Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Mariveau

Les enquêtes coquines du FI Eros Magazine de Mike Rosoft et Face Book

Recommended Posts

Les aventures de Linda et Peter Bing et de Lindsey et Mark Google

Bonjour , je me présente , je suis Mike Rosoft et voici ma charmante collègue Face Book. Nous sommes journalistes d’investigations coquins au FI Eros Magazine. A ce titre nous recueillons les témoignages, les aventures extraconjugales, les fantasmes de vous mesdames, épouses, maitresses, amantes.

Avec ma chère Face nous les recevons dans nos bureaux, alternant les interviews, ainsi si je procède à ce dernier, Face le suit dans une autre pièce derrière une glace sans teint et inversement.

Aujourd’hui nous recevons Linda Bing qui vient nous raconter une aventure récente.

Linda Bing à 36 ans, elle est mariée et a deux enfants. Avec Peter Bing son mari , Linda a une vie sexuelle épanouie mais pas totalement.

Linda s’installe confortablement sur le sofa, elle porte un petit chemisier couleur champagne, négligemment ouvert sur une superbe poitrine maintenu par un soutien gorge en dentelle noire et une petit jupe courte noir, dévoilant des jambes aux galbes parfaits et aux cuisses délicatement musclées.

Elle est un peu timide, mais je lui sers une vodka martini, elle se détend.

Je m’installe en face d’elle sur un fauteuil, Face quant à elle s’installe derrière la vitre sans teint dans son fameux fauteuil en osier immortalisé par le cinéma.

Linda Bing se lance

« Depuis longtemps j’avais envie de raconter et faire partager cette expérience qui a changé totalement ma vie sexuelle. Avec Peter nous aimons faire l’amour, nous baisons, j’aime sentir la queue dure de mon mari me pénétrer, mais j’aime aussi les caresses des femmes qui me font jouir merveilleusement. Mais je me suis toujours refusé à la sodomie que je trouvais contre nature et dégoutant.

Il y a six mois en parcourant FI nous avons rencontré un jeune couple sympathique les Google.

Nous nous sommes liés très rapidement.

Lindsey Google est une jolie brune aux yeux vert, des gros seins et fermes et des fesses des plus tentantes ; Mark Google son mari est un homme sportif sûr de lui.

Un soir alors que nous soupions ensemble dans un restaurant, sous l’effet de quelques verres de fin les langues se délièrent et nous abordâmes le sujet de la sexualité. Je faisais alors part de mon aversion à la sodomie, au grand dam de nos amis.

Nous avions pris qu’une voiture et en repartant Lindsey monta à l’arrière avec moi . Lindsey se rapprocha très vite de moi, déposa dans mon cou un baiser qui me fit frissonner, puis elle m’embrassa fougueusement sur les lèvres, ses mains caressèrent mes seins dont les pointes se dressèrent immédiatement. Sa main descendit entre mes cuisses que j’écartais pour lui permettre d’aller plus loin. Envouté j’avais glissé mes mains dans sa robe, elle ne portait pas de soutien-gorge. Pour la première fois je caressais ses seins. Elle jouait avec mon clitoris par-dessus mon string, j’allais exploser. De son autre main elle se branlait et nous fumes pas longue à avoir un orgasme mêlant nos bouches dans un baiser brulant.

Peter , mon mari, proposa de faire un détour par chez nous pour prendre un dernier verre. »

Je regardais Linda Bing, ses yeux brillaient, elle était belle, et ses propos provoquaient en moi, bien des chaleurs en dessous de ma ceinture. J’allais être vitre très à l’étroit dans mon jean.

Face de l’autre coté de la glace avait pris une position indécente et se caressait avec envie

Linda prit une gorgée de vodka martini et reprit son récit.

« Peter servit les verres, tamisa la lumière et mit un morceau de jazz. Avec Lindsey nous étions très excités et nous avons entamé devant nos maris un strip-tease. Nous nous caressions et embrassions.

Peter et Mark étaient très excités de voir leur femme se frotter les seins l’une contre l’autre, se rouler des pelles langoureuses.

Mark Google suivi de Peter sortir leur queue et commencèrent à se branler, nous nous mirent à genoux pour sucer nos hommes respectifs. J’observais Lindsey littéralement gober la verge de son mari.

Peu de temps après nous étions nus sur le tapis. Alors que j’étais allongé sur le dos Lindsey s’empara de mon corps , elle mordillait les pointes de mes seins, bouffait véritablement ma chatte ouverte et trempée, tout en me branlant mon clito avec deux doigt. Mark son mari s’approcha de ma bouche et m’offrit son gland que j’avalai aussitôt.

C’était la première fois que je suçais une autre queue que celle de mon mari. Peter glissa derrière Lindsey et la pénétra sans attendre.

J’allais devenir complètement folle. Lindsey gamahucher mon bourgeon avec son pouce et faisait un chemin vers mon œillet avec son majeur. Je mouillais tellement qu’elle n’eut aucun problème pour y entrer et je commençais même à ressentir une excitation grandissante à ce va et vient dans mon cul ».

Linda s’interrompit reprenant son souffle, elle vivait encore cette expérience, je devinais ses seins dardés et je devinais qu’entre ses cuisses une chaleur humide montait en elle. Face elle s’enfonçait maintenant un godemiché, partageant le plaisirs des mots de cette femme. Moi oui je bandais mais ma tablette numérique empêcher Linda de découvrir mon plaisir. Je devais rester professionnel.

Elle reprit son récit.

« J’entendis Lindsey dire à mon mari qu’il pouvait m’enculer. Lorsque la queue de Peter me pénétra l’anus, je crus mourir, je sentais ce gros sexe trempée de la mouille de Lindsey s’introduire en mes entrailles et pour la première fois de ma vie je me sentis complètement pénétrée. Mon orgasme fut si grand que je faillis défaillir. Avec un godemiché, je pénétrais Lindey de sa chatte à son cul divin, elle me suçait les seins et me branlait le clito. Je suçais Mark et me faisais enculer par mon mari. Ma jouissance fut longue et totale pendant que le sperme de Mark m’emplissait la bouche et celui de Peter mon boyau culier.

La nuit fut remplie de jouissance, de stupre, de luxure, d’orgasmes pour tout le monde. Peter et Mark me prirent en même temps alternant pendant que je léchais la chatte de Lindsey

Depuis nous nous retrouvons tous les week-ends et nous invitons de ci de là un autre couple »

Linda Bing avait fini son récit, sans faire attention, j’avais posé sur le bureau ma tablette, laissant à la vue de Linda cette grosseur oppressée dans mon jean. Quelques gouttes de sueur coulaient le long de mes temps, mes yeux brillaient. Face elle avait eu un orgasme violent et reprenait ses esprits derrière la vitre.

Linda sans un mot se leva, se dirigea vers moi, se mit à genoux, délivra ma queue de son carcan et entreprit de la décongestionner avec sa bouche habile. Quelle bouche, et quelles mains allant et venant sur mon sexe, ou malaxant mes bourses.

C’est à cet instant que Face choisit de faire son entrer, elle était nue, elle s’était simplement équipé d’un gode ceinture. Elle ne fit aucun bruit. Linda lui tournait le dos lui offrant son petit cul bien ferme à sa vue.

Face posa ses mains sur les hémisphères culier de Linda, les écarta. Linda ne réagit que par un petit gloussement et continua à me pomper. Face glissa sa langue léchant la chatte trempée de Linda, puis titilla son œillet avant d’y introduire ses doigts. Linda gémit sous les caresses de Face, puis cria son plaisir lorsque Face l’encula avec son gode ceinture.

La fin de l’interview allait être des plus intéressantes

( A suivre)

Mike Rosoft et Face Book

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je file lire la suite de ce récit surprenant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je file lire la suite de ce récit surprenant

Je te suis car je suis plus qu'impatient. Merci à toi Mariveau

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.