Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Mariveau

Un repas coquin, prélude à un dessert( suite de amuse bouche)

Recommended Posts

Nous avons faim, cette mise en bouche nous à ouvert l’appétit. Tu descends l’escalier conduisant à la salle du restaurant. Tu es si belle, tu es magnifique dans cette robe noire, provocante. Tu ne portes rien dessous, si ce n’est ce joli porte jarretelle et ces bas noirs.

Dans la salle les hommes te regardent avec envie, les femmes jalouses.

Jalouse de ta beauté, de ta sensualité, les hommes imaginent, rêvent, c’est vrai nous n’avons pas été discret tout à l’heure, peu importe. Je commande du champagne, nectar qui accompagnera notre repas. J’aime te voir porter à tes lèvres la coupe de ce vin qui pétille comme tes yeux.

Tu es si belle et si désirable. J’aime quand tu me jette tes regards, toujours un peu plus provocateurs avec un demi-sourire sur les lèvres.

Tu es joueuse. Tu joues avec mon regard, et je me plais à te voir glisser ses mains sous la table. Tu t’en amuses, et j’aime lorsque tu me regardes et lèches discrètement un de tes doigts humides.

J’imagine tes doigts pénétrant son intimité humide, se frayant un passage de plus en plus poussé à l’intérieur de ton vagin pendant qu’autour de nous le monde discute sans plus faire attention à nous.

Je l’avoue, je commence à avoir du mal à me contrôler en te devinant écarter les jambes lascivement et, à l’insu de tous, glisser tes doigts dans ton sexe humide. Je te vois poussant de légers soupirs, tellement discrets que personne ne semble le remarquer. Nous parlons, rions comme si de rien n’était.

Tu me regardes alors, attardant ta langue quelques secondes sur tes lèvres et je sens ton pied effleurer mon genou. Je retiens mon souffle pendant que tu remontes lentement le long de ma jambe d’un air coquin.

Tu glisses jusqu’à mon entre jambe et appuies doucement sur mon sexe en érection, le caressant, sans me quitter des yeux une seconde, allant plus fort à certains instants et diminuant la pression parfois pour me laisser le temps de me calmer. Je commence à perdre le contrôle tant tu m’excites, là, la main encore humide et les jambes écartées sous la table…

Tu me fais bander mon amour, te dis je, et tu redoubles de tes caresses avec ton pied, je suis à l’étroit dans mon jean, comment vais je faire pour me lever.

Tu aimes me dis tu, oui vivement le dessert.

Chéri, le dessert tu l’auras au moment venu, j’ai envie d’une balade en voiture…….

J’ai compris, je suis friant, gourmand de dessert, mais j’adore l’attente.

Tant bien que mal, je sors de table.

Tu es souriante.

Nous nous dirigeons vers la voiture, je prends la direction de la côte entre Arromanche et Ouistreham.

Pendant que je conduis je ne peux pas m’empêcher d’admirer tes cuisses quelque peu ouvertes et surtout découvertes par la robe qui remonte sur tes jambes. Je vois tes tétons qui pointent et je n’en peux plus.

Tu me regardes et me souris malicieusement, alors je pose une main sur ta cuisse et je la glisse sous ta robe, profitant d’un ralentissement complice de la circulation.

Tu es trempée.

Je ne peux pas m’empêcher de laisser quelques doigts parcourir la chaleur de ton sexe. Tu pousses un gémissement puis encore un autre, et un autre... Lorsque le flux des voitures reprend son cours, je ne sais comment je réussis à enlever ma main de ton sexe et de sa chaleur humide. Je me dirige vers la côte et j’arrête la voiture dans un petit chemin.

Tu passes à l’arrière, m’offrant une vue imprenable de tes fesses que je caresse au passage. Je te suis-je t’embrasse à pleine bouche te plaquant contre la vitre de la voiture. Tu glisses ta main dans mon pantalon trop serré pendant que je prends ta douce poitrine dans mes mains. Je suce tes pointes dardées un à un, avec une ardeur folle.

Tu soupires de plaisir sous mes caresses et écartes les jambes pour que je puisse y glisser un doigt puis deux et tu gémis un peu plus fort. Tu retires ma chemise et glisses ta bouche jusqu’à mon sexe que tu prends délicatement dans tes mains, avant de l’engouffrer dans ta bouche.

Tu gémis à son contact et me suces tout en me regardant. N’en pouvant plus, je donne de légers coups de hanches qui ne font qu’augmenter mon excitation, je te guide d’une main pendant que l’autre s’attarde sur ta poitrine.

Tu m’avales entièrement, doucement puis violemment, titillant mon sexe de ta langue. Sans que je m’y attende tu me pousses sur le fauteuil et t’empales sur ma verge dans un gémissement.

Tu commences à donner des coups de hanches tout en gémissant de plus belle, pendant que je suce avidement tes tétons durcis par le désir. Ses cheveux blonds se balancent au rythme de tes ondulations de manière sensuelle.

Tu me griffes sans même t’en rendre compte, poussant des cris parfois tant le plaisir est si grand. Tu ondules dangereusement, Je t’entends gémir de plus en plus fort et je m’empare de ta langue encore.

Tu sens que je commence à venir alors tu te retire et me masturbe rapidement de façon précise tout en me suçant jusqu'à ce que je vienne, alors ma main posée sur ta tête, tu m’avales tes yeux plantés dans les miens et ta langue nettoie le reste de ma semence avidement.

Tu passes la langue sur ta bouche où le sperme a coulé, relevant d’une main tes cheveux.

Et si nous allions prendre ce dessert, me dis tu en m’embrassant à pleine bouche.

Je démarre, je passe devant un petit hôtel, je m’arrête, je demande si une chambre est libre, la jeune réceptionniste peu habitué aux rencontres amoureuses hôtelières, nous propose le Wifi, et si nous prendrons le petit déjeuner, demain je lui réponds que ce ne sera pas nécessaire que nous sommes déjà connectés et que question petits déjeuners, j’ai surtout un dessert à prendre……

La jeune fille me regarde avec une certaine incompréhension.

Nous montons, j’ai hâte de découvrir le dessert que tu m’as concocté ………

A suivre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Délicieux, ce repas coquin!:) Vivement la découverte de ce dessert! :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Délicieux repas que tu nous offres. Vivement le dessert.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.