Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

abcdef_abcdef

Mini-jupe, regards, pensées, caresses

Recommended Posts

Elle porte une mini-jupe, la plus courte de sa garde-robe.

Les regards des hommes dans le train ne la trompent pas, surtout cet homme assis face à elle moitié du trajet et dont le regard tente de s'immiscer sous sa jupe, cherchant son sexe, mais bloquant sur le haut de ses jambes... Il est vrai que ses jambes sont elles-aussi très sexy.

Elle croit voir une bosse se former sur son pantalon et l'espace d'un instant... elle imagine sa queue dressée prête à recevoir une bouche, une fente ou des mains expertes...

Puis elle ferme les yeux et s'assoupit... Arrivée en gare, beaucoup de monde, des corps frôlés... Elle pense qu'une main pourrait essayer de l'atteindre... Ca la repousse et l'excite en même temps. Elle pense à la veille au soir, cette douce jouissance nue dans ses draps...

La journée passée au bureau est intense en travail... seulement 30 minutes de pause à midi pour pouvoir quitter plus tôt, faire du shopping...

A peine un regard pour le dernier homme embauché... Plutôt jeune, elle essaie de l'imaginer nu, repense à son ex, à la dernière fois où il l'a pénétrée... c'était dans son lit, son cri de jouissance résonne encore dans sa tête... Ces pensées la font mouiller... Elle se remet alors à son travail.

Dernier email envoyé... Elle prend son manteau et file... Le temps de lire le sms de cet homme, avec qui elle a partagé un verre et quelques caresses il y a une semaine... Sms qui ne laisse aucun doute sur ses intentions... mais elle ne veut pas coucher avec lui... sans savoir vraiment pourquoi... 15 ans de plus qu'elle, ça lui parait trop... Elle, qui a 31 ans, et a déjà connu de nombreux corps masculins, mais aussi féminins... Cette pensée la fait frissonner... Quelle douceur dans la langue des deux filles qui l'ont connue...

Ca y est, elle entre dans le premier magasin... Des fringues, évidemment... L'essai de cette chemise et de ce pull la mettent en contact avec son corps... Elle en profite pour se caresser les seins, les jambes... sa chatte est humide... Elle voudrait se doigter... A peine essayés et payés... L'air du frais lui fera du bien... Mais plusieurs hommes croisés sont beaux... Et cette femme, 28 ou 30 ans, quelles formes, elle se regardent, elle imagine la caresser, plonger sa langue dans sa bouche, puis dans son volcan en fusion...

Jamais elle n'a tant eu envie de sexe, caresses tous les jours, parfois 3 ou 4 fois, parfois dans son bureau, quand le temps le lui permet, dialogues sur Internet... la semaine dernière se flirt avec cet homme inconnu et les caresses échangées dans ce bar... Sa chatte est maintenant en feu.

Elle entre presque instinctivement dans l'un des derniers magasins de cette galerie... Un magasin de fringues pour hommes avec un seul client : un homme, certainement plus jeune qu'elle a priori. Délibérément, elle se met dos à lui, puis recule de manière à se frotter contre ses fesses et son dos... Ils se retournent et leurs regards se croisent...

Sans même réfléchir, sa main se pose sur lui, elle lui prend la main et la fait remonter sous sa jupe, afin qu'il sente l'humidité à travers sa culotte...

Il est surpris, elle ondule légèrement son corps, il bouge ses doigts et la pénètre, toute trempée et prête à jouir qu'elle est. Les vendeuses sont loin, personne ne peut les voir.

Elle coule de désir et continue à le regarder tandis que ses deux doigts s'activent dans sa cavité... Lui-même commence à bander... Elle le sent, quasiment collée à son corps.

Elle va jouir, elle remue son corps pour recevoir plus fort ces doigts libérateurs et elle jouit... Son nectar innonde les doigts de son amant. Il se retire et les lui offre à lécher, ce qu'elle fait avec gourmandise, sensuellement.

Avant de s'éclipser, son cadeau à elle sera ce baiser fougueux qu'elle lui offre, légèrement sucré de sa salive et salé de sa mouille, à moins que ce ne soit l'inverse...

Partager ce message


Lien à poster
Guest Anonymous

:bisou: :clap:

Tu n'arrêteras jamais de me surprendre ...

Un texte comme toujours si bien écrit ... :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Guest chani12345

Superbe!!

Délicat, érotique, excitant.... :bisou:

Partager ce message


Lien à poster

"alphabet man"... :bisou: ...très mouillant ton récit!...excitant de te savoir si à l'aise dans la tête et le corps d'une femme...troublant... :clap:

Partager ce message


Lien à poster

J'ai fait de mon mieux pour imaginer... suis-je proche de certains sentiments éprouvés, de certaines envies ressenties ?

Partager ce message


Lien à poster

Elle est maintenant dans la rue. Un petit vent frais lui donne des frissons, mais surtout s'introduit sous sa jupe... Sensation étrange sur cette culotte baignée de mouille, presque un glaçon maintenant posé sur sa chatte à peine remise de ses sensations... Elle qui voulait se changer les idées en marchant...

Son regard se porte sur les hommes et femmes qu'elle croise, surtout celles et ceux qu'elle trouve désirables. Elle s'imagine alors déjà à la maison, en train de se caresser dans l'eau chaude du bain.

Son plan lui indique 5 stations de métro avant d'arriver à la gare. Elle descend dans le métro. Le quai est bondé, de nombreux corps se touchent, la grande majorité innocemment, mais certains non.

Elle repère un homme dont le regard la trouble. Il semble en effet concentré sur les corps féminins beaucoup plus que sur le métro qui vient de filer en laissant une partie des gens sur le quai.

Enfin, elle peut monter. Ses pensées coquines sont stoppées net par l'atmosphère du métro... Les stations sont trop longues à arriver, n'y tenant plus, elle sort à une station du terme.

Une nouvelle marche dans le vent débute... Elle se demande alors si elle est sortie pour fuir la chaleur intenable du métro ou pour retrouver cette agréable sensation sur son sexe... Son excitation repart au quart de tour, et elle passe sa main dans son cou et sur le haut de ses seins tout en marchant.

La gare est en vue. Son billet peut servir heureusement dans tous les trains. Le prochain part dans 10 minutes. A peine le temps d'acheter une bouteille d'eau. Ce qui lui remémore ses doigts enduits de mouille dernièrement léchés... et dont le goût oublié lui provoque une nouvelle excitation. Elle pense à ceet homme qui lui a donné tant de plaisir. Son regard dévie sur quelques couvertures de magazines féminins... le sexe est partout.

D'un trait, sa bouteille est vidée. Elle monte dans le train, et s'installe seule dans un compartiment, le train est quasiment vide. Encore 5 minutes.

Le train part, elle est seule... et coup de chance, le contrôleur se présente tout de suite.

Enfin, seule, la porte refermée... Il ne fait pas encore nuit, mais sombre.

Elle pose son sac afin qu'il masque ses agissements futurs depuis le couloir, son idée est claire maintenant...

Elle enlève son manteau et passe sa main sous sa jupe. Sa culotte est comme collée sur elle, innondée de cette excitation nouvelle, depuis qu'elle est assise.

Elle introduit un doigt en elle, rien de plus, tout en fermant les yeux et s'imaginant en train de se faire prendre, chez elle, allongée sur la table de la cuisine, la fente offerte à la bite de son voisin.

Son pouce se ballade également afin de dédoubler le plaisir... Elle a envie de faire durer ce plaisir... Une heure de train devant elle... Son imagination l'emmène à nouveau, cette fois vers sa période bi qu'elle aimerait recommencer. Elle pense à ces trios organisés à l'époque... une dizaine de fois... Quelle douceur de sentir la langue de son amie dans sa bouche, sur ses seins, pendant qu'elle se faisait prendre dans ses différents trous... L'un des deux seuls qui l'aient bien enculée... pratique qu'elle a presque arrêté, même si elle s'autorise parfois un petit jeu avec ses doigts...

D'ailleurs, en y pensant, elle vient titiller ce petit trou auquel elle pense... avant de revenir à sa chatte... son jus coule sur sa culotte qu'elle a baissée, mais surtout sur sa jupe, sous ses fesses... le siège incliné... elle apprécie.

Cette amie... Son petit cul... Son sexe qu'elle aimait dévorer... que de masturbations mutuelles, de jouissances sur le lit, sur le canapé, sous la douche, dans la baignoire, au cinéma une fois...

Sa main remonte sous son haut et vient caresser son ventre... son autre main s'attarde sur son cou... Elle ouvre les yeux, il fait maintenant nuit. Un bref regard à la porte : personne.

Elle s'abandonne à nouveau. Elle imagine alternativement une chatte en feu ou une queue bien dure se frotter contre elle, toujours habillée...

Ses doigts glissent en elle, son imagination est sans borne et s'approche du libertinage. Elle voudrait être assaillie de mains balladeuses et de queues à sucer. N'y tenant plus, elle accélère ses va et vient, écarte encore ses jambes et lache un râle de plaisir lorsque sa jouissance la surprend pour la seconde fois en deux heures...

La main posée sur son bouton, elle reprend timidement ses esprits... Et si quelqu'un l'avait entendue ?

Elle s'essuie tant bien que mal avec sa culotte déjà souillée qu'elle retire et met dans son sac. Rien que de s'imaginer la chatte à l'air assise au volant de sa voiture pour rentrer lui procure une nouvelle fièvre...

Elle ferme les yeux, il reste 10 minutes avant l'arrivée du train, autant se reposer...

Partager ce message


Lien à poster
Guest Anonymous

:bisou: :clap:

Aurais-tu partagé l'esprit d'une femme ?

Un texte toujours aussi sensuel et excitant ... :clap:

Partager ce message


Lien à poster

bravo excellent! :oops: je pourrait etre elle sans les fantasmes sur la gente feminine :oops:

extra!

Partager ce message


Lien à poster

j atend la suite avec impatience . Alalal que de belle phrase dans ce texte que de pensée dans ma tête.

Partager ce message


Lien à poster

L'annonce du haut-parleur la tire de son demi-sommeil. Elle a du mal à imaginer que quelques minutes auparavant, ses doigts lui donnaient du plaisir et qu'elle aurait pu se faire surprendre.

Il est très rare qu'elle se retrouve sans culotte et cette sensation la dérange. Elle imagine que tous les regards sont braqués vers elle. Son pas s'accélère...

Enfin, seule dans sa voiture, protégée de ces regards qu'elle imaginait la déshabillant et scrutant son intimité à travers cette jupe si courte.

Elle pousse le chauffage à fond après avoir démarré. Son esprit se vide de ses pensées coquines. Le court trajet jusqu'à sa maison la relaxe. Elle est heureuse de retrouver l'air de la campagne et de ne plus remettre les pieds en ville avant plus d'une semaine.

Ce qui lui donne à penser que malgré les inconvénients, cette journée en ville lui a donné beaucoup de plaisir.

Elle se sent épuisée et à peine entrée, elle fonce dans sa chambre, ôte ses habits et se fait couler un bain. Parfum subtil qui lui monte au nez... Elle se glisse dans l'eau chaude et allonge son corps. Elle profite de la température de l'eau. Elle se caresse... Caresses empruntes de volupté, de tendresse envers elle-même.

L'eau commence à refroidir... Rajoutant un peu d'eau chaude, elle fait durer ce plaisir, puis vide la baignoire, se sêche rapidement et enfile un peignoir.

Ses pas la portent à sa chambre. Elle ôte son peignoir et se glisse sous ses draps, nue.

Repensant à cette après-midi de plaisir, sa main glisse vers son sexe et entame des caresses. Quelques gouttes d'eau restent sur son corps. Elle repense à ces deux aventures de la journée, étonnantes, inédites pour elle...

Ses caresses s'intensifient sans qu'elle s'en rende compte et bientôt elle jouit dans un gémissement très léger, un nectar doux coulant entre ses jambes.

Son corps est maintenant détendu et elle s'endort ainsi, une sorte de plénitude précédant son sommeil.

Partager ce message


Lien à poster
Guest Anonymous

:oops: :oops:

Une fin tout en douceur ... :aime:

Partager ce message


Lien à poster

J'aime beaucoup déja eu l'occasion de te lire mais maintenant j'ai l'occasion de te dire bravo !

:x ;) ;)

Partager ce message


Lien à poster

Merci... tant de bravos... c'est du à porter... :x

Mais content que ces quelques lignes puissent provoquer de petits plaisirs aux lecteurs, et surtout aux lectrices, apparemment, ces derniers temps ;) ;)

Partager ce message


Lien à poster

Un grand Merci pour la fin de cette belle histoire coquine....

Partager ce message


Lien à poster

Merci... tant de bravos... c'est du à porter... :x

Mais content que ces quelques lignes puissent provoquer de petits plaisirs aux lecteurs, et surtout aux lectrices, apparemment, ces derniers temps ;);)

On en attend d'autres alors vas y fait nous rever ;) :P

Partager ce message


Lien à poster

Intéressant, il est vrai qu'on pourrait te prendre pour une femme, même si je ne me reconnais pas dans cette personne c'est bien écrit, et cela reflète bien les sensations. Une question comment fais-tu?

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.