Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • 0
Invité

le desir de l'un n'est pas forcement celui de l'autre

Question

Invité

Juste pour vider mon sac (et avoir un ou deux conseils...)

Mon homme que j'aime plus que tout est obsédé par une chose : la sodomie.

Je veux avant tout lui faire plaisir mais cela dérappe a chaque fois...trop douloureux malgres le gel,le plug et autre...je fini en pleure a chaque tentative...toujours infructueuses.

Même si j'essai de me détendre...ça loupe toujours...et pour une raison simple : je n'ai pas d'autre envie que celle de lui faire plaisir.

Voila....en parler me fais du bien et je sais qu'ici il n'y aura pas de jugement...merci FI

Je vous embrasse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

20 réponses à cette question

Recommended Posts

Je suis dans le meme cas que toi , mon homme veut régulièrement me faire une sodomie

,

Je le fait pour lui faire plaisir g est souvent douloureux et je n en retire aucun plaisir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans un couple, faire plaisir à l'autre fait partie des jeux, de l'envie de se sentir 2.

On tente alors de nouvelles choses qui d'un premier abord peuvent rebuter, mais qui peuvent se révéler fantastiques.

Et ça dépend de la manière dont la demande est formulée. S'il prend le temps d'inciter vraiment l'autre à tenter l'expérience, qu'il lui en donne l'envie.

 

MAIS si ça ne fonctionne pas, et vous en avez le droit autant l'une que l'autre, il faut refuser. Il ne devrait même pas insister !

Quand je lis que invitee444 finit en pleurs ça conforte mon idée !

 

A votre place, je crois que je lui proposerais de le goder ! Bon, il peut aimer ... alors il faudrait trouver autre chose qui le rebute pour qu'il comprenne.

 

Et surtout votre corps n'appartient qu'à vous !

Faites leur comprendre.

S'ils tiennent vraiment à vous ils devraient l'entendre !

 

Les expériences  qu'on fait dans un couple c'est d'abord un partage !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chère Invitée,

 

Il faut que ce soit un plaisir partagé.

Si ce n'est pas le cas, ce n'est pas une bonne chose

Ce n'est que mon avis et je ne prétends avoir la vérité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis d'accord avec S car je suis/étais dans le cas du demandeur.

 

Nous avons essayé la sodomie, fellation avec ma femme : elle n'a pas aime et n'a pas envie de recommencer.

 

Alors je ne la force pas même si cela me frustre parfois.

 

Mais il faut savoir accepter les limites de son/sa partenaire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un conseil ? Dire non ! Et si lui vous aime il doit comprendre que vous n'aimez pas que ça vous fait mal et ne vous donne aucun plaisir.

 

Maintenant, étant moi même dans un "cheminement" par rapport à la sodomie ce que je peux en dire c'est que déjà avant tout il faut que l'envie soit présente et évidement vienne de vous, qu'il faut vraiment se détendre, oublier les préjugés même inconscients que l'on peut avoir de cette pratique et qu'à partir de ce moment là , avec une pratique régulière et progressive la douleur est de moins en moins importante et laisse place au plaisir.

Un p'tit conseil, essayer quand on est particulièrement excitée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Accepter la sodomie juste pour faire plaisir à ton homme, c'est une très mauvaise idée. C'est un acte très intime, encore plus que la pénétration vaginale, en plus assorti d'un grand nombre de tabous qu'il faut surmonter.

 

Le faire pour faire plaisir à l'autre est une source d'échec assurée. Pour accepter la sodomie et en retirer un plaisir personnel il faut en avoir envie soi-même, une vraie envie égoïste d'éprouver ce plaisir si particulier. Si ce désir n'est pas présent, si on le fait juste pour satisfaire ou ne pas décevoir son partenaire, c'est courir à la catastrophe.

 

Pardon si mes mots sont un peu forts, mais quand je te lis et que tu dis finir en larmes à cause de la douleur et de la déception de ne pas avoir pu offrir ça à ton compagnon, ce sont des mots forts aussi.

 

Pendant longtemps, la sodomie ne m'attirait pas. J'y ai consenti parfois pour les mêmes raisons que toi, pour ne pas décevoir ou pour faire plaisir, mais je n'en ai retiré que douleur et malaise. Il m'a fallu du temps, beaucoup de temps, pour réaliser que ça pouvait aussi procurer une jouissance. Maintenant, c'est un acte que j'apprécie beaucoup et qui me procure beaucoup de plaisir. C'est venu tout seul, petit à petit, et des caresses en solo m'ont aussi aidées à surmonter ce blocage.

 

Mon conseil est donc de ne pas te forcer ou te sentir obligée. Si tu ne le souhaites pas ou ne le sens pas, ne le fais pas. Avec le temps et l'évolution de ta sexualité, tu en auras peut-être envie un jour (ou pas), mais il faut vraiment que l'envie vienne de ton désir et non pas de ton envie de satisfaire ton compagnon. Il n'y a pas de honte à ne pas apprécier la sodomie et si ton compagnon ne peut pas comprendre ça, je te suggère (comme ça a déjà été dit plus haut) de lui planter un gode dans le cul pour qu'il réalise ce que ça peut faire!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

d'accord avec ce qui a déjà été dit, il ne faut absolument pas se forcer juste pour faire plaisir à l'autre, le plaisir ça se partage donc si l'un ou l'autre n'apprécie pas une pratique cela ne sert à rien d'insister enfin bon je sais aussi que tous les mecs n'ont pas forcément cette vision...

 

mais bon ton soucis soulèvent plusieurs problèmes car d'une part il y a peut être un soucis dans la façon dont ton homme la pratique (en y allant trop fort,en pensant qu'à son plaisir mais en oubliant le tiens sur le moment et en pensant qu'un anus est aussi extensible qu'un vagin car un trou c'est un trou pour lui^^) et le soucis serait purement physique ou alors c'est vraiment toi qui n'est pas à l'aise avec cela et alors ça serait plus un travail psychologique sur l'approche de cette pratique et ton homme devrait t'aider à aborder cela avec moins de recul ou il y a peut être un peu des 2 car de mauvaises expériences entrainent un blocage psychologique ;)

 

vu comme tu en parle en disant qu'il est obsédé par cela, je pense que cela te met une pression en te demandant inconsciemment si tu sera à la hauteur pour lui dans cette pratique et du coup ça te bloque pshychologiquement, il devrait essayer de moins insister et moins te forcer, c'est le pire moyen qu'il peut utiliser d'insister, d'en reparler souvent...

 

mais bon le commencement serait que tu en ai envie toi même et ça n'a pas l'air d'être le cas pour le moment.

Sinon expérimente un peu en solitaire où tu pourra aller à ton rythme et peut être qu'à force tu appréciera ou alors commencez d'abord seulement avec quelques jouets qui sont moins gros qu'un vrai sexe pendant une bonne période et qui te feront moins mal et si tu te sentira prête alors tu pourra lui dire oui et ça sera partagé.

 

le truc à retenir c'est qu'une femme a le droit de dire NON quand elle a pas envie et puis toutes les femmes n'aiment pas forcément cela^^

et dans un couple l'important est la communication lors de soucis donc parles en avec lui que ça n'est pas réciproque le plaisir qui l'obsède tant.

 

j'espère que ça s'améliorera pour toi car jamais un plaisir de lire qu'une femme finisse en pleurs juste pour faire plaisir à son homme...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il le sait que tu pleures à cause de ça ? Si oui c'est vraiment un bourrin ! Si non, montre lui ça devrait pas mal tempérer son besoin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest egan

J'ai été dans le même cas que Palmyre, la sodomie ne m'attirait pas

Mais en plus elle me rebuté franchement !

Je ne comprenais même pas pourquoi un homme pouvait avoir envie de cette pratique

 

Mais à la différence de vous et ne pouvant pas concevoir d'infliger à mon corps quelque chose que ma tête refusait…  Je n'ai jamais dis oui !

 

 

Et mon partenaire (mon ex mari) ne me l'a jamais reproché

 

J’aurais eu l'impression de ne plus me respecter de céder, à une pression, à un chantage affectif

 

 

J'ai eu le même problème d'acceptation pour la fellation bien avant mon mariage et c'est un amant patient, très patient et subtil qui m'a fait changer d'avis

Qui, sans pression, m'a pratiquement amené à en avoir envie toute seule

 

Et à la suite de cela, non seulement, j'ai révisé tous mes jugements négatifs sur la fellation

Mais j'ai aussi découvert le plaisir, l'excitation, le pouvoir que cela me procuré et pourquoi m'être dépassé pour le faire, j'avais aimé ça

 

Et l'excitation et le plaisir que ressentait mon partenaire, découlait aussi de ça, pas de juste lui faire plaisir sans tenir compte de moi 

 

Mais une fellation, ça ne fait pas mal physiquement, à la différence de la sodomie dans la nombreux cas de 1ère fois 

 

Mais j'ai révisé mes aprioris sur la sodomie en lisant FI, en découvrant que les hommes aussi pouvaient être sodomisé par des femmes… Après tout, ne sommes nous pas identique à cet endroit?,

Et en discutant avec de nombreux partenaire du net qui m'ont décrit leurs expériences détaillé les conditions du plaisir de leurs amantes a cette pratique

Certain même, on finit par me donner vraiment, super envie, quand j'ai eu dépasser mes réticences 

 

 

A ce jour pourtant je n'ai toujours pas consommer cette pratique pour moi mais je l’ai expérimenté sur des hommes demandeur

 

Quand et si je me fais sodomiser un jour…  ce sera avec un partenaire en qui j'aurais une confiance total, je serai très excité déjà, ayant jouie juste avant… 

Et, j’imagine mon amant…  très doué

 Et si, malgré toutes ces conditions favorables, ça n'aboutissait pas…  il ne serai…  ni déçu, ni frustré !

 

Je trouve ça inadmissible que lorsqu’une femme offre à un homme un acte aussi délicat que la sodomie pour son seul plaisir et…

 

Parce que cela ne fonctionne pas…

 

Ou pire qu'il lui fait mal…  jusqu’à la faire pleurer…

 

Il est le culot, d'être déçu ou frustré ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest egan

Je rajouterai même que c'est, l'insistance des hommes a vouloir à tout prix sodomiser les femmes qui m'avait le plus bloqué

 

Mais  d'avoir découvert que les hommes

non seulement pouvaient l'être

mais qu'en plus ils avaient un organe ( la prostate ) qui équivalant à notre clitoris a cet endroit là

Cela a fini de me convaincre que c'est encore meilleur pour eux …  

 

Franchement là un homme obsédé par la sodomie n'a aucune excuses de ne pas l'avoir pratiqué d'abord sur lui même avant de supposer que ce puisse être facile pour une femme de dire oui 

 

Et  les partenaires qui ont su me donner envie de sodomie, avaient tous essayé sur eux aussi

Et avaient d'autant plus conscience de manière de pratiquer intelligemment la sodomie…  qu'il aient aimé ou pas cela sur eux

Et ceux là, ne forcent jamais une femme, ils savent trop, que c'est tellement meilleur, si…  elle y vient elle même pour son propre plaisir…  

 

Donc Invitée tout comme Ptitangecathy

ce ne sont pas des conseils pour que ça rentre mieux qu'il vous faut

c'est découvrir pourquoi la sodomie pourrait vous exciter, vous donner envie de jouir

 

Vous ne pouvez pas vous forcer indéfiniment, sans y perdre un peu de vous même…  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand tout les hommes comprendront qu'il n'y a rien de tel pour bloquer une femme que d'insister ils auront fait du chemin ...

 

Mon Maitre a vite compris au début de notre relation que je n'étais pas prête pour la sodomie, même si cela me faisait fantasmer, ce que j'appellerai mon inconscient se bloquait ce qui fait que mon corps et donc mon anus aussi, il n'a pas insisté alors que pourtant lui aussi comme beaucoup d'hommes adore cette pratique et du coup j'ai pu faire le chemin doucement toute seule dans ma tête et depuis quelques mois c'est moi qui suis demandeuse , il y va très progressivement, pas encore de pénétration avec son sexe , des anulingus (humm !) , un doigt , un gode "spécial" sodomie donc de taille adapté , du lubrifiant et surtout  de la patience !

Les 1 éres fois il y avait une douleur supportable au début puis ensuite du plaisir,puis au fur et à mesure, de moins en moins de douleur et de plus en plus de plaisir !

Il y a quelques jours, alors que j'étais particulièrement excitée et mouillée , il a juste utiliser de la cyprine pour me lubrifier et enfoncer son doigt puis le faire aller et venir et Ho surprise je n'ai pratiquement pas eu mal bien au contraire , beaucoup de plaisir !

Et ça c'est très important, car quand on associe consciemment ou pas sodomie à douleur on n'a, bien évidement pas envie de réessayer.

 

Après il faut quand même se dire qu'au tout début et surtout les 1éres fois on aura un peu mal , il faut accepter cette "étape" pour après accéder au plaisir, mais dans tout les cas , je le redis , pour pouvoir justement "supporter" cette 1ére sensation de douleur , que l'envie vienne de soi , si c'est juste pour faire plaisir à l'autre on ne supportera pas , on se bloquera encore plus avec aucune envie de retenter. Et donc même avec cette envie il faut un partenaire attentif , compréhensif et patient.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Merci a toutes et tous pour vos points de vue et vos conseils....

Je suis d'accord qd on parle de confiance,cela fait 11 ans que nous sommes ensemble,et me voir pleurer le fait bcp souffrir.

Il est tres compréhensif et je pense qu'avec un peu de temps et patience, la situation se "décoincera" ;-)

Merci encore pour vos avis et vos conseils.

Je vous embrasse tous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que dire de plus ?

 

juste mon histoire perso (encore)

 

oui, pratiquer la sodomie est un de mes fantasme comme chez beaucoup d'homme, il m'est aussi arrivé de tenter l'expérience "passive".

 

Maintenant, ma Dame ne veux pas, c'est son choix, elle connait mon attirance pour cette pratique sans la comprendre, donc on en reste là, c'est pour moi une question de respect. Si un jour (béni) elle me dit "vas-y" (j'ai le droit de rêver non ?) et bien se sera une grande surprise et je ferais tout mon possible pour y aller en douceur mais en essayant de lui rendre ce moment agréable ...

 

 

Ce qui compte avant tout c'est son plaisir, et si elle n'apprécie pas, déjà je le prendrais comme un échec (ne pas lui donner du plaisir) et ensuite on en restera là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest egan

Ah ça fait 11ans ? Donc vous vous connaissez bien  J'avais l'impression que c'était vous début 

Mais pourquoi aller jusqu'à en pleurer  ? J'ai pensé que c'était de douleur?

Mais ça fais combien de temps et de fois que tu essaies?

 

Y a plein d'étapes à dépasser dans son esprit je pense, avant d'y arriver, déjà faut être très excité à l'idée

 

Je me suis renseignais sur tout les aspect les plus intime de la sodo, les plus scabreux, les petits accidents, les préparations avant,

le pourquoi ça fait mal, comment ça se dilate, pourquoi y a des fille pour qui ça semble facile,

est ce que ça arrive les 1ère fois sans douleur ; et ça c'est possible et moi, que ça se passe sans douleur c'était important, sinon je vois pas comment je pourrais en jouir !

Il m'a fallu savoir tout ça avant d'arriver à concevoir de pouvoir accepter juste l'idée 

 

Et si tu as eu mal déjà ça devient encore plus délicat parce que ton corps s'en rappelle 

 

Mais pourquoi un homme peux ne pas s'arrêter tout de suite quand ça fait mal? si c'était à lui que ça faisait mal, ça fait longtemps qu'il se serait arrêté 

C'est pour ça, que pour moi, l'idée qu'un homme puisse le faire pour lui était important, au moins il comprend mieux comment ça marche

 

Sans compter que ça peut relativiser l'obsession de sodo pour certains

Parce qu'il y a des hommes qui ne veulent même pas qu'on s'approche de leur anus! eux ils dépassent déjà pas du tout l'idée!

il n'en sont même pas au coté pratique de savoir si ils pourront détendre leur anus

 

Alors pourquoi imposer ça à sa partenaire? Pourquoi revenir sans cesse avec des demandes qui deviennent culpabilisantes? 

 

"Tu ne me fais pas plaisir" " tu ne te dépasse pas" " tu n'accèdes pas à ce qui me tient tant a coeur" "tu es trop coincé"  "si tu voulais vraiment me faire plaisir tu y arriverais"  "tu ne m'aimes pas assez"

Même si il ne dit rien de tout ça, c'est ce que tu peux ressentir si ça devient une pression

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Oui egan...ce sont bien des larmes de douleur...mais oui,on a une grande confiance l'un envers l'autre.

Et qui sait....peut être qu'un jour j'y prendris du plaisir ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que dire de plus ?

 

juste mon histoire perso (encore)

 

oui, pratiquer la sodomie est un de mes fantasme comme chez beaucoup d'homme, il m'est aussi arrivé de tenter l'expérience "passive".

 

Maintenant, ma Dame ne veux pas, c'est son choix, elle connait mon attirance pour cette pratique sans la comprendre, donc on en reste là, c'est pour moi une question de respect. Si un jour (béni) elle me dit "vas-y" (j'ai le droit de rêver non ?) et bien se sera une grande surprise et je ferais tout mon possible pour y aller en douceur mais en essayant de lui rendre ce moment agréable ...

 

 

Ce qui compte avant tout c'est son plaisir, et si elle n'apprécie pas, déjà je le prendrais comme un échec (ne pas lui donner du plaisir) et ensuite on en restera là.

désolé dédale mais je suis dans le même cas.

En revanche, je le propose de temps en temps pour vérifier si la copie a changé...

Cela dit, je ne la forcerais pas et la voir souffrir ne me plairait pas non plus.

Cela dit, sachez que j'aimerais découvrir cette pratique :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai du mal à savoir où se trouve tes envies à toi...

As-tu envie de trouver un intérêt à cette pratique ( et il y en a indéniablement )

Ou désires-tu lui en faire passer l'envie?

Et ses envie de sodomie à lui... Interviennent-elles au début des câlins?

Parce que ça vaut le coup de finir par là, quand le "lien" est fait, quand ton esprit et ton corps sont ouverts. Et dans ton cas, pas sans une préparation douce et " minutieuse"...

Ça ne vaut que pour mon avis, mais la sodomie peut être absolument renversante, pour peu qu'on y mette les formes!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour. Je fantasme sur la sodomie.

J'ai essayer de sodomiser mon ex, mais elle n'aimait pas ça, alors j'ai abandonner l'idée.

Avec ma femme elle n'aime pas. Je ne sais pas pourquoi...

Mais pour le bien être de ma femme on ne parle plus de sodomie...

Donc si il t'aime il laissera la sodomie...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eh bien je trouve que les hommes devraient en premier aussi sentir le sentiment de la sodomie. Et il y a moyen, sans être homosexuel! En effet il suffit que ton partenaire te prends avec un penis artificiel qu'on trouve dans les boutiques spécialisées

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eh bien je trouve que les hommes devraient en premier aussi sentir le sentiment de la sodomie. Et il y a moyen, sans être homosexuel! En effet il suffit que ton partenaire te prends avec un penis artificiel qu'on trouve dans les boutiques spécialisées

(.. je continu)  Si ton partenaire te fait une sodomie on ressent aussi ce qu'elle resent d'être pris ainsi. C'est bien car on apprend ainsi. Dans le temps je l'ai fait faire par mon partenaire. Puis elle accepté que je lui prenne en anal. Je dois dire que j'ai été doux et ça a été bien pour elle aussi. Puis on c'est habitué.

Donc mesdames si ton mari ou amant veut de l'anal, tu lui propses qu'on le fasse chez lui avant.

Je n'ai jamais regretté !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.