Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Alaundo34

Une rencontre FI

Recommended Posts

Cette histoire est ce que je pense imaginer de la rencontre entre deux Finautes.

 

Leur coup de foudre virtuel eu lieu rapidement.

Lui à la recherche d’une femme à la fois épineuse et douce qu’il aimerait dominer et lui qui était tout ce qu’elle désirait, un homme à la fois capable de la traiter comme elle se doit lui faisant oublier son passé pendant quelques instants.

Cela faisait maintenant quelques mois qu’il jouait sur internet à ce petit jeu de la soumission.

Lui voulait que cette histoire, qui manquait cruellement de cet instant si tactile que notre écran ne peut combler, aille plus loin mais son cœur à elle était déjà pris par un autre homme.

 

Finalement, il arriva à la convaincre en lui expliquant que malgré son rôle de maître, elle aurait le pouvoir de dire stop à tout moment.

Elle se dit être folle pour accepter cela et comment pourrait elle encore regarder son homme dans les yeux après cela.

Le Week-end arrive et elle profita du déplacement de son mari pour faire de même pour prendre le train elle aussi pour une direction qui ne pouvait que l’amener dans les bras de son maître.

Son maitre avait été clair, elle devait porter un long pardessus et ne porter qu’un porte-jarretelles et une guêpière. Dans le train, elle était terriblement mal à l’aise mais malgré cela son entrejambe était en feu et elle sentait son string se mouiller de plus en plus. Elle voulu aller aux toilettes se soulager mais son maître avait été on ne peut plus précis : Il sera le seul à pouvoir combler son corps et lui seul. Elle passait son temps à resonger à cette phrase et ne pouvait s’empêcher de sautiller sur son siège.

La voila à la gare et sa chaleur n’a fait qu’empirer, elle doit récupérer une clé dans un casier de la gare et se rendre à l’hôtel qu’il lui a indiqué.Elle récupère la clé et se retrouve à l’hôtel.

 

Devant la porte, elle recule, se retourne et va pour partir mais son corps veut qu’elle reste. Elle tape alors à la porte, une voix lui répond et lui dit de rester là immobile et de fermer les yeux. Elle obéit et elle sent la porte s’ouvrir, aussitôt elle se retrouve les yeux bandés et son maître l’incite à rentrer en lui prenant la main. La porte se referme et elle sait qu’un seul mot de sa part et le jeu s’arrêtera. Son maître lui ôte son pardessus et d’un geste brusque l’envoie sur le lit. Là voilà dans sa belle tenue sur le lit. Ses mains se retrouvent rapidement ligotées au lit ainsi que ses jambes. Elle est à sa merci et c’est ce qu’il veut depuis le début.

 

Elle sent une caresse mais ce ne sont pas ses mains, une fois près de son visage elle reconnait l’odeur. C’est bien une rose que son maitre utilise. Finalement pour quelqu’un qui se dit être assez épineuse, le maitre se rend compte qu’il y a beaucoup de douceur chez cette femme.

Il dégrafe alors son porte-jarretelle et lui arrache son string. Elle aime ce côté bestial et tendre qu’il a déjà eu l’occasion de lui faire ressentir à maintes reprises. Elle ne peut rien faire mais son corps est entrain de bouillir.

Elle sent alors une bouche qui remonte le long de sa cuisse et qui finit son chemin sur son bouton de plaisir, cela a pour effet de lui faire pousser un cri de soulagement. Cela faisait des heures que son corps attendait cela. Son maitre redouble de coups de langue et elle ne tarde pas à jouir.

 

Elle sent alors près de sa bouche un sexe, son maitre veut son plaisir à lui. Elle ouvre la bouche et reçoit en elle ce sexe et se met à le lécher comme elle peut. Son maitre lui libère une main et la voila maintenant entrain de sucer son maitre, elle l’aspire, le pompe, le lape comme jamais tout en le branlant mais une main lui prend la tête et la repousse et elle se retrouve attaché comme au début.

 

Ce n’est pas à elle de décider comment et quand son maitre doit jouir. Ses pieds sont finalement détachés mais vite fait elle se retrouve les pieds attachés avec les mains.

Il se rappelle quand elle se vantait de sa souplesse. Elle sait que dans cette position tous ses orifices se trouvent à sa merci. Une langue se remet à lécher son entrejambe mais aussi son œillet qui aime ce genre de tendresse. Elle dégouline comme jamais et son maitre s’en sert pour lubrifier les deux antres de sa soumise. Elle commence à sentir des doigts en elle de toute part. Que c’est bon mais elle veut un sexe d’homme.

 

Son maitre retire ses doigts et se remet à la lécher. Mon dieu mais pourquoi ne me pénètre t’il pas se dit elle mais c’est lui qui décidera du moment.

Brusquement il s’arrête et elle entend le déclic d’un appareil. Mais il prend des photos, pourquoi fait-il cela. Elle ne veut pas que des clichés existent de ce moment mais elle n’arrive pas à dire le mot qui ferait arrêter cela, l’excitation a pris le dessus. Elle sent qu’il pose l’appareil mais il ne revient pas vers elle.

 

Elle entend alors un bruit qu’elle ne connait pas comme si il s'harnachait. Ses orifices sont toujours aussi dilatés et alors qu’elle perd espoir de se faire prendre, elle sent un sexe artificiel qui inonde son vagin. Il est imposant mais elle est tellement trempe qu’il se met à rentrer tout seul. Alors qu’il rentre de quelques centimètres, elle sent cette fois-ci le sexe turgescent de son maitre qui appuie contre son anus.

D’un coup sec, les deux sexes rentrent en elle, elle se tord de douleur sous cet assaut qu’elle ne connait pas mais la douleur se transforme en plaisir. Elle se fait totalement dominer par les deux sexes imposants. Son maitre la pilonne comme il peut et elle subit tant bien que mal ce nouveau plaisir.

Jamais elle n’aurait imaginé se faire remplir de la sorte mais que cela était bon.

Il n’y avait plus aucune limite et elle le savait mais cela lui était égal, elle avait même oublié son mari qui ne pouvait imaginer ce que sa femme était entrain de subir. Voila maintenant un moment qu’elle était remplie comme jamais quand elle sentit un autre sexe qui venait appuyer contre sa bouche.

 

Non ce n’était pas prévu qu’il y ait un autre homme mais elle était tellement excitée qu’elle ne voulait pas arrêter la chose donc elle ouvrit la bouche pour prendre ce sexe en elle. Là voilà entrain de sucer un homme et se faire prendre par son maitre en même temps. Elle suce abondamment ce sexe et imagine que c’est son maitre.

 

Elle pompe alors comme jamais mais cet homme lui attrape la tête se et met à lui « baiser » la bouche comme il en a envie. Elle est soumise et se doit de satisfaire son maitre et son hôte. Elle sent la fin proche car ce sexe en bouche gonfle de plus en plus et se met alors à exploser en elle mais à ce moment son maitre se met lui aussi à déverser son nectar en elle. Elle est remplie de toute part et ses amants se retirent alors. L’homme retire le sexe de sa bouche et vient l’embrasser. Mais elle connait cette bouche, une main lui enlève alors son bandeau et elle se retrouva face à la personne qu’elle n’aurait jamais pu imaginer : l’homme de sa vie !!

 

Merci aux deux protagonistes d'avoir accepter cette histoire qui est le fruit de mon imagination (je tiens à préciser) ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui une très belle rencontre

Très beau texte, très belle imagination

Oui il faut vivre ses rêves

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ON sait jamais peut être qu'elle pourrait devenir réalité :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest besoindechaleur

très belle narration, merci à toi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.