Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Marie05

Lola et l'esthéticienne

Recommended Posts

Lola et l’esthéticienne

Ça y est ! Au hasard de mes conversations sur mon forum préféré, j’ai déniché celle que je cherchais depuis de longues semaines : ma nouvelle esthéticienne !

Ou plus exactement, c’est elle qui m’a dénichée ! J’ai reçu un message où elle me dit avoir remarqué que nous sommes voisines, qu’elle est esthéticienne et que si je veux profiter de ses talents de « tortureuse professionnelle », elle fait des tarifs très compétitifs.

Et cerise sur le gâteau, elle vient à domicile.

Rendez-vous est pris pour demain soir. C’est parfait, je serai seule à la maison. Enfin du calme et un moment pour moi !

Aujourd’hui, une journée de dingue au boulot !

Vivement ce soir, deux heures à me faire chouchouter, bichonner…. Euhhh torturer…

Les heures passent laborieusement.

Enfin, l’heure du rendez-vous arrive.

On sonne à ma porte, j’ouvre et me trouve face à une jolie brunette d’une quarantaine d’années, sourire aux lèvres et qui me dit « Lola ? Enchantée, moi, c’est Sarah ».

Je la fais entrer et la laisse installer tout son attirail dans le séjour.

La voilà qui déplie la table de massage.

« Non, Lola, murmure ma conscience, tu arrêtes ton film et tu te tiens tranquille ! »

« Oh ça va, hein !! Si on ne peut même plus fantasmer cinq minutes autant se pendre tout de suite !! »

Oui, il faut que je vous dise que l’idée même d’être allongée sur une table d’examen ou de massage me met dans tous mes états…

Mais ma conscience a raison, ce n’est vraiment pas le moment de se laisser aller à des pensées érotiques !

« Lola, toujours d’accord, on fait la totale ? »

La voix de l’esthéticienne me sort de ma torpeur et je ne peux que bafouiller un « oui » légèrement hésitant.

« Tu es sûre ? Ça ne me dérange pas si tu veux changer d’avis ».

« Non, non, c’est bon, allons-y »

Et me voilà en tenue d’Eve sur la fameuse table.

Mes pensées vagabondent…

Je pense à mon Homme qui serait bien étonné de me voir ainsi, moi si timide, si pudique, si coincée !!

Je pense à la conversation que je viens d’avoir avec Serge, un de mes amis et qui s’est bien amusé à me dire « Oh mais ça sent le plan drague, ton rendez-vous ! »

« Tssss… le plan drague, et puis quoi encore ?! Tu ne veux pas que je laisse la cam pour pouvoir mater aussi ??!! »

Aïe… je reviens dans le monde réel…

Que ne faut-il pas faire pour plaire à son Homme 14 ans après !!

Sarah est douce, délicate. Je ne sens presque rien.

Ses mains sont légères comme des caresses.

Elle est bavarde, me parle de ses clientes, me raconte des anecdotes, elle me fait rire.

Ses grands yeux noirs pétillent de malice.

Alors qu’elle arrache les bandelettes de cire les unes après les autres, elle s’informe sans cesse de mon confort et effleure toujours la zone épilée d’une petite caresse.

« Lola, on se calme » me rappelle ma conscience !

Voilà que Sarah va s’attaquer à la zone la plus sensible de mon anatomie : le maillot.

« - Tu es sûre, Lola, je continue ?

- Euhh oui… pourquoi ça fait si mal que ça ?

- Non, c’est pas que ça fait mal, mais c’est la première fois, et je ne voudrais pas que tu sois gênée…

- Oh bah tu as l’habitude, toi ! Et moi... ça va !

- Bon, et si c’est trop douloureux tu me le dis, on arrête.

- Ok… allez, courage, fuyons !! »

Je sens la cire chaude sur mon pubis. Inconsciemment je me contracte au moment où elle arrache la bande de cire d’un coup sec.

« - Ça va Lola ?

- Oui, oui, ne t’inquiète pas ! Ce n’est pas grave si je crie, de toute façon il n’y a personne ! »

Elle continue son travail… ce n’est pas une partie de plaisir loin s’en faut. Mais je ne peux m’empêcher de penser à ses mains si douces qui m’effleurent peut-être un peu plus longtemps que nécessaire.

« - C’est ça, rêve, Lola ! me murmure ma conscience hilare.

-Dis, toi, tu vas te taire ?! Mon minou humide, je rêve, peut-être ?

-Ah ça, possiblement non, mais tu es une cochonne Lola !!! C’est toi qui te fais des idées !

-Bah… c’est la faute de Serge ! »

« Lola ? Ça va toujours ? » me demande Sarah, sa main se faisant caresse sur mon ventre.

« Oui, oui, on continue ! »

Mon esprit est confus, je ne fais plus la différence entre les lanières de cire, les doigts de Sarah, ses caresses et mon imagination fertile.

Je rassemble mes idées du mieux que je peux, mais ce n’est pas si simple ! Je suis quand même le minou largement exhibé, probablement dégoulinant d’excitation, face à une inconnue ! Certes, une professionnelle, mais inconnue quand même… et très mignonne !

Et ma conscience à beau me rappeler à l’ordre, je ne rêve pas. Oui la cire est chaude… et l’esthéticienne aussi !!

C’est bien un doigt que je sens courir sur ma fente humide, bouillante, et désormais lisse.

J’appelle ma conscience à l’aide et elle ne peut qu’acquiescer.

« Oui ma Lola, je crois que tu as raison ! Tu es en train de te faire tripoter par la professionnelle !»

Misère ! Serge avait raison, c’était un vulgaire plan drague et je suis tombée dedans !

Mais le pire c’est que ça n’est pas pour me déplaire !

Je croise le regarde de Sarah.

Elle me sourit. Je fais de même l’incitant à continuer.

« - Ça va Lola ? Je ne te fais pas trop mal ?

- Euh non c’est bon, dis-je en trainant légèrement sur la dernière syllabe.

- On continue ?

Je ne sais pas si elle parle de l’épilation ou des caresses, mais mon « oui » est cette fois bien franc.

Je perçois son sourire en coin qui s’agrandit.

Et je sens les caresses de sa main sur mon ventre.

La paume de son autre main est posée à plat sur mon sexe en feu.

Ses mains m’abandonnent un moment et saisissent le flacon d’huile apaisante.

Elle en fait couler abondamment sur mes jambes et commence à me masser.

Les pieds, les chevilles, les mollets, les jambes… moi qui déteste les massages, je m’abandonne. Ma respiration s’accélère et je ferme les yeux.

« -Tu aimes ? me demande Sarah ?

- Hummm ! »

Et la voilà qui continue, les jambes, les cuisses. Elle est maintenant à la frontière de mon intimité, qu’entre nous soit dit, elle a eu largement le loisir de mater !

Sa main glisse sur mes lèvres, débusque mon bouton, le titille. Je me cambre. Je gémis. Je soupire.

Un doigt me pénètre. Plus aucun doute, je suis trempée de plaisir.

Un deuxième doigt rejoint le premier, puis un autre encore.

Je bouge mon bassin à la rencontre de ses doigts. Je veux me sentir remplie, je veux la sentir me fouiller. Je me sens chienne et j’aime ça.

De sa main libre, elle remonte sur mon ventre et vient jusqu’à mes seins. De son regard coquin, elle cherche le moindre signe sur mon visage. Je lui souris, l’invitant à ne pas s’arrêter.

Elle saisit mon téton qu’elle commence à malmener, le triturant, le vrillant, m’arrachant des feulements de bonheur.

Très vite, j’atteins le point de non-retour.

Quatre doigts me fouillent, réveillant chacune des parcelles de mon intimité, me comblant passionnément, m’amenant sur un chemin proche de la jouissance.

Les deux doigts sur mon téton s’acharnent entre douleur et douceur, entre désir et plaisir.

Ses doigts à l’intérieur de moi cognent au plus profond. Je sens monter cette sensation que je reconnais bien et que je laisse venir en même temps que ma jouissance : le papier qui recouvre la table de massage se retrouve inondé en même temps que je hurle mon plaisir.

Sarah se fige. Passé l’instant de surprise, elle reprend ses mouvements dans mon antre trempée et sur mon téton rouge de plaisir, libérant de nouveaux spasmes et râles.

Soudain la porte vitrée qui sépare la cuisine du séjour s’ouvre et je vois mon homme apparaître sur le seuil. Il est simplement vêtu d’un boxer qui ne parvient pas à cacher le plaisir qu’il a pris à nous mater.

Il me sourit, s’approche de la table, m’embrasse et me dit :

« Je te présente Sarah, la nouvelle esthéticienne du club de sport. »

Je rougis jusqu’à la racine des cheveux.

Ainsi ils se connaissent… et donc le message que Sarah m’a envoyé n’était pas fortuit…

Tout était calculé depuis le début !

« -Tu m’en veux ma douce ? me demande-t-il inquiet.

-Bien sûr que non ! Comment pourrais-je t’en vouloir ! Nous avons pris tellement de plaisir… et apparemment toi aussi... Depuis le temps que tu voulais me voir avec une autre femme, tu as réalisé ton fantasme.

-Et toi le tien » ne peut-il s’empêcher de me répondre.

Je rougis encore plus.

Sarah me regarde d’un air gourmand. Puis son regard se pose sur mon chéri et elle me demande « Lola, tu permets ? »

Je hoche la tête, sourire aux lèvres.

La voilà qui commence à le caresser, puis elle fait glisser son boxer humide et s’empare de son sexe déjà bien dur.

Elle lui offre une sublime fellation, pendant que dans mon coin, je ne peux m’empêcher de partir à la découverte de mon sexe si doux, trempé de plaisir, et de nouveau en attente de gourmandises, tout en les regardant…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Waouh !!!

Fangy is back. Quel plaisir de te relire.

J'aime bien la manière dont tu décris la montée de l'envie de cette coquine de Lola.

Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci mon 'titGre !! Toujours fidèle à mes récits !! ;)

Bisous doux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Superbe

Tu m'as tenu en haleine juste qu'au bout

Et maintenant du mal à reprendre mon souffle...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Piewy !!

Besoin d'un peu d'air frais ?? lol

Je dois t'avouer que mon Homme ne s'en est toujours pas remis !!!! lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je veux bien te croire,

mais cela a continué/fini comment ?

Il va falloir nous dire....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le texte est un mélange de réel et de fantasme.

Toute la partie "esthéticienne qui vient à la maison" c'est vrai.

Toute la partie érotique ne l'est pas.

Mais quand j'ai fait lire le texte à mon Homme, il n'en est pas revenu !!! Et je sais que c'est en grande partie un de nos trips commun, cette histoire.

Depuis c'est fiesta chez les Fangy !!! :D

On (Rtx ;) ) m'a dit que j'aurais dû développer davantage la fin...

Oui mais je voulais cette cassure qui provoque la surprise...

J'ai une idée de texte là.... :)

Par contre, autobio ce coup-ci, encore une espèce de défi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hummm j'ai vraiment bien aimé ce texte. Merci à toi et vivement une petite suite qui me plaira à coup sur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Moi et Alundo. Non, je ne pense pas qu'il y aura une suite (je suis assez à la bourre sur les textes qui en ont une !! lol)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je comprends ton homme :yahoo:

c'est excellent, j'ai chaud et vu la température du coin, c'est un exploit !!

merci pour ce délicieux récit :hi:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Superbement écrit!!! Félicitations de vrais talents d'écrivain et un érotisme torride...J'adore- je vais lire et relire en me caressant. Merci pour ces moments. Avec amitié Guy - A vous lire et merci, c'est beau

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Momo, je suis dans le Sud, et je t'assure, j'ai chaud !!! :D

Merci Guy, et tant mieux si mon texte vous a apporté du plaisir !!

Anyway, il suffit que tu te trouves une compagne (ou même une sexfriend, on s'en fout !!!), qu'elle fasse venir l'esthéticienne chez elle, et hop, tu t'incrustes !! :)

Demande demande, j'en ai à la pelle des idées !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La pelle... si, si j'ai bien quelques petites idées mais ça ne serait pas convenable !!! (euhhhh ne vous imaginez rien de cochon, hein !!! lol)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A lire.. A lire Oui - je me réjouis de vos idées ...

Euhhhh Guy, on pourrait pas se tutoyer, j'ai l'impression d'avoir au moins 42 ans (arfffff !!!) lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Momo, je suis dans le Sud, et je t'assure, j'ai chaud !!! :D

pas moi et je vais ressortir la doudoune demain :mad:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ce texte. Un peu de réchauffement dans ce froid sybérien...

Merci à toi ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Ryu !!

Si tu es intéressé par les aventures de Lola, j'ai écrit une nouvelle histoire !! ;)

Bisous bisous !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais faire un stage de massage...

C'est décidé...

:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest léna léna

En voilà une histoire qui fait rêver, enfin pas l'épilation ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rhââ Fangy le retour !!!

Ouah, tu nous gâtes, là !... moi qui dois aller chez l'esthéticienne bientôt... pfiou ! va pas trop falloir que je repense à ton récit ! lol !

Bises ma belle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci merci !!

Bah j'avoue que depuis que j'ai découvert l'esthéticienne à domicile, je kiffe.... et je ne peux laisser mon esprit vagabonder...

Léna, ça m'évite de trop penser à la douloureuse douleur !! :D

Lès, les massages à domicile ? Nan vaut mieux pas que j'imagine, ça va encore déraper !!!

Miel, oui, le retour... et même bientôt les aventures de Lola éditées !!! ;) Que du bonheur !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


A domicile.... quel luxe... :P


Tu sais quoi ?? C'est moins cher qu'en institut !! Alors je vais pas m'en priver !! :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu sais quoi ?? C'est moins cher qu'en institut !! Alors je vais pas m'en priver !! :D

et puis vive le luxe et la luxure :yahoo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.