Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • 0
ripeur

Quand je masturbe ma femme

Question

Bonjour!

Voilà! Ma femme adore que je la masturbe!

Elle prend bien sont pied,tous se passe bien,elle jouit!

Mais il arrive un moment elle me dit stop!

Trop sensible! Elle me dit je veux continuer

Mais je n'arrive pas!

Avez une explication svp?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

18 réponses à cette question

Recommended Posts

Sujet déplacé, il n'était pas à sa place dans "Vos Masturbations", qui est réservé aux masturbations sous forme de confessions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas assez pour qu'on y répond... Désolé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Titelilie

Tu peux développer un peu plus???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faudrait que tu explique plus en détail ce que tu fais quand tu la masturbe.

Certaines zones trop stimulées peuvent faire blocage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest egan

Qu'est ce qu'elle veut continuer ? elle ? toi ?

Et qu'est ce que tu n'arrives pas ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest coquinou333

Précise tu est trop "vague" la...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Son clitoris devient trop sensible après qu'elle ait joui une ou plusieurs fois, et il faut donc passer à autre chose, tout simplement ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour!

Je lui fait un cunilingus! Je joue avec sont clitoris!

Elle aimerai continuer mais elle n'arrive pas!

Elle me dit que que sa lui fait comme une envie d'uriner!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest egan

Ah cette fameuse envie d'uriner !!!!

Même quand tu as vidé ta vessie 50 fois avant un rapport pour être vraiment sur que ça n’arrivera pas

J'avais cette sensation aussi et franchement, je ne pouvais pas dépasser l'idée que ça aller arriver si je ne filais pas vite fait aux toilettes

Et c'est sur que ça le ficher en rogne mon ex surtout si cela, me reprenais pas 5 mn après qu'il ai recommencé !

En plus je me rinçais vite fait à la salle de bain avant de reprendre ce qui avait le don de l’agacer encore plus

C’est sur que ça cassait un max l'ambiance surtout pour monsieur qui faisant la gueule ne me donnais pas vraiment envie de continuer

Et franchement pour moi aussi parce que je redressai un max

Le mieux, c'est de passer à la pénétration en attendant de savoir faire autrement

J'ai su bien longtemps après, d'après des « spécialiste du cunni » avec qui je discuté que c'est justement cette sensation d'une envie d'uriner qui serai proche de l'orgasme que justement la femme ne devrait pas lutter et que l'orgasme viendrai dans ce lâché prise

Mais voilà… je n'ai jamais eu l'occasion de vérifier et l'idée de se laisser aller « là » alors que pour moi, c'est une envie de faire pipi !

Franchement faudrait que j’aie une confiance absolue en mon partenaire pour y arriver et qu'il ne vienne pas me le reprocher après !

C’est comme un saut dans le vide !

Alors certain disent que c'est cette fameuse éjaculation féminine, qui serai un jet, qui ne serai pas de l'urine ou de l'urine purifier et stérile

Certain disent que c'est ca les femmes fontaines

Perso je ne sais toujours pas ?

Alors autant je pensais être femme fontaine quand parfois sous des spasmes vaginal ou un certain endroit stimuler dans le vagin qui serait le point G

Je pouvais tremper mon lit ou dégouliner sur les cuisses de mon partenaire

Mais là ! J’étais bien sur, que c'était de la cyprine et que ça provenait bien de mon vagin

Autant je ne me suis jamais risqué à ce fameux « jet », si tenté que se soit ça !

Qui se serait passé…

C’était plus fort que moi, je n’avais pas envie de prendre le risque et il ne m’en donner pas envie non plus… mon ex

Mais j'ai eu des hommes qui m'ont affirmer que je bloquer mes orgasmes ainsi…

J'ai un copain qui m'a raconté aussi que pour lui ce jet c'était une éjaculation féminine, mais que la 1ere fois que ça lui est arrivé, il a bien cru que la fille venait de lui pisser dessus

Alors faut quand même arriver et être prêt a assumer tout ça tant coté homme que femme

Mais je suis sur qu'il y a ici des spécialistes du cunni qui pourront te développer bien mieux tout ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je n'aurais pas pu dire mieux que qu'egan !!

une envie de pisser qu'il faut surmonter...

longtemps je n'ai pas pu et j'ai tout fait cesser à mon compagnon, et puis à dire vrai je me suis découverte seule...

peut-être ta femme devrait faire cela ?

sinon, lorsque ça lui devient inconfortable, se contenter de caresser en rond AUTOUR du clito sans le toucher, tout doucement, ou passer un peu au vagin, doigt ou pénétration, ou à l'anus (je sais pas ce que vous faites).... et attendre un peu pour revenir tout en douceur sur le clito.

S'assurer aussi que c'est très lubrifié (de mouille, salive, gel, peu importe)...

Et la rassurer, lui dire que c'est une fausse envie de faire pipi, qu'elle se détende...

Ah aussi, aller titiller les seins, quelques minutes de pause pour le clito, mais les seins et le clito, c'est un bon duo ;)

tu nous diras l'évolution peut-être ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon je vais la faire courte

Ce n'est pas une envie d'uriner c'est en effet les prémices d'un orgasme de femme fontaine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci! À tous!

Je vous tient au courant! Et encore merci!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas un orgasme l'éjaculation féminine. Cela est le fait des glandes de Skene. Ces glandes sont le long de l’urètre et leurs deux petits orifices sont de chaque côté du méat urinaire. C'est un immense bien être qui conduit à cette éjaculation souvent proche du moment de l’orgasme voire durant l’orgasme. Elle se produit lorsque l’excitation est grande. Cette émission n’a rien à voir avec de l’urine et encore moins avec celle de la cyprine (certains confondent). Toutes les femmes l'ont plus ou moins (en effet chez certaines c'est spectaculaire). Beaucoup de femmes ne ressentent rien et souvent il y a une petite émission durant l'orgasme profond du vagin. C’est un plaisir surtout entre femmes (je le pratique) que de stimuler le méat urinaire (avec une toute petite sonde ou votre doigt) et lorsque la stimulation est forte et bien faite, vous pouvez provoquer, chez certaines, cette éjaculation féminine. Lorsqu’elle est abondante on parle de femme fontaine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest egan

Ce n'est pas un orgasme l'éjaculation féminine. Cela est le fait des glandes de Skene. Ces glandes sont le long de l’urètre et leurs deux petits orifices sont de chaque côté du méat urinaire. C'est un immense bien être qui conduit à cette éjaculation souvent proche du moment de l’orgasme voire durant l’orgasme. Elle se produit lorsque l’excitation est grande. Cette émission n’a rien à voir avec de l’urine et encore moins avec celle de la cyprine (certains confondent). Toutes les femmes l'ont plus ou moins (en effet chez certaines c'est spectaculaire). Beaucoup de femmes ne ressentent rien et souvent il y a une petite émission durant l'orgasme profond du vagin. C’est un plaisir surtout entre femmes (je le pratique) que de stimuler le méat urinaire (avec une toute petite sonde ou votre doigt) et lorsque la stimulation est forte et bien faite, vous pouvez provoquer, chez certaines, cette éjaculation féminine. Lorsqu’elle est abondante on parle de femme fontaine.

Voilà des info précises !?

Et je suis intéressais par cette notion différente que tu mets entre la cyprine et cette production de "liquide"… Qui n'a pas de nom?

Cela rejoint ce que j'avais lu, sur ce qui était analysé comme "de l'urine purifier ou stérile", effectivement venant de glandes annexes, proche de l'urètre.

Mais si c'était qualifier formellement, pourtant cela clarifierait bien les choses je trouve !!!

... Les chercheurs en la matière, dans leurs articles, sont franchement approximatif!?

?Au niveau de la cyprine j'aurais une question pour toi BlueHotel.

?J'ai constaté que parfois, pendant la monté de la stimulation et de l'excitation, ?la consistance de la cyprine varie, ?tantôt très lubrifiante, plus épaisse, plus blanche aussi

Et tantôt très liquide, franchement plus abondante aussi, au point de couler.

?Il m'a toujours semblait que cela ne venait que de l'intérieur mon vagin…

Mais n'ayant pas le nez dessus pour vérifier de près comment être certaine? ??

Connais-tu ce type de variances ?

Une production de cyprine si abondante que j'ai longtemps cru que c'était cela le phénomène fontaine !

J'ai aussi cette abondance quand je dors avec mes boules de geisha en métal qui sont sans fil et de 4cm.?

Un jour, la 1ère fois que je l’avais expérimenté, le matin venu, je ne les retrouvais plus !

J'ai fini par rattraper la 1ère… mais pas de trace de la 2ème.

Alors pour l'expulser, je me suis mise accroupie?et elle est ressorti en quelques contractions… accompagné d'une flaque de cyprine légèrement blanche, douce au gout.

Depuis il m'est arrivé de me servir de cet effet, pour les réveils en pénétration du matin, ?mon partenaire trouve la 1ère boule et la retire ou pas…

Et pour la 2ème, il la sens et la retrouve pendant la pénétration.

Le super avantage, c'est qu'il baigne dans cette cyprine qui s'écoule à mesure des va et vient.

Donc logiquement c'est bien de la cyprine !

Une autre question ? C’est, sur cette envie d'uriner pendant l'acte.

Tu préconises quoi ? De se laisser aller ?

Aucun risque que ce soit de l'urine (surtout si j'ai vider ma vessie "50" fois avant pendant!)

?Est ce que c'est, ce que l'on ressent à l'approche du phénomène que tu décris?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout d’abord merci pour ton intervention et Bienvenue.

Voilà des info précises !?

Et je suis intéressais par cette notion différente que tu mets entre la cyprine et cette production de "liquide"… Qui n'a pas de nom?

Cela rejoint ce que j'avais lu, sur ce qui était analysé comme "de l'urine purifier ou stérile", effectivement venant de glandes annexes, proche de l'urètre.

Mais si c'était qualifier formellement, pourtant cela clarifierait bien les choses je trouve !!!

... Les chercheurs en la matière, dans leurs articles, sont franchement approximatif!?

Non ce qui est curieux et laisse beaucoup d’incertitude est en effet que l’on n’a pas mis de nom sur ce phénomène qui resterait un vestige de prostate au féminin ? …. Tu dis avoir lu… je voudrais redire ici que sur ce site beaucoup d’articles restent bien trop succincts et oui tu as raison de bien aller lire ailleurs des choses plus précises. On retrouve aussi ce phénomène sans nom pour les perles « d’Amour » des hommes, transparentes et salées, émises par les glandes de Cowper et stimulées surtout lors de leurs masturbations conjointement par des contractions de leur périnée et des pressions de leur main sur leur sexe!

?Au niveau de la cyprine j'aurais une question pour toi BlueHotel.

?J'ai constaté que parfois, pendant la montée de la stimulation et de l'excitation, ?la consistance de la cyprine varie, ?tantôt très lubrifiante, plus épaisse, plus blanche aussi

Et tantôt très liquide, franchement plus abondante aussi, au point de couler.

?Il m'a toujours semblait que cela ne venait que de l'intérieur mon vagin…

Mais n'ayant pas le nez dessus pour vérifier de près comment être certaine? ??

Connais-tu ce type de variances ?

Là, tu me poses un vrai problème ! Il y a une énorme différence entre la cyprine et les pertes vaginales avec ou non de la glaire cervicale. Ces deux dernières entretiennent l’humidité naturelle du vagin et tout comme la cyprine sont produites en quantité différente suivant chaque femme. La cyprine ne peut être émise que lorsqu’il y a excitation. Alors ne te connaissant pas (bien dommage d’ailleurs car je t’ai lue et tu me plais bien dans tes interventions raisonnées) pourquoi ne produirais-tu pas beaucoup de pertes vaginales ???? Je pense que tu me suis là ! Il y aurait donc MÉLANGE de ces différentes sécrétions au moment de tes plaisirs (excitation) mais là je ne peux que supposer d’où les différences de consistance, de couleur, de goût… Le matin je pencherai pour la glaire et des pertes (pas de cyprine car non excitation) qui joueraient comme pour rejeter tes boules considérées par ton corps comme des agresseurs…

Je vais t’indiquer une page que tu vas pouvoir lire :

http://www.unites.uqam.ca/dsexo/2007/0207/5082-3203-C.Brunet03.htm

Une production de cyprine si abondante que j'ai longtemps cru que c'était cela le phénomène fontaine !

Oui beaucoup confondent mais je sais que les hommes adorent comme moi j’adore la production abondante de cyprine de mon amie hihihi…et la mienne sur la pulpe de mes doigts lorsque je me masturbe…hummm

J'ai aussi cette abondance quand je dors avec mes boules de geisha en métal qui sont sans fil et de 4cm.?

Oui je connais bien les accessoires nous permettant de nous apporter des plaisirs différents que ce soit en vaginal ou en anal mais pour moi ce n’est pas ta cyprine le matin au réveil …me lire ci-dessus.

Un jour, la 1ère fois que je l’avais expérimenté, le matin venu, je ne les retrouvais plus !

J'ai fini par rattraper la 1ère… mais pas de trace de la 2ème.

Alors pour l'expulser, je me suis mise accroupie?et elle est ressorti en quelques contractions accompagné d'une flaque de cyprine légèrement blanche, douce au gout.

Depuis il m'est arrivé de me servir de cet effet, pour les réveils en pénétration du matin, ?mon partenaire trouve la 1ère boule et la retire ou pas

Et pour la 2ème, il la sens et la retrouve pendant la pénétration.

Le super avantage, c'est qu'il baigne dans cette cyprine qui s'écoule à mesure des va-et-vient.

Étant lesbi je te laisse le soin de décrire cette très belle relation et je me félicite pour toi de cette belle complicité. Je vois bien que tu es dans la recherche de plaisirs décuplés ce qui apporte toujours de belles relations au sein des couples (même au féminin).

Donc logiquement c'est bien de la cyprine !

Je ne peux te confirmer que ce n’est QUE de la cyprine pour les raisons ci-dessus, pour moi non. Ensuite lorsque ton mari t’excite là oui mais il y a une sorte de mélange qui s’opère. Tout cela reste complexe car tu vois bien qu’il faudrait analyser ces sécrétions !

Une autre question ? C’est, sur cette envie d'uriner pendant l'acte.

Tu préconises quoi ? De se laisser aller ?

Aucun risque que ce soit de l'urine (surtout si j'ai vider ma vessie "50" fois avant pendant!)

?Est-ce que c'est, ce que l'on ressent à l'approche du phénomène que tu décris?

Je vais te dire que moi je pense que tu es devant une retenue de femme fontaine. Qu’est-ce que tu risques à te laisser aller, soit tu es une femme fontaine spectaculaire (jet conséquent) qui s’ignore ou tu auras une émission plus ou moins importante de ton éjaculation car c’est une éjaculation contrairement où la cyprine est un écoulement plus ou moins fluide et parfois sporadique. Il suffit que tu protèges ton divan, ton lit, ta moquette, ton siège d’auto hihihi… Que sais-je! Beaucoup de femmes ignorent cela car l’émission est trop faible et/ou se juxtapose aux orgasmes. Mais oui tu es peut-être devant une découverte qui va te paraitre étonnante et sans doute te surprendre. Je te le souhaite!

Comme je l’ai écrit, j’ai appris à stimuler comme nous disons « le trou du pipi » (juste les cinq premiers mm du conduit pas besoin de faire plus attention) et j’arrive à provoquer cette éjaculation avec un sentiment de quiétude énorme de ma partenaire bien souvent cela lui provoque ses orgasmes presque en simultané (d'où pourquoi certaines pensent que l'éjaculation est un orgasme non c'en est pas un). Ton mari pourrait aussi te stimuler cet endroit surtout si tu utilises une table de massage qui pour moi est un outil indispensable dans le donné/recevoir (le partage) dans un couple.

Je te remercie d’avoir porté une attention particulière à mon écrit. Je pense t’avoir au moins donné des pistes pour ta réflexion. Bisous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai une question, pê idiote, je ne sais pas:

Si la réponse de Ama "

Ce n'est pas une envie d'uriner c'est en effet les prémices d'un orgasme de femme fontaine"

est exacte, on differencie l'orgasme naissant de femme fontaine d'une envie d'uriner selon que la vessie est remplie ou non??? :???: Et donc, si la vessie est vide, il suffi de se laisser aller pour avoir un orgasme fontaine?! C'est si simple que ça? :shok:

?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'adore de masturber une femme et souvent nous avons fait une masturbation mutuelle donc elle me masturbe quand moi je je fais chez elle! C'excitant!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.