Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

mamatt45

Rencontre et histoire avec une "voisine"

Recommended Posts

Bonjour à tous!

 

Bon béh mon premier récit, je n'ai pas forcément l'âme d'un poète ni même d'un littéraire, soyez donc un minimum indulgent quand à l'édition de ce sujet...

 

Par contre toutes remarques tant bien même constructive sont la bienvenue pour me permettre d'avancer!

 

 

 

Il y a 6 ans, ce fut un vendredi après-midi d'août, je venais de rentrer le matin même de chez mon père (distant de 800 bornes avec une bagnole de jeune + pas l'habitude), assez crevé d'ailleurs, je commatais dans mon canapé.

 

Ma fenêtre principale de mon petit appart' était ouverte parce que bon, au premier étage d'un immeuble relativement ancien en plein centre-ville d'une célèbre ville de Province, je peux vous dire que ça chauffe!

 

Réveillé par du bruit de feraille, à moitié d'engueulade et d'agacement, je tend l'oreille, et j'entend une voix féminine. Une voix qui commençait à me titiller, un timbre particulier, un accent que je connaissais pas mais qui commençait vraiment à me plaire sans même voir le joli personnage rattaché à cette douce voix.

 

Je me penche donc auprès de ma fenêtre pour voir quand même ce qu'était ce barouf, et je vois donc cette très belle jeune femme, à peu près dans mes âges qui semblait en détresse, à rechercher un habitant dans cet immeuble qui semblait vide (il n'y avait que moi).

 

Elle me demande des renseignements par la fenêtre, mais comme j'avais des choses à récupérer dans ma voiture, je lui ai proposé de descendre afin de pouvoir lui filer les renseignements qu'elle désirait...

 

Et là, ce fut le drame (dixit un célèbre humouriste).

 

Un canon, devrait-je dire un prototype : un cul magnifique qui avait l'air bien ferme, brune assez grande aux yeux marrons et malicieux, une poitrine généreuse mais pas trop, bref, vraiment mon type quoi!

 

Nous discutons donc pendant une bonne demi-heure, elle étudie dans un établissement réputé de la ville, étant assez éloigné de chez ses parents, elle n'avait donc pas d'autres choix que d'habiter seule (avec son chat) dans ce petit studio très "old school", je lui indique donc les principaux lieux pour faire ses courses, pour les établissements bancaires etc... et lui propose si elle le souhaite de lui faire visiter le ville quand elle voudra, puisque moi-même nâtif de cette ville. 

 

Ses parents se rendent compte qu'elle n'avait pas l'électricité chez elle, et vu que tout fonctionne à l'électricité (chauffe-eau, réchauffe-plat) béh ça allait être compliqué, et d'autant qu'ils ne conaissaient pas du tout les numéros qui vont bien pour effectuer une ouverture de compteur, je me propose donc de lui "prêter" ma douche ainsi que ma cuisinière, pour, pourquoi pas, manger un bout ensemble, ce fut OK pour le lundi puisque je n'étais pas présent du week-end et elle non plus d'ailleurs...

 

J'en ai rêvé tout le week-end, je peux vous dire que j'en ai fait des génocides durant ce week-end!!

 

Viens donc le lundi soir.

 

Elle toque à la porte, une bise rapide et me demande donc ma douche...

 

Elle en sort, va pour faire réchauffer son plat (bouchée à la reine, je m'en rappelle encore!!), et je lui propose de partager mon repas, avec une conversation et un brin de télé, c'est quand même mieux que toute seule dans le noir à manger un plat tout fait sans saveurs...

 

Elle accepta!

 

Ce fut un feu d'artifice dans mon froc toute la soirée mais je me devais de rester bien tranquille histoire de ne pas l'effaroucher!

 

Le lendemain soir, même chose, sauf qu'en discutant correctement, nous avons commencé à nous rapprocher, une petite bataille de coussins, il n'y a que ça de vrai!!

 

Bien crevé, nous avons commencés à vraiment nous rapprocher, un regard bien malicieux de sa part, et hop un bisous bien placé sur le coin de ma lèvre mais très furtif, puis de nouveau ce regard malicieux!

 

Je me prend au jeu (j'avais mal au caleçon, je peux vous le dire!!), au moment de m'approcher de la même façon qu'elle, elle me prend la tête doucement et commence à m'embrasser corectement...

 

Nos langues se cherchent, se trouve et n'en finissent plus dans un ballet artistique dont même Phillippe Candelero et Nelson Monfort en aurais été jaloux!

 

Mes mains commencent à se perdre, ça ne lui déplait pas, bien au contraire!

 

Vous voyez le loup de Tex Avery? La même!!

 

Je passe donc mes mains sous son haut tout en continuant à la galocher férocement, sa respiration commence à s'accélérer, je lui dégraphe son soutien-gorge et commence donc à lui faire un petit massage des seins, je joue avec ses tétons qui durcissent et pointent très fort...

 

Elle commence elle aussi à me passer la main sous le tee-short pour me l'enlever totalement et commence à me lécher le lobe de l'oreille, puis descend dans le cou et commence à tourner autout de mes pectoraux (faut dire qu'à l'époque j'étais assez sportif), me dit qu'ils sont trop beaux puis me lèche mes tétons!!

 

(Zone rouge dans le caleçon!!)

 

Puis elle me pousse dans le fon du clic-clac, me chevauche et continue son périple avec sa langue très agile qui me fait (vraiment) monter la température.

 

Je lui passe les mains dans le dos très délicatement, m'attarde sur ses jolis seins puis descend vers sa croupe et commence à jouer avec son élastique de son fute et en même temps de son string.

 

(là une chanson me passe en tête, une parodie de "t'as le look coco", moi c'était plutôt "t'as les couilles mamatt, mamatt t'as les couilles...")

 

Toujours avec son regard malicieux et mélangé d'envie et de suspense, elle me reprend la bouche, me recherche la langue (et là, on aurait pu jouer au Jeux Olympiques!!), se cambre et commence à faire mouvements de va-et-viens très sensuels au fur et à mesure que je descend son pantalon et son string.

 

Une douce odeur de mouille me chatouille les narines, je deviens fou tel un requin qui capte une odeur de sang!!!!!

 

Je lui carresse les fesses tranquilement tout en me rapprochant de zones très érogènes, ça lui fait énormément d'effet!

 

Elle me défait mon pantalon et mon caleçon pour me sortir donc mon engin (il allait s'étouffer!!) et le prend entre ses mains très fines puis commence à me branler très délicatement (mais très sûrement!)...

 

Nous avons dû changer de position, fermer les volets (c'est mieux) et ouvrir le canapé...

 

Dès cette opération effectuée, nous commençons à se déshabiller très vite et nous retrouvons très vite dans cette même position mais c'est quand même nettement plus confortable.

 

Elle se cambre au maximum afin que je puisse lui chatouiller les lèvres tandis qu'elle commence à me sucer avecbeaucoup, beaucoup de délicatesse mais aussi beaucoup d'expertise, je ne vous raconte pas l'effet que ça me fait!!

 

Je lui insère un doigt alors qu'un autre lui chatouille le champignon magique, là elle a poussée un petit cri de surprise mélangé à de l'envie tant elle s'acharne sur ma queue!

 

Puis vient enfin le moment très attendu, mais non, on ne pouvait pas faire connaissance comme ça voyons, pas assez hot mon enfant!

 

Et allez, petit 69, miam, qu'est-ce qu'elle a bon goût, j'aurais passé des heures comme ça, cambrée au maximum...

 

Elle me chatouile en même temps les testicules, ouch, là j'en peux (presque) plus!!!!!

 

Tout en restant sur le dos, elle me re-chevauche, mon pénis commence à sentir sa douche chaleur de sa caverne humide, mais seulement de loin, elle me dit qu'elle ne peux pas ce soir (question d'honneur) mais que demain soir ça n'en sera que plus torride, que je n'ai encore rien vu de ses capacités...

 

Et effectivement, le lendemain soir, ce fut une nuit comme jamais j'en ai passée!!!

 

La suite prochainement!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oh oui j'attends la suite

 

j'aime ton humour...et tes références....merci 

 

désolé si j'ai ri...mais cela fait du bien aussi... :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest besoindechaleur

oui moi aussi j'ai bien aimé le ton de cette première partie....pas le thon hein.......

 

 

alors la suite STP.......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai pas aimé... J'ai adoré ton texte !!! Vite vite la suite parce que là " c'est un feu d'artifice dans mon froc !"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon béh OK, c'est parti pour la suite!

 

 

 

Ça nous a emmenés quand même jusqu'à 4h00 du mat' cette histoire, donc bon réveil un peu compliqué 2h après pour aller bosser, bref gros bisous bien langoureux (histoire de donner le ton pour la soirée qui s'annonçait!!)

 

J'arrive au boulot, mes collègues voient mon état à la foi crevé, exténué mais complètement exité comme si j'étais sous coke, me demandent ce qu'il m'arrive, je leur répond trois fois rien, j'ai eu une nuit compliqué, j'étais en intervention (béh oui j'étais sapeur-pompier volontaire à l'époque) et que donc je me suis simplement fait une petite sieste bien chaude (mon cul oui, c'était ma lance qui était en feu le sujet de l'intervention!!!)

 

La journée se passe, bien crevante...

 

Je rentre vers 18h30 du boulot, un détour par la caserne histoire de dire bonjour à mes collègues et de demander une faveur pour un jour proche à mon chef de garde (vous allez comprendre plus tard :P )...

 

Je rentre vers 19h30, me gare tranquillement devant chez moi, tiens elle n'est pas là?

 

Pas grave, je passe 3-4 coups de fils et me décide à prendre une bonne douche, parce que là, je l'aie amplement méritée quand même!!

 

Je sors de ma salle de bains, et que vois-je en petite nuisette bien transparente avec talons aiguilles? Ma belle!!

 

Ça lui faisait un petit cul d'enfer, ça lui remontait ses seins qui pointaient déjà et je devinais déjà qu'elle mouillait tout ce qu'elle pouvait!

 

(Infarctus de la queue!! Allô les urgences?)

 

Un petit doigt sur la bouche l'air de dire tais-toi et laisse-moi faire (woh pinaise) :diablo:

 

Ni une ni deux, hop une petite pipe du feu de Dieu, j'ai lutté tout ce que j'ai pu mais au bout d'un moment, la voir s'agacer plus que correctement comme ça sur ma queue tout en me regardant avec son regard qui en disait (très) long, je n'ai pas résisté du tout, et hop, un génocide avec circonstances atténuantes (c'est pas moi M. le Juge, j'vous jure!!)

 

Elle me demande si j'ai aimé ça, béh à question bête, réponse bête, je lui répond que non je n'ai pas aimé, j'ai adoré, c'était orgasmique, elle me répond qu'elle s'en était rendue compte ;)

 

Bon béh du coup on mange (parce que mine de rien il y a une grosse nuit qui m'attend hein!), puis vient le dessert, fermeture des volets, à peine le temps qu'elle me choppe violemment, me retourne, et allez, c'est partie pour un roulage de pelle inter-galactique!!!

 

Je l'allonge magnifiquement sur le canapé (enfin un clic-clac, ça casse le mythe du canapé en cuir bordeaux hein?), mais c'est qu'elle ne se laisse pas faire en plus!

 

Elle me retourne je ne sais pas comment, je n'ai pas trop compris, bref retour à une pipe plus royaliste que le roi, je lui carresse ses petits seins, elle commence à trembler de partout, sa respiration se renforce et se saccade comme il faut jusqu'à ce que j'arrive tranquillement à ses petites fesses, alors là elle s'est acharnée d'une force sur ma queue, j'vous raconte pas!

 

Je joue du coup avec son clito, elle se cambre pour faire en sorte à ce que je puisse aussi m'occuper du petit trou, alors là ça dégoulinait le long de sa cuisse, presque les chutes du Niagara!

 

Poursuivant mon périple, elle se retourne brusquement pour un bon 69, et là un premier orgasme de sa part (là je me suis dit, l'été s'ra chaud l'été s'ra chaud!!)...

 

Elle n'en peu presque plus, moi je résiste tout ce que je peux pour ne pas jouir en pensant à mon lapin coco mort il y a quelques années pour me retenir d'éjaculer (pas simple, j'ai presque failli verser une larme, le con hé!)

 

Bref je la prend délicatement, elle me dit textuellement "défonce-moi, j'aime ça, j'aime ta queue") dans un souffle d'envie et d'appréhension, et moi, béh bête et discipliné, je m'éxécute!

 

Je la place en position levrette, elle se cambre au maximum :shok: , je joue avec ma queue à lui agacer le clito, elle en peu plus, et hop seconde remontée de cyprine avec secouages (je me suis 'tain c'est twister cette nana!) en bonnes et dues formes, elle m'attrappe la queue pour qu'enfin je la pénètre, d'abord doucement puis avec une force phénoménale, j'avais l'impression d'être en vert et d'avoir décuplé ma force comme Hulk!

 

Et là, je peux vous dire que le 7ème ciel, je l'ai dépassé, j'ai cru voir Tintin sur la Lune!

 

En parlant de Lune, d'un coup d'un seul, tout en couinant tout (je n'ai jamais entendu une femme gueuler comme ça sauf mon ex quand j'ai cassé sa voiture, mais ce n'était pas le même ton) ce qu'elle pouvait, elle me reprend la queue et me la met dans la boite mystère, oh la vache, c'est serré, c'est chaud mais bon Dieu que c'est bon!

 

Je continue comme une furie, elle me supplie de continuer comme ça avec encore un orgasme à la clé (ça tremble fort!), et là l'envie de jouir me remonte façon le pic de Dante mais je repense à PauseCaca avec ses chakras(vous savez, American pie), je continue comme un cinglé comme ça, et au bout de quelques minutes d'une intensité folle (même Coco le lapin ne pouvait plus rien faire, appelez les pompiers les gars, ça va inonder!! :help: ), je jouie d'une force en même temps qu'elle qui avait eu un orgasme du Tonnerre de Brest)...

 

Je m'enlève au bout d'une minute, elle n'en peu plus, je commence à avoir les burnes comme des pruneaux D'agen (ça vous va bien!), et hop une petite douche qui va bien...

 

Rafraichissement obligatoire (un bon sky-coca pour ma part, un Martini Rosso pour elle, en plus d'être magnifique et excellente au lit, elle a du goût)...

 

Il est 21h30, et ce n'est que le début de la nuit!!

 

Les voisins n'ont pas beaucoup dormis, je peux vous le dire!

 

Toute la nuit ça a été comme ça, j'en pouvais vraiment plus sur les coups de 3h00 du mat', j'avais vraiment mal aux burnes mais alors quelle nuit!!

 

Réveil à 7h00, et hop une petite cuillère d'entrée directe suivi de sa levrette sauce cyprine, un beau baiser langoureux avant qu'elle parte en cours, et moi je retrouve mes collègues ignares, tordu de rire en voyant ma tête, me demande comment s'est passé ma nuit vu mon sourire (Tex avery encore une fois!), je leur ai répondu "Orgasmique les gars, j'avais des fantasmes, maintenant je n'en ai presque plus!!" sans pour autant donner plus de détails, je suis partageur mais pas à ce point, déjà que les voisins en ont eu une bonne partie, faut pas déconner non?

 

8 mois comme ça, des week-ends complets où on ne voyaient pas le jour, on faisait l'amour du vendredi soir au dimanche soir (ça m'a ruiné en eau et en électricité, à force de faire tourner le chauffe-eau 24/24)...

 

J'ai quelques autres anecdotes en magasin bien croustillantes, mais ce sera pour demain!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Croustillantes, les anecdotes humoristo érotique  :D

 

Snif pov coco

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'adore ton récit.

tu es adopté pour nous en faire d'autres.

dis moi, tu as une façon de raconter style valerie45. vu ton pseudo, y a un lien?????

en tout cas elle t'a vidé!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos commentaires, ça fait plaisir!

 

j'adore ton récit.

tu es adopté pour nous en faire d'autres.

dis moi, tu as une façon de raconter style valerie45. vu ton pseudo, y a un lien?????

en tout cas elle t'a vidé!!!!!

 

Ah bah pour me vider, elle m'a lessivé!!

 

Sinon non il n'y aucuns rapports entre Valérie45 et moi!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Extra ! J'adore l'humour que tu intègres dans ton histoire ! À la fois excitant et jubilatoire ! On croirait du Tarantino !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Du Tarantino, du Tarantino, faut le dire vite, mais c'est vrai que j'ai essayé de mettre une petite dose d'humour qui rend le récit un peu plus vivant quand même!

 

Merci pour vos commentaires, ça fait plaisir!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

joliment écrit et avec de l'humour....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le temps se passe au fil des jours, ce n'est même plus (pour moi en tous cas) qu'une simple aventure mais une véritable passion, ma drogue!

 

Son petit cul bien balancé qui reste sexy en toutes circonstances (même en pyjama avec la tête dans le pâté, sisi j'vous jure!), ses petits seins, mon Dieu, j'ai un coeur résistant!!

 

On a pu faire l'amour dans des endroits très communs (Chez moi, chez ses parents, dans ma voiture, dans la sienne), mais aussi dans la cage d'escalier de notre immeuble (on avaient un peu bu, on avait en boîte, j'en pouvais plus, elle m'avait chauffé presque autant que lors de notre première nuit!! Même Tex Avery pouvait se remballer pour le coup!!)

 

Le coup le plus mémorable est (si vous avez suivi le truc :P ) a été une fin septembre...

 

J'avais eu un défi de sa part : Faire l'amour dans un lieu plus qu'insolite, où peu de personnes ont pu le faire...

 

Je me suis creusé les méninges et j'ai eu un tilt (comme Dr House, quand il trouve la maladie de son patient), je me suis rappellé de la faveur de mon Chef de garde, qui était lui-même de garde ce soir-là, Parfait!

 

Il faisait super beau, pas de vent, un petit 25° bref nickel chrome je dois dire!

 

Je ne bossais pas ce jour-là (je ne me rappelle plus exactement pourquoi d'ailleurs), je me suis en bonne condition physique afin de faire passer un moment du feu de Dieu à ma belle, et hop, un génocide, un!

 

Il a fallu que je me creuse les méninges correctement pour l'attirer dans mon piège diabolique :diablo: ...

 

J'avais un sacré challenge quand même!

 

Elle est rentrée de cours, comme une fleur, m'embrasse, je la sert contre moi violemment, en lui tenant les fesses, elle en fait de même, nous nous embrassons langoureusement, elle me remonte sa cuisse le long de la mienne...

 

Mon idée était que je l'assaisonne à point sans pour autant qu'elle soit cuite à point!

 

Ça a été court mais intensif, une bonne fellation comme elle aime et sait les faire (comme Grand-mère avec son café), je lui ai fait un cuni d'enfer, bien comme il faut, elle commençais vraiment à être pas mal!!

 

Je la rhabille correctement mais très prestement, lui invective de monter au plus vite dans la voiture, moi il a fallu que je me refroque (pas facile avec l'engin prêt à faire feu!!)

 

Je referme l'appart', et la rejoint dans ma voiture...

 

Elle m'embrasse tout en me (re)ssortant la queue, et là j'en profite pour lui bander les yeux (et oui, je suis sadique!!).

 

Tout en conduisant, je continue à jouer avec elle, je lui caresse les cuisses qui tremblent plus que de raison, elle mouille (elle m'embaume même la bagnole dis-donc!) un maximum, je le sens à travers son string (wouh pinaise que ça va être bon) pendant qu'elle continue à me masturber avec des petits gémissement :shok: !

 

Bref nous voici arrivés à destination...La caserne!

 

Elle me demande où est-on?

 

Je lui demande simplement de rester dans la voiture en m'attendant (que j'avais garée quand même un peu cachée hein)...

 

Je file en courant avec une trique d'enfer (z'imaginez la scène deux secondes, avant de vous tordre de rire, j'avais presque la bave qui coulait le long de ma bouche!), je choppe les clés d'un véhicule particulier, je ne les trouve pas!!! Merde, merde, merde!!!!!!

 

Je lança à la cantonnade "Les gars, où est le trousseau de l'EPSA en révision??" Euh bah dans le bureau de D...(le chef de garde, un bon ami d'ailleurs).

 

Enf...! Je court à toutes berzingues vers son bureau et lui demande les clés du véhicule en question!! Mais viiiiiiiiiiiitttteeee, j'ai un feu à éteindre moi!

 

Et là il me regarde avec son sourire tordu, il me fait "Eh, Mamatt, il te faut un chauffeur, c'est l'EPSA... :crazy: " avant de se tordre de rire!

 

Enc..., il m'a baisé pour le coup!!!!!

 

Il me fait "Allez go, je suis sur VTU, je ne craint partir tout de suite, t'as du cul toi hein!!"

 

Hop, on y va, enfin il y va pendant que je rentre dans la bagnole toujours avec ce même air de mort de faim, elle fut surprise, ne sachant pas qui c'est (bah oui forcément!), je l'embrasse en lui passant les mains très vite sur la cuisse, elle me sort "Mais qu'est-ce que c'est que ce cirque???", je lui ai dit "Ne t'inquiète pas, tu ne va pas être déçu du voyage!!! :wacko: "

 

Bref, je décroche sa ceinture de sécurité, la porte doucement dans mes bras, referme la bagnole à clés et me met à courir (bon secouage en vue!) pour nous mettre en place dans le berceau!

 

Elle n'y comprend rien, des bruits de moteur, moi qui braille à mon Chef qu'il aille au fond de la cour (mais vraiment au fond hein!) et qu'une fois sur place, hauteur maxi!!!

 

Bah oui, l'EPSA est l'Echelle Pivotante Semi-Automatique, avec un berceau pouvant acceuillir deux personnes, à 25m de haut, le voilà mon challenge!!!

 

J'entreprends de la mettre debout dans le berceau, elle est encore plus exitée que jamais, elle mouille tout ce qu'elle peu!!

 

Les préliminaires attaque :help: , je lui enlève le bandeau des yeux, elle me regarde et me dit "Put' , si celle-là on me l'avait faite, je m'en serais souvenue avant de me ressortir la queue et de me prendre la bouche furieusement!!

 

Une pipe d'anthologie, magnifique, elle et moi plus exités que jamais, on attaque en levrette (notre position préférée en plus), j'y vais comme un dingue, le berceau bouge dans tous les sens, c'est trop bon!!

 

Je me suis retenu de toutes mes forces, elle aussi et nous avons eu un orgasme en même temps, vraiment jouissif, je sentais sa petite chatte se refermer sous ma queue qui grossissait au passage du grain, un truc de fou!!

 

Elle n'a jamais eu ça, si bien qu'elle s'est occupée de ma verge tout de suite après, à peine rassasié (une hyène, me suis-je dit, après Twister et les Etas-unis, nous voici en Afrique dans la savane!)

 

Je n'ai pas eu le temps de débander, elle s'en occupais trop bien!! :shok:

 

Et hop, une seconde revanche, elle mouillait de partout, ça lui coulait le long de ses cuisses, elle haletait, me suppliait de continuer encore plus fort!

 

Moi j'y allais comme un bourrin, le berceau bougeait presque dangereusement, à la foi flippant mais terriblement excitant!!!!!!

 

Elle me choppa la queue, et hop, la boîte mystère, trop bon, là, c'est sûr, ça va monter trop trop vite!!!

 

Je jouie comme un salopard, j'en pouvais plus, on s'embrassait energiquement, pendant que je faisais signe à mon chef qu'il pouvait entamer la descente :good:

 

On continuait de s'embrasser comme deux amants qui ne s'étaient pas vu depuis une semaine après des échanges de texto plus que hot.

 

Mon chef nous avait préparé une surprise le salop!!! 8-0

 

Tout l'effectif de la caserne nous attendait en bas, ma belle complètement rincée, un peu confuse, moi défoncé comme un terrain de manoeuvre, je leur souriait!!

 

Ils nous ont fait la "Ola" ces cons-là!!

 

Vraiment une superbe expérience, on en reparle même encore maintenant avec d'anciens collègues-amis, mortel quoi!!

 

J'ai été le seulà le faire, et j'ai gagné mon challenge!!

 

Un lieu insolite!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest besoindechaleur

oh puré moi j'adore ton style, je kiffe grace ta façon de raconter.......alors continue comme àa ne change rien c'est terrible.........

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tournez manège revisité chez les pompiers. on pourrait titrer la séance comme ça.

bravo en tout cas et elle ne s'est pas dégonflée.

sam

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super !!! Je suis fan ! Continue comme ça...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je m'ennuyais ce soir et je suis repassé sur le site alors que ça faisait des mois que je n'étais pas venu. 
Habituellement je me contente de lire mais là faut que je commente haha. 
 

Tu m'as bien fait rire à chaque fois, j'aime bien le style :D 
Quelle histoire quand même, ça fait rêver ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand je t ai parlé hier, rien ne laissait penser que tu étais aussi tordu :D Magnifique et put*** de chançard :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et oui Vince!

 

Et encore, j'ai encore deux-trois anecdotes en tête, ça va être fruité!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coucou,

 

Je rejoins l'avis des autres finautes, ton style est léger,gai et plein d'humour et de références.

Te lire met de bonne humeur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de lire tes aventures....

 

Comme les autres, je trouve ton style sympa !

Ça met du baume au cœur :) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.