Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Mariveau

Le dessert (suite de Amuse bouche et repas coquin)

Recommended Posts

Nous nous retrouvons donc dans ce superbe hôtel

Un lit king size trône au milieu de la pièce, j’ai fait monter.

Je suis monté le premier, à ta demande,

Tu rentres dans la chambre.

Tu entends le bruit de la douche qui coule…

C’est une douche assez grande que tu peux m’y rejoindre… Ayant retiré ta robe tu arrives discrètement derrière moi, glissant doucement tes mains sur mon dos pour parvenir sur mes fesses puis remonter ensuite sur mon torse en serrant ton corps contre le mien sous cette eau chaude qui ruisselle…

Je me retourne et tu plaques et frotte ton sexe contre le mien tu sais me faire durcir… ta langue glisse sur mon cou, sur mon torse, et sur mon ventre puis passant sur mes cuisses en frôlant mon pieu en érection…

Tu t’agenouilles devant moi et ta langue glisse le long de mon ventre pour remonter lentement sur ma verge …

Ta langue si gourmande vient après avoir fait le tour de mon gland lécher mes bourses, devant, derrière… La sentant, j’écarte un peu les jambes de manière à lui faciliter le passage pour tu puisses faire un ou deux allers retours sur mon anus…

Tes lèvres remontent sur mon gland pour le prendre délicatement dans ta bouche…. tu le serre doucement, pour un va et vient très lent, très doux sur ma queue pendant que ta main droite caresse mes fesses

Alors que tu accélères ton va et vient, ton index pénètre tout doucement dans mon anus qui se contracte de plaisir et de désir, ma verge devient encore plus dure, tes lèvres la serre un peu plus…

Mes mains se posent délicatement sur ta tête pour accompagner ce va et vient de plus en plus rapide….

Mon souffle s accélère, je bascule ma tête en arrière, tu augmentes la vitesse à laquelle tu pompes et suce ma queue

Tu me sens me raidir, je veux que ça dure encore mais le plaisir monte avec une force et une puissance incontrôlable…tu accélères la décharge arrive… La perte de contrôle, mes reins bougent tous seuls, je ne maîtrise plus, ma tête tourne à cause de mon souffle haletant, mes mains resserrent leurs étreintes. Ma jouissance éclate.…

Tu sens mon sperme chaud arriver dans ta bouche, l’eau coule toujours sur nous, tu me regardes, nous nous sourions

Tu te relèves et tu me laisses tu sors de la douche…..

Tu te sers une coupe de champagne.

Les jambes encore tremblante et le souffle court après ce formidable orgasme que tu m’as procuré avec ta bouche, je m’ approche de toi, tout en marchant je me sers une coupe. Je pose mes lèvres sur le rebord de la flute de champagne .

Je me mets derrière toi et en t’enlaçant

Mes bras se referment sur toi , tu te penches en arrière, t’appuyant contre moi. Mes mains remontent sur ton ventre et enveloppent ta poitrine. La sensation de tes seins dans mes doigts, réveille en moi une nouvelle vague de désir.

Je commence à faire aller mes doigts sur tes seins, d’abord le bout de mes doigts effleurent ta poitrine… puis mes paumes, mes doigts passent et repassent sur tes tétons qui durcissent sous ces caresses. Tes seins pointent fièrement… je prends tes pointes seins dressés d’excitation entre mes doigts et je les fais rouler, ta tête se penche en arrière . Je tire doucement dessus en continuant de les faire tourner, tu gémis à mes caresses. Ma bouche se glisse dans ta nuque, ma langue vagabonde sur ta peau douce et parfumée… puis mes dents remplacent ma langue et je te mordille doucement.

Je sens tes fesses onduler contre moi, je te mords plus fort, mes doigts se resserrent eux aussi avec plus de force sur tes tétons, tu gémis . Tu frottes maintenant tes fesses contre moi, tu sens mon sexe dur et raide entre tes deux fesses..

Je fais glisser une de mes mains d’un de tes seins vers ton ventre, tu sens la chaleur de ma paume glisser sur ta peau et descendre jusqu’à ton intimité lisse et humide. Mon index après avoir glissé et fais quelques aller et retour sur et entre tes lèvres humides se pose sur ton clitoris. Je commence à tourner dessus, je le fais rouler et je le sens gonfler.

Mon doigt s’active de plus en plus vite sur ton bourgeons sensible, te temps en temps mon doigt rentre en toi, tu l’accueilles avec un soupir de satisfaction; ton bas ventre va au devant de ma main, je fais aller et venir mon doigt en toi, la paume de ma main claque sur ton sexe… Puis je ressors et retourne titiller et exciter ton clitoris… Tu te penches en avant et tu agrippes la tête de lit tes deux mains pour te soutenir tandis que mes doigts te caressent ton calice de plus en plus humide

Je me mets à genoux derrière toi, ma bouche se pose sur tes fesses , j’embrasse ton cul et je lèche tes fesses, tandis qu'avec mon index je continue de fouiller ta chatte ruisselante de cyprine. Je retire mon doigt de ton minou et te retourne face à moi. Maintenant j ai ton sexe au niveau de mon visage, humm je sens l’odeur de cette chatte humide.

Je pose ma langue sur ta caverne d'amour qui m’attire et je commence à la lécher, doucement d’abord, par petits coups de langues sur tes lèvres et ton clito. Puis de plus en plus fort et vite. J’ appuis ma langue et écrase ton clito, j'aspire tes lèvres… Tu ne fais que gémir tes mains attrape ma tête et tu colles mon visages contre ton sexe… Je glisse un doigt en toi… puis un deuxième… je mets l'index de mon autre main à l’entrée de tes reins…Je pousse doucement…

Ton petit trou résiste légèrement, mais il est inondé de ta cyprine et mon doigt rentre en toi facilement. Tu te cambres et je sens ta jouissance couler de ton sexe et venir sur mes lèvres et dans ma bouche…

Humm j aime sentir cette jouissance…

Ma langue effleure ton bouton excité, tu sursautes car il est gonflé à son maximum et très sensible, je me relève laissant encore un doigt dans ton sexe , je le tourne légèrement.

Je suis maintenant debout face à toi, ma bouche se pose sur la tienne, ma langue glisse entre tes lèvres et cherche ta langue, tu réponds à mon baiser.

Je te prends par la main et nous nous allongeons sur le lit. Tu es sur le dos, je te caresse , passe ma bouche sur ton visage. Tu frémis sentant mon souffle chaud sur ta peau, tu fermes les yeux pour apprécier ce tendre moment. Ma bouche descend entre tes seins durs et excités. Ma langue à nouveau titille des pointes dressées . Je gobe un de tes seins et prend l'autre dans ma main.

Tu commences à respirer plus fort. Je sais que tu adores ça. Ma main devient plus insistante sur ton sein, Je le pétris avec ardeur et toi tu mouilles comme une folle. Je passe ma langue sur ta poitrine , d'un sein à l'autre.

La chaleur monte rapidement, nous sommes tout deux brulant de désir. Tu commences à me caresser le torse et le ventre tout en m'embrassant tendrement. Tu te mets à sucer la langue tout en plongeant ton regard dans le sien. Tu passe ta main sur par son mon sexe dressé. Tu écartes alors tes cuisses, invitation à un nouveau voyage. Je te caresse le ventre puis je pose ma main ton sexe trempé. Mes doigts s'engagent vers ton mon orifice offert. Tu sens mes doigts effleurer ton bourgeon gorgé de plaisir.

Tu gémis. Tu écartes encore plus tes jambes, je masturbe ton petit bout tout gonflé en suçant tes seins. En regardant mon sexe tout droit, tu passes ta langue sur tes lèvres pour m’exprimer ton appétit. Tu prends tout d'abord ma queue dans ta main et tu effectues un mouvement de va et vient lent.

Je penche ma tête vers l'arrière et laisse échapper un léger gémissement. Alors tu accélères la cadence, ma respiration devint plus rapide. D'un coup, je t'enfonça mon majeur dans ton vagin , mon doigt fouille ton intimité avec ardeur et moi, tu me masturbes de plus en plus vite. Tu es trempée, tu sens venir l’orgasme alors tu me demandes d'arrêter. Obéissant je retire immédiatement mon doigt couvert de ton jus. Tu me regardes de façon intense , je sais ce que tu veux . tu adores ça, prendre ma queue dans ta bouche. Je me mets alors debout face à toi , tu restes assise sur le lit. Tu te lèches les lèvres en voyant ce membre droit et gonflé que je te présente, telle l’éclaire au chocolat .

Tu le prends tout d'abord du bout des lèvres pour simuler une pénétration. Tu gobes d'un coup mon gland et une bonne partie de ma verge; ce qui m’arrache un cri rauque. Tu me masturbes tendrement en me caressant les testicules. Ta bouche se fait plus ferme et tu accélères. Je prends ta tête dans mes mains pour cadencer moi-même le va et vient de ta bouche sur mon membre. Ça t'excites. En même temps, tu commences à te caresser les seins puis ta main descend vers ton clitoris et tu te donnes du plaisir.

Tu t’enfonce un doigt, puis deux dans ton trou mouillé. Je retire sexe et t'allonge sur le lit. Sans attendre je te lèche de toute ma langue ton clito. Ma langue est chaude, je fouille tes lèvres gonflées avec intensité. Pendant que tu parcoures ton sexe de fond en comble tu me tiens la tête pour que je n’arrête pas là. Mon index reprend le chemin glissant de ton vagin. J’entre et se sors au rythme de tes gémissement, tu ne retiens plus tes cris de plaisirs. Tu te cambre, tu ondules, appuies ma tête sur ton clito, ma main laboure ton vagin inondé, l'orgasme est proche. Et tu jouis dans un cri de plaisir indescriptible. Je sors mes doigts pour me laisser reprendre mon souffle.

Je prend ma verge dans ma main .Alors tu te mets mise à quatre pattes, m’ offrant une vue imprenable sur ton vagin trempé et mon anus. Tu positionnes ma queue à l'embouchure de ton trou, je te prend par les hanches et me l'enfonce d'un coups sec. Tu cries. Mes mouvements sont puissants, durs, virils, comme tu les aimes. Tu m’entends prendre du plaisir, j’aime ça. Je devine ta cyprine couler le long de tes jambes. Tu veux m’exciter encore plus alors tu t’occupes de ton clito.

Tu sens mon pouce pressé ton anus jusqu'à ce que celui-ci te pénètre. Tu me supplie de continuer de continuer à te prendre de plus en plus vite sentant l'orgasme proche. Tes deux trous sont pris, ton clitoris malaxé entre tes doigts, nos cœurs battent à tout rompre. A ce moment précis, ce fut l'extase pour nous deux. Tu sens ma semence chaude s'éclater sur les parois de ton vagin. Je cris ma jouissance et toi la mienne.

Nous restons un moment comme ça. Je t’embrasse sur tout le dos puis je me retire laissant s'écouler un filet de mon écume chaude le long de tes jambes.

Nous sommes si gourmand, que nous avons repris deux fois du dessert, nous nous assoupissons, nous avons un peu de temps devant nous, pour prendre un goûter avant de rentrer à notre hôtel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un repas n'est jamais complet sans dessert et c'est toujours le moment que préfère une femme, je crois!:)

Mais tu avais encore un petit creux puisque tu as mordue la dame, Mariveau!:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.