « agréable mais pas renversante » - alors qu'on voudrait tellement être renversées.

 

Si on investit du temps et de l'énergie dans notre sexualité (épilation, lingerie, temps de sommeil) alors il faudrait que les résultats soient à la hauteur de l'investissement. Puis-je continuer à être brutale ? Souvent l'investissement d'un homme est inexistant. Donc une satisfaction banale et répétitive convient. J'ai eu l'impression, à certains moments de ma vie, qu'une machine pourrait me remplacer : pire encore, une machine pas bien aventureuse, pas bien imaginative. J'ai eu l'impression que certains amants s'en « contentaient ».

 

Une femme qui ne prend plus d'initiative sexuelle, c'est une femme qui n'est plus « contente », qui ne comprend plus pourquoi elle se donne tant de mal pour si peu.

 

Et peut-être aussi qu'un homme qui a une libido en or massif, c'est un homme sexuellement stimulé toute la journée par la publicité, par le porno ou par une culture de l'image qui étale des femmes dénudées sans même chercher de prétexte. Les femmes ne sont pas "spontanément" stimulées par leur environnement. Donc pour nous, désirer, c'est peut-être un supplément d'effort.

 

Oui, oui, je vous entends au fond : pourquoi, si on s'ennuie, ne prend-on pas l'initiative de rapports sexuels différents ? Pourquoi ne pas prendre ses fantasmes en main, pour les proposer aux hommes / à son conjoint ? C'est là qu'on trébuche : verbaliser ses fantasmes reste un privilège majoritairement masculin, et on nous a suffisamment rabâché la différence entre mère et putain pour qu'on hésite avant de mixer ce cocktail explosif. D'ailleurs, voilà bien un terrain sexuel sur lequel on n'avance aucunement (merci au slut-shaming).

 

Un tiers des femmes pensent que les hommes peuvent plus facilement parler de leurs fantasmes. 18 % ont honte de leurs désirs. Du coup, 47 % ne réalisent que rarement leurs fantasmes, et 25 % ne les réalisent jamais.

 

Deuxio, parlons de ces fameux fantasmes : à 70 %, pour la jeune génération de femmes, ils consisteront à « être dominée »... donc à laisser l'initiative aux hommes. Elles demandent également plus d'audace (25%) et de sauvagerie (22%). Le cercle vicieux commence à cet endroit. On a érotisé le mâle dominant, glorifié le muscle, encensé les nouveaux « vrais mecs » barbus et tatoués : quand ils se comportent passivement au lit, forcément, on tombe de haut. Les jeux de pouvoir sont au cœur de l'érotisme contemporain – pour le meilleur et régulièrement pour le pire : mais hey, entre Twilight et son vampire totalement abusif, et 50 Shades of Grey, quelques traces sont restées.

 

Ensuite, je me permets d'insister sur le « jeu » de pouvoir : vous pouvez prendre les devants, mais c'est votre tour pour la vaisselle (d'ailleurs on ne peut pas faire la vaisselle quand on est menottée au lit).

 

Tout ça pour arriver à mon conseil final : au moment où votre copine arrête de prendre l'initiative sexuelle, il pourrait être judicieux de VOUS remettre en question – pour relancer la machine. Au lieu de chouiner en mode « tu me laisses tout faire », analysez honnêtement ce que vous proposez. Parlons-nous d'une pénétration de routine avec un mec qui se laisse aller, qui ne fait plus preuve de passion, qui n'a pas renégocié sa sexualité depuis deux ans ? Et bah, mon garçon : faut pas rêver.

 

L'envie ne tombe pas du ciel : il faut donner envie. Vendre du rêve. Se mettre en danger. Il y a fort à parier qu'en relevant vos attentes, vous releviez aussi la libido somnolente de votre moitié.

 

 

 

http://www.gqmagazine.fr/sexactu/articles/-tu-ne-prends-jamais-linitiative-du-rapport-sexuel-/14329

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Recommended Posts

Je suis assez d'accord avec cette façon de voir!

 

L'ambiance, le rêve, le jeu, comme stimulateur du désir, plus que sur les aspects techniques.

 

Parce que franchement, le meilleur des cunnis, si vous vous emm....., ça ne sert à rien!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

oulahhhhhhhhhhhhhhhh joliette , un sacré coup de tong dans la fourmillière que voilà :D :D :D :D mais pour tout dire même si je suis un mec .....je suis assez d'accord avec l'article ......ça doit être mon coté fille :girl_devil: :girl_devil: :girl_devil:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Yeho

Bonsoir.

Alors oui un coup de pied dans la fourmiliere c'est sur. Moi qui pourtant essaye de porter un regard d'attention, d'apprendissage et de comprehension, j'avoue que j'ai du mal a me retenir de pas reagir autrement... Bref. Un long explicatif qui selon moi est la meileur definition du probleme sur la sexualité pour un couple dans notre societe.

Dans ton texte on passe par tout les raccourcies ou faux argument selon moi. Bien sur tu as peut etre les bons chiffres, les bons resultats etc. J'en suis pas a remettre en cause les sources ou etudes (bien que ca doit tjs etre un reflexe pour bien des choses), parce que selon moi c'est pas la qu'il faut reagir... Peut etre que "la Femme" tel qu'on la defini dans notre societé (et qui ai une definition stupide selon moi dans le coté bah la normalité a atteindre ca serait ca, menfin passons) devrait etre si ou ca, ou penser si ou ca, ou ne fait pu ci ou ca pcq si ou ca. Peut etre que c'est la cas pour certainnes femmes et c'est dommage. Mais mettre l'ennuie ou l'iniative sur "l'Homme" et jentend par la lhomme en general je trouve ca encore plus idiot, stupide et presque malsain...

Je m'explique. Peut etre que t8ut ce que tu as dit est vrai, mais c'est pas une reaction massive de tout les mecs a se remetrre en question, a faire l'effort de le comprendre qui doit etre la reponse ou ce quil y a a comprendre de ce texte. Mais plutot que dans tout couple, c'est que pour s'epanouir et ne pas tomber, ou ne plus etre, dans l'ennuie par lassitude ou incomprehension des desirs, c'est de communiquer et de vraiment appre dre a connaitre l'autre. Et cela DES DEUX COTES, j'ai bien dit LES DEUX. C'est le genre de probleme qui selon moi ne peut pas etre simplement une faute d'avoir laisser faire ca. Ou le reproche facile du mais du me comprend pas avec le comportement que j'ai que quand je fais moins c'est que je veux plus, ue si je te dis rien c'est parce que je veux ca ca et ca.... moi c le genre de truc qui m'horipile...(dzl jaime tellement pas ca que meme le mot je sais pas comment il s'ecrit). Bref.

En tout cas c'est pas avec un texte comme ca que par magie des hommes vont se dire tiens je devrait reflechir au contraire, 1er point.

2eme point, c'est pas la generalité qui permet de resoudre l'unicité d'une situation, peut importe le nombre de chiffre ou d'interpretation que lon en fait.

3eme point. Le pb d'incomprehension dans un couple de l'evolution du desir ou des envies de l'autre est un probleme de communication, ou de non effort de connaitre et percevoir ces changements. Ce n'est pas en cherchant a dire c'est la faute a ci ou pcq les chiffres disent ca ou pcq les hommes sont tjs comme ci ou comme ca ou les femmes font ci ou ressente ca. Ya pas tt les hommes et ttes les femmes qui doivent etre ci ou ca c'est un pb tjs unique a un couple mais present dans bcp de couple surrement. Mais c'est pcq s'accorder a deux c'est quelque chose qui est present dans tout les couples, et ca s'apprend.

Bref je m'arrete, mais le coup dans la fourmilieres selon moi c'est une provocation qui ne sert pas a construire un echange, un debat et surtout une comprehension et une evolution, qui est normalement tout objectif d'une personne assez ouvert et pouvant s'adapter pour apprendre continuellement car l'amour et un couple ca se construit en continu. Voila une conclusion et une envie de coup de guele en te lissant et pourtant je sais que pour toi ca n'en ai pas un (ou c ce que jesoere naivement).

En esperant avoir repondu respectueusement et sans vouloir polimiquer ou gener qui que ce soit. Et aussi en essayant de faire evoluer la lecture ou vision a en avoir et peut etre avoir un debat pour chacun soit ici ou a soi ou dans osn couple.

Bonne soiree.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cet article me chiffonne moi aussi...

Bien que pourtant je pense qu'il y est du vrai mais dans ce cas et je le pense , les femmes sont des emmerdeuses !

" Si j'ai plus envie c'est de ta faute parce que t'es trop "plan-plan" et comme je ne prends jamais l’initiative et qu'en plus je ne parle pas de mes fantasmes , démerdes toi coco pour réveiller ma libido" !

Et dieu seul sait à quel point c'est coton de réveiller la libido endormie d'une femme !

Donc hormis le fait que je pense que fondamentalement il y a des gens "sexuels" et d'autres qui ne le sont pas, les femmes de manière générale si elle veulent "prendre leur pied" n'ont qu'à "prendre les choses en main" lol !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest egan

Alors là je dis Bravo Joliette d'avoir dégotté un article aussi pertinent  :pardon:  :pardon:  :pardon:

 

L'investissement sexuellement de la femme ne sont pas pris en compte comme tel par les hommes, c'est effectivement les, à coté, cité : épilation, lingerie, temps de sommeil et quand elle se relâche  c'est que ça fait un bon moment qu'elle trouve qu’elle fait ça à perte devant un homme qui lui reproche de toute façon de pas en faire assez même, si il ne le dit pas il le fait si fortement sentir

 

L’homme prend l'initiative ok

Mais effectivement que propose t'il ????

A part encore plus d'investissement de sa partenaire pour le satisfaire

 Vu que bien qu'il puisse s'ennuyer aussi

C’est pas lui, qui va s'investir, autrement qu'en en raclement plus

Et cela : « stimulé toute la journée par la publicité, par le porno ou par une culture de l'image qui étale des femmes dénudées sans même chercher de prétexte »

Non pas, par la stimulation du désir de sa partenaire, mais a son environnement self-service

Pourquoi se sentirait-elle plus concerné ou stimulé ?

Et ça, ça se passe, bien avant qu’une femme commence à espacer sérieusement les rapports et que des mots comme « obsédé » commence à fuser

 

 

Un autre point que je trouve très juste c’est sur l'explication de la difficulté des femmes a prendre l'initiative

c'est effectivement ce « mère ou putain » qui, quoi qu'on en dise, a la vie dur pour encore trop d'hommes

Ils bloquent… Si la mère devient « putain »  un soir stimulation extérieur ok

 Mais point trop n’en faut quand même !

Un peu de tenu !

Ils ne sont pas des bêtes !!!

Ils veulent bien être un peu décoiffé en passant mais…

Si faut commencer a s'égarer en terrain inconnu…

… la boite de Pandore enfin ouverte…

Si faut assumer sur le long terme en plus

 ils se referment comme des huitres, pour protéger leur virilité outragé…  heu non si fragile !

 

 

L'autre point intéressant qui tout comme l'environnement stimule tant les hommes

Pour les femmes effectivement : « On a érotisé le mâle dominant, glorifié le muscle, encensé les nouveaux « vrais mecs » barbus et tatoués » je rajouterais le mauvais garçon le fameux bad boy qui emballe toujours les filles à l’instar du mec bien qui n’a pas osé pensant rester gentlemen

Et oui nous balancer vos demande de fantasme, vos envie de sodo, alors que vous n’avez rien changé de vous !!!

 Si vous n’être pas prêt a assumer la femme tout en puissance sexuelle que vous fantasmez tant de voir surgir

Mais seulement les soir de temps en temps ou vous vous sentirez en pleine possession de votre virilité

Comme avec cette la partenaire virtuel ou derrière votre écran,

Si sur de vos performances

Quand vous étiez dur si dur et quelle explosion

Comme vous n’en avez pas connu depuis longtemps dans votre triste vie de couple…

Ou cette amoureuse investie, un jour, s’est mise, à plus raffoler autant de cet honneur que vous lui faite de vouloir…  l’honorer si régulièrement …

 

Enfin bref, il n’y a qu’à voir comme les femmes libérées restent célibataires…

Juste bonne à être des maitresses en extra juste pour décoiffer les hommes en quête de sensation forte sans investissement

 

Faut pas déconner quand même ! Les femmes à libido luxuriante vous font peur

Pourquoi ?  Ce n’est pas gérable ? 

Est-ce vraiment normal au fond ? … Se demandent t’ils…  Débandant, devant, leurs « audacieuses prétentions »… ou ces « folles du cul »…  c’est selon…

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Voilà le genre de truc auquel je ne peux répondre sans savoir si je réponds bien ,car ça part dans tous les sens dans ma tête :lol: 

Trop de phrases pour pas grand chose .

 

Effectivement j'ai beaucoup de mal à réclamer un câlin à mon homme . Car oui je me sens "putain" . Mais je sais devenir "charmeuse" et lui faire comprendre ce que je veux . En 32 ans de vie commune et grâce à ce genre de forum , j'ai appris que beaucoup d'hommes aiment donner du plaisir à leur complice et souvent c'est cela qui les existe . Certes peut-être que ça le valorise mais tant mieux non ?

 

Je vois tant d'hommes malheureux se démenant pour plaire , pour donner envie au plaisir de leur dame que je sais "maintenant" que quand mon homme veut me faire un cunni ce n'est pas dans l'attente d'une "sucette" ;) ( je le croyais avant ... du coup , je n'en voulais pas ) .

 

C'est vrai aussi que quand je l'entendais se vanter vulgairement en plein repas de famille de tout ce que je lui faisais intimement il m'a dégouté et je n'ai plus rien fait .( à18 ans ce n'est pas simple ) . Je me sentais comme sa putain voilà .

 

Voilà je ne sais si cela qui fallait dire mais c'est cela qui vient en lisant :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest egan

Bon j'y ai été un peu fort cette nuit!

 

Et comme Miss, pour moi aussi, ça part dans tous les sens

…  plus dans un, hier 

Et aujourd'hui plus dans, un autre 

 

Je rejoins Ama, c'est pas une sinécure de "réveiller la libido endormie d'une femme"

 

?Et je n'ignore pas non plus le désarrois de nombreux hommes, ni leur sincérité a vraiment vouloir y mettre du leur pour répondre aux aspirations sexuelles de leur femme si…  ils savait décrypter, lesquelles!

Et comment faire pour qu'elles y posent un nouveau regard 

 

 

?Ce qui m'énerve c'est l'éternel incompréhension d'un coté comme de l'autre 

 

J'ai été une de ces femmes qui avait perdu toute libido, tous regard sur le sexe, autre que contraignant 

Et c'est ici en discutant avec ces membres (dans tout les sens du terme) masculins 

que j'ai redécouvert, le plaisir, du jeux, de l'excitation,du feu,de la curiosité, de la provocation, de la séduction…etc.

Avec des hommes qui pourtant semblaient souffrir des mêmes frustrations et incompréhensions que mon ex mari 

 

Mais apparemment au sein le couple, c'est moins évident d'arriver a avoir

un autre regard, de changer de point de vue, de remettre les pendule a zéro,

de changer ses approches, ses discours, ses jugements… etc…  avec son partenaire 

 

Encore aujourd'hui, je ne sais pas si que, même mieux informé, la sexualité de mon couple aurait pu avoir une 2ème vie

Enfin… même, juste une vrai vie!

 

 

 

 

?Ah autre chose!

J'ai cherché ce mot que je ne comprenais pas

Alors pour ceux qui comme moi ne savent pas Le slut-shaming c'est :

 

Le slut-shaming, que l’on pourrait traduire par « stigmatisation des salopes », consiste à rabaisser ou culpabiliser une femme à cause de son comportement sexuel (pratiques, nombre de partenaires, vêtements « provocants »…). Concrètement, c’est votre camarade de classe qui raconte à tout le monde qu’unetelle est « une vraie salope » parce que c’est elle qui l’a dragué pour qu’il finisse dans son lit. C’est votre copine qui dit que cette fille est une pute parce qu’elle coucherait avec n’importe qui

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Yeho

?Ce qui m'énerve c'est l'éternel incompréhension d'un coté comme de l'autre 

Le parfait resumer selon moi de ce qui doit etre centrale de penser en lisant ce topic au final... voila ya pas de grande reponse unique et universelle et c'est a chacun de savoir evoluer et de chercher a trouver pour soit et meme si possible avec l'autre ;) ce qui lui convient et ce qu'il peut avoir.

Bref yoda desormais part et ne sera visible que pour ceux possedant la force et ayant voulu le revoir :P

Merci pour se topic, c'est ce genre d'expression qui permet un vrai echange interessant et permettant la comprehension.

Biz... *et petit a petit ce corps tout vert envelopper dans cette toge jedi disparait en silence*

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et moi je suis d accord avec Egan sur la 2eme partie de ta 1ere réponse même si tu t es lâchée c est bon de le faire parfois car oui les hommes, hormis quelques exceptions, ont du mal à assurer et à assumer une femme a la libido " luxuriante"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'oserais dire qu'une libido endormie n'est que le reflet d'une vie ou d'un ressenti particulier qui ne convient pas.

Etre bobonne en CDI et mettre la main au panier de chéri, c'est faire des heures sup, désolée.

 

Oyez braves gens, apprenez l'égalité à vos filles, dites leurs que elles aussi ont le droit de penser, de dire, d'aimer ou ne pas aimer, de faire et défaire. Ca évitera la pré fabrication de femmes frustrées.

 

Parceque entre nous... Libido endormie... c'est pas glop pour elle non plus. Et attention : ça peut se réveiller en un clin d'oeil... même si c'est avec un autre!

 

Et TOC   ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Merci pour ce post Joliette, et entièrement d'accord avec G3raldine,

 

Quand on est mère, épouse, active, on en devient moins femme et on s'oublie trop souvent. Plus le temps, plus l'énergie et plus envie de se dire c'est le jour J et

hop comme la lessive et les courses, c'est le moment de satisfaire monsieur.

 

On a toutes envies de surprises, d'un brin de séduction ou un brin de folie, qu'on s'intéresse à nous et qu'on nous traite enfin comme des femmes désirables et non pas comme les bonniches de la maison, une possession ou totalement acquise.

 

La libido n'est pas une "science" exacte et comme la bourse ou les femmes, elle varie !!! :D

 

M'enfin !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ce post Joliette, et entièrement d'accord avec G3raldine,

 

Quand on est mère, épouse, active, on en devient moins femme et on s'oublie trop souvent. Plus le temps, plus l'énergie et plus envie de se dire c'est le jour J et

hop comme la lessive et les courses, c'est le moment de satisfaire monsieur.

 

On a toutes envies de surprises, d'un brin de séduction ou un brin de folie, qu'on s'intéresse à nous et qu'on nous traite enfin comme des femmes désirables et non pas comme les bonniches de la maison, une possession ou totalement acquise.

 

La libido n'est pas une "science" exacte et comme la bourse ou les femmes, elle varie !!! :D

 

M'enfin !!!

 

Bravo je n'aurais pas dit mieux ! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Merci pour ce post Joliette, et entièrement d'accord avec G3raldine,

 

Quand on est mère, épouse, active, on en devient moins femme et on s'oublie trop souvent. Plus le temps, plus l'énergie et plus envie de se dire c'est le jour J et

hop comme la lessive et les courses, c'est le moment de satisfaire monsieur.

 

On a toutes envies de surprises, d'un brin de séduction ou un brin de folie, qu'on s'intéresse à nous et qu'on nous traite enfin comme des femmes désirables et non pas comme les bonniches de la maison, une possession ou totalement acquise.

 

La libido n'est pas une "science" exacte et comme la bourse ou les femmes, elle varie !!! :D

 

M'enfin !!!

 

Bravo je n'aurais pas dit mieux ! :)

M'enfin mais qui sont vos compagnons ?????

Pour ma part je suis de ceux qui se sentent pleinement responsable de la libido de leurs compagnes et qui quand celle ci baisse s'occupe à rallumer la flamme au quotidien.

Une tribu d'enfant à domicile ? et alors les we ou soirée en amoureux ça existe et les baby siter et grands parents aussi .

Des journée de taf aussi crevantes pour tous les deux et la famille à nourrir? La cuisine à deux peut être une géniale façon de jouer et de s'effleurer au sus et à la vue de tous , viens gouter ma sauce, je te ferais gouter mon dessert :)

Bref si la femme est en partie responsable de la libido de son homme, l'inverse n'en n'est pas moins vrai et un regard amoureux et admiratif, une attention et un sms coquin dès qu'un instant se libère dans la journée, une effleurement plus ou moins appuyé dès que l'un croise l'autre, et bien sur des moments reservés pour être à deux même s'il ne durent pas longtemps (vive les dinettes crapuleuse quand les enfants sont à l'école :)) et voilà comment mesdames sont certains hommes d'aujourd'hui...

Suffit juste d'ouvrir l’œil!!!!!!!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est oublier  qu'une relation n'est pas linéaire! La libido d'une mére est souvent en veilleuse, parente pauvre d'une femme qui se multiplie dans tous les sens.

 

Le sexe, quand on se met en couple, n'est qu'un détail de la relation. L'amour, les enfants, le manque de temps gomment les aspérités.

 

"il faut séduire l'autre". D'accord! Mais aussi faut que l'autre soit réceptif, un minimum en phase! Perso, j'ai eu un mari qui se planquait derrière ses enfants pour fuir les moments à deux! Je dois sans doute la seule qui parlant de resto en amoureux pour une saint Val s'est vue regarder comme une huronne!  Le resto sans les gamins? Quelle idée! Et les laisser seuls? Irresponsable!  :shok:  Bien sur, laisser un gosse de 4ans une soirée à ses fréres de 13 et de 18 ans était complétement irresponsable! :shok:

Bref, pour certains, le couple, c'est popotte et ménage et dodo, le sexe, et vous pouvez proposer, allumer, on allume pas une méche mouillée, on obtient que de la fumée! 

Perso, j'ai été étonnée  en découvrant avec FI et MSN que j'étais interressante, séduisante,  drôle pour le monde entier SAUF pour l'homme que j'avais épousé et pour qui j'étais devenu une sorte de monstre, une anormale nympho (à ses yeux). En fait, j'étais enfin en harmonie, entiére, Fab et Joliette  se rejoignaient, j'assumais d'aimer rire, d'aimer séduire, mes fantasmes, mes envies. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est oublier  qu'une relation n'est pas linéaire! La libido d'une mére est souvent en veilleuse, parente pauvre d'une femme qui se multiplie dans tous les sens.

 

Le sexe, quand on se met en couple, n'est qu'un détail de la relation. L'amour, les enfants, le manque de temps gomment les aspérités.

 

"il faut séduire l'autre". D'accord! Mais aussi faut que l'autre soit réceptif, un minimum en phase! Perso, j'ai eu un mari qui se planquait derrière ses enfants pour fuir les moments à deux! Je dois sans doute la seule qui parlant de resto en amoureux pour une saint Val s'est vue regarder comme une huronne!  Le resto sans les gamins? Quelle idée! Et les laisser seuls? Irresponsable!  :shok:  Bien sur, laisser un gosse de 4ans une soirée à ses fréres de 13 et de 18 ans était complétement irresponsable! :shok:

Bref, pour certains, le couple, c'est popotte et ménage et dodo, le sexe, et vous pouvez proposer, allumer, on allume pas une méche mouillée, on obtient que de la fumée! 

Perso, j'ai été étonnée  en découvrant avec FI et MSN que j'étais interressante, séduisante,  drôle pour le monde entier SAUF pour l'homme que j'avais épousé et pour qui j'étais devenu une sorte de monstre, une anormale nympho (à ses yeux). En fait, j'étais enfin en harmonie, entiére, Fab et Joliette  se rejoignaient, j'assumais d'aimer rire, d'aimer séduire, mes fantasmes, mes envies. 

 

Là perso j'ai le sentiment que je suis ton parcours Joliette...sauf que pour l'heure, je suis dans le rôle  de la femme ayant des envies ahurissantes...

Dixit ce matin...Ca fait trois mois  que malgré mes appels du pied, non seulement tu ne réponds pas à mes avances mais en plus que tu ne viens pas vers moi...

Sa réponse laconique: "T'as qu'à prendre tes jouets...".

Bref forcément une attitude pareille, ça me donne pas envie de lui...

 

Fin de la parenthèse, dsl pour le HS

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Là perso j'ai le sentiment que je suis ton parcours Joliette...sauf que pour l'heure, je suis dans le rôle  de la femme ayant des envies ahurissantes...

Dixit ce matin...Ca fait trois mois  que malgré mes appels du pied, non seulement tu ne réponds pas à mes avances mais en plus que tu ne viens pas vers moi...

Sa réponse laconique: "T'as qu'à prendre tes jouets...".

Bref forcément une attitude pareille, ça me donne pas envie de lui...

 

Fin de la parenthèse, dsl pour le HS

:fool: :fool: :fool: pffffffffff ben moua je comprends pô les mecs.....j'suis,pas un extra terrestre pourtant mais j'en reviens à mon constat ....comment on passe de chaud lapin à t'as qu'a prendre tes jouets ?????

Je sais je vais pas me faire des amies mais après tout tout le monde sait ici que je suis cash et que parfois j'ai des coups de gueules graves et sévères :) mais bordel vous les avez choisi ces mecs nan ????y'a eu tromperie sur la marchandise, le serial lover s'est transformé en pantouflard ou alors ce qui avant vous allait aujourd'hui n'est plus suffisant

De toute façon on ne fait pas d'un âne un cheval de course , reste à savoir si un trotteur malgré tout vous suffira et si vous avez envie de faire trotter le baudet :)

 

Bon ça y est j'ai mis les pieds dans le plat mais je m'en fou :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu as raison Alex, entièrement raison. On porte également une responsabilité quant à nos choix c'est certain. Je vais pas m'étaler sur mon cas personnel mais globalement, j'ai été la première de mon homme, et à l'époque, on se voyait sous le toit de mes beau-parents (tue à l'amour au possible, le charme de la jeunesse(. Donc en gros, je me disais que c'était pas top mais lié au contexte et à son inexpérience et qu'avec les années ça changerai. Force est de constater que je me suis plantée et au fond de moi, j'ai une pointe de culpabilité en me disant que c'est peut être moi qui m'y suis mal prise. Enfin bref...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Tu as raison Alex, entièrement raison. On porte également une responsabilité quant à nos choix c'est certain. Je vais pas m'étaler sur mon cas personnel mais globalement, j'ai été la première de mon homme, et à l'époque, on se voyait sous le toit de mes beau-parents (tue à l'amour au possible, le charme de la jeunesse(. Donc en gros, je me disais que c'était pas top mais lié au contexte et à son inexpérience et qu'avec les années ça changerai. Force est de constater que je me suis plantée et au fond de moi, j'ai une pointe de culpabilité en me disant que c'est peut être moi qui m'y suis mal prise. Enfin bref...

rrooooooo ben v'la autre chose Mamzelle. Nan faut pas culpabiliser et m'est avis que tu y a mis de l'entrain  :D  (heuuuu enfin j'pense :))

Nan on peut pas devenir menuisier quand on a 2 mains gauches ben la c'est pareil et pis faut pas culpabiliser pour le trompage possible ....tout le monde peux se tromper ...même moua et pourtant j'suis presque parfait et super futé :P

Bon j'te fais des bisous après la tite branlée de toute à l'heure finalement j'suis un gentil :bisou: :bisou: :bisou:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je comprends tout à fait vos soucis.

Entretenir la flamme d'un amour de longue durée n'est jamais simple et cela demande des efforts des deux côtés. Je pense que beaucoup de couples sont passés par là. La fatigue, le boulot, le quotidien, le stress peuvent conduire à des pertes de libido.. et ce n'est jamais simple à assumer pour celui qui a des envies et qui doit subir la frustration..

Il n'y a pas de règles ou de causes établies... je suppose que cela est très personnel..

 

En espérant que les choses reviennent dans l'ordre.. je traverse également ce genre de periode de frustration...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Mon ange arrête de taquiner les filles et puis je te rappelle que tu es presqu unique. Et un tas d homme delaisse leur compagne. Herbeuse ment pour toi d ailleurs sinon je ne serai pas tombée raide dingue de ta folie :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Aussi d'accord avec toi Bobby, les aléas et les soucis de la vie font que... mais au-delà de la performance, il y a le reste et d'un côté comme de l'autre, on l'oublie bien trop souvent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une chose que je remarque aussi sur ce forum. Certaines personnes ont le reflexe de venir poster leur soucis conjugaux ici plutôt que d'en parler à leur partenaire. Bien sur, cela s'explique simplement: il est fort plus simple d'écrire un paragraphe en regardant un clavier plutôt que de s'exposer à son compagnon ou sa compagne lors d'une discussion sensible et bi-directionnelle.

 

Et le dialogue est parfois devenu compliqué au cours des années, la routine s'est installé et chacun peut se replier et rejeter la faute sur l'autre ("on ne fait plus l'amour parce que ma nana n'en a jamais envie...").

 

Je me suis aperçu que bien souvent, le dialogue permettait de "resynchroniser" les envies.. Car souvent, c'est un problème de synchronisation.

 

Après, il y a bien sur des cas plus compliqués... où même un dialogue ne permet pas d'emblée de régler les choses.. Et c'est là qu'il faut surement prendre le problème de manière plus globale et non seulement centré sur le sex.

 

just my two cents..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Tu as sans aucun doute raison Bobby, le dialogue est la meilleure des choses, mais parfois il n'existe plus, il est devenu inutile quand l'autre n'entend pas ou que les sentiments se sont envolés.

C'est toujours plus facile de s'épancher derrière un clavier face à des inconnus ou de tout raconter à sa coiffeuse qui ensuite ira le raconter à 15km à la ronde mdr. Ce n'est pas une médisance vis-à-vis des coiffeuses, loin de là, c'est une référence à la pièce de théâtre (coiffure et confidences) voilà encore un métier qui devrait être remboursé par la sécu.

 

What else ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bobby a raison!!

le problème peut être passager et superficiel mais dans d'autres cas, c'est un souci de fond qui suscite enervement, incompréhension.

l'évolution de la vie d'un couple peut faire perdre un attrait au sexe pour de multiples raisons sachant qu'un homme ne raisonne pas comme une femme.

c'est ainsi!!!

Cela dit malgré les attentions portées, il n'y a pas souvent de retour de l'autre!!!

l'essoufflement peut ainsi pointer son nez par ce biais.

Sam :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.