Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

abcdef_abcdef

Une soirée libertine imprévue

Recommended Posts

Nous venons d'arriver avec trois amis (Hélène, Julie et Pascal) à cette soirée. Les règles étaient simples : hommes seuls refusés ; femmes seules : entrée gratuite. Cette règle avait déjà éveillé mon esprit et je pensais qu'il y avait certainement un strip-tease organisé.

Entrés dans le bar, nous découvrons que celui-ci est composé d'une multitude de tables relativement isolées, telles des alcôves, de petites salles sur les côtés, d'un bar et d'une scène.

La lumière y est tamisée. Nous arrivons parmi les derniers pour obtenir une table pour nous seuls.

Seuls deux couples entrent après nous, qui prennent place dans un espace voisin du notre.

La lumière baisse alors encore d'intensité et la porte se ferme... Tandis qu'une serveuse vêtue d'un short et d'un t-shirt noirs et moulants vient prendre notre commande... A vrai dire, sans savoir exactement à quoi m'attendre, une atmosphère érotique est déjà palpable.

Je me retourne lorsqu'elle part après avoir pris nos commandes... Son cul est divin. Julie et Hélène poussent alors de petits cris en voyant entrer quatre hommes sur scène, dont on se doute que leurs habits ne vont pas tarder à tomber... Je préfère regarder la réaction de mes voisines, des femmes dont je peux apercevoir le visage, mais aussi des serveuses.

Notre serveuse revient, et je lui demande s'il se passe souvent ce genre d'événements ici. Son sourire coquin, accompagné d'un "Vous n'avez encore rien vu" renforce mon éveil et mon excitation. Sa main frolera mes cheveux lorsqu'elle se retournera dans un mouvement des plus sensuels. Je l'observerai jusqu'au bar.

De retour à la scène, mes yeux découvrent des hommes déjà presque tous nus. L'un deux achève de s'effeuiller devant une femme assise près de la scène. Celle-ci effleure son corps du bout des doigts. Julie, ma voisine, porte quant à elle ses doigts à sa bouche...

Mon attention est portée sur elle, nos regards se croisent sans aucun mot, tandis que Pascal et Hélène échangent quelques mots à l'oreille l'un de l'autre, en riant.

"Attendons les femmes" est ma seule phrase prononcée à Julie, qui sourit.

Mon envie est exaucée puisque quatre femmes, très différentes physiquement et vêtues également très différemment. Rapidement les hommes s'éclipsent, tandis que les premiers habits féminins rejoignent les vêtements masculins sur scène.

Trois des femmes sont maintenant en train de s'embrasser, de mélanger leurs salives, tandis que leurs mains sa balladent tout au long de leurs corps encore vêtus... Leur collègue, regardant fixement un homme, caresse ses seins, sa chemise déboutonnée... Portant ses doigts tantôt à sa bouche, tantôt sur son corps, elle descend de la scène, se saisit d'une bouteille de Champagne et sur scène entreprend de faire couler le breuvage sur son corps en se caressant... Ses longs cheveux bruns, son corps sublime, ajoutent à l'atmosphère... Mon sexe est maintenant tendu, et mon regard braqué sur elle. Une autre femme la rejoint, et entreprend de lécher son corps et de l'effeuiller... Excitant...

Les deux autres sont maintenant nues, à l'exception de leurs culottes... L'une d'elles se caresse sous sa culotte, l'autre danse... Elles descendent alors dans la salle, et sous les yeux d'un homme visiblement très excité elles ôtent toutes deux leurs culottes et lui offrent... J'aperçois peu d'espaces, tables, banquettes, alcôves... mais dans celles que je devine dans la lumière tamisée, certains corps en mouvement ne font guère de doute...

Les hommes reviennent alors sur scène, et caressant les deux filles restées, les aident à terminer leur strip-tease des plus excitants... Les huit acteurs, nus, les corps luisants de sueur et de Champagne, saluent alors le public comme au théatre, mais avec quelques regards coquins... Un rideau s'abaisse alors, eux restant derrière... Puis réapparaissant par l'une des petites salles situées sur le côté...

Leurs corps sont maintenant au milieu de tous... La tension sexuelle est très forte. J'aperçois un homme le pantalon baissé et le sexe dressé... l'une des strip-teaseuses s'approche alors de lui et prend son sexe en mains, avant de l'avaler littéralement...

Comme une sorte de signal, toutes les pulsions se libèrent alors...

Me tournant vers Julie, je remarque alors que pendant que j'étais absorbé par les strip-teaseuses, elle s'est allongée et que ses mains caressent son corps, sur, main aussi sous ses vêtements... Pascal et Hélène ont continué à discuter mais les rires ont cédé la place à des sourires coquins... Julie m'excite terriblement, sa courte jupe me permet de voir sa culotte, blanche, dentelée... Je m'approche d'elle et lui caresse le corps... les jambes, je remonte ma main vers son sexe... sa culotte est trempée de mouille, je la fais descendre, l'abandonne sur la banquette et enfonce un puis deux doigts en elle... Chaleur, humidité... Tout en la doigtant , je viens l'embrasser, ballader ma langue sur son visage et son cou... Ses doigts s'activent auprès des miens, son corps se cambre et elle jouit presque sans bruit, mais avec un mouvement sec, ample, mes doigts et sa jupe sont innondés de son plaisir intense...

Nos deux amis sont maintenant en train de s'embrasser et presque nus... tandis qu'au loin j'aperçois une femme d'une trentaine d'année en train de sucer avidement deux sexes d'hommes. L'une des serveuses passe, nue, tandis que le peu d'alcôves que j'aperçois me donnent l'impression de se vider.

Je prends Julie par la main, et nous quittons notre table. Par la nouvelle porte ouverte, nous apercevons une nouvelle salle, avec deux bassins, plusieurs banquettes, et au fond, ce qui nous semble être d'un côté une salle entièrement dépourvue de lumière et de l'autre un sauna, entre les deux, un couloir étroit.

Un homme est en train de pénétrer puissament l'une des danseuses, qui semble prendre son pied... Les vêtements gisent sur le sol, le sexe est partout. Une montagne de préservatifs est sur le bar, j'en saisis plusieurs.

Un couple baise dans la piscine, tandis qu'une femme suce trois hommes sur l'une des banquettes... Je me colle derrière Julie pour lui faire sentir la pression de ma queue, pendant que nous les regardons... Un par un, ils déchargent leur jus sur le visage et les seins de cette jolie rousse, qui se met à se caresser le corps avec leur semence.

Ma bite toujours retenue par mon pantalon et collée à elle, nous nous tournons pour observer la scène, surréaliste. Certains couples, mais aussi des femmes seules, discutent simplement en buvant un verre. L'une des serveuses n'est plus habillée que d'une simple culotte... Sa collègue nous ayant servi est pour sa part habillée mais son t-shirt mouillé laisse apparaitre ses formes.

D'un commun accord, nous explorons toutes les pièces : la salle "sombre" est occupée par un grand lit sur lequel nous devinons deux femmes et un homme en pleine action... Le sauna est pour sa part occupé par deux femmes, que nous surprenons en pleine masturbation mutuelle... Cela m'excite et je demande à Julie si elle souhaite rester. Elle veut tout d'abord s'engager dans le couloir. Une sorte de chambre se trouve au fond du couloir. Encore un couple féminin en pleine action... un 69 dont les bruits, gémissements... sont excitants... Je demande à Julie de me déshabiller et me retrouve nu, la queue dressée comme rarement. Les deux femmes nous invitent à venir près d'elles sur ce lit hors normes. A peine allongé, Julie commence à me branler en regardant les deux autres femmes. L'une doit avoir environ vingt ou vingt-cinq ans et l'autre quarante. Très différentes physiquement, elles sont toutes deux attirantes sexuellement et j'imagine tour à tour leur chatte se posant sur mon sexe...

Je dis à Julie que je vais jouir sous ses coups de langues qui ont remplacé sa main. Elle me répond "je veux jouer comme la femme que nous avons regardé tout à l'heure"... Je déverse alors mon sperme sur ses seins, alors que nos deux voisines hurlent leur jouissance l'une après l'autre.

Vidé mais toujours excité, je demande à Julie si elle veut aller jouer avec nos voisines, qui ne semblent pas rassasiées. Après une légère hésitation, Julie les embrasse et elles caressent son corps trempé de sueur, mais aussi encore de sa mouille... Les trois corps luisent.

Je les regarde se caresser alors que mon sperme coule encore dans le cou, sur les seins et sur le ventre de Julie.

La plus âgée est la plus entreprenante et elle pose sa langue sur le clito de Julie. Gonflé, celui-ci lui procure tout de suite du plaisir. Jouant avec sa langue, elle enfonce alors un doigt dans le vagin de Julie... Je vois sa mouille couler sur sa jambe, mon sexe se revigore tandis que j'imagine ma queue en action. Je m'approche de la fille allongée derrière Julie et tend mon bras vers son sexe, j'enfonce mon majeur dans sa fente, puis porte le doigts à ses lèvres... D'un geste lent et gourmand, elle gobe ce doigt et le lèche longuement. Nous nous caressons pour faire remonter notre excitation, en regardant Julie en train de se faire doigter, prête à jouir... Elle verse alors son nectar sur la langue de son initiatrice aux plaisirs féminins, tandis que, revigoré, je me munis d'un préservatif prêt à pénétrer et à prendre cette jeune femme brune aux formes galbées. La levrette que nous entamons est violente, forte, notre excitation remonte très vite, tandis que mes coups de reins sont plus forts. Elle crie sa jouissance et je me retire, ôte mon capuchon, avant de lâcher plusieurs giclées de nectar onctueux sur les fesses et seins de mes trois compagnes du moment.

Rassasiés, nous sortons de la pièce avec Julie et nous tombons sur nos deux amis, en pleine levrette.

Nous nous accordons un répit, tout en échangeant quelques commentaires sur notre expérience, surpris et excités... Nous nous asseyons au bar, dont nous découvrons qu'il donne une vue sur quasiment tout l'établissement. Nous discutons avec deux serveuses, qui s'occupent de faire passer boissons et petits fours vers les différentes salles. Nous trinquons au Champagne, nus. Elles nous expliquent que ce genre de soirée est monnaie courante dans cet endroit libertin et qu'elles-mêmes participent. L'excitation que j'éprouve à regarder le corps de Julie est toujours énorme et je lui dis. Notre première serveuse de la soirée est face à nous. Je prends un glaçon dans l'un des seaux à Champagne et parcours le corps de Julie avec, les yeux rivés sur cette serveuse... qui fait de même en passant un glaçon sur ses seins, sous son t-shirt.

Puis elle disparait avec son plateau. Nous nous retrouvons seuls à ce bar, rejoints par un couple, également nu. Je regarde la femme qui s'approche de moi et m'embrasse. L'homme fait alors de même à Julie, qui à ma grande surprise, lui rend fougueusement ce baiser et empoigne son sexe pour le branler... Je prends alors la main de cette femme mure et l'accompagne vers sa fente... Leurs regards se croisent alors et ils nous abandonnent pour s'isoler dans l'une alcôves les plus retirées. Allongée sur un divan, nous devinons que madame se trouve maintenant pénétrée.

Abandonnant le glaçon, je m'empare d'un préservatif et prends Julie par la main. Je vais trouver la serveuse et lui demande de nous rejoindre au sauna dans une minute, avec du Champagne frais.

Julie entre dans le sauna, je la suis, nos corps sont immédiatement trempés de sueur. Nous sommes étonnemment seuls. Julie assise, j'écarte ses jambes et commence à la lécher, avant d'introduire ma langue en elle... Sa chaleur est telle... Je me relève et lui présente ma queue qu'elle s'empresse de sucer, sa langue alterne petits coups et fortes pressions. Elle couvre mon pieu de salive... La porte s'ouvre et la serveuse entre, avec un plateau et trois coupes de Champagne. Elle s'assied près de nous et je lui présente ma queue qu'elle avale profondément, avant de la rejeter pour embrasser Julie. Elle prend alors une coupe de Champagne et la porte aux lèvres de Julie...

N'y tenant plus, je me saisis du préservatif et l'enfile avant de m'introduire en elle. J'aime sentir ma queue dans la chaleur de la chatte de Julie. J'aime sentir le regard de cette serveuse gourmande qui commence à se caresser et à nous raconter des histoires coquines... telle cette soirée où elle a sucé cinq clients et recueilli leur jus dans la salle sombre... ou cette autre où elle a dansé nue sur le bar arrosée de Champagne... ou cette autre où elle a embrassé et leché toutes ses collègues serveuses avant de se doigter devant elles en fin de soirée... ces nombreuses soirées, enfin, où elle est accostée, caressée, entreprise, par des hommes, qui la pénètre parfois dans le sauna à la place même où nous sommes... parfois par des femmes, avec qui elle échange bien souvent plus que des regards e des caresses... mais ce soir nous dit-elle, elle a seulement fait fonctionner son imagination et elle est trempée. Elle se saisit de ma main et, baissant son short, amène mes doigts sur son string, près de sa vulve...

Ses récits, le plaisir de Julie, le fait de voir cette serveuse se donner de plus en plus de plaisir me donne envie de jouir. Je le crie. Notre hotesse se doigte alors le plus fort et le plus vite possible et elle jouit les yeux fermés, Julie également, jouit, rassasiée de cette sexualité débridée... Je me retire d'elle et présente alors mon sexe à cette serveuse qui m'a excité et m'a aidé à baiser Julie de mon mieux. Je me branle devant elle, et elle m'aide de ses mains, de sa langue, Julie est allongée, épuisée... Je me vide alors dans la bouche, sur le visage et dans le cou de la serveuse, qui a remonté son short et est habillée dans ce sauna... Avalant une petite partie de mon sperme, elle laisse le reste couler dans son t-shirt, avale une coupe de Champagne et nous laisse les deux autres, à peine entamées.

Nous quittons le sauna, nus, épuisés, trempés, et nous dirigeons vers une banquette ou nous resterons un long moment l'un contre l'autre, à reprendre des forces...

A nouveau excités par l'action autour de nous, nous demanderons à deux femmes de se caresser mutuellement jusqu'à la jouissance devant nous, ce qu'elles feront avec beaucoup de complicité, afin de nous exciter sans nous toucher à nouveau... Très excités, nous quitterons alors ce lieu orgiaque pour rejoindre l'appartement de Julie et remettre le couvert une nouvelle fois, avant de nous endormir pour de longues heures de sommeil.

Partager ce message


Lien à poster
Guest Anonymous

:wink: :doh:

Très très chaud .... :pardon:

Après une telle soirée, le repos est largement mérité ... :P

Partager ce message


Lien à poster
Guest decibel

:P :P:P ... et bien quand on parle des "lupanars" d'antan, celui-ci le vaut bien :pardon::wink: :doh:

Partager ce message


Lien à poster

:doh: :P

Encore bravo pour cette histoire :pardon:

:wink:

Partager ce message


Lien à poster
Guest chani12345

:pardon: :doh::P:P :wink:

Partager ce message


Lien à poster

arf c dur de me concentrer sur un TP apres une telle lecture !!!!!!!

bravo :pardon:

Partager ce message


Lien à poster

:bisou: Jen suis toute renversé, j'ai vraiment chaud, :clap:

J'aurai le gout de laisser sortir le diable en moi.......

magnolia

Partager ce message


Lien à poster

Merci pour vos commentaires.

Ce récit (complètement imaginaire, je rassure les lecteurs !) comportait, il est vrai, quelques phrases, idées et pensées coquines... enfin un peu beaucoup, je l'admets... :clap::bisou: :clap:

Partager ce message


Lien à poster

"Une soirée libertine imprévue" ? mon oeil !

Mais n'hésitez pas à nous raconter la prochaine. J'ai adoré celle la !

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.