Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Guest Eva96

Sexto à quatre main 2

Recommended Posts

Guest Eva96

Pour votre plaisir, et pour le notre, voilà un échange de sextos particulièrement chauds. Espérant qu'ils vous troublent autant qu'ils ont mis nos sens en émoi.

Merci à toi SA pour tout ... ... ... Toujours là l'un pour l'autre, je t'embrasse fort :)

 

 

Demain vendredi, pour ton après midi de congé, tu te rendras à l'hôtel du clocher à 12h30 précise. Sois ponctuelle, ne me fais pas attendre ou tu seras punie. Demande la chambre coquine...
Présente toi à la porte, ferme les yeux et toque à la porte, tu ne dois pas regarder !
J'espère être clair...Mes instructions suivront...


Tu connais cet hôtel, à deux pas de ton bureau, aménagé dans un hôtel particulier, les vieilles pierres, un escalier monumental en font tout son charme...Mais tu ignorais tout d'une chambre dédiée aux plaisirs et à la luxure...

 

post-44650-0-59375500-1373838455.jpg

 

"Dois je prévoir une tenue ?" ...


"Tu devais attendre mes instructions ! Ton éducation commence mal..."

"Il fait chaud...Viens avec une robe légère, très décolletés, des talons hauts... C'est tout !"
Je suis impatient, sois à l'heure !"



"Oh je te prie de bien vouloir m'excuser. Tu as tout à m'apprendre..."


"Mais nous digressons, soumise, il est temps de te reprendre..."
 

Ce rendez-vous me désarçonne. C'est la première fois que tu emploies ce ton avec moi. Vas-tu m'offrir mon fantasme, celui d'être totalement dominée ? Etre uniquement ton objet de plaisir, m'abandonner à tes moindres volontés....

Cette idée me fait frémir d'excitation autant que de crainte. Que vas-tu me faire ? Les yeux fermés, je n'aurais pas d'autre choix que de te faire totalement confiance...

Toute à ces idées, je finis de me préparer conformément à tes consignes. Une épilation soignée et intégrale, je sais que tu aimes beaucoup la douceur de mon sexe. Une robe décolletée qui s'arrête à mi cuisse qui s'ouvre sur le devant, des talons hauts et c'est tout.

 

J'arrive au bureau. Il va être difficile de rester concentrée ce matin. L'absence de dessous m'excite au plus haut point même si le contexte professionnel est assez gênant. Je suis mouillée, fébrile. Les courants d'air caressent mon intimité, c'est délicieux...

Il est temps de te rejoindre...


Toc, toc, toc...

 

Tu toques timidement à la porte les yeux fermés... Tu entends la porte s'ouvrir, reconnais mon souffle mais je ne dis pas un mot.
Je t'admire dans cette robe qui met en valeur chaque courbe de ton corps...
Tu n'as pas avancé encore dans le couloir, tu sens mes mains qui relève ta robe et dévoile ainsi ta nudité...

"Les yeux fermés, Éva !"

 

"Oui désolé..."


Nous sommes encore dans le couloir...
Ta robe remontant sur ta taille, offrant ainsi ta nudité à la moindre personne qui passerait la...Je glisse dans ton dos, tu sens une étoffe de soie se poser sur tes yeux...
Un foulard, tu ouvres les yeux et n'y vois rien, tu sens juste mon souffle dans ton cou.

 

post-44650-0-40974000-1373838698.jpg

 

Je te mords doucement cette peau si fine, ma main se plaque sur ton sexe, ou je constate une moiteur terrible...

"Tu es trempée, Éva...Ça te plait d'être exclusivement au service de mon plaisir ?"



"Ça m'excite ... Je ne peux pas te le cacher..."


"Ta mouille sera mon nectar, Éva..."

 

Je te caresse le sexe alors que nous sommes encore dans le couloir...Tu te laisse faire, laisse aller la tête contre mon épaule, malgré la peur qu'on nous surprenne, ta jupe relevée en une posture totalement indécente... Mon majeur trouve ton bouton et le masse, le caresse en un mouvement circulaire.

 

"Éva, cet après midi, tu seras à moi !"


Dans un souffle...

 

"Dis moi et j'obéirai... C'est si bon..."


"Tu es sûre ?"

Tu devines mon sourire d'envie au ton de ma voix. Je te pousse doucement dans la chambre, et ferme la porte derrière nous.

"Donne moi tes mains !"
"Non, dans le dos !"

 

 

 

post-44650-0-33327300-1373838721.jpg

 

 

Tu sens que je te mets de menottes de fourrures, te voilà liées, mains dans le dos...

"À genoux ! Suce moi comme tu aimes tant le faire !"

Tu me devines devant toi...



Dans le noir tout est amplifié... J'avance le menton à tâtons pour trouver l'objet de mon désir... Je te cherche...


Je souris de ta cécité et me présente à ta bouche...

 

 

Je sens la chaleur émanant de ton sexe à quelques millimètres de mon visage.... Timidement ma langue vient lécher ce que je devine etre ton gland ... Je savoure le grain si fin de ta peau, sa douceur à cet endroit là... Cette douceur que j'aime tant quand tu la glisse entre mes jambes... Cette idée me fait mouiller encore plus...

 

Guide moi...

 

 

post-44650-0-84865400-1373838737_thumb.j

 

 

Mon sexe grossit encore sous tes caresses... Je mêle mes mains dans tes cheveux et te donne la cadence. Doucement, mais profondément comme si je voulais que tu me prennes en bouche complètement...

 

 

Mmmm c'est que tu me testes... Je m'applique pour recevoir ta queue le plus profondément possible en basculant ma gorge vers l'arrière... Je la sens grossir dans ma bouche parfois tressaillir de plaisir sous mes coups de langue...

Sentir ta queue s'enfoncer avec une lenteur diabolique... Tellement lentement... Entre mes lèvres douces qui t'enserres, et l'écrin chaud de ma bouche... Privée de tout geste et de ma vue, ma réalité se réduit à ton gout délicieux et le son de ton souffle qui trahit ton plaisir... Et j'adore ca ...



C'est bon de te sentir abandonnée complètement, te tenir ainsi, m'excite à un point inimaginable, alors que je suis au bord de l'explosion, je me retire, il est trop tôt, et il ne faut pas que ma jouissance soit ta victoire sur moi, pas tout de suite...
Je te relève, t'embrasse à pleine bouche, découvrant une partie de ma propre saveur.

"Tourne toi !"

Je libère une main de la menotte pour t'attacher les mains devant. Puis j'accroche la menotte à une corde, et tire pour que tu sois presque
suspendue par les mains... Je prends le temps de te contempler, toi qui as toujours les yeux bandés...



Mes mains se hissent doucement... Jusqu'à que mon corps soit en complète extension... Et puis...plus rien... Le silence... Mon souffle
involontairement se saccade dans l'attente  d'un exquis plaisir à venir...



"Que tu es belle, Éva..."

Tu m'entends souffler à ton oreille. Je me colle à toi les mains posées sur tes fesses, bassin contre bassin et t'embrasse dans le cou, te mordille l'oreille...

Puis je m'écarte, ouvre le premier bouton de ta robe, caresse la naissance de tes seins de mes mains...Ouvre le deuxième bouton...
Tu sens alors le frôlement d'une caresse très légère, ce ne sont pas mes mains, qui descend de ton cou et fini sur tes seins bientôt offerts...



Cette caresse électrise chaque  pore de ma peau ... Je frémis...


J'ouvre peu à peu le devant de ta robe, chaque espace de ta peau que je découvre, je le caresse à l'aide de mes plumes...
Ta robe est désormais grande ouverte, j'en repousse les pans sur les côtés.. Impudique, les seins dressés par ta position mes plumes courent sur ta peau, le cou, le creux de l'épaule, les seins...
Je ne m'arrête pas...



La douce morsure de cette caresse est délicieusement intenable... Je me tortille autant pour rechercher ce contact que pour tenter de m'y
soustraire..

 

post-44650-0-59374400-1373839314_thumb.j

 

 

La caresse des plumes descend plus bas, ventre, les hanches, creux de l'aine..Je te regarder frémir, te tortiller... Je remonte alors le doux plumeau le long se tes jambes, l'intérieur de tes cuisses tout doucement, jusqu'à en effleurer ton sexe...


Mon corps se tend... Fébrile dans l'attente que tu me touches là...

"S'il te plait... Te dis je dans un souffle..."


Ma main se pose alors sur ton sexe... Tu es trempée, presque ruisselante d'envie... J'entre deux doigts en toi d'un coup presque brutalement...Je fais des va et viens en toi, les doigts recourbés pour mieux caresser tes parois intimes...
Ma bouche se pose sur un sein et le mordille, l'aspire au même rythme



Cet assaut soudain et vif me laisse pantelante... Je fonds sous tes doigts, ondule me laissant aller totalement au plaisir que tu me
prodigues...

 

 

Attachée par les mains…Mes doigts qui vont et viennent en toi, ma bouche qui alterne d’un sein à l’autre. Alors que je sens ton orgasme devenir imminent, je m’interromps…
Tu m’entends m’éloigner…

 

 

Cet arrêt soudain au bord de l’orgasme me plonge dans un désarroi profond…Je ne peux m’empêcher de grogner, d’implorer ton retour…
Mais rien…Juste le silence et moi…

 

 

Tu n’attends pas longtemps…
Tu entends le bruissement de me pieds nus sur le sol qui se rapproche. Et tu sens soudain un glaçon à l’orée de tes lèvres, tu le lèches
aussitôt d’une manière provocante…Puis je le descends le long de ton cou, au creux du sillon de tes seins, sur le ventre, jusqu’au nombril…
Le glaçon matérialise sa froide caresse d’un filet d’eau fondue sur ta peau…

 

 

Ma peau frissonne sous la morsure glaciale de cette caresse…Je me cambre en t’invitant à poursuivre plus bas…

 

 

Non, pas trop vite…
Tu sens alors le glaçon sur la pointe de ton sein, en dessine le contour. Elle se dresse aussitôt, l’épiderme se froisse, autour, et
aussitôt ma bouche le remplace, sentant la froideur du glaçon que je remplace par la chaleur et le mordillement de ma bouche…
L’autre sein subit aussi le même traitement, alternant froidure glaciale et chaleur buccale…

 

post-44650-0-40703500-1373838829.jpg

 

 

D’intenses frissons me traversent l’échine au contact de ta langue… Je m’abandonne complètement sous ta caresse, qui me fait fondre…
Je mouille tant que ça en est indécent…Je tente de cacher mon trouble en serrant les cuisses…

 

 

Il est temps de passer aux choses sérieuses, je t’ouvre les cuisses avec insistance et tu sens la morsure du froid se glisser entre tes
lèvres intimes, appuyer sur ton bouton alors que ma bouche embrasse la peau tout autour de ton sexe.
Puis ma bouche remplace le glaçon sur ton bouton alors que j’introduis celui-ci en toi, dans ton antre inondé de désir.

 

 

Ce froid m’embrase… Il attise et accroît mon plaisir, lui donne une autre dimension…
Ta bouche si douce et si chaude… Et le glaçon qui coule dans mes chairs intimes, ruisselle sur mes lèvres…

Alcôve, c’est trop bon, je fonds…

 

 

Je te retire le glaçon et le porte à ta bouche pour que tu goutes à tes propres liqueurs…

«Tiens, c’est pour toi… ».

 

Pendant que le glaçon finis de fondre dans ta bouche, je te détache les mains et te mène au bord du lit..

« Cambre-toi ! »

Et tu m’offres la vision insolente de ton cul superbe…Je m’agenouille derrière toi, te prends par les hanches et m’introduis en toi d’un coup, presque brutalement.

 

Ton coup de rein est une délivrance, toi que je désire du plus profond de mon être. Je me sens remplie, complète.
Une intense chaleur irradie mon bas ventre…Mon intimité palpite, se contracte déjà autour de ton sexe  que j’aime tant…
Je suis cambrée au maximum, n’osant bouger, totalement offerte aux plaisirs que tu voudras bien me donner…

 

post-44650-0-26861600-1373839233.jpg

 

Au fur et à mesure que je pénètre tes chairs humides, je ressens tes contractions autour de mon sexe. Je voulais que cette intromission soit source d’une jouissance immédiate, absolue, une délivrance à cette longue attente du plaisir…

Je te tire par les cheveux, t’embrasse à pleine bouche alors que mes coups de reins deviennent de plus en plus intenses…

 

 

Accoudée sur le lit tes coups de rein vigoureux m’emportent inexorablement toujours plus près vers un orgasme puissant…

Je te sens t’enfoncer profondément pour ressortir complètement…Tu me remplis, cette sensation est exquise, tu me possède totalement,
je gémis, c’est si bon…

Tu caresses sensuellement mon dos, mes fesses, mes seins… Puis d’un coup sec, ta main s’abat fermement sur ma fesse tandis que
tu mordilles mon cou.

Et là je décolle vers l’extase dans un grand cri…
Je m’effondre sur le lit, le souffle court et la peau rougie par le plaisir…



NDR : Une journée de boulot particulièrement chargée pour moi, voici donc ses sms qui ont troublé un tant soit peu ma concentration, sans que je puisse y répondre…

 

 

Les yeux toujours bandés, je te devine allongé à mes cotés. Es tu nu ? A l’aveugle, je tends ma main pour caresser ton corps que j’aime tant…
Tu saisis ma main fermement, arrêtant mon geste !

« Mademoiselle ! Vous êtes bien audacieuse… »

Ta voix chaude et parfaitement maitrisée me fait frémir…

« Je vais vous apprendre à bien vous tenir, croyez moi… »

Et déjà tu entraves mes mains, les attachant au barreaux du lit, en complète extension…
Je sens tes lèvres mouillées remonter de ma cheville à l’intérieur de ma cuisse…Tes lèvres qui arrêtent le lente ascension, me laissant au supplice.
Je me sens fondre…

Tu caresses mes chevilles sensuellement et je sens un métal froid les encercler…

 

post-44650-0-47005900-1373838976.jpg

 

Non tu ne plaisantes pas…
Tu relèves mes jambes en les repliant vers moi.

« Ecartes tes cuisses ! »

« Mieux que ça ! »

Je m’éxécute, docile et craintive…Tu viens alors parsemer mon ventre de légers baisers…
Je m’abandonne confiante… Mais soudain tu romps le charme et attache sans ménagement mes chevilles à mes mains.

Mon visage s’empourpre à l’idée de la vue obscène que je t’offre…Ma vulve totalement découverte, gonflée et luisante…
Je sens ton souffle sur elle, sensation affolante, je me tortille de plaisir, mais mes liens ne me permettent aucun mouvement…

« Superbe vue, mademoiselle…Vous êtes parfaite en cette position…Avez-vous la moindre idée de ce qui vous attend ? »

 

 
NDR : Reprise de nos échanges à deux…Eva est donc sur le dos, mains et pieds attachées ensemble à la barre du lit…
Son bassin remonté et offert à mes envies le plus folles…

 

 

« Depuis le temps que j’attends ce moment… »

Tu sens mon souffle sur ton sexe, ma langue se glisse sur tes lèvres gonflées, les écartèle, mais ne s’arrête pas.
Tu sens alors la pointe de ma langue sur ton étroite corolle, la lécher, la masser, puis s’introduire en toi…

 

 

Ta langue m’électrise, mon souffle saccadé trahit la montée de mon plaisir…
J’aime tant ce que tu me fais !

 

 

Ma langue te pénètre au plus loin, j’humidifie abondamment ton petit trou qui se décontracte au fil de mes caresses et de ton excitation
croissante…Je prends mon temps, je sais que ça va être une première fois pour toi…
Mon doigt vient se poser sur ton bouton et le masse au rythme de ma langue…

Quand tu gémis un peu plus fort, mon index et mon majeur glissent en toi, s’imprègne de ta mouille abondante, et ma bouche vient à son tour se poser sur ton bouton si sensible alors que mon index enduit de ta cyprine pénètre peu à peu en toi…

 

 

Cette caresse me désarçonne, je me laisse aller sous tes doigts qui me caressent…
Alors que ta bouche me fait monter dans les tours, je me surprends à aimer ça et me détends totalement…

 

 

Ma bouche aspire ton bouton, ma langue tourne autour, appuie dessus, je me régale de tes saveurs et des sensations que tu éprouves…
Alors que mon index masse ton sphincter, l’assouplit doucement, je te sens te détendre, en pleine confiance…
Je glisse alors mon majeur en même temps que tu acceptes dans ton étroit orifice presque facilement.

Mes doigts te masse, jouent de ton orifice, puis commencent doucement des va et vient…

… … …

 

post-44650-0-28221500-1373839066.jpg

 

Mes doigts sortent alors de ton fondement, tu attends un instant interrogative…Puis tu sens un objet dont le lubrifiant te fait un effet de froid sur ta rondelle…
Je te masse doucement avec, puis alors qu’il glisse doucement en toi sans mal, j’enclenche les vibrations du vibromasseur…

 

« Eva, dis moi que tu aimes… »

 

 

Ce froid me surprend, je reste sans voix, totalement attentive à la découverte de ces nouvelles sensations…
Je ressens une légère douleur qui se dissipe rapidement, puis doucement l’objet entame une danse circulaire, massant mes parois, un
bien être et une chaleur inouïe commence à monter à toute vitesse…

Je gémis de plus en plus fort, t’offrant une réponse on ne peut plus explicite…

« Oui, j’aime ça… » en un souffle…

 

 

« Comment ? Dis le plus fort ! Dis moi ce que tu aimes ! »

 

Alors que ma main claque tes fesses soudainement…

 

 

« Je peux pas…  Enfin si, je t’aime ? »

 

 

Nouvelle claque sur tes fesses qui commencent à rougir…

 

« Dis moi ce que tu aimes, Eva, mets des mots sur ton plaisir ! »

 

 

« J’aime que tu joues avec mes fesses » dans un souffle, mon aveu gêné…

 

 

J’aime ta retenue et pourtant, je veux être cru dans cette pénétration nouvelle…

 

« Eva, je vais te prendre par le cul, dis moi que tu veux que je t’enfile et je le ferais… »

Je ne me reconnais même pas dans mes propres mots, mon excitation de l’instant est absolue…

 

 

« Prends mes fesses, je veux te sentir là… »

 

 

Je présente alors mon sexe tendu par l’excitation et m’introduis d’un coup dans les tréfonds de ton antre intime, je veux enduire mon engin
de tes liqueurs intimes.
Après quelques vas et vient appuyés, je ressors de ce cocon, pour me présenter sur ta rondelle, Dieux que tu es indécente en cette position !

J’appuie doucement, mon gland turgescent s’enfonce dans ton anneau…

 

 

Je me sens m’ouvrir sur ton passage, je te sens si bien…

 

 

Ton étroit conduit m’enserre, je m’enfonce dans ce fourreau doucement guettant tes réactions, te laissant accepter la vigueur de mon désir…

Ma main se pose sur ta cuisse, tout prêt de ton sexe de manière à ce que mon pouce repose sur ton bouton et le masse en douceur.
Je suis maintenant totalement en toi, je ne bouge plus, seul mon doigt continue sa caresse…

 

 

Mon bassin ondule… Je me surprends à te vouloir plus profondément encore…

 

 

Je sens ta réaction, ton corps qui parle pour toi. Je commence alors à me retirer, pour m’enfoncer en toi.
L’excitation de cette sodomie en elle-même, l’étroitesse de ton conduit me mettent en un état indicible, tout à mes sensations,
j’entame des mouvements qui vont crescendo…

Au fur et à mesure que je vois ton plaisir augmenter, j’accélère la cadence, je finis par battre ton cul de mon bassin en m’enfonçant au
tréfonds de ton être…

Je reprends alors le vibro, que je mets en vibration continue et le glisse alors parallèlement en ton sexe trempé d’envie…

 

 

Je me sens remplie totalement, mes parois sont massées comme jamais…
Je découvre des sensations inouïes…

 

 

Je ressens à travers les fines parois internes les vibrations de l’olisbos à pleine puissance.
Je continue mes va et viens envahi tout entier d’un plaisir inégalé. Ma jouissance est si proche, je redouble d’ardeur avant l’explosion finale…

 

 

Une intense vague de plaisir monte, monte… Je m’arque boute, puis j’explose en criant…
Mon plaisir qui se diffuse dans chaque cellule de mon corps qui se relâche totalement…

 

 

Quand je sens ta jouissance qui te libère, je crie à mon tour en écho de ta voix.
Submergé d’une décharge intense, je déverse ma semence en toi par jets saccadés et m’affale sur ton corps alangui.

Je cherche ta bouche, cherche un baiser profond pour parachever cette intense communion.
Ce baiser dure longtemps, le temps pour nous de reprendre nos esprits…

Je m’écarte de toi, te libère de tes entraves en embrassant chacun de tes membres doucement.
J’enlève le masque qui occultait ton regard, te souris, plonge mes yeux dans les tiens…
Jamais j’ n’ai été aussi heureux, jamais je n’ai atteint un tel plaisir…

Je prononce alors ces mots qui ne se partagent qu’à deux…

 

post-44650-0-10173700-1373839411.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest bencale

mmmmmmmm, vraiment une superbe lecture (et je suis sincère) . vous m'avez mis pleins d'images en tête et m'avez rappelé pleins de bons souvenirs. merci beaucoup à vous deux

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Eva96

mmmmmmmm, vraiment une superbe lecture (et je suis sincère) . vous m'avez mis pleins d'images en tête et m'avez rappelé pleins de bons souvenirs. merci beaucoup à vous deux

 

Merci pour ton message. C'est une satisfaction de savoir que ce qui nous plait à nous vous plait aussi. Quant aux souvenirs, certains moment ne s'oublient jamais ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest bencale

jamais oui et je le souhaite  :clapping:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ce beau partage !! qui est bien agreable à lire en cette chaude nuit...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bravo à tous les deux !

 

Ça monte en puissance malgré les interruptions ....

Une envie, un fantasme à réaliser ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Eva96

Bravo à tous les deux !

 

Ça monte en puissance malgré les interruptions ....

Une envie, un fantasme à réaliser ?

 

Merci pour le compliment :)

Les images coupent trop le rythme de lecture ?

 

Sinon, un fantasme...oui assurément !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour le compliment :)

Les images coupent trop le rythme de lecture ?

 

Sinon, un fantasme...oui assurément !

 

Non, non !

Les images sont très bien.

 

Je parlais des interruptions (qui n'en sont pas vraiment...) dans les sextos ....

Quand l'autre ne peut pas répondre..... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Eva96

Non, non !

Les images sont très bien.

 

Je parlais des interruptions (qui n'en sont pas vraiment...) dans les sextos ....

Quand l'autre ne peut pas répondre..... ;)

 

Les joies du travail... On vous rassure on a pris bien plus d'une journée pour écrire tout ça ;-) Mais parfois c'était difficile de travailler ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Eva96

Merci pour ce beau partage !! qui est bien agreable à lire en cette chaude nuit...

 

Merci Mattth :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les joies du travail... On vous rassure on a pris bien plus d'une journée pour écrire tout ça ;-) Mais parfois c'était difficile de travailler ;-)

 

Je veux bien croire que la concentration doit être difficile à maintenir..... :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai toujours aimé les livres d'images moi...

Merveilleusement illustré !

Quand tu retrouveras ton chargeur de telephone, on recommence ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Eva96

J'ai toujours aimé les livres d'images moi...

Merveilleusement illustré !

Quand tu retrouveras ton chargeur de telephone, on recommence ?

 

rires oui sans aucun souci :) Mais cette fois ci, on s'occupe de mettre en scène un de tes fantasmes !!! ;-)

....et mmmmmmm mouuuuuuuuuuaaaaaaaaaaa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 Mmmmhhhh délicieux!

 

Je veux bien croire que cela n'a pas tjrs du être évident au boulot :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh vraiment très très excitant.

L'écriture à deux, le plaisir partagé qui monte qui monte.

Un fantasme que je partage également, merci beaucoup pour ce texte, qui m'a pas mal troublé ce matin :P

 

Félicitation pour l'écriture ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest sieg

Un régal, un plaisir de tous les instants et de tous les sens.

 

Il faisait déjà chaud ici mais alors là le thermostat affiche "trop chaud". Quelle belle plume vous partagez, vos envies sont si bien décrites et votre partage mérite largement toute notre attention. En un mot comme en 100, SA et Eva, MERCI.

 

Excusez moi, je dois filer je pense vous savez pourquoi. Bises à vous et à une prochaine lecture tout aussi chaude.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Han !!!!! J'aime le concept du texte et des images :)

J'adore les photos .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest bencale

les photos accompagnent très bien le récit. Ils donnent envie de continuer la lecture ( mai st'inquiète même sans c'est super aussi (pourquoi je ne cesse de me justifié grrrrr)) ok j’arrête.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Eva96

Han !!!!! J'aime le concept du texte et des images :)

J'adore les photos .

 

Ca n'a rien à voir miss mais j'adore ta signature, c'est la première fois que je la remarque.

Bisous miss

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Ca n'a rien à voir miss mais j'adore ta signature, c'est la première fois que je la remarque.

Bisous miss

;) j'en suis super contente de cette signature :) Lambdales a bien bossé (le pauvre je l'ai embêté ) et quand on sait qu'il a réussi à inclure mon regard :P ça c'est de la personnalisation .

Bisous ma barbie .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un seul mot :

MAGNIFIQUE

 

J'ai adoréééééééééééééééé !!!!

 

Bravo  :clap:  :clap:  a vous deux et merci :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Eva96

Un seul mot :

MAGNIFIQUE

 

J'ai adoréééééééééééééééé !!!!

 

Bravo  :clap:  :clap:  a vous deux et merci :)

 

Contente que ça t'ai plu ! Ca fait vraiment plaisir tous ces encouragements !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Eva et SA pour ces échanges.

La descripion de ce fantasme est très troublante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De rien, ce fut un plaisir de l'écrire et de l'imaginer...

Autant que de le partager avec vous !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bravo EVA

J'imagine bien qu'écrire ça en étant au boulot nécessite une concentration pour mener tout sans éveiller quelque chose....

beau texte snas aucun défaut. :clap:  :clap:  :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.