Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Mariveau

Les Fables de Mariveau - Le Printemps des Aninaux

Recommended Posts

Dans une charmante forêt

Les voilà toutes rassemblées

Voilà donc le printemps et son accorte chaleur

Enfin on va pouvoir ramollir le beurre

Mais espérons que nos maris soient à la hauteur

Pour notre érotique bonheur

Certes nous aimons retrouver

Pour agréablement nous brouter

Mais sentir en nous une raideur animale

Est quand bien même normale

Oh oui s’exclama madame Hérisson

Qui depuis le début de l’hiver voulait se faire prendre le fion

Certainement lui dit madame la Fouine

Comme je le dis souvent tout est histoire de largeur de pine

Si vous saviez mesdames, dit la dame Genette

Mon mari me trompe avec une jeune belette

Et maintenant de sauter le pas je suis prête

Et moi donc je n’ai pas de pot

Mon mari est un vrai blaireau

Je confirme répondit l’espiègle madame Castor

Votre mari n’est point un bon coup vous n’avez pas tord

Madame Blaireau loin d’être outrée

Par madame Castor se laissait gamahucher

Elles aperçurent, un bien membré prédateur

Et malgré l’appréhension qu’elles avaient elles l’invitèrent sur l’heure

Avec lui elles s’envoyèrent en l’air

Pour fêter la fin de l’hiver

Ainsi après s’être fait enfiler par ce merveilleux dard

Elles se firent toutes dévorer par le célibataire Renard

Moralité

Dans la vie comme dans la nature si parfois la queue fait la différence, elle est souvent fatale

Et pas queue...........

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Titelilie

J'aurai pu signer tiens :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest jeanmimel

du grand mariveau...

vive le printemps

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.