Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • 0
Diaphane

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'éjaculation féminine

Question

J'ai conscience que le sujet a été abordé de nombreuses fois sur le forum, mais je pense qu'il serait intéressant de reprendre dans un post tout ce qui se dit ici et là de l'éjaculation féminine...

Ce "phénomène" m'intrigue au plus haut point, et j'avoue que depuis que je m'y intéresse, j'ai pu lire tout et son contraire (!), d'où mon envie de questionner les FInautes à travers mon blog FI et tenter de voir ce qu'il en est réellement...

 

J'ai rédigé mon premier article sur le thème hier, et Palmyre m'a gentiment suggéré d'en faire un article sur le forum. Pour des raisons pratiques, je préfère renvoyer à mon article source, qui contient un sondage (ce qui sera aussi le cas pour les articles suivants, sur le même thème). Vous l'aurez compris, ma démarche est quasi-scientifique ! Sur mon blog, vous pourrez donc répondre au(x) sondage(s) et commenter la question spécifique que pose l'article, et ici nous pourrons discuter de l'éjaculation féminine en général, laisser des témoignages, des questions, des suggestions, et je me chargerais de faire le lien avec ce qui se dit sur mon blog (réponses au sondage, commentaires, lien vers un nouvel article...)

 

J'espère que nombreuses (et nombreux) d'entre vous viendront participer, plus ou moins directement, à la petite enquête que je mène sur l'éjaculation féminine !

J'attends vos témoignages, réponses et interrogations...

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

5 réponses à cette question

Recommended Posts

La première question que je me pose est la suivante :

(Cliquez sur le lien pour accéder à l'article et au sondage !)

 

" L'éjaculation féminine serait-elle vraiment réservée à une minorité? à des femmes capables d'un plus grand lâcher-prise? ou bien physiologiquement différentes? Ou encore heureuses compagnes d'un amant extra-ordinaire? Et s'il appartenait aux femmes de découvrir ce plaisir, en expérimentant de nouvelles caresses, de nouveaux réflexes? Ne serions-nous pas toutes capables de ressentir cette jouissance ultime qu'est l'éjaculation?"

 

J'attends vos réponses avec impatience ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est-ce que l'orgasme est plus important lorsque l'éjaculation féminine se produit ?

Je suis déjà assez jalou de l'orgasme feminin alors si vous me dites que l'explosion peut être encore plus intense je vais être vert...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En effet, pas plus tard que la semaine dernière, je me suis procurée le livre " Le guide Tabou du point G et de l'éjaculation féminine" de Deborah Sundahl, paru aux éditions Tabou (d'où le titre).

Oh super ça ! Tu nous feras un petit résumé ici?!

 

Est-ce que l'orgasme est plus important lorsque l'éjaculation féminine se produit ?

Difficile de dire si c'est l'éjaculation qui rend l'orgasme plus fort, où l'orgasme plus fort qui rend l'éjaculation possible...?

Mais oui, les deux sont liés, enfin je crois... En tout cas de mon côté je prends (encore) plus de plaisir quand je me liquéfie...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest ChrisAline

C’est la stimulation de l’urètre féminin qui favorise l’éjaculation féminine. Les glandes de Skene sont responsables de l’émission d’un liquide qui n’est pas de l’urine. Toutes les femmes ont cette émission plus ou moins importante. Souvent elles ne le savent pas car il y a une émission infime qui est en simultané avec leur orgasme. On peut stimuler avec le doigt ou de petites sondes. Cette éjaculation n’est pas un orgasme. Une forte émission est ce que l’on appelle « La femme fontaine ». Pour répondre à Evok oui si elle survient dans ce moment de grande félicité car l’éjaculation se produit quand le sujet est super détendu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas exactement cela. Il y a de nombreuses études mais à l'heure actuelle on n'arrive pas encore à déterminer toutes les causes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.