Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • 0
Secrète Alcove

Reconciliation sur l'oreiller...

Question

Tout est dans le titre, quand vous vous disputez avec votre conjoint(e)/petit(e) ami(e)/amant(e), vous arrive t il d'user de vos charmes, de l'attirer en une joute sensuelle pour le remettre dans de meilleure disposition, apaiser les tensions entre vous ?

Est ce de manière consciente, de reprendre le contrôle sur une situation qui dérape ?

Est ce plutôt inconscient, pour s'assurer qu'on plait encore à l'autre ?

Donnez nous vos techniques ?

Et pour ma part, si elle fait pa gu**le, je sais que toute approche est vaine !

L'inverse est beaucoup moins vrai !

Madame sait me convaincre, elle a les arguments qu'il faut !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

14 réponses à cette question

Recommended Posts

C'est un truc que je n'ai jamais su faire.

Quand on se dispute avec Mme, psychologiquement quelque chose se bloque.

J'ai besoin d'un partage absolu, d'avoir l'esprit libre et serein pour faire l'amour.

Cette sérénité mettant un certain temps à revenir ....

Pendant ce temps là je ne suis absolument pas réceptif, et comme je ne me vois pas me forcer ... :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

moi c'est pareil que vous deux. Rien à faire et c'est mieux ainsi que de prendre une réflexion du genre bestal ou plus nulle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Eva96

Je rejoins néolian :).

 

Sur le coup, si je suis très en colère, dans le cas de grosses disputes, je refuse le câlin car ça me coupe toute envie. J'ai besoin d'un climat apaisé, de mots tendres et de compréhension de la part de mon partenaire sur une situation qui me pèse pour dépasser le conflit.

 

Or mon compagnon a parfois du mal à verbaliser ses émotions ou ressentis quand on est en désaccord (il faut dire aussi que je suis parfois un peu trop écorchée vive dans ces moments là). Les mots lui manquent alors et parfois ses gestes d'amour quand il vient me chercher, c'est sa façon d'enterrer la hache de guerre sans avoir à reconnaitre que j'ai raison (vous noterez au passage mon absence de mauvaise foi ;-) ).

 

Bon dans 95% des cas c'est no way dans le cas de très grosse dispute (traduction quand c'est terrain miné à la maison façon Sarajevo...).

 

Sa technique (il me l'a piqué) :

1- yeux de golden retriever contrit, tête penchée sur le coté,

2- caresse sur la joue, caresser mes mains, des petits bisous,

3- un petit "je t'aime...quand même, tu le sais" (le "quand même", j'adore, à chaque fois ça me donne envie de lui arracher ses poils pubiens à la disqueuse  ;-) ),

4- me prendre dans ses bras.

 

Ca peut s'arrêter tout simplement là et la hache de guerre est momentanément enterrée. Car s'endormir sur une dispute c'est vraiment moche; je trouve. Et dans les 5% des autres cas ça peut aller plus loin.

 

A contrario, pour des petites broutilles, il m'arrive de faire des avances à mon homme pour me faire pardonner, avances qui n'aboutissent pas forcément non plus ;-) Qui a dit que les hommes étaient faibles ? ;-)

 

Mon avis est que le sexe peut permettre d'évacuer de petites tensions, conflits naissants par l'attention que l'on porte à son partenaire. Ca permet de prendre aussi du recul parfois sur une dispute en empêchant qu'elle s'amplifie pour ensuite se rendre compte que le motif de la discorde était finalement dérisoire et inutile. Mais s'il temporise les disputes, le sexe ne les règle pas pour autant sur le fond. Il faudra tôt ou tard passer par l'étape dialogue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avec Monsieur, on ne reste jamais fâchés très longtemps. Quelque soit l'ampleur de la dispute, on finit en moins d'une heure dans les bras de l'autre, avec quelques bisous et mots d'amour en prime. Pas besoin de sexe (ou d'oreiller).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après de grosses disputes, il nous est arrivé de nous réconcilier sur l'oreiller...

 

Quoique.... pas vraiment de réconciliation !!!

La tension entre nous était parfois si forte qu'il nous est arrivé de l'évacuer par le sexe... torride, sans paroles, rapide, voire bestial.... Qui de nous deux cherchait l'autre ? Je ne saurais le dire... les deux je crois ... Puisque aucun de nous ne voulait caler, je pense que les pulsions étaient communes !

Et souvent, pour ne pas dire tout le temps... avec un sentiment de frustration pour ma part... une fois nos ébats terminés...

 

Parce que quand la réconciliation finissait par arriver... c'était par usure ... (trop têtus tous les deux !)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah oui ? non mais non en fait. Quand je suis en colère, même pas la peine d'essayer de m'approcher à moins de 5 m... :diablo:

Et si je fais "juste" la gueule, c'est pas mieux... :diablo:

Et même après enterrement de la hache de guerre, vaut mieux attendre quelques jours que j'oublie un peu... c'est dire. :fool:

 

Du coup, faut pas se fâcher avec moi, c'est tout :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça serait presque l'unanimité alors...

Mais quand c'est l'autre qui est fâché(e) contre vous ?

Pas une seule tentative pour l'amadouer ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si!!!

C'est une spécialité même! ( han... C'est pas beau!)

Je me fais douce et câline, je m'applique à lui faire plaisir et hop! Il a oublié le pourquoi du comment!

L'inverse marche aussi, d'ailleurs...

Quand moi je suis fâchée.

Mais là, je ne m'applique à rien d'autre qu'à mon propre plaisir...

Ou plutôt à décharger ma pression nerveuse.

En bref, je me sers de lui, j'avoue...

On pourrait appeler ça le syndrome de la S.....

Une grosse contrariété et hop... à la casserole!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en fait, les femmes font la pluie et le beau temps..............

et nous point de rattrapage possible sauf cas exceptionnel :lazy:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en fait, les femmes font la pluie et le beau temps..............

et nous point de rattrapage possible sauf cas exceptionnel :lazy:

J'aime assez ton point de vue...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça serait presque l'unanimité alors...

Mais quand c'est l'autre qui est fâché(e) contre vous ?

Pas une seule tentative pour l'amadouer ?

Ah non !! clairement pas.

S'il est fâché, je ne cherche pas un moyen de détournement, je m'occupe de l'objet de la fâcherie.

Non, vraiment, aucune réconcilliation sur l'oreiller, et même si on a une partie de jambres en l'air (subite envie) au milieu d'une période de divergence, ça ne fait qu'une pause... et ça ne résout rien !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne vais pas beaucoup vous aider, avec ma compagne on ne dispute pour ainsi dire pas.

Mais on se réconcilie trèèèèès souvent ;)

1 câlin par jour, minimum syndical ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une de nos grosse dispute a terminer par un acte sexuel ou j ai pris le dessus 

c est a partir de la que j ai commencer a dominer régulièrement Amélie 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est peut-être arrivé, mais j'en ai pas le souvenir. Ce que je crains le plus, dans ma condition, c'est le sexe comme évacuateur de forte tension. Habituellement très attaché au plaisir de ma partenaire, c'est tout l'inverse qui s'exprime dans ce genre de contexte...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.