Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

elloko

une balade a cheval vite detournee

Recommended Posts

Voici un mail que j'envoie à ma collègue de boulot après un petit trip sur msn

Nous voici, un jour de semaine, (moins de monde en forêt), parti en voiture par un beau jour de printemps ( l'été revient, les bourgeons fleurissent, les oiseaux chantent), pendant le trajet en voiture vers la destination voulue, nous parlons de tout et de rien, mais ça dérape et déjà à chaque fois que je passe une vitesse mon envie de laisser ma main se diriger vers ta cuisse se fait sentir, mais je résiste même si j'ai l'impression que tu fais exprès de laisser ta jambe de ce coté...., nous arrivons au pré de mes chevaux, je te fais visiter. C’est simple : un pré, des chevaux, du foin sous une bâche, une maison, mais ce n’est pas à nous je n’ai pas les clés.

On commence à préparer les chevaux, et on part pour une petite balade. On commence tranquillement, pour que tu puisses te mettre à l'aise je te donne des conseils on est cote à cote et nos jambes se touches je te montre comment la diriger juste avec le poids du corps et comment tenir les rennes (ce n’est pas de l'équitation classique c'est juste une rêne d'appui en faite mais ca permet de nous rapprocher et surtout de toucher tes mains qui à chaque contact m'envoie une décharge et une impression que ton rythme cardiaque accélère à chaque contact.

Finalement je sais très bien ou je vais un petit galop histoire d'essouffler les chevaux, et on débouche sur une prairie c'est désert un petit ruisseau, et je te propose de descendre de cheval pour les laisser souffler... (Malin hein ??), je t'aide à descendre et tu atterris dans mes bras..., nos visages sont proches on sent nos souffle respectifs et déjà le premier baiser se fait sentir... (Voilà le premier TP)

Alors que les baisers se font plus pesant et plus langoureux tandis que mes mains se baladent sur ton corps, et les tiennes n'en restent pas moins inactives sans comprendre ce qu'il se passe on s'allonge dans l'herbe verte de la prairie (et non du Wyoming) les boutons se défont par je ne sais quel hasard et les mains un peu trop baladeuse...... un bruit nous stoppent

Les chevaux se font la malle.... les salauds, Peut être qu'un être supérieur trouvait que nous allions trop vite en besogne.... on les rattrape et on décide de repartir.

ON aura une autre chance te dis je il y a d'autre chevaux plus calmes à monter. On rentre desselles et resselle les autres et on repart...................

La demoiselle me répond

Seconde partie de la promenade à cheval!! On a changé nos chevaux et la force supérieure, pour se faire pardonner de nous avoir empêché de nous rencontrer plus tôt, nous propulse directement sur les côtes normandes, sur une plage calme au mois de septembre avec un ciel d'un bleu profond et personne à l'horizon!! C'est le moment idéal pour se taper un petit galop au bord de l'eau, de jouer avec eux et de faire naître un bon moment de complicité entre les deux cavaliers: on chahute, on se touche, on se bouscule, les contacts se font plus fréquents et les vêtements deviennent de plus en plus trempés...

Puis tu remarques que ma jument s'est foulé un membre, alors tu me proposes de monter avec toi pour la soulager! Et par une manière habile de ta part, je me retrouve face à toi!! Tu remets mes cheveux mouillés et collés à mon visage en place, tu me caresses la joue de la paume de ta main et j'en profite pour glisser un baiser au creux de celle-ci et là tu te décides enfin à m'embrasser!!!

Mes mains parcourent ton torse humide puis ton beau dos musclé avant de se frayer un passage sous ta ceinture...Tes mains glissent habilement sur mes reins tant et si bien que mon corps en frissonne complètement.... Les t-shirt s'envolent et nos deux corps semblent unis au même titre que nos deux bouches qui s'échangent de longs baisers langoureux, sulfureux, passionnés.... décidément c'est sympa les cours de langue avec toi!!!!

Soudain, le temps s'obscurcit, le vent se lève, l'orage commence à gronder et la pluie se met à tomber (eh oui c'est la Normandie!!!), mais il y a une espèce de grotte pas trop loin et nous nous y abritons avec les chevaux.... Reprendrons-nous là où nous nous sommes arrêtés???

Bientôt la suite

Partager ce message


Lien à poster

ah la! la!

dommage que tu n'aies pas tenu compte de mes remarques!!! ce texte aurait du être retravaillé avant d'être posté! (tête à claques!)

t'es bien un homme, toi! :bisou: 11gp9.gif

rooolala!

je vous préviens de suite, si vous lisez ce texte, prenez une bonne bouffée d'oxygène avant, vous risquez d'étouffer! :clap:

elloko, je crois que je vais t'envoyer un stock de virgules...

02gy8.gif

Partager ce message


Lien à poster
Guest decibel

Mopi je trouve çà un très bel échange d'e-mails très prometteurs :bisou::clap::clap: ... bravo Elloko :clap::-D

et vite une suite après ces préliminaires !!! :D

Partager ce message


Lien à poster

Ma réponse suivante

Des corps unis??? Les langues s'entremêlent. Nos tees shirts ont volés, ils sont mouillés et sèchent sur les selles ; tu es la devant dans ce joli soutien gorge rouge à motif noir et en pantalon. Tandis que je me place derrière toi pour te faire un massage, ma tête s'approche de ton cou pour y déposer un ou deux baisers, avec mon nez je dégage tes cheveux encore humides, afin de libérer le lob de l'oreille pour le mordiller. Ce contact te fais frissonner complètement, pendant ce temps mes mains te masse avec délicatesse la nuque, les épaules, je vois que tu t'abandonne tu as l'air de te sentir en sécurité ici à l'abri de la pluie dans mes bras.

Tu te laisse faire tandis que mes baisers rejoignent ta bouche pour de nouveau baisers passionnés et fougueux, mes mains vont se placer devant, caresser ta poitrine qui se soulève au rythme de ta respiration, d'abord a travers le doux tissu bordé de dentelle, je sent sous cette caresse les tétons se durcirent, une impression ou cela te fait beaucoup d'effet??

Je dois le vérifié et décide de passer en dessous pour sentir la douceur de ta peau, et tiller avec deux doigts ces petits tétons dressés. Mais mon autre main s'active aussi en descendant le long de tes hanches, et arrive sur ton ventre, caresse du bout des doigts, sous la ceinture du pantalon resserré par la pluie, je décide donc de défaire, doucement, les boutons pour permettre un passage plus attrayant, et de m'offrir une jolie vue sur le boxer qui accompagne le soutien gorge. Les boutons défaits, je peux glisser ma main doucement sur le fin tissu.

Tu ferme les yeux et goûte à chaque sensation procurée par le passage de ma main, la caresse de mon autre main sur ton sein gauche. Pendant mon exploration je découvre déjà un taux d'humidité supérieur à la normale malgré la pluie, ce n'est plus la même chose avec mon index; je fais des tours plus ou moins appuyé au niveau du bas, je passe sur les lèvres que je peux sentir à travers le tissu.

Mais j'ai bien envie de continuer......

Alors je remonte ma main et fait descendre un peu plus le pantalon, qui devient gênant, ainsi dégagé tu es appuyé sur moi; ta tête repose sur mon épaule et nous embrassons fréquemment, ma main sous ce tissu et je descend doucement histoire de te faire languir, une légère pilosité se fait sentir sous mes doigt, m'indique que je m'approche de ce petit bouton maintenant découvert et gorgé de désir, je l'effleure d'abord doucement avec l'index, je sent sous mon autre main ton cœur battre de plus en plus vite, ta respiration dans mon cou plus rapide, tantôt j'accélère tantôt je ralentis mais avec une pression plu forte, je descend mes doigts le long de lèvres gonflées sous l'effet de la caresse.

Une position plus confortable devient nécessaire, afin de profiter pleinement de ton corps, de toi, de mes caresses. Sans enlever ma main droite de sous le boxer, je me décale et dégrafe le soutien gorge (en général c'est mieux avec la main droite. Mais la je deviens bon et j'y arrive avec la main gauche, puis ma main droite est occupée à plus important) qui est devenu inutile. Tu t'allonge alors sur la serviette et me glisse sur le coté. Ma main droite toujours active, je peux maintenant jouer avec ma langue, d'abord le lob de l'oreille puis le cou, ensuite ta bouche, je redescends sur ton cou, mes doigt toujours actif se font plus présent à l'entrée de tes lèvres pour aller plus loin, mais je résiste encore et continue de d'agacer entre mon pouce et l'index, ce bouton déclencheur de sensations fortes. Ma bouche s'approche de tes seins d'abord entre les deux, je glisse quelques baisers, puis je remonte sur ton sein droit, et avec ma langue titille ton téton puis le mordille.

Je vois que tu vas bientôt succomber......

La miss me répond cette jolie suite:

Nous sommes maintenant côte à côte, les corps collés l'un à l'autre, ne faisant quasiment qu'un.

Ta bouche se fait maintenant plus taquine; je sens tes lèvres brûlantes sur ma peau et cela me donne des frissons. Elles quittent ma bouche pour descendre dans le cou, sur mes seins.... Ta langue titille mes tétons durcis puis revient à la bouche, ...

Avec une grande dextérité, tu joues avec mon petit bouton qui se gonfle de plaisir aux rythmes de tes caresses; ta main vibre en fonction de ses désirs: tantôt douce et timide se limitant au frôlement des lèvres, tantôt pressante et mourant d'envie d'aller plus loin!!!

D'une main je caresse ta nuque et tes cheveux encore humides de notre galopade. Mon autre main glisse le long de tes épaules, court dans ton dos et descend progressivement sur tes reins... Elle glisse sous ta ceinture, et rencontre ton boxer... Elle remonte et passe à l'avant sur ton torse et tes épaules pour redescendre à ta ceinture, qui est très gênante il faut le dire!! Tant que ma main y est, elle déboutonne ton pantalon mais la manip s'avère délicate, car tes doigts pressants me donne de plus en plus de frissons et je sens que je perds le contrôle....ma respiration s'accélère sous cette brusque montée de chaleur... mais j'arrive à me calmer et je peux ainsi continuer mes caresses sur ton ventre.

Ma main accède plus facilement à tes fesses que je caresse sans aucune retenue, puis je reviens devant progressivement, ma main se fait attendre....Ton bassin commence à s'agiter de cette main vagabonde. Ton jean descend progressivement et le boxer avec: ces tissus sont autant inutiles que le soutien gorge!!!

Ma main accède finalement à son but et un râle sort de ta bouche, qui revient ensuite se poser sur la mienne pour permettre à nos langues de jouer. Je continue mon exploration du bout des doigts : le bas ventre, le haut des cuisses, ton entrejambe, ton sexe que je tiens fermement et que je commence à masser. Il est si doux qu'on dirait de la soie !!!

Tes doigts sont maintenant en moi et je sens une nouvelle vague de chaleur m'envahir du bas ventre, alors, pour ne pas céder trop tôt et continuer à m'occuper de toi, ma main remonte sur ton torse et te repousse délicatement, te forçant ainsi à t'allonger….

Partager ce message


Lien à poster
Guest chani12345

:bisou: :clap:

Merci :clap: et bisous :clap: :D

Partager ce message


Lien à poster

Alors je me dois de répondre comme je peux

Les rôles sont maintenant, inversé tu veux mener la danse. Me voici allonger sur le dos, toi sur le coté très proche de moi, je sens ta poitrine contre moi, mes mains jouent sur ton dos, les reins, et tes fesses une partition plutôt excitante. Pendant ce temps tes mains aussi sont actives, elles se promènent sur mon corps tantôt la poitrine, tantôt le ventre, puis descendent, sur mon sexe. Une impression me traverse l'esprit, tu voudrais, me rendre mes caresses; mais en étant plus tortionnaire, tu masse mon sexe devenu dur à force de caresses, et de la vue que ton corps m'offrait, autant que ta respiration plus rapide, et tes quelques gémissements. Tu te remets à me masser de haut en bas puis plus bas sur l'entrejambe.

Tu fais monter la pression très haut avec cette caresse ta bouche se promène de mon cou, à ma bouche, mes tétons, mes abdos, (j’en ai tu verras) et tu remonte, toujours laissant ta main active, et l'autre me masse la nuque. Et donc tu reviens juste avec quelques baiser pour faire redescendre la température, histoire de me faire languir, je vois que tu apprécie me voir à ta merci de cette façon, mais je reste patient, je vois que tu aime jouer, et je décide de te laisser faire.

Une de tes jambes passe par dessus les miennes, et tu m'enjambes, te voici me chevauchant, tu fais un petit mouvement sur mon sexe, cela pour don de nous exciter mutuellement j'ai les mains sur ta poitrine, agaçant tes tétons.

Tout d'un coup après un baiser fougueux tu me fais un sourire plein de malice, et je sent tes mains descendre sur mon corps, puis ta bouche les suis de près, ta main est déjà sur mon sexe, que ta bouche est au dessus de mon ventre, tu recommence un va vient très excitant, le temps de faire descendre a langue le long de mon corps d'abord sur le bas ventre puis comme tout à l'heure le haut de la cuisse, elle descend jusque sur mon entrejambe, quelle sensation un frisson me parcours tout le corps, puis tu remonte ta langue le long de mon sexe et tu l'attrape dans ta bouche et fais jouer ta langue le long de ce membre devenu rigide à souhait. Cette caresse me fais vite monter dans les tours c'est incroyable, plus ça va et moins je garde le contrôle, avec ce mouvement de va et vient, me fais perdre la tête, je sens que la pression devient trop forte!!

Jusqu'ou ira tu ???

Aie et la réponse est belle, mademoiselle prend du plaisir à répondre

Alors que ma bouche parcourt cette zone incroyable de ton corps, je sens que la pression croit de manière exponentielle chez toi et je décide de calmer le jeu.... Ma bouche quitte à grand regret ton sexe rempli de désir et remonte progressivement avec quelques escales!!! D'abord ton nombril: ma bouche y dépose un baiser, avant de laisser la place à ma langue qui se montre taquine et joue avec cette petite cavité ce qui t'arrache un petit sourire et te fait revenir à la réalité quelques temps!! Ensuite mon visage remonte et j'alterne tour à tour baisers, et petits coups de langue sur ton torse que je ne peux m'empêcher d'admirer...En poursuivant ma course, ma bouche retrouve la tienne impatiente, tu me donnes un vigoureux mais tendre baiser. Ta main passe dans mes cheveux et les caresse...

En une fraction de seconde, tu décides de reprendre le dessus et tu me refais basculer sur le dos... Là nos regards se croisent et en disent long sur le désire partager que l'on ressent. Ta main frôle ma joue, descend sur mon cou, mes épaules et s'arrête finalement sur mon sein droit que tu pétries divinement bien. Nos langues s'unissent à nouveau mais la situation a changé: on ne pense plus à jouer maintenant, la pression est montée d'un cran. Ta main continue sa course sur mes fesses et derrière ma cuisse puis mon genou pour finalement le soulever et le ramener vers toi...Tu rapproches encore plus ton corps du mien et je sens entre mes cuisses l'objet tant convoité précédemment. Le contact de nos deux zones érogènes me fait carrément vibrer, je sens à nouveau cette chaleur revenir au galop bien qu'elle ne fût pas partie bien loin!!! Je me rends compte que ce contact te fait un bel effet car ton souffle s'accélère et tes baisers se font plus intenses que jamais... Nos bassins commencent alors à l'unisson un léger mouvement de va et vient; mais tu te rends compte que j'ai encore mon short!!!!

Tu délaisses alors ma bouche et enlève ce petit bout de tissus si gênant!!!! Avant de remonter, ta bouche me fait vibrer mon petit noyau de plaisir ce qui à pour effet un petit gémissement de ma part... Tu te montres à la fois si habile et si taquin que cela me fait perdre la tête!!!

Tu embrasses mes seins tout en remontant à la crue de mon cou....

Et je m'empresse de répondre, une suite qui fait monter la température:

Nous voici maintenant dans cette belle position du missionnaire, mon sexe est dur, gonflé, et moi je suis tout excité j'ai peur d'aller trop vite tellement ces préliminaires furent intenses.

va falloir patienter our avoir la suite :bisou:

Partager ce message


Lien à poster
Guest decibel

çà des préliminaires ??? :D:clap::clap::bisou:

Et bien on attend la suite avec impatience :clap::D:-D :D

Partager ce message


Lien à poster
Guest chani12345

Eheh c'est pas encore fini j'ai l'impression :bisou: :clap:

Partager ce message


Lien à poster

vous voulzez ptetre la 4eme partie ??? vous me dites hein !!!

non je suis encore entrain de corriger quelques détails, j'arrive!!! :bisou:

Partager ce message


Lien à poster

Je suis là à l'entrée de ce lieux, de cette grotte au mille plaisir, je décide de te faire languir en faisant de long va et vient sur tes lèvres avec le bout de mon sexe, la caresse est douce, quand n'y tenant plus tu saisi mon sexe, et le dirige à l'intérieur, c'est tellement bon que ce plaisir remonte jusque dans ma tête. Je sens ton corps venir à la rencontre de ce bâton de plaisir, tête penché en arrière, tu savoure toute la profondeur de la pénétration, cette chaleur revient avec plus d'intensité en toi. Je sens mon sang battre dans mes tempes, lors des premiers va vient, tes soupirs m'indiquent que je suis sur la bonne voie, nos torses l'un contre l'autre ta poitrine serrée contre la mienne me permet de voir que le rythme cardiaque a fortement augmenté!!

Alors je décide d'accélérer mes mouvements de bassin, tu écartes les jambes pour mieux me recevoir, à chaque coup de butoir, ton corps vient à la rencontre du mien. Nos respirations deviennent haletantes. La pression monte, et ce n'est que le début, je prend une de tes jambes et passe mon bras en dessous je fais de même avec l'autre, te voila à ma merci, cette position augmente la profondeur et chaque coup te fais gémir plus fort, je sent tes mains se crisper sur mon dos, je ralentis légèrement pour essayer de faire durer le plaisir, mais tu place tes mains sur mes fesses, et m'indiquent le rythme à suivre, nos souffles se font plus courts, la chaleur dégagée par cet effort réchauffe la grotte, mes gestes deviennent plus désordonnés, tu sent que je ne pourrai pas me retenir longtemps, alors tu veux reprendre les choses en main pour calmer le jeu. Que l'excitation est grande!

Tu te dégage de mes bras nous fait rouler, tout en étant encore emboîtés (si j'ose dire)

Et te voila maintenant me chevauchant.... mais à quel rythme???

On sent la fin dans la réponse de la demoiselle:

Etant maintenant au dessus, je veux calmer le jeu car je souhaite rendre ce moment magique, le faire durer pour le rendre inoubliable....

L'excitation est quasi à son apogée aussi, je souhaite temporiser un peu: je me colle contre toi, ma poitrine sur ton torse et ma bouche tour à tour sur ta bouche ou dans ton cou.

Je sens ton cœur battre sur mon sein, et cela me fait intérieurement vibrer. Je sens ta respiration s'apaiser un peu. J'ai envie de continuer en douceur aussi je recommence à faire de petits mouvements de va et vient tout en gardant nos deux corps collés l'un à l'autre et nos bouches scellées...

A chaque mouvement, à chaque petit coup de rein, je sens ton sexe frémir et moi je sens ma chair se contracter autour de lui...Je peine à me retenir mais je sens que c'est réciproque, aussi je continue d'amplifier les mouvements et je me redresse.

Tes mains glissent le long de mon dos et se posent sur mes fesses ce qui a pour effet d'amplifier le mouvement de mon bassin et décuple nos sensations.

Nos mains se rejoignent et je les fais remonter: l'une sur un de mes seins tandis que l'autre se voit couvrir de baisers, et l'index se fait taquiner par ma langue et mes dents. Cette taquinerie t'excite encore plus et ta respiration s'accélère de nouveau, lorsque mon bassin fait de plus amples mouvements....

Des soupirs sortent de nos bouches, les gestes des mains sont saccadés et plus imprécis, je sens cette chaleur envahir à nouveau mon ventre, mes muscles se contracter de plus en plus violement, ton sexe a décuplé son ardeur et son volume s'est amplifié... Je nous sens partir...

Et ma dernière réponse sera:

C’est incroyable, ces sensations, j'ai du mal à décrire mes impressions, je sens que tout est entrain de monter, j'essaye de me retenir pour que tu profite le plus longtemps possible de ce bonheur!!! Je me sens mon sexe se gonfler, prêt à exploser, il y a une sensation qui part de mon sexe et qui va jusque dans mon crâne, encore quelque va et vient, et j'explose!!! Une décharge qui transperce tout mon corps, je sens tes mains se crisper sur mon torse, tes gémissements me font monter encore d'un cran!!

Après plusieurs à-coup au plus profond de ton intimité, une chaleur envahit tout ton corps, tu à l'air d'être dans un état second, et crois moi je te rejoins sur ce nuage du 7ième ciel.

Après cette débauche de plaisir, on est allongé l'un sur l'autre la tension est redescendue, des bisous se font dans ton cou, sur ta bouche, c'est l'heure de la détente.

Je suis sur un nuage, je me repasse ces moments pour les graver dans ma tête. C'était beau et bon.

Le point de conclusion sera pour mademoiselle:

Que d'émotions sur ces derniers instants!! J'ai senti mon corps tout entier vibrer c'était magique!!! Mais le moment le plus magique fut juste l'instant d'après où j'ai ressenti une immense plénitude, une impression de sérénité.... Que rajouter d'autre lorsque l'on vient de grimper au 7ième ciel avec toi???

Nos corps sont maintenant collés l'un à l'autre, des caresses se font sur nos corps moites et nos langues se retrouvent non plus pour taquiner comme auparavant, mais pour remercier.

Je ne veux pas me séparer de suite de ce corps qui m'a procuré tant de plaisir, je veux continuer à en profiter... Mais toutes les bonnes choses ont hélas une fin et je m'y résigne en me disant que je garderais ces instants gravés dans ma mémoire...

Merci pour ces sensations et ce plaisir pris durant cette après midi!!!

Partager ce message


Lien à poster

magnifique récit

pourquoi n'y a t-il pas eu de commentaires après la fin ?

vous dormiez ? ah comme moi vous aviez zappé ;)

Partager ce message


Lien à poster

merci, pour le compliment, je ne pourrait pas dire pourquoi mais c'est cool tu soit la pour le faire !!!!!! ;)

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.